Comédie classiqueTragédie classiqueDrame bourgeois / serieuxDrame romantiqueNouveau théâtre / Théatre de l'absurde
ButVeut divertir, faire rire par le spectacle des ridicules et par le comique de farce.Veut toucher et instruire par la terreur, la pitié ou l'admiration pour les personnages mis en scène.Veut divertir tout en interrogeant, veut frapper le lecteur par la "vérité" des situationsVeut plaire en mêlant sublime et grotesque. Montrer la complexité de l'être humainDénoncer la forme théâtrale traditionnelle et une certaine absurdité de la vie humaine.
SujetLes moeurs et les intrigues des contemporains, amour contrarié par une autorité mais secondé par un valet.Mythes grecs, histoire religieuse, histoire romaine, histoire des rois et des reines.Sujets d'actualité : faire prendre conscience des travers de la socitété ; remplacer la peinture des caractères par celle des conditionsSujets historiques, gros travail de mise en scène : imposer la "couleur locale"Une intrigue fondée sur la conscience du non sens global de l'existence. Dimension politique contemporaine.
PersonnagesPersonnages de basses condition/ Valets / Maîtres bourgeoisPersonnages de haut rang.Maîtres et valets de milieux divers .Les grands de ce monde et leurs domestiques.Pulvérisation de la conception du personnage classique : personnage en voie de décomposition.
Caractéristiques- 3 ou 5 actes.

- exposition.

- développement dépourvu de tensions.

- dénouement heureux.

- respect relatif des règles classiques.

- personnages saisis dans leur vie quotidienne.

- 5 actes.

- exposition.

- noeud de l'action.

- sursis illusoire.

- règle des trois unités.

- bienséance.

- dénouement malheureux.

- montre le poids de la fatalité, du destin sur les vies humaines.

- pièce en prose.

-personnages, mileux, situations de la vie quotidienne traités sur le mode serieux et pathétique.

- illusion mimétique, ressemblance de la vie et de la scène.

- plus de règles d'unité de temps et de lieu.

- plus de récits ennuyeux racontant le hors scène.

- plus de vers monotone

- ton empreint de dérision et d'humour noir.

- refus du langage conventionnel.

- tentation du symbole.

- langage impuissant à exprimer la vérité d'un sentiment.

Auteurs + Siècle Molière

XVII è siècle

Racine

Corneille

XVII è siècle

Beaumarchais

Marivaux

Diderot

XVIII è siècle

Hugo

Musset

Vigny

XIX è siècle

Sartre

Beckett

Ionesco

XX è siècle

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Mathieu

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide