L’aspect chronologique

  1. Au moyen âge les images ne représentent que des scènes religieuses, car on considère que Dieu est le centre du monde.
  2. A la renaissance, avec les grandes découvertes, le premier tour du monde (Christophe Colomb, Magellan, …), l’homme se substitue peu à peu à Dieu. Les êtres humains sont représentés pour eux-mêmes.
  3. Au XVIIe et XVIIIe siècle, de nouveaux sujets apparaissent en peinture : portrait de famille, scène de chasse, nature morte…
  4. Au XIXe siècle, l’invention de la photographie va obliger les peintres à trouver des représentations nouvelles autres que le réel. C’est une véritable révolution.
  5. Au XXe et au XXIe siècle s’ajoutent de multiples images fixes et mobiles : le cinéma, la bande dessinée, les images en 3D, la télévision… Nous vivons dans un monde d’images.

L’identification de l’image

Pour présenter une image, il faut préciser se nature et ses références.

  1. Il peut s’agir :
  2. D’un tableau
  3. D’un dessin (d’art, caricature, d’humour…)
  4. D’une photographie (de mode, documentaire de presse, de famille…)
  5. D’une affiche (publicité, politique, propagande, information…)
  6. D’une BD
  7. D’un schéma
  8. D’un graphique
  9. D’une carte
  10. D’un plan
  11. D’un tableau de chiffres

Les références de l’image

Il faut préciser le nom de l’auteur, la date de publication, le titre éventuel, la source éventuelle.

Exemple : Il s’agit d’une peinture (d’un tableau) réalisée (peint) par Edouard Manet en 1872. Le titre est Argenteuil.

L’intention de l’image

Raconter : L’image représente un instant d’une histoire.

Informer : Elle renseigne le lecteur.

Représenter le réel : Elle fournit des détails précis sur le monde.

Exprimer une opinion : Elle traduit un jugement, une vision personnelle.

Agir sur le destinataire : Elle amuse, séduit, déclenche l’émotion, l’imagination.

Transforme une opinion : Elle essaie de faire changer d’avis.

Attirer l’attention : Elle s’adresse directement au lecteur en l’interpelant.

Exemple

Il s’agit de deux dessins humoristiques publiés par Serre en 1975 dans l’album ‘Humour noir et hommes en blanc ».

Le dessinateur cherche à exprimer une vision personnelle et critique du monde hospitalier. En effet, le chirurgien est comparé à un clown et le service des urgences ressemble à un labyrinthe. Serre utilise l’humour comme arme pour agir sur le destinataire.

 

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Clément M

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide