Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Jouer des instruments à cordes : le déroulement d’une séance de violon

Blog > Musique > Violon > Comment se Déroule un Cours Particulier de Violon ?

« Le bonheur est un art à pratiquer, comme le violon. » John Lubbock (1834-1913)

Apprendre à jouer du violon est réputé, contrairement au cours de guitare, au cours de batterie ou au cours de piano, pour sa difficulté : cet instrument à cordes frottées ne peut se dompter sans prendre des cours de musique.

Selon un sondage de l’Ifop sur la pratique instrumentale des Français, en juin 2017 en France, 37 % des sondés affirment avoir appris à jouer d’un instrument de musique : 32 % ont pris des cours de piano.

Ensuite, 26 % d’entre eux ont pris des cours de flûte – flûte traversière ou flûte à bec – et 21 % ont été tentés par l’apprentissage de la guitare.

La même enquête précise : 15 % des cadres et professions intellectuelles supérieures ont un piano à la maison contre seulement 2 % des ouvriers. Il y a donc une forte prégnance de la classe sociale dans la pratique des instruments de musique.

Voici nos conseils à chaque élève pour réussir les cours de violon.

Bien se préparer pour le cours de violon à domicile

Prendre des cours de musique à domicile avec des professeurs particuliers ou souscrire à des cours individuels de violon dans une école de musique impliquent nécessairement d’être bien préparé à recevoir l’enseignement musical.

Et si on devenait violoniste plutôt que sportif ? Je ne comprends pas, mon enfant préfère faire du foot plutôt que jouer du violon…

C’est, direz-vous, une évidence.

Trouver un professeur pédagogue et répondant aux objectifs de chacun peut être, paradoxalement, la partie la plus difficile de la formation musicale.

C’est indubitable que les cours pour les jeunes enfants, adolescents et adultes ne vont pas nécessiter la même pédagogie : l’expérience – cours  au niveau débutant, niveau intermédiaire et avancé – et l’intersubjectivité des goûts entrent aussi en ligne de compte.

On reprécise la règle d’or des cours particuliers à domicile : pour tous niveaux et tous styles, il est fondamental de s’installer dans un espace de travail propice à l’apprentissage.

Cela passe par la réunion du matériel adéquat pour apprendre le violon et avoir le plaisir de jouer : acheter un violon, un archet et les accessoires indispensables pour violon : métronome, accordeur, coussin, pupitre, colophane et sourdine (éventuellement).

Afin de ne pas perdre trop de temps et d’argent et pour avoir une bonne progression, chaque apprenant doit avoir révisé son cours précédent : à quoi cela sert-il de « recruter » un professeur de musique si c’est pour rester au stade de l’initiation musicale ?

Sauf si, évidemment, il s’agit du premier cours.

En outre, au début de chaque cours, l’élève doit montrer qu’il a cherché à progresser entre les deux cours à domicile : cours de solfège et déchiffrage de notes, travail main gauche maintien de l’archet, justesse et technique de jeu (vibrato, pizzicato, harmoniques, etc.).

Et bien entendu, l’élève doit avoir aussi à sa disposition les partitions qui lui ont été fournies par le prof ou la professeure.

Voyons maintenant que faire en cours de violon : la leçon de violon en quatre phases.

Que faire en cours particuliers à domicile de violon ?

Généralement, un cours de musique dure trente minutes ou une heure.

« Lorsque j’étais au lycée, je prenais des cours particuliers pour apprendre le piano. Comme les cours étaient trop onéreux pour mes parents, ceux-ci duraient une demi-heure. Je trouvais cela bien trop court pour permettre un perfectionnement optimal. »

Faire du violon, l'un des instruments les plus difficiles, mais pas impossible. Interpréter les virtuoses de l’orchestre symphonique demandera du travail et de la technique…

Il vaut donc mieux suivre des cours d’une heure car une leçon trop courte permet tout juste de s’initier, mais pas d’explorer les différents styles musicaux – violon jazz, jazz manouche, tzigane, klezmer, folk, jazz rock, blues, etc. -, encore moins de devenir un virtuose du violon.

Un cours pour apprendre la musique et le violon peut recouvrir de nombreuses activités : il faut apprendre la théorie musicale, la technique de jeu, le placement des doigts et repérer les notes – car un violon est dépourvu de frettes.

De surcroît, il incombe de savoir accorder son violon pour jouer juste, soigner son interprétation et être à l’aise pour parvenir à un niveau permettant l’improvisation.

Voici tout ce que l’on peut faire lors d’un cours de violon (cela vaut aussi pour les autres instruments à cordes du quatuor que sont violoncelle, alto et contrebasse) :

  • Apprentissage du solfège (niveau débutant),
  • Déchiffrer et lire les notes d’une partition,
  • Découvrir les modes de jeu et les sonorités du violon (col legno, staccato pour soliste, pizzicato),
  • Apprendre à tenir son violon et son archet,
  • Apprendre l’harmonie (harmonie jazz, classique, tzigane, etc.),
  • Jouer sur la rythmique et le tempo de la musique,
  • Interprétation et improvisation.

La majorité de nos cours de violon sur Superprof comporteront certainement des exercices pour enseigner l’apprentissage du solfège, des retours sur le travail de chaque cours précédent et le travail d’un morceau en particulier.

A l’issue du cours, nos professeurs expérimentés sauront – dès le 1er cours d’essai – quel type d’exercice(s) donner à faire à l’élève pour la semaine suivante, et déploieront une méthodologie de travail en fonction du niveau de l’apprenant.

Par exemple, s’il s’agit de donner des cours de musique pour enfant, un professeur de violon pourrait proposer aux parents d’enseigner avec la méthode Suzuki, une méthode appuyée sur la volonté de transmettre le plaisir d’apprendre la musique dès le plus jeune âge.

Dans l’enseignement de cette méthode, on trouve une articulation avec l’apprentissage de sa langue maternelle, en impliquant les parents dans les cours pour enfants.

Apprendre le solfège en cours de violon à domicile

Mes élèves redoutent les exercices de solfège ? C’est normal, c’est rarement un moment très apprécié du cours de violon.

Pourtant, ne vous en déplaise, devenir violoniste passe inéluctablement par l’apprentissage d’un minimum de théorie musicale.

La lecture musicale est fondamentale : pour interpréter et improviser ensuite. Les cours de piano ou violon servent à lire les notes de musique comme on lit un livre.

Si bien entendu, des violonistes de renommée internationale tels que Stéphane Grappelli, Florin Niculescu (des violonistes de jazz manouche) ou Yehudi Menuhin ont parfois appris le violon en autodidacte, il leur fut ou leur est impossible de composer sans connaître le solfège.

Cependant, se servir des partitions pour lire les notes de musique peut aider au niveau débutant. Toutefois, il faut également apprendre à s’en détacher, au risque d’acquérir un jeu « trop scolaire » et trop peu nuancé.

« Parfois, je donne des petits cours de piano informels à mes amis et je leur conseille d’apprendre à jouer à l’oreille autant que possible, afin de s’approprier au maximum le morceau de musique travaillé. »

Les instrumentistes en cours de violon débutant, s’il n’ont jamais joué d’un instrument, devront apprendre la théorie de base, à savoir le nom des notes et leur position sur un violon.

On apprendra à lire les notes, c’est-à-dire repérer où se place chaque note – do, ré, mi, fa, sol, la, si – sur la portée pour chacune des quatre cordes (corde de mi, la, ré et sol) de l’instrument.

Viennent ensuite les notions de rythme : ronde, blanche, noire, croche, double croche, etc.

Avec son professeur particulier, un élève pourra utiliser un site pour apprendre le solfège afin de s’entraîner à la lecture de notes.

Lorsque je prenais des cours de piano, je me rappelle des cours ma professeure de musique dans son école de piano, une excellente enseignante, mais très stricte et rigoureuse : nous faisions systématiquement débuter une leçon par des exercices de solfège.

A chaque erreur, elle m’appuyait la mine d’un crayon à papier sur le genou.

Avec l’outil internet, on peut faire de la lecture de note en cherchant à accroître son score, en lisant de plus en plus vite : cela aidera considérablement lorsque le professeur de violon présentera un nouveau morceau à son élève.

C’est tout ?

Il ne suffit hélas pas d’apprendre à lire les notes sur une portée et de connaître leur enchaînement rythmique. Il incombe également d’apprendre les accords et les gammes.

Les accords sont à la musique ce que la conjugaison est au français. Quant aux gammes, elles sont un peu la grammaire de la musique.

Autre chose : quiconque aura déjà eu des cours d’éveil musical dès la petite enfance apprendra plus rapidement à jouer du piano et du violon.

Placer ses doigts et jouer ses morceaux cours de violon

Deuxième phase d’un cours d’instrument à cordes : après le solfège, vient l’apprentissage des positions.

Et oui, le violon requiert d’apprendre plusieurs positions de la main définies : il y en a quatorze au total, mais la plupart des mélodies se jouent avec les huit premières positions.

Les première et troisième schémas où mettre ses mains pour jouer la plupart des mélodies. Voici les positions les plus répandues du violoniste débutant et intermédiaire.

On s’explique :

Plus l’on se rapproche du chevalet, plus le niveau requis pour jouer avec justesse est élevé.

Au niveau débutant, on joue donc sur le manche près des chevilles et jusqu’au corps du violon et sa caisse de résonance, c’est ce que l’on appelle la première et la troisième position.

Celles-ci vont permettre de jouer la plupart des notes et de jouer différents styles tout en soignant la musicalité.

Les quatrième, cinquième, sixième et huitième positions correspondent aux mélodies accessibles avec un niveau avancé. Au-delà, c’est-à-dire très haut dans les aigus, il faudra être un violoniste virtuose et confirmé.

Sur une portée, chaque position se matérialise par l’augmentation d’un ton pour chaque corde : en clair, sur la corde de mi, la première position correspond au pincement de la note « fa » tandis qu’en deuxième position, on pince la note « sol » et « la » pour la troisième.

Pour jouer dans un orchestre symphonique ou dans un orchestre philharmonique, il faudra évidemment connaître l’ensemble de ces positions !

Ultime étape du cours de violon : réviser les morceaux de musique, enfin !

Après tout ce protocole théorique et pratique, c’est alors que l’on passera à la seconde partie d’un cours de violon : jouer les morceaux de son style de musique préféré (musiques du monde, jazz, tzigane, musique moderne ou musiques actuelles, etc.).

Révisez bien régulièrement ces morceaux, ne serait-ce que pour épater son professeur, mais surtout pour progresser rapidement et passer à de nouvelles musiques en peu de cours.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar