Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Nos astuces pour dénicher le meilleur enseignant violoniste !

De Samuel, publié le 11/06/2018 Blog > Musique > Violon > Choisir un Prof de Violon Selon son Expérience !

« Si magnifique que soit la vie, elle est difficile. La vie, a écrit un de mes amis, c’est jouer du violon en public et apprendre à en jouer en même temps. » Edward Morgan Forster (1879-1970)

Apprendre les instruments à cordes frottées du quatuor – violoncelle, alto – et en particulier le violon requiert un cours de musique complet : cours de solfège, rythmique et lecture de chaque note des partitions, technique et placement des doigts (vibrato, trémolo, pizzicato), etc.

Pour cela, il faut absolument passer par les cours de violon avec un professeur de musique expérimenté.

Selon un article de France Musique datant de 2016, en France, 70 % des instrumentistes commencent à pratiquer un instrument avant l’âge de 15 ans.

En revanche, seuls 32 % des sondés avaient, en 2008, déclaré avoir continuer leur pratique musicale après l’adolescence.

Qu’il s’agisse d’éveil musical, de cours d’initiation musicale ou de perfectionnement pour adolescents et adultes, voici comment choisir un professeur de violon en fonction de son expérience.

Les questions à poser à un nouveau professeur particulier de violon

Quand on souhaite enseigner pour apprendre à jouer du violon, être mélomane ne suffit évidemment pas.

Le niveau de pratique musicale, un paramètre variable selon les joueurs. Sur une route de Roumanie : les tziganes ne sont pas forcément diplômés. Pourtant, ils jouent parfois mieux qu’un prof sorti du conservatoire…

On ne dit pas non plus que chaque élève doit trouver un professeur virtuose du violon, mais celui-ci doit néanmoins user de pédagogie pour montrer comment jouer avec justesse, déchiffrer les notes de musique ou maîtriser l’interprétation dans différents styles (musique classique, violon jazz, jazz manouche, tzigane, folk, klezmer ou jazz rock).

La première des choses à questionner est nécessairement son parcours de formation.

Est-il/elle passé par un diplôme d’Etat de professeur de musique (validé dans un CFPM, Centre de Formation Professionnelle Musique), par le conservatoire national ou un tout petit conservatoire de musique à rayonnement régional ?

Depuis combien d’années exercice-t-il sa pratique musicale ?

En somme, il faut orienter ses questions comme si l’on était à un entretien d’embauche, et plus particulièrement en fonction des objectifs de l’apprenant.

Prendre des cours de musique à domicile pour s’initier au violon, pour le plaisir de jouer quelques morceaux (Vivaldi, Monteverdi, Lully, Paganini, Menuhin ou Grappelli) ou pour progresser dans sa pratique instrumentale, tout cela va impacter le choix du « pedigree » du professeur choisi :

  • Apprendre le déchiffrage des notes : un peu d’expérience, même un étudiant professeur de piano suffira,
  • Apprendre la musique aux jeunes enfants : un peu de culture musicale et d’expérience dans le cours d’éveil musical,
  • Prendre des cours en ligne pour intégrer un groupe de musique : un enseignant de niveau intermédiaire sera suffisant,
  • Viser une inscription à l’Académie de Musique, au conservatoire de Paris ou dans un orchestre symphonique : une grande expérience sera requise.

Notons que la plupart des instrumentistes ont juste appris eux-mêmes à jouer de leurs instruments de musique : être virtuose du violon ou avoir une parfaite musicalité ne signifie pas savoir enseigner !

Pourtant, la majorité des musiciens professionnels doivent aussi enseigner s’ils veulent vivre de leur art, car vivre décemment avec un statut d’intermittent du spectacle n’est réservé qu’à une poignée de violonistes.

Ainsi un professeur de violon devrait-il aussi avoir, selon nous, des aptitudes en psychologie et en science de l’éducation, en histoire de la musique et en littérature musicale.

Quelle est la formation musicale et le diplôme de nos professeurs ?

Sur la plateforme de Superprof, on constate parmi les profils de nos professeurs, une forte corrélation entre le montant du tarif horaire et le niveau de l’expérience et la polyvalence de l’enseignant.

Plus le prof  de musique est expérimenté dans l’enseignement du violon, plus il pourra prétendre enseigner à un haut niveau, et plus son prix sera élevé.

A l’inverse, plus le prof ou la professeure est jeune, ou étudiant(e), moins le cours sera cher.

Comment choisir un enseignant pour ses cours de musique quatuor ? Devenir violoniste avec des professeurs expérimentés n’est pas la mer à boire !

Voici une brève analyse comparative des profils lus sur la page « Superprof Violon » en France :

Prenons par exemple Julien (nous avons changé les prénoms), propose cours de violon à 40 € à Paris : ce professeur est pianiste concertiste, formé à l’Ecole Normale de Musique de Paris : enseignant de piano classique, il peut également donner des cours de violon classique.

Pierre, professeur dans le 18ème arrondissement de Paris, est diplômé du conservatoire national supérieur de musique de Paris. Formé dans des grandes écoles à Paris et à Londres, il donne des cours de violon à tous niveaux.

Naturellement, son tarif horaire est de 40 €.

Mathieu quant à lui, donne des cours à un niveau débutant ou aux personnes souhaitant progresser :

« J’ai appris de diverses écoles de violon (Russe, Tchèque, Espagnole et Américaine) auxquelles j’ai voulu ajouter mes propres outils, comportant des exercices de coaching sur l’intelligence émotionnelle.

J’ai développé des nouvelles méthodes simples, rapides et efficaces pour venir à bout des différents problèmes habituellement rencontrés avec le violon. »

Marie est étudiante en musicothérapie et est en préparation aux concours d’entrée au conservatoire à rayonnement régional (CRR) de Montpellier.

Titulaire d’un diplôme de 3ème cycle obtenu au conservatoire départemental de Dordogne, elle propose, pour 20 € par heure des cours en privilégiant la pratique de la musique de chambre et de l’orchestre.

Son expérience est plutôt vaste : ancienne membre de l’orchestre symphonique des jeunes de la Dordogne, membre de plusieurs associations et de l’orchestre national de Montpellier.

Julie est professeure à Paris dans le 15ème.

Diplômée d’Etat, elle est violoniste professionnelle et professeure au conservatoire de Paris. Elle dispense des cours tous niveaux et enseigne en parallèle auprès de la mairie de Paris.

Prenons un dernier profil de professeur avec une grande expérience dans l’enseignement musical, là encore :

Maxime est violoniste avec onze ans d’expérience, et donne des cours particuliers à domicile pour apprendre le solfège, avec deux méthodes pédagogiques basées sur la théorie et la pratique musicale.

On ne peut détailler tous les profils car nous recensons 1 070 professeurs de violon dans toute la France, mais la tendance générale qui se dégage est la suivante : la formation musicale de nos professeurs de violon est d’une grande qualité, avec un haut niveau de qualifications.

Choisir un enseignant et violoniste concertiste professionnel ?

Selon nous, prendre des cours auprès d’un violoniste professionnel n’a de sens que si l’on vise un perfectionnement de haut niveau.

Pourquoi devenir violoniste avec un pro ? Pour se préparer à jouer en orchestre Trouver un prof de violon = jouer à « où est Charlie » ?

Apprendre le violon est très exigeant : cet instrument requiert énormément de rigueur, surtout si l’on souhaite faire de l’improvisation et de la composition.

Nombreux sont les musiciens professionnels qui enseignent en cours individuels car ils n’ont pas forcément le temps pour être employés dans une école de musique, d’où l’intérêt de donner des cours particuliers de violon.

Cette formule d’apprentissage du solfège et du violon est donc flexible et s’adapte à tous les emplois du temps.

Cependant, faire de la musique, c’est un peu comme jouer aux échecs : on progresse d’autant plus que l’on est face à des joueurs confirmés.

Si l’on a l’ambition d’intégrer un orchestre philharmonique, un orchestre de chambre, intégrer une haute école de violon (à l’instar du conservatoire de Paris), il vaudra donc mieux choisir un violoniste professionnel.

Mais attention, comme nous l’avons vu, plus l’expérience est grande, plus le tarif horaire du cours l’est aussi.

Si un joueur de violon débutant espère un jour pouvoir jouer comme le violoniste du groupe Escarmouche et jouer avec la même finesse (bon courage !), (voir la vidéo ci-dessous), alors le passage par un prof diplômé d’un conservatoire ou d’une haute école de musique, est tout bonnement obligatoire.

Violon : recruter des professeurs particuliers avec moins d’expérience ?

Si vous souhaitez apprendre le violon pour le plaisir d’apprendre à jouer en soliste dans un petit groupe et faire de la musique entre amis dans les bars de la ville (par exemple), ce serait perdre de l’argent que de contacter un concertiste professionnel.

Nul besoin d'apprendre avec un virtuose professionnel pour apprendre les bases du pizzicato... La rue est calme, les clients aussi. Pourtant ce soir, mon groupe de violon jazz enflammera la salle !

Même auprès d’étudiant au conservatoire, on peut trouver un professeur ayant déjà fait de nombreux concerts, sachant jouer depuis le plus jeune âge ou membre d’un orchestre philharmonique.

Qui plus est, le bénéfice sera double : on aura une progression régulière pour des tarifs deux fois moins élevés.

Il n’est pas fondamental de choisir un professeur diplômé du conservatoire, car il arrive souvent qu’un musicien n’ait aucun diplôme, mais qu’il soit pourtant compétent – s’il est suffisamment pédagogue – pour enseigner son instrument.

Par exemple, si l’on ne trouve pas une mélodie d’oreille, on peut toujours s’entraîner en cours à domicile. Voici un exemple de morceau abordable à travailler, pour celles et ceux qui apprécient les groupes de chanson française (Debout sur le Zinc) :

Recruter un professeur ayant juste quelques années d’expérience musicale présente toutefois un risque majeur. Celui qu’il méconnaisse d’autres familles d’instruments.

On pense notamment aux autres instruments du quatuor (violoncelle, alto et contrebasse) ou aux instruments à cordes (jouer du piano notamment).

Il est hélas impossible de quantifier le nombre de cours nécessaires pour savoir jouer un morceau de violon, car tout dépend de la fréquence de la pratique et de la motivation de chaque élève.

Toutefois, on peut choisir une mélodie relativement abordable pour s’entraîner. Un apprenant ne doit jamais hésiter à soumettre à son professeur particulier ses morceaux préférés qu’il souhaiterait travailler.

Il est souvent considéré qu’un minimum de 3 années de pratique musicale est requis avant qu’un instrumentiste ne donne cours à des débutants.

Pour récapituler, choisir un professeur peu expérimenté séduire les petits budgets mais fait courir le risque que le niveau d’étude du violon soit également peu élevé.

A l’inverse, pour tenter de jouer du violon comme un virtuose, les cours particuliers seront plutôt onéreux, mais les cours de formation seront au top niveau !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar