Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment réaliser un point de surjet en couture ?

De Isaline, publié le 20/05/2019 Blog > Art et Loisirs > Couture > Les Étapes pour Coudre au Point de Surjet !

« Je n’ai pas trop de tissus. J’ai plein d’idées et peu de temps. » Viny diy

La couture redevient tendance. En attestent les chiffres de 2010 indiquant que la vente des machines à coudre repartait à la hausse (+8%) après avoir été délaissée de nombreuses années. Aujourd’hui, les Français et les Françaises souhaitent plus que tout faire leurs propres vêtements et accessoires. Une tendance qui surfe sur le Do It Yourself de ces dernières années.

Couture anglaise, point zig zag, les points de couture sont nombreux ! Alors comment coudre un point de surjet quand on débute dans la couture ? Cette technique permet de relier deux morceaux de tissus bord à bord.

Pour des pièces d’ameublement, des travaux de couture comme un pantalon, la technique de ce point de couture n’est pas si difficile. Il faut avant tout faire attention à bien respecter les bordures, la marge de couture, et la tension du fil pour de belles finitions.

Débutants et débutantes, sortez vos bobines de fil, et lancez-vous !

Qu’est-ce que le point de surjet ?

En couture, en crochet ou au tricot, le point de surjet permet d’assembler des bords de manière solide. Le point de surjet peut être fait à la main ou bien grâce à une machine à coudre. Il s’agit d’un point très simple souvent utilisé par les couturiers et les couturières. Le but étant de repasser l’aiguille toujours du même côté, mais à quelques millimètres de différence avec le premier point.

Définition du point de surjet Les point de surjet est l’un des points les plus utilisés dans la confection de vêtements. (Source: Jour de couture)

Le point de surjet ressemble étrangement au point de surfil. Mais le point de surfil est un point utilisé dans la couture pour donner un aspect fini aux bords des tissus. Le point de surfil, souvent caché dans l’ourlet, empêche alors le tissu de s’effilocher. Il est souvent réalisé grâce à une surjeteuse.

En revanche, le point de surjet est bien utilisé pour lier deux tissus entre eux.

Pourquoi utiliser le point de surjet en couture ?

Dans quel cas utiliser le point de surjet ?

Le point de surjet est utilisé comme une véritable couture d’assemblage, contrairement au point de surfil qui se contente le plus souvent d’améliorer l’aspect d’un seul tissu à la fois.

Le point de surjet est alors utilisé pour superposer deux tissus ou deux bords dans des pièces de coutures comme les poches d’un jean par exemple. La couture au point de surjet permet de faciliter les coutures des angles et de les rendre solides. La couture est propre et se voit de l’extérieur. Il faut donc bien faire attention à coudre de manière régulière et droite.

Il est utilisé au quotidien pour réaliser des pièces de couture à partir de patrons de couture comme les pantalons, les vestes ou encore les tissus d’ameublement.

Les étapes pour coudre au point de surjet à la main

Le point de surjet est parfois réalisé à la main, bien qu’il puisse aussi être fait à la machine. Le système de la machine à coudre permet de choisir le type de point que l’on souhaite et c’est comme si le travail était fait !

Pour réaliser le point de surjet à la main, il vous faut du matériel de couture :

  • Du fil de couture (de la couleur du tissu),
  • Une aiguille de couture,
  • Des ciseaux,
  • Des épingles.

Quel matériel de couture avoir pour un point de surjet ? Vous avez choisi votre fil de couture ?

Le travail d’un couturier ou d’une couturière commence bien évidemment par enfiler un fil sur une aiguille. La taille de l’aiguille à coudre dépend de votre projet de couture. Pour un jean par exemple, on prendra une aiguille de taille moyenne.

Pour insérer le fil dans l’aiguille, humidifiez légèrement l’extrémité du fil, cela permet d’éviter que celui-ci s’effiloche. Faites glisser l’aiguille jusqu’au milieu du fil puis réalisez un nœud avec les deux extrémités du fil. Cela permet d’épaissir votre fil en le doublant. Vous pouvez également utiliser du fil à broder qui est souvent plus résistant que le fil à coudre. Encore une fois, tout dépend du projet de couture que vous souhaitez réaliser.

Une fois votre fil et votre aiguille prêts, il faut préparer les tissus. Vous pouvez commencer par vous entraîner sur des chutes de tissus afin de comprendre le mécanisme du point de surjet avant de vous lancer dans la confection de vêtements et accessoires.

Choisissez donc deux pièces de tissus, puis placez-les endroit contre endroit. Assurez-vous que les deux morceaux soient bien calés et ne dépassent pas. À l’aide des épingles, épinglez les deux bouts de tissus ensemble à l’endroit de la future couture. Placez les épingles perpendiculairement à la couture.

Commencez par piquer dans le tissu extérieur mais sans toucher au tissu de dessous. Il faut piquer en partant de l’intérieur du tissu, du côté endroit. En commençant à coudre entre les deux tissus, le nœud précédemment fait sera caché dans la couture. La valeur de couture, c’est-à-dire l’espace entre la couture et le bord du tissu, doit être comprise entre 3mm et 4mm.

Une fois l’aiguille ressortie, faites le tour des deux bords des tissus avec celle-ci et piquez cette fois-ci les deux tissus en même temps de sorte à ressortir juste à côté de votre premier trou. Arrivé à cette étape, le fil doit donc faire une boucle tout autour de vos deux valeurs de couture. Il s’agit donc du premier point de surjet que vous venez de réaliser.

Faites bien attention à ce que le fil soit tendu mais sans pour autant écraser les deux valeurs de tissus afin que votre couture soit bien propre et ne créé pas de bosses.

Il faut ensuite passer à la réalisation du second point de surjet.

Ce second point sera le premier véritable point de surjet entier puisque le premier commençait au centre des deux tissus. Pour réaliser le deuxième point de surjet et apprendre à coudre correctement, il faut recommencer l’opération en faisant une nouvelle fois le tour des surplus de tissus et une fois de l’autre côté, piquer les deux morceaux de tissu ensemble pour revenir du bon côté. Les deux points doivent être légèrement espacés mais pas de trop pour que la couture reste solide. Cela peut donc être espacé d’environ 3mm ou 4mm.

Comment bien coudre une bordure ? Appliquez-vous avec l’aiguille pour que la couture soit droite.

Une fois le second point régulier effectué, il s’agit ensuite de réaliser le même écart pour chaque point qui va suivre pour que la couture soit régulière.

Réalisez le même type de points tout au long de votre couture et terminez à nouveau par un demi-point pour terminer l’exercice. Cela permettra de cacher le point d’arrêt de la couture. Lorsque le point d’arrêt est terminé, il ne reste plus qu’à retirer l’aiguille et couper le surplus de fil pour que la couture soit terminée !

Enfin, n’hésitez pas à admirer le résultat en ouvrant les deux tissus jusqu’à la couture.

Pour une meilleure solidité, il est également possible de réaliser couture à point de surjet double. Dans ce cas, il s’agit de réaliser le même exercice mais dans le sens inverse de ce que vous venez de coudre. Les coutures feront alors des petites croix sur les tissus.

Cela prend un peu plus de temps, mais vous pourrez être sûr que les coutures vont tenir dans le temps. D’autant plus si vous avez utilisé un fil de couture épais ou du fil de broderie.

Le point de surjet à la machine à coudre

Réaliser un point de sujet à la machine à coudre est extrêmement simple puisque la majorité des machines disposent des boutons nécessaires à ce type de couture.

Il suffit alors d’assembler les deux morceaux de tissu avec des épingles comme pour coudre à la main. Une fois l’assemblage réaliser, il ne reste plus qu’à régler la machine sur le point correspondant et de faire avancer les tissus pendant que les aiguilles de la machine s’occupent du travail.

Comment coudre à la machine ? La machine à coudre facilite largement le travail.

Comment apprendre le point de surjet ?

Le point de surjet peut paraître comme un point très technique mais il est relativement simple à apprendre. Il est donc tout à fait possible d’apprendre à coudre un point de surjet en autodidacte et sans machine à coudre. Cela demande très peu de matériel. Bien sûr, si vous avez une surjeteuse, l’exercice sera d’autant plus facile, mais cela n’est pas indispensable.

Pour vous entraîner à coudre ou surfiler, il suffit de prendre quelques chutes de tissus et de suivre les instructions ci-dessus. Vous pouvez également choisir une vidéo sur une plateforme comme Youtube afin d’avoir les images pour mieux comprendre la technique.

En réalisant deux ou trois coutures avec des tissus de différentes épaisseurs vous pourrez avoir une idée globale de la couture au point de surjet et on peut estimer que vous commencerez à la maîtriser. Que vous soyez un couturier novice ou une couturière débutante importe peu. Il faut avant tout de la motivation pour apprendre à coudre sans machines à coudre.

Il est aussi possible de faire appel à un professeur particulier pour prendre des cours de couture régulièrement et apprendre d’autres techniques comme le point zig zag, l’enfilage, les ourlets, coudre une boutonnière, etc.

Les ateliers de couture en mercerie offrent également quelques heures de tuto une ou deux fois par mois. Cela peut valoir le coup de se renseigner !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
avatar