« Dans la vie, rien n'est à craindre, tout est à comprendre. » Marie Curie

Selon un sondage OpinionWay de 2016, 66% des Français ont une image positive des professeurs et enseignants. Pour près d’un quart des personnes interrogées, un professeur fut à l’origine d’une passion qui nourrit aujourd’hui leur vie d’adulte. Des chiffres qui prouvent l’importance des enseignants dans nos vies.

Mais avant de pouvoir avoir une quelconque influence sur les élèves, il peut être nécessaire de passer le CAPES. Voici le déroulement du CAPES spécifique aux arts plastiques pour enseigner dans des collèges et lycées de l’Éducation nationale.

Ana
Ana
Prof de Dessin
5.00 5.00 (2) 15€/h
1er cours offert !
Alain
Alain
Prof de Dessin
4.85 4.85 (10) 32€/h
1er cours offert !
Hadrien
Hadrien
Prof de Dessin
4.94 4.94 (50) 25€/h
1er cours offert !
Niels
Niels
Prof de Dessin
4.74 4.74 (38) 22€/h
1er cours offert !
Sylvain
Sylvain
Prof de Dessin
4.95 4.95 (19) 30€/h
1er cours offert !
Carol
Carol
Prof de Dessin
4.82 4.82 (34) 23€/h
1er cours offert !
Christelle
Christelle
Prof de Dessin
5.00 5.00 (28) 25€/h
1er cours offert !
Delphine
Delphine
Prof de Dessin
4.98 4.98 (50) 30€/h
1er cours offert !

Comment s’inscrire au CAPES d’arts plastiques ?

Le CAPES (Certificat d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement du Second degré) est un concours national qui permet de recruter les professeurs de toutes les disciplines pour enseigner au collège et au lycée de l’enseignement public.

Comment devenir prof d'art ?
Envie d'enseigner les arts devant une classe ?

Ce concours, une fois acquis, offre un poste à chacun des candidats reçus en tant que professeur dans un établissement scolaire de France et donc fonctionnaire de l'État. Les candidats peuvent formuler des vœux quant à leur future destination mais le rectorat est le seul décisionnaire du lieu d’affectation.

Le CAPES se passe par discipline. Ainsi il est possible de passer le CAPES pour des matières comme :

  • Arts plastiques,
  • Documentation,
  • Education musicale et chant choral,
  • Histoire et géographie,
  • Langue corse,
  • Langues régionales (basque, breton, catalan, créole, occitan-langue d'oc),
  • Langues vivantes étrangères (allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, hébreu, italien, japonais, néerlandais, portugais, russe),
  • Langue des signes française,
  • Etc.

Chaque discipline comporte un nombre précis de postes disponibles en fonction des besoins de l’Éducation nationale. Il se peut alors que certaines sections ne soient pas ouvertes chaque année. Les disciplines auxquelles peuvent prétendre les candidats sont renseignées au moment de l’inscription.

Le nombre de postes disponibles par discipline est quant à lui connu entre le moment des inscriptions et la première épreuve du CAPES (l’épreuve d’admissibilité).

Les inscriptions au CAPES se déroulent généralement au moment de le rentrée scolaire. En 2019, les candidats avaient jusqu’au 10 octobre pour s’inscrire sur le site du gouvernement (vous y trouverez également le CAFEP, CAPET et CAPLP).

Pour s’inscrire, il est nécessaire de remplir certaines conditions. Il existe notamment trois sortes de CAPES en fonction de votre profil :

  • Le concours externe : pour les étudiants inscrits en master 1 ou master 2 ou qui ont la possibilité de s’inscrire en deuxième année de master et ceux qui ont déjà un master 2 ou équivalent.
  • Le troisième concours : pour les personnes ayant au moins cinq ans d'expériences professionnelles dans le secteur privé, sans condition de diplôme.
  • Le concours interne : pour les personnes ayant déjà travaillé dans la fonction publique, pouvant justifier de trois ans d'exercice de service public et possédant une licence ou un équivalent.

Une fois l’inscription faite dans l’une de ces trois catégories, il ne reste plus qu’à se préparer.

Passer les épreuves d’admissibilité du CAPES

Le CAPES est, comme tout concours, un concours qui demande de la préparation. Pour se préparer, vous pouvez vous inscrire dans un institut national supérieur du professorat et de l’éducation (Inspé). Ces établissements proposent un master MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation). Le master est alors dédié à toutes les problématiques de pédagogie et d’enseignement en règle générale.

Par où commencer pour se préparer au CAPES ?
Prêt pour les épreuves pratiques d'art ?

Il est cependant tout à fait possible de choisir de préparer le concours en suivant la préparation au CNED ou en autodidacte. Cette dernière solution, bien que pas impossible, reste toutefois très compliqué. Cela nécessite d’avoir une très bonne rigueur de travail dans les révisions.

Pour vous préparer au mieux, il est important de savoir comment se déroule les différentes épreuves.

La première épreuve est l’épreuve d’admissibilité. Celle-ci a généralement lieu en avril. Elle se compose de deux parties. Une épreuve de culture artistique et plastique, et une épreuve pratique plastique accompagnée d'une note d'intention.

L’épreuve de culture artistique et plastique dure six heures et est notée coefficient 1.

Cette première épreuve consiste pour le jury qui vous examinera à vérifier que vous avez bien compris toutes les notions enseignées et problématiques vues en cours d’arts plastiques de la sixième au lycée. Autant dire que le programme n’est pas mince.

Un sujet précis est alors donné, ainsi qu’un dossier complet de documents écrits et visuels sur lequel s’appuyer. Il s’agit d’analyser l’ensemble des documents et de mettre en place une argumentation quant aux pratiques artistiques présentées.

Il est ainsi important de bien s’expliquer et d’argumenter le plus clairement possible car au-delà de la connaissance artistique, c’est votre sens de la pédagogie qui est évalué.

Comment mobiliser la culture artistique et l’histoire de l’art pour établir un enseignement ? Comment expliquer une œuvre et un processus créatif aux élèves ? Quelles œuvres choisir pour réaliser une cohésion qui répond au sujet ? Comment mettre en lien ces œuvres avec d’autres pratiques artistiques ?

Il s’agit finalement de mobiliser toutes ses connaissances (natures des œuvres, genres, courants artistiques) pour mettre au point un discours clair et cohérent que vous pourriez présenter à des élèves sur un sujet donné.

Vient ensuite l’épreuve pratique. Celle-ci dure huit heures et est également notée coefficient 1.

Encore une fois, le sujet de cette épreuve provient d’une problématique enseignée en cours d’arts plastiques au collège ou lycée. Il s’agit alors de montrer de quoi vous êtes capable en terme de pratique artistique.

En effet, les cours d’arts plastiques sont autant pratiques que théoriques (voire plus parfois). Il est donc essentiel que le professeur puisse faire une démonstration plastique à ses élèves afin que ces derniers comprennent le cours et inventent à leur tour une œuvre en relation avec le programme.

Durant cette épreuve, votre création et votre imagination seront autant notées que votre capacité d’artiste.

Encore une fois, les candidats peuvent s’appuyer sur un ensemble de documents pour s’inspirer ou mieux comprendre le sujet.

Les techniques autorisées sont bidimensionnelles. On ne vous demande pas de sculpter le portrait du dernier roi de France. Vous pouvez dessiner, peindre, utiliser le collage, etc, sur une feuille de format grand aigle (qui s’apparente au format A0).

Qu'amener au CAPES ?
Chaque candidat doit amener ses propres outils dans la limite du raisonnable (pas de bombes aérosol, ni de matériel trop bruyants).

Une note d’intention vous sera demandée afin d’expliquer vos choix artistiques et de mettre en relation les compétences plasticiennes induites par le sujet et celles des programmes de collège et lycée.

Dans cet exercice, la pratique est notée sur 15 alors que la note d’intention est notée sur 5.

Passer les épreuves d’admission du CAPES d’arts plastiques

Les épreuves d’admission se déroulent habituellement en juin. Elles se composent alors de deux examens oraux : un entretien avec le jury sur les compétences pédagogiques du candidat, et une épreuve pratique d’arts plastiques avec un nouvel entretien devant le jury.

La première épreuve est celle de la mise en situation professionnelle. Notée avec un coefficient 2, cette épreuve dure quatre heures : trois heures de préparation et une heure devant le jury.

Les trois heures de préparation consistent à organiser la préparation orale. Le jury attend de chaque candidat un exposé d’une demi-heure auquel viendront s’ajouter des questions durant une autre demi-heure.

L’exposé réalisé se fait à l’aide de documents de toutes sortes et doit suivre le sujet en lien avec la catégorie choisie par le candidat lors des inscriptions. Cela peut être sur l’architecture, les arts appliqués, les arts numériques, la photographie, etc. Le sujet reprend alors une problématique étudiée au collège ou lycée.

Le projet d'enseignement proposé est conçu, selon les indications du sujet, à l'intention d'élèves des cycles 3 ou 4 ou du lycée.

L’exposé est lui-même divisé en deux parties. Durant vingt minutes, le candidat doit exposé un sujet et répondre à une problématique comme s’il se trouvait face à des élèves. Le but est de juger des capacités pédagogiques du candidat. Les dix dernières minutes de l’exposé sont consacrées à une question posée par le jury, en lien avec l’un des documents du dossier, sur les méthodes d’enseignement.

Enfin, la dernière demi-heure sert à échanger avec le jury sur diverses questions liées à l’enseignement des arts.

La seconde épreuve d’admission est aussi une épreuve orale (coefficient 2). Celle-ci dure six heures : cinq heures de préparation et une heure d’entretien.

À partir d’un dossier de documents, le candidat doit réaliser un projet de type artistique. Cette épreuve ressemble beaucoup à l’une des épreuves d’admissibilité puisqu’il s’agit de travaux pratiques. Cependant, cette fois, le candidat peut choisir des techniques en deux ou trois dimensions.

Le sujet, donné par le jury, doit ensuite être respecté dans la mise en œuvre de la réalisation. L’objectif de cette épreuve est, une nouvelle fois, d’évaluer la maîtrise artistique du futur professeur, mais aussi ses capacités à expliquer un projet artistique concret. Il est possible d’amener des démonstrations visuelles de prestations artistiques impossibles à produire en examen (happening, projet in situ, etc). Il faudra en revanche appuyer sa présentation avec une autre réalisation effectuée durant les cinq heures de préparation (maquette, croquis, etc).

Par la suite, le candidat présente sa réalisation durant quarante minutes devant le jury. Un entretien de vingt minutes suit cette présentation afin d’aider le candidat à approfondir ses explications.

Que faire après le CAPES ?
À la fin du CAPES, les admis sont prêts à intégrer un établissement scolaire.

Résultats et du CAPES d’arts plastiques

Les résultats aux épreuves d’admission sont révélés en juillet. Les corrections ne traînent donc pas. Ces résultats sont rapides puisque les candidats admis auront un poste de professeur stagiaire de l’Éducation nationale à la rentrée.

Mais pour connaître votre affectation, il faut être beaucoup plus patient puisqu’il est possible que vous connaissiez votre lieu d’enseignement que quelques jours avant la rentrée. L’organisation doit donc se faire rapidement pour trouver un logement si besoin. Tenez bon !

Besoin d'un professeur de Dessin ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5, 1 votes
Loading...

Isaline

Journaliste voyageuse et ethnologue de formation, je me passionne pour tout ce qui m'entoure. Des initiatives solidaires aux comportements animaliers, en passant par la musique, la photographie et les sciences.