Prologue

Ce livre est écrit sous forme d'un dialogue entre nathalie Sarraute et son double, qui, par ses mises en garde, ses scrupules, ses interrogations, son insistance, l'aide à faire surgir "quelques moments, quelques mouvements encore intacts, assez forts pour se dégager de cette couche protectrice qui les conserve, de ces épaisseurs (...) ouatées qui se défont et disparaissent avec l'enfance". Enfance passée entre Paris, Ivanovo en Russie, la Suisse, Pétersbourg et de nouveau à Paris.

Résumé

  1. En Suisse, elle déchire le tissu que cousait la gouvernante qui lui apprenait l'allemand.
  2. Lors de ses repas en Suisse, elle devait mâcher les aliments jusqu'à ce qu'ils deviennent aussi liquide qu'une soupe. C'était une promesse qu'elle avait faite à sa mère. Une promesse qui donnait du fil à retordre aux gouvernantes qui lui donnaient à manger.
  3. Promenade avec une bonne qui lui donnait la nausée car elle avait les cheveux embibés de vinaigre. Pour traverser la route, elle donne la main à la bonne et se bouche le nez. A l'heure du goûter, elle lui donne une barre chocolatée et un petit pain.
  4. On lui fait croire que c'est sa grand-mère qui vient lui rendre visite, on l'étouffe et on l'emmène à l'hôpital pour faire une opération.
  5. Promenade avec sa mère qui lui interdit de toucher le poteau éléctrique car il tut. Par curiosité, elle le touche et croit qu'elle est morte.
  6. Elle donne de la poussière à sa mère en lui demandant de faire un bébé pour qu'elle ait une soeur ou un frère.
  7. Vacance chez oncle Gricha en Russie qui a 4 enfants qui lui baise la main après le repas et il leur baise le front en retour. La vieille Niania leur donne des tartines. La femme d'oncle Gricha, tante Aniouta est une vraie beauté. Natacha l'accompagne pour faire du shopping et achète des chaussures. Natacha colectionne les flacons d'eau de cologne de tante Aniouta et en prend soin. Natacha tombe malade  et sa mère lui lie "La Case De L'oncle Tom" .
  8. Elle part à Ivanovo, en Russie, qui est comme une maison de conte de Noël. Sa mère y est absente. Elle découvre que le semaine recommence toujours. Son mère lui donne comme nom : TACHOK ou bien TACHOTCHEK et lui donne comme surnom : PIGALITZA qui signifie un petit oiseau. Comme elle est malade et qu'elle doit absolument manger de la calomel et qu'elle refuse d'en prendre, on lui met en cachette dans la confiture de fraise. Son livre préféré est " Max Et Moritz". On lui offre une nouvelle poupée qui parle, la même que celle qu'elle a admiré devant une boutique. Son ours en peluche préféré s'appelle MICHKA. A l'approche de Noël, elle décore la sapin de Noël dans l'appartement de son père avec une très belle femme qu'elle ne connait pas.
  9. Quand elle part chez ses grands-parents paternels, son père leur crie dessus par peur qu'ils n'attrappent frois.
  10. Lors d'une promenade avec son père à Paris, elle lui demande si il l'aime.
  11. Elle rencontre son père à la rue Brisonnade accompagné d'une femme déguisée en homme.
  12. Promenade avec son père dans un jardin anglais au Luxembourg, elle ressent de la "joie".
  13. Elle est avec sa mère et Kolia le mari de sa mère à Pétersbourg. Elles ont une nouvelle bonne à la maison, Gacha. Natacha joue avec Gacha le jeu "le quatuor des écrivains" qui se joue à 4 et qui consiste à découvrir le nom des écrivains. Elle a le souvenir d'une classe mais elle pense n'être jamais allé à l'école.
  14. Sa mère joue avec Kolia son mari, ils faisaient semblant de lutter. Natacha veut la protéger pour faire partie du jeu mais celle ci la repousse.
  15. Natacha pose des questions à Gacha, la bonne, à propos du Tsar. Le livre "Prince et pauvre" a marqué son enfance.
  16. Natacha range les livres qui ont été livrés pour sa mère du plus facile au plus difficile d'après leurs épaisseurs.
  17. Sa mère montre à son éditeur, son journaliste qui s'appelle Korolenka, le livre qu' a écrit Natacha malgré son jeune âge. Mais le journaliste est mécontent et lui dit : "Avant de se mettre à écrire un roman, il faut apprendre l'orthographe..."
  18. Natacha a peur la nuit des tableaux. Elle appelle son père pour les couvrir.
  19. Une idée passe par la tête de Natacha : "Elle trouve que la poupée est plus belle que sa maman". Elle partage cette idée avec sa mère et cette dernière lui répond : "Un enfant qui aime sa mère trouve que personne n'est plus beau qu'elle".  Natacha a une autre idée : "Maman a la peau d'un singe". Livrée à ses idées, auxquelles elle ne peut résister, elle croit que le mal est en elle : "Maman est avare"
  20. Natacha revient chez son père au Luxembourg car sa mère accompagne Kolia à Budapest. A Berlin, c'est l'oncle qui va l'amener chez son père et sa femme Vera.
  21. Chez son père, elle va jouer au Parc Monsouris, dont elle trouve que le nom est laid. Elle passe ses nuits à pleurer en embrassant la photo de sa mère. Elle a promis à sa mère de lui écrire une lette où elle écrira "très heureuse" si elle est vraiment heureuse ou bien "heureuse" si elle est malheureuse. En écrivant la lettre, elle écrit "heureuse" espérant que sa mère viendra la chercher, mais elle ne vient pas.
  22. Elle passe les vacances de Juillet avec son père et sa femme Vera dans une pension à Meudon. Vera accouche d'une petite fille qu'elle prénomme "Hélène" du même prénom que la soeur de Natacha qui est morte de la Scarlatine.
    Suite ...

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (3,37/ 5 pour 19 votes)
Loading...

Mathieu

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide