Histoire du livre Manon Lescaut

L'Histoire du chevalier Des Grieux et de Manon Lescaut, aujourd'hui communément appelé Manon Lescaut, est un roman de l'abbé Prévost faisant partie des Mémoires et Aventures d'un homme de qualité qui s'est retiré du monde (7 volumes, rédigés de 1728 à 1731).

Le livre étant jugé scandaleux à deux reprises (1733 et 1735), l'auteur publie en 1753, une nouvelle édition de Manon Lescaut, revue, corrigée et augmentée d'un épisode important. Les qualités humaines du roman séduisirent rapidement le public et en feront sa célébrité.

« Je ne suis pas étonné que ce roman, dont le héros est un fripon et l'héroïne une catin plaise, parce que toutes les mauvaises actions du héros ont pour motif l'amour, qui est toujours un motif noble, quoique la conduite soit basse. »

                                                                                 Montesquieu

Résumé de Manon Lescaut

L'auteur (« l'Homme de qualité des Mémoires ») revient de Rouen. Il arrive pour dîner à Pacy-sur-Eure. Il règne dans la ville une grande agitation. Les habitants sont regroupés devant le cabaret où se sont arrêtés deux chariots. Il s'agit d'un convoi d'une douzaine de filles de mauvaise vie, condamnées à s'embarquer pour l'Amérique. L'une d'elles, Manon, l'intrigue par sa beauté et sa distinction.

L'auteur interroge donc le chef des gardes à son sujet, mais n'obtient pas de réponse. À sa demande, un archer invite l'homme à questionner un jeune homme qui se tient à l'écart et qui ne peut-être que son frère ou son amant. Ce dernier qui a suivi le convoi depuis Paris semble souffrant. Il refuse de livrer son secret et l'identité de la jeune fille, mais avoue sa passion pour celle-ci et qu'il a tout essayé pour la faire libérer, au point d'être à présent ruiné.Deux années s'écoulent.

L'Homme de qualité revient de Londres et compte séjourner un jour et une nuit à Calais. En se promenant dans la ville, il croit reconnaître le même jeune homme que celui rencontré deux ans auparavant. Il l'aborde donc. Les deux hommes ont plaisir à se retrouver. Heureux de cette rencontre, le jeune homme précise qu'il rentre d'Amérique. Le soir même, Le jeune homme à l'hôtel du Lion d'Or où il séjourne.

Le mystérieux jeune homme commence le récit de ses aventures. Des Grieux, jeune homme de dix-sept ans, est issu d'une bonne famille. Il s'est montré un élève exemplaire au collège d'Amiens et son père souhaitait qu'il devienne chevalier de l'ordre de Malte, d'où son titre de Chevalier. Tiberge, son meilleur ami, est généreux et compréhensif. De retour dans sa ville natale à la veille des vacances, des Grieux rencontre dans une auberge où il fait escale, Manon Lescaut dont il tombe éperdument amoureux.

Malgré sa jeunesse et son manque d'expérience amoureuse, il est fasciné par celle-ci. C'est le coup de foudre. Des Grieux apprend que Manon est envoyée par ses parents au couvent. Quand ils se retrouvent seuls, celle-ci lui avoue très vite qu'elle est « flattée d'avoir fait la conquête d'un amant » tel que lui.

La fuite étant l'unique solution pour que Manon échappe à l'avenir qui lui est destiné et qu'ils puissent vivre leur amour, rendez-vous est donné le lendemain à l'auberge de Manon, avant le réveil du conducteur de carrosse. Malgré les efforts de Tiberge pour détourner son projet, des Grieux est décidé à s'enfuir avec Manon. Il parvient à rassurer son ami et à estomper sa vigilance.

Avant la nuit, les deux jeunes gens, sont à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)Saint-Denis. Les projets de mariage sont oubliés : « Nous fraudâmes les droits de l'Église ». À Paris, les deux amants logent dans un appartement meublé et filent le parfait amour, pendant trois semaines. Mais le jeune homme ayant des remords, veut renouer avec sa famille.

Il envisage de demander à son père l'autorisation d'épouser Manon mais la jeune fille est réticente à cette idée, elle a peur de perdre des Grieux si son père s'oppose à leur mariage. Des Grieux a également peur de connaître des difficultés financières, mais Manon le rassure et se charge de la gestion de leurs finances. Confiant, le jeune homme accepte. Un soir, il rentre plus tôt qu'à son habitude.

La porte est fermée et Manon met beaucoup de temps à lui ouvrir. Après avoir interrogé la servante, des Grieux s'aperçoit que le vieillard M. de B…, riche fermier général, vient de quitter furtivement leur logis. Le soir même, pendant le souper, des Grieux espère des explications spontanées de Manon mais celle-ci les évite et tombe en sanglots. Quelqu'un frappe alors à la porte. Après un baiser à son amant, Manon s'enfuit. Ce sont les laquais de son père qui viennent « enlever » des Grieux.

Dans le carrosse qui le ramène au logis familial, le jeune homme essaie de comprendre qui a pu les trahir Manon et lui. À la maison paternelle, l'accueil est plutôt indulgent. Le jeune homme se fait cependant railler par son père qui dénonce sa crédulité :

« tu as tant de disposition à faire un mari patient et commode. »

Il avoue alors à son fils que c'est M. de B… qui a séduit Manon :

« Tu sais vaincre assez rapidement, Chevalier ; mais tu ne sais pas conserver tes conquêtes».

Des Grieux est désespéré, sans pour autant oser imaginer la moindre trahison de Manon. Pour empêcher qu'il ne prenne encore une fois la fuite, son père prend la décision de le séquestrer dans sa chambre. Pendant six mois des Grieux se montre donc désespéré mais progressivement et avec l'aide de son ami Tiberge, il reprend goût à la vie en lisant et en étudiant.

Tiberge qui a vu Manon lui apprend qu'elle vit à Paris et qu'elle est entretenue par son vieil et riche amant. Des Grieux décide alors de renoncer au monde et entre avec Tiberge au séminaire. Il trouve l'apaisement dans ses études, ne pense plus à Manon et retrouve la notoriété lorsqu'un exercice public, soutenu en Sorbonne, le remet en présence de Manon.

Envoûté, Des Grieux lui pardonne et quitte immédiatement le séminaire. Après une nuit à l'auberge, les deux amants, plus que jamais amoureux l'un de l'autre, s'installent au village. Grâce à l'argent que Manon a soutiré à M. de B…, le couple vit à l'abri du besoin.

 

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Alexandre

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide