Identifier le livre

Date de publication : Ce roman a été publié pour la première fois en 1954

Edition/ collection/ nombre de pages : Folio/352 pages

Les meilleurs professeurs de Français disponibles
1er cours offert !
Julie
5
5 (79 avis)
Julie
75€
/h
1er cours offert !
Albane
4,9
4,9 (94 avis)
Albane
60€
/h
1er cours offert !
Koffi felicien
4,9
4,9 (40 avis)
Koffi felicien
19€
/h
1er cours offert !
Julien
4,9
4,9 (46 avis)
Julien
60€
/h
1er cours offert !
Jérémy
5
5 (49 avis)
Jérémy
25€
/h
1er cours offert !
Cristèle
5
5 (51 avis)
Cristèle
45€
/h
1er cours offert !
Patrick
5
5 (50 avis)
Patrick
65€
/h
1er cours offert !
Faustine
4,9
4,9 (44 avis)
Faustine
50€
/h
1er cours offert !
Julie
5
5 (79 avis)
Julie
75€
/h
1er cours offert !
Albane
4,9
4,9 (94 avis)
Albane
60€
/h
1er cours offert !
Koffi felicien
4,9
4,9 (40 avis)
Koffi felicien
19€
/h
1er cours offert !
Julien
4,9
4,9 (46 avis)
Julien
60€
/h
1er cours offert !
Jérémy
5
5 (49 avis)
Jérémy
25€
/h
1er cours offert !
Cristèle
5
5 (51 avis)
Cristèle
45€
/h
1er cours offert !
Patrick
5
5 (50 avis)
Patrick
65€
/h
1er cours offert !
Faustine
4,9
4,9 (44 avis)
Faustine
50€
/h
1er cours offert>

Eléments biographiques

 William Golding est un auteur britannique originaire d’un petit petit village de Cornouailles . Il se lasse bien vite de la vie campagnarde et décide de se rendre à Oxford pour y parfaire son éducation ,puis à Londres où il se produit sur scène dans des œuvres théâtrales . Malheureusement la seconde guerre mondiale éclate et le jeune écrivain néophyte s'engage dans l’armée . Il écrit quelques textes durant cette période trouble mais ne juge pas utile de les faire publier .Cependant après avoir participé au Débarquement , il entame la rédaction de son premier véritable roman : Sa majesté des mouches . Ce roman se base sur ses observations de la nature humaine et le désordre de notre société . En effet William Golding , axe ses réflexions sur le fait que le salut de l’humanité réside en partie dans chaque individus .

Résumé

A la suite d’un accident d’avion , une trentaine d’enfants se retrouvent totalement livrés à eux mêmes , perdus au milieu de l’océan .Au tout début , cette bande de collégiens va tenter de s’organiser en élisant un chef , en partageant les tâches …Mais bien vite , ce simulacre d’autorité vole en éclat et l’oisiveté , les jeux , les baignades remplacent les corvées collectives . Néanmoins un étrange mal rôde sur l’île , avec le temps les mentalités changent , les jeux prennent une toute autre ampleur . Comment échapper à al folie qui semble gagner les autres ? et au regard inquisiteur de " sa majesté des mouches " étrange idole au visage décharné ?

Portrait d'un personnage

Ce roman est en outre très intéressant car il nous montre l’évolution progressive des sentiments et des mentalités des protagonistes . Il n’y a pas vraiment de " héros " , tous les adolescents sont les protagonistes du roman . Il représente tous ,chacun à leur manière un stéréotype , en quelque sorte une réflexion de ce que peut être une société moderne .Néanmoins ce qui importe dans ce roman , ce ne sont pas vraiment les personnages , qui peuvent être attachants , dignes de pitié , irritants pour certains mais plutôt l’évolution de leur mentalité . Ils sont tour à tour gagnés par la folie , ils ne sont plus maîtres d’eux mêmes et commettent des actions terribles qui d’un certain point nous horrifient .

Critique

 Ce livre aborde un thème des plus actuels : que serait une société sans ordre ? Il est vrai que dans son œuvre W.Golding nous montre que l’homme , lorsqu’il vit dans l’anarchie , peut devenir aussi primitif qu’un animal en laissant libre cours à ses instincts et à ses pulsions meurtrières . Cet aspect se traduit dans le roman de Goling par l’attrait de la chasse aux yeux de ces enfants qui se délectent du sang qu’ils répandent .Il apparaît alors que pour éviter une telle situation , l’éducation est primordiale . En effet c’est grâce à l’éducation qu’il reçoit que l’homme peu réfréner ses ardeurs et permettre ainsi la vie en communauté . Cependant dans son texte l’auteur ne fait référence qu’à une seule éducation ; l’éducation en groupe , l’éducation scolaire , oubliant l’éducation que nous recevons de nos parents ou bien l’éducation religieuse . C’est un autre thème de ce roman : l’éducation est elle un tout ? Outre cela , lorsque nous lisons ce livre , nous sommes en droit de nous demander si notre condition d’homme , si la nature humaines n’est pas le fléau de toutes nos sociétés actuelles. Ainsi l’auteur , dépeint avec un certain brio , ce que peuvent entraîner la folie humaine si elle n’est pas maîtriser . Au travers de son œuvre ,W.Golding nous montre qu’un régime démocratique , peut si nous n’y prenons pas garde , rapidement basculer vers un régime dictatorial .Nous voyons cela au début du roman , lorsque les enfants mettent en place un régime communautaire où chacun peut s’exprimer librement , prendre part aux décisions mais petit à petit nous remarquons qu’une hiérarchie s’établit ,où la loi du plus fort règne . C’est à ce moment que commence les parties de chasse , ces traques macabres qui ne sont pas sans rappeler les exactions commises durant la Seconde Guerre Mondiale . Avec son style d’écriture peu conventionnel , ses thèmes plus qu’importants , le roman Sa majesté des mouches est un superbe roman . Traitant de ce qu’est l’éducation , des risques que nous encourons si nous affranchissons de cette dernière ; ce livre est à mettre entre toutes les mains , que ce soient celles d’un adolescent ou bien d’un adulte .

Besoin d'un professeur de Français ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 3,50/5 - 12 vote(s)
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !