Quand on nage le crawl, le battement des pieds et du cœur est continu.

Le Balaise Gregory Parrillo, 2021
nageurs en groupe nageant dans la mer
Le crawl est la technique de nage la plus populaire et la plus répandue !

Le crawl est la technique de nage la plus rapide en natation. C'est aussi la nage la plus populaire, que l'on apprend dès l'âge de 3 ans. Le crawl requiert une certaine technique pour permettre d'être rapide et performant, mais c'est une nage accessible à tous.

Pour bien maîtriser le crawl, il faut connaître les mouvements de base ainsi que des techniques de nage. Nous vous dévoilons tout sur le crawl sur cette page, pour égaler les Manaudou en un rien de temps !

Les meilleurs professeurs de Natation disponibles
Robin
5
5 (61 avis)
Robin
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Thilo
4,9
4,9 (55 avis)
Thilo
42€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Sauveteur-maître-nageur masseur-sportif
5
5 (24 avis)
Sauveteur-maître-nageur masseur-sportif
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Madée
5
5 (31 avis)
Madée
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Camel
5
5 (19 avis)
Camel
70€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Victor
5
5 (17 avis)
Victor
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Gaël
5
5 (28 avis)
Gaël
100€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Olivier
5
5 (31 avis)
Olivier
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Robin
5
5 (61 avis)
Robin
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Thilo
4,9
4,9 (55 avis)
Thilo
42€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Sauveteur-maître-nageur masseur-sportif
5
5 (24 avis)
Sauveteur-maître-nageur masseur-sportif
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Madée
5
5 (31 avis)
Madée
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Camel
5
5 (19 avis)
Camel
70€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Victor
5
5 (17 avis)
Victor
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Gaël
5
5 (28 avis)
Gaël
100€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Olivier
5
5 (31 avis)
Olivier
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Bien maîtriser la base du crawl

Historique du crawl

Si le crawl n'est pas la première nage apparue (il s'agit bien de la brasse), c'est aussi la plus répandue. C'est un style dont on a entend parler dans les ouvrages depuis l'Antiquité grecque, mais le crawl est réellement théorisé depuis le XIXème siècle.

1844 : première apparition du crawl en compétition en Occident

1904 : inscription du crawl au règlement de la Fédération de nage

1924 : première fois que le crawl est nagé aux Jeux olympiques

Le mouvement à connaître

nageur pratiquant le crawl dans un bassin

Le crawl est ce que l'on appelle asymétrique, cela signifie que les mouvements s'enchaînent de gauche à droite.

Il suffit de garder le corps et les jambes bien droit à la surface de l'eau, et d'enchaîner un mouvement d'hélice avec les bras en allant chercher au fond de l'eau le plus possible pour vous donner de la force.

Les fondamentaux du crawl se trouvent dans le positionnement du corps et le gainage. Pour apprendre efficacement à nager le crawl, vous devez penser à vous positionner de manière hydrodynamique afin de bien glisser sur l'eau et ne pas gêner votre avancée.

Côté mouvements, il faut bien penser à l'amplitude afin de créer des espaces de micro-relâchements, qui seront utiles pour passer vos bras au-dessus de votre tête. Vos muscles n'en seront que mieux conservés. De fait, relâchez bien vos épaules et votre tête lorsque vous nagez le crawl.

L'enchaînement se fait en plusieurs étapes.

  • Phase d'appui : poussez votre bras tendu sous l'eau, en cherchant bien le contact avec la paume de la main pour permettre une résistance aquatique.
  • Phase de traction : ramenez le bras vers l'arrière en le sortant de la surface, tout en gardant l'autre bras à l'opposé. Le bras est en extension contre la cuisse, et les jambes sont en mouvement.
  • Phase de poussée: amenez le deuxième bras en mouvement, et enclenchez votre respiration en tournant la tête de côté.
  • Phase de respiration et aérienne : repositionnez votre tête sous l'eau tout en ramenant le deuxième bras vers l'arrière au niveau des épaules.
  • Recommencez à l'infini.

Les nageurs débutants peuvent se lancer dans des exercices basiques pour apprendre le crawl, en commençant par exemple par nager les poings fermés et serrés. Un autre exercice éducatif pour le crawl est la nage water-polo, c'est-à-dire un crawl avec la tête sortie de l'eau et des mouvements plus proches du corps pour se maintenir hors de l'eau.

10 à 15 heures : c'est le nombre d'heures nécessaire pour apprendre le crawl efficacement

1,4 mètre par seconde : c'est la vitesse moyenne d'un nageur intermédiaire (soit 1 minute 11 pour nager 100 mètres)

70 degrés : c'est le chiffre qui détermine en quoi des battements de pieds peuvent être efficaces (inclinez votre cheville à 70 degrés pour gagner en hydrodynamisme)

Guide pratique pour la nage freestyle

Le crawl est la nage la plus rapide et celle qui permet de générer la plus forte puissance sous-marine. Les records olympiques et mondiaux sont assez impressionnants. Certains nagent le crawl à la même vitesse que d'autres pédalent sur un vélo.

En 2008, le nageur français Alain Bernard bat le record du monde du 100m nage libre en

46,94 secondes

Devenant le premier champion olympique français en natation et nage libre

Contrairement au papillon, à la brasse ou au dos crawlé, la Fédération Internationale de Natation (ou FINA) ne réglemente pas aussi strictement la pratique du crawl. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle est choisie pour les épreuves "freestyle swimming" en compétitions, car elle offre moins de contraintes. En effet, hormis de devoir être en position à la surface de l'eau, il n'y a pas d'autres règles à suivre.

Pour s'assurer de nager le plus rapidement possible en crawl, il faut respecter certains basiques. D'abord, le placement de la tête. Le crawl se nage regard vers le fond de la piscine, le nageur ne sait donc pas où il va. Lever trop la tête formerait une résistance à l'avancement, il faut donc bien aligner son corps.

Ensuite, puisque les bras sont la force motrice de cette nage, il faut les garder bien tendus (un le long de la jambe, l'autre en extension au-devant de la tête). Il faut bien penser à plier légèrement le coude pour la phase de traction et de poussée, afin de soulager le bras. Les mains doivent former comme des palmes, mais les doigts légèrement écartés pour créer un effet créateur de fluides et donc de vitesse.

Les battements de jambes servent essentiellement au maintien en équilibre horizontal à la surface de l'eau, comme un gouvernail. Les battements ne sont pas moteurs, mais tout aussi essentiels à la réussite de la nage.

book

Le saviez-vous ?

Alain Bernard est justement l'auteur d'un livre sur sa collection d'exploits olympiques en natation. Vous pouvez le trouver partout : "Mon Destin Olympique", 2021

Les techniques pour maîtriser la nage crawlée

Bien respirer

La difficulté de la respiration en crawl réside dans l'inégalité entre les mouvements effectués et le temps pour respirer. En moyenne, un nageur prend trois fois plus de temps pour expirer que pour inspirer, mais avec le crawl, impossible de réaliser ce mouvement sans une certaine pratique.

La technique pour respirer se passe en deux temps :

  • La phase expiratoire : elle se passe entièrement sous l'eau. Il faut garder la tête bien droite et penser à souffler par le nez au lieu de la bouche.
  • La phase inspiratoire : elle se fait en profitant de la rotation du corps et de la tête vers la surface de l'eau (roulis), en accompagnant le mouvement de bras. Elle peut se faire tous les deux mouvements, du même côté (respiration unilatérale) ou tous les trois mouvements (respiration alternée).

Le virage en crawl : la culbute

Parfois impressionnant pour des débutants, le virage en crawl (aussi appelé culbute) est un exercice de coordination de vos mouvements et de votre respiration. Voici le déroulé pas à pas.

  • Arrivée au mur : gardez les deux bras le long du corps, tête inclinée pour amorcer un mouvement vers l'avant.
  • Rotation du corps : penchez le menton pour créer ce basculement vers l'avant, en fixant bien le sol du bassin. Cela entraîne votre corps vers l'avant et vos pieds se retrouvent contre le mur.
  • Vrille et coulée : fléchissez légèrement les jambes à ce moment pour prendre appui sur le mur et effectuer une poussée et propulsion vers l'avant, puis effectuez une vrille pour revenir sur le ventre et reprendre vos battements et mouvements de bras.

Rassurez-vous : cela prend quelques efforts et quelques essais pour être totalement réussi. Persévérez en vous inspirant des photos et de la vidéo ci-dessous.

Maîtrisez la culbute en crawl en seulement trois étapes et en images !

Comment s'équiper pour bien nager le crawl ?

nageur avec bonnet vert dans la mer
Que ce soit dans l'océan ou dans les bassins de votre piscine, nager le crawl consiste en la même technique

L'équipement indispensable du nageur

Nager sans maillot de bain, c'est inconcevable. Il faut donc trouver le meilleur maillot de bain pour vos longueurs de crawl. Choisissez de manière adaptée. Un maillot une pièce est toujours plus pratique pour travailler en souplesse et en confort. Certains maillots de bains complets sont étudiés pour la pratique du crawl à haut niveau. Dans ce cas, il faudra investir plus de 150 euros.

Les accessoires en natation

L'usage de petites ou moyennes palmes est avantageux pour ceux qui veulent travailler leur équilibre et leur vitesse grâce à des battements de jambes plus puissants. Le pull-buoy est utile pour travailler l'horizontalité et l'équilibre, mais il n'est pas possible faire des battements.

monetization_on

Combien pour un équipement complet de natation ?

Pour vous équiper, il faut compter environ 110 euros : 60 euros pour un maillot de bain (prix moyen constaté), 10 euros pour un bonnet, 15 euros pour des lunettes, 25 euros pour les accessoires.

Et pourquoi pas une playlist pour votre nage en freestyle ?

Que ce soit pour vous concentrer sur vos battements ou travailler votre vitesse, il est toujours plus agréable de s'entraîner en musique. Aujourd'hui, il existe des écouteurs waterproof qui épousent le contour de vos oreilles pour vous procurer un moment de divertissement musical en toute sécurité. L'achat de tels écouteurs vous coûtera entre 200 et 400 euros selon les modèles.

Ensuite, vous n'avez plus qu'à télécharger vos musiques préférées pour les écouter dans les bassins ! Voici une playlist pour les entraînements de natation à découvrir.

C'est toujours mieux de s'entraîner en musique !

Les bienfaits de la pratique du crawl

Le crawl est la nage idéale pour se maintenir en forme ou maigrir, car elle permet de travailler à la fois la musculature et l'endurance. Le corps tout entier travaille ce qui procure des bienfaits holistiques.

Il faut bien entendu adapter son crawl à ses objectifs, mais c'est une nage conseillée pour être en bonne santé.

nageur avec bonnet noir nageant le crawl

Tonifier votre corps grâce au crawl

La natation est un sport complet, et c'est notamment le cas du crawl. L'usage des bras comme force motrice permet de développer la musculature d'ensemble (épaules, cervicales, omoplates). Cela permet de tonifier le corps dans son ensemble et de générer ce sentiment de bien-être et de regain d'énergie après une séance.

Gagner en endurance et en souplesse

Grâce à des exercices comme le 3/5/7 (respirer en crawl tous les 3, 5 puis 7 mouvements), vous travaillez votre endurance et votre cardio. De fait, la discipline présente des bienfaits cardiovasculaires et des atouts pour la circulation sanguine. C'est un sport pour rester en bonne santé, "swim for health" comme on dirait outre-Atlantique.

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

1er cours offert

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

5,00 (1 note(s))
Loading...

Hélène

Passionnée par les voyages et curieuse de tout, la transmission du savoir et des cultures est pour moi essentielle !