Auteur du livre : Voltaire Titre : Candide Date de publication : 1759 Edition/ collection/ nombre de pages : Edition « Le livre de poche », 167 pages.

Éléments biographiques

Voltaire est un écrivain et philosophe français qui a vécu au XVIIIe siècle. Il fit de brillantes études de rhétorique et de philosophie. Il prit goût pour les soirées mondaines, grâce à son parrain. Sa première tragédie sera Œdipe mais il connu vraiment le succès avec sa pièce Zaïre en 1732.  Il collabora au 7éme tome de l'encyclopédie. Il meurt presque clandestinement et sans obsèques en 1778. Mais en 1791 sa dépouille sera transférée au Panthéon..

Résumé

Candide relate les voyages et les péripéties de ce personnage et ses camarades à travers le monde entier. L'histoire se passe dans énormément d'endroits différents. L'histoire commence en Vestphalie en Allemagne. Mais le château est mis en ruines par des ennemis. Et Candide et tous ses amis sont séparés. Candide croit que sa fiancée Cunégonde est morte, il croit aussi que le philosophe Pangloss est mort. Et puis il entreprend un grand périple pour survivre et retrouver tous ses amis. En chemin il rencontrera toutes sortes de difficultés, toutes sortes de personnages à qui il fera confiance alors qu'il n'aurait pas du. Il devient riche à un moment lorsqu'il sort du royaume de l'eldorado mais Candide bien trop niais se laisse avoir et se retrouve sans un sous. Mais à la fin il retrouve Cunégonde, qui n'est plus si belle, Pangloss le vieux philosophe. Et eux 3 avec d'autres amis entretinrent leur maison et surtout leur jardin. La dernière phrase du roman est : « Cela est bien dit, répondit candide, mais il faut cultiver notre jardin ». La morale de ce conte philosophique est que l'on a pas besoin d'être riche, ou de vivre dans un grand royaume pour être heureux. Il suffit de cultiver son jardin.

Portrait d'un personnage

Candide est le héros principal de ce conte philosophique. C'est un personnage plutôt niais mais qui apprend vite que la vie est très simple. Mais sa niaiserie lui vaudra bien des tours ! Il y a une évolution de son personnage au cours du livre car il croyait au début que le monde était le meilleur des mondes (comme le disait le vieux Pangloss) et il se rend compte en parcourant le monde de toutes les misères qu'il y a. A la fin il reste plus sceptique lorsque Pangloss lui dit qu'ils étaient dans le meilleur des mondes possibles.

Critique

J'ai bien aimé ce livre, car ce sont des idées philosophiques et importantes mais dissimulées au travers d'un conte et de péripéties marrantes. Ceci dit il appartient au domaine du conte car tous les personnages connaissent de graves sentences mais s'en sortent quasiment tous vivants. Et le conte ressemble beaucoup à Zadig et ayant déjà lu Zadig, Candide m'a moins surprise car je savais à quoi m'attendre.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (3,67/ 5 pour 3 votes)
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide