Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Maîtriser l’anglais en quelques mois : est-ce possible ?

Par Romain le 02/12/2016 Blog > Langues > Anglais > Comment Devenir Bilingue Anglophone Rapidement ?
Table des matières

Quelle que soit la raison, si vous souhaitez être bilingue français/anglais en un temps record, nous vous avons préparé un texte qui va vous aider.

Évidemment, le meilleur moyen serait de pouvoir vous rendre directement dans un pays anglophone (Angleterre ou États-Unis entre autres).

Mais, même en faisant cela, vous risquez de mettre un certain temps à parler couramment anglais.

Surtout si vous débutez de 0 ou si vous ne vous donnez pas les moyens de devenir bilingue en anglais.

Comment faire pour être à l’aise en anglais en très peu de temps ?

C’est le sujet de ce texte.

Faire de l’anglais une passion (voire une obsession)

L’obsession, c’est peut-être un peu fort. Mais il est toujours plus facile d’apprendre en y mettant de la passion.

Pourquoi il est important de s'amuser en apprenant ? Mettre de la passion dans son apprentissage : la meilleure recette pour réussir.

Rappelez-vous vos heures de cours, au collège, au lycée ou en études supérieures. Certaines matières étaient prenantes. D’autres beaucoup moins.

Dans les cours qui vous passionnaient, les heures passaient à une vitesse folle et vous reteniez facilement les notions importantes. Dans les autres, il fallait vous forcer avant de vous mettre au travail. Les bonnes notes étaient plus dures à obtenir.

Pour étudier et parler anglais, c’est pareil.

Si vous commencez votre apprentissage en vous disant que vous allez vous ennuyer, vous allez effectivement avoir du mal à être assidu.

Si par contre, vous réussissez à faire de vos cours d’anglais un moment ludique et fun, vous progresserez à une vitesse fulgurante.

Sans être indispensable, la notion d’amusement est un concept pédagogique qui a de beaux jours devant lui. Énormément utilisé dans les petites classes (les enfants apprennent par des jeux), la notion de Serious Gaming se développe aussi de plus en plus dans les formations pour adulte.

Mais le jeu n’est pas le seul moyen d’acquérir de nouvelles compétences linguistiques.

Le but est de lier l’apprentissage des langues étrangères à des activités que vous appréciez.

Quelques exemples :

  • Regarder des films et séries en anglais ;
  • Faire du sport en écoutant des podcasts anglais ;
  • Écouter de la musique anglaise ;
  • Lire en anglais ;
  • Rencontrer des Anglais et discuter avec eux ;
  • Etc.

Le tout étant de vous amuser et de mettre de la passion dans votre apprentissage de la langue britannique.

Progressez rapidement grâce au « massive input »

Nous pouvons traduire « massive input » par « apport massif ».

Qu’est-ce que ce concept barbare peut bien signifier ?

Ne pas perdre son temps sur la grammaire ou le vocabulaire

Tout simplement, le concept de « massive input » revient à dire : vous devez vous immerger complètement dans l’anglais.

Mettez de côté toutes les théories et concentrez-vous sur la pratique intensive de la langue.

En effet, bien souvent, l’enseignement d’un langage et d’une langue étrangère passe par des listes de mots (verbe, vocabulaire anglais, expression, etc.) que vous devez apprendre par cœur. Ce qui est profondément indigeste.

Pourtant, c’est la seule façon qu’un professeur de l’Éducation nationale connait (et peut proposer).

Laissons cette méthode ennuyante de côté. Oubliez vos leçons et préparez-vous à entrer en immersion totale.

Évidemment, c’est plus facile en Angleterre, mais vous pouvez aussi le faire en restant en France.

Pour cela, il suffit de vous offrir 1 h par jour ou plusieurs heures par semaine (en fonction de votre emploi du temps). Au cours de cette séance, vous devrez vous exprimer et communiquer seulement en anglais. Le français est interdit.

Avec un ami anglais de langue maternelle ou avec un prof bilingue anglais/français (ou français/anglais), c’est évidemment plus facile.

Vous ferez des fautes. Mais ce n’est pas grave. Le but est de dépasser vos appréhensions afin d’être aussi à l’aise à l’oral qu’à l’écrit.

Lire et écouter tout en anglais

Important dans le massive input : trouver des supports d’apprentissage en anglais.

En fonction de vos préférences, vous pourrez avoir envie de vous tourner vers différentes choses.

Ainsi, les cinéphiles et sériephiles choisiront des films anglais ou américains. Bien qu’ils soient (presque) identiques, ces deux types d’anglais n’ont pas le même accent. Ce qui peut jouer sur la compréhension. Dans les deux cas, vous trouverez facilement votre bonheur.

Les amateurs de littérature pourront dévorer des romans plus ou moins récents en version originale (de Shakespeare à Harry Potter).

Les fans de musique auront aussi l’embarras du choix puisque de nombreux groupes chantent en anglais (même un groupe allemand, chinois, italien ou néerlandais). Pour l’accent, préférez choisir un groupe anglais de langue maternelle ou un(e) chanteur(se) américain(e).

Musique, livre, film : intéressez-vous à l'anglais sous toutes ses formes. The Beatles : sans conteste un des groupes anglais les plus populaires de tous les temps.

En faisant cela, vous entraînerez votre cerveau à reconnaître et à se rappeler des caractéristiques de la langue anglaise.

Et puisque vous prendrez plaisir à le faire, vous allez vous améliorer à une vitesse fulgurante, sans même vous en rendre compte.

C’est ça le massive input.

Entrainement intensivement et régulièrement

Bien que le cerveau ne soit pas un muscle, il peut être entraîné. Tout comme un sportif s’entraîne pour une épreuve, vous devez aussi pratiquer régulièrement pour apprendre une langue.

Pourquoi apprendre une nouvelle langue vous aide à rester jeune mentalement ? Rien de tel que l’apprentissage d’une nouvelle langue pour « muscler » votre cerveau.

Pour vous imager la chose, faisons une analogie avec la course à pied.

Vous avez décidé de vous mettre au footing. Au début, il vous sera impossible (et dangereux) de courir une longue distance. Vous allez donc commencer doucement en faisant 15 min de course lente. Puis, au fur et à mesure, vous courrez toujours plus longtemps et plus vite.

Ainsi, sans même vous en rendre compte, en quelques mois, vous passerez de 15 min de course à pied avec effort à 1 h de footing sans effort.

Pour la maîtrise des langues vivantes, c’est la même chose. N’espérez pas être bilingue en langue française/anglaise du jour au lendemain. Seul Daniel Tammet est parvenu à apprendre l’islandais en une semaine. Mais c’est un génie (atteint du syndrome d’Asperger).

Pour la grande majorité des gens qui se lancent dans l’apprentissage de l’anglais, il faut des mois et des mois (voire des années) pour atteindre le stade de bilinguisme.

C’est pourquoi nous vous recommandons de pratiquer régulièrement. Que ce soit avec un enseignant ou un autre apprenant, essayez de tenir une conversation sur différents sujets aussi souvent que possible.

Si besoin, avoir un correspondant est une excellente chose pour progresser.

Vous pouvez commencer à lui écrire des mails ou à chatter. Puis, vous pouvez lui demander, dès que vous avez assez confiance en vos capacités, à passer dans une situation orale, en faisant attention à la prononciation.

Vous l’avez compris : pour apprendre une langue étrangère, entraînez-vous avec assiduité.

Être attentif en anglais

Être attentif en anglais, cela ne veut pas dire seulement écouter en cours d’anglais (si vous êtes encore étudiant ou en train de prendre des cours de langues). Bien que ce soit conseillé, évidemment.

Être attentif en anglais, cela signifie s’ouvrir complètement à la langue britannique et à sa culture.

Ainsi, pour être bon, il ne suffit pas d’apprendre vos cours par cœur. Déjà, c’est contre productif, car vous ne retiendrez rien à long terme. Et en plus, c’est très ennuyant (pour ne pas dire autre chose).

Le but est de comprendre et de placer l’apprentissage de la langue dans un contexte précis.

Ainsi, être attentif en anglais veut dire découvrir la culture anglaise, l’histoire du pays et surtout, les raisons qui font que la langue a évolué ainsi.

Être attentif en anglais, c’est aussi s’immerger complètement dans l’anglais et se créer une bulle où tout ne sera qu’anglais au sein de celle-ci.

Et enfin, être attentif en anglais, c’est ne jamais relâcher ses efforts. N’hésitez pas à avoir un petit calepin avec vous pour noter les termes que vous ne connaissez pas, où que vous soyez.

Soyez toujours en position d’apprentissage. Cela jusqu’à avoir atteint votre but.

Et même après, continuez à vous exercer.

Il est courant de ne plus savoir dire grand-chose après un long moment sans échanger. Même si vous étiez doué(e) autrefois.

Possible de devenir bilingue en 6 mois ?

À cette question que de nombreuses personnes se posent, notre réponse est : oui, il est possible de devenir bilingue en 6 mois.

Ce ne sera pas facile et cela demande beaucoup de travail (sauf si vous êtes un génie). Mais c’est tout à fait possible. Et si vous pouvez vous rendre dans le pays, c’est encore mieux !

Comment être à l'aise en anglais en quelques mois seulement ? Aller en Angleterre vous aidera à devenir bilingue anglais/français rapidement.

Pour ce faire, la première chose est de vous placer dans un contexte anglophone le plus souvent possible. Si vous avez des amis anglais, profitez-en. Bannissez le français et parlez, lisez et écoutez de l’anglais.

Ne regardez pas de chaines de télévision françaises et branchez-vous sur les chaines anglaises (peu importe que vous compreniez ou non). Mettez de côté vos livres français et procurez-vous de la littérature anglaise. Bref, créez-vous une bulle anglaise et sortez-en aussi rarement que possible.

Quand vous êtes en situation de dialogue, n’ayez pas peur de vous tromper ou d’utiliser des signes. Le principal : que vous parliez en anglais.

En fait, peu importe votre niveau, faites comme si vous étiez un enfant en train d’apprendre à parler.

Dès leur plus jeune âge, les enfants ne connaissent pas encore tous les mots de vocabulaire des adultes. Pourtant, ils savent se faire comprendre.

Ce doit être aussi votre cas.

En réalité, en anglais, il suffit de 1000 mots pour couvrir une large partie des conversations quotidiennes (près de 85 %). Si vous connaissez ces 1000 mots, vous pouvez vous en sortir facilement. Vous ne serez pas encore bilingue en anglais, mais vous serez sur la bonne voie.

Après ce vocabulaire indispensable, vous n’aurez plus qu’à apprendre au fur et à mesure d’autres mots courants. Puis, si l’envie vous en dit, vous pourrez ensuite vous initier à d’autres champs sémantiques.

En quelques mois, vous pourrez comprendre et vous faire comprendre facilement.

D’après la définition du Larousse, être bilingue c’est être capable d’utiliser couramment deux langues.

En suivant nos conseils, vous avez toutes les clés en main pour y arriver.

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...
Romain
Tombé dans l'écriture depuis tout petit, je suis aussi rédacteur web de métier. Mes passions : les jeux vidéo, le cinéma et les livres. Curieux de tout, j'ai une soif insatiable de nouvelles connaissances.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz