Introduction

« Il faut que l'auteur ait de l'esprit pour que l'œuvre en ait ! »

W.Shakespeare

William Shakespeare, né le 23 avril 1564 est considéré comme l'un des plus grands poètes, dramaturges et écrivains de la culture anglaise. Il est réputé pour sa maîtrise des formes poétiques et littéraires et sa capacité à représenter les aspects de la nature humaine. L'un des rares dramaturges à avoir pratiqué aussi bien la comédie que la tragédie, Shakespeare reste un model pour les écrivains du 21ème siècle. C'est pourquoi il est traduit dans un grand nombre de langues et ses pièces sont régulièrement jouées partout dans le monde. On mesure l'influence de Shakespeare sur la culture anglo-saxonne en observant les nombreuses références qui lui sont faites, que ce soit à travers des citations, des titres d'œuvres ou les innombrables adaptations de ses travaux. De plus la langue anglaise est également surnommée «la langue de Shakespeare».

Shakespeare écrivit trente-sept œuvres dramatiques entre les années 1580 et 1613. Mais la chronologie exacte de ses pièces est encore sujette à discussion. Il écrivit notamment Macbeth, Othello, Roméo et Juliette, Hamlet, Le Songe d'une nuit d'été, Le Roi Lear, Richard III et Antoine et Cléopâtre. Cependant, le volume de ses créations n'apparaît pas comme exceptionnel en regard des critères de l'époque.

Les origines de la pièce de Roméo et Juliette

Les personnages de Roméo et Juliette apparaissent pour la première fois chez Ovide. En effet le thème de l'amour clandestin en raison de l'inimitié des parents est souvent étudié par les écrivains et cela depuis le récit de Pyrame et Thisbé dans le livre IV des Métamorphoses d'Ovide. Plus tard, Masuccio di Salerno, avec son recueil Il novellino(1476)inspire La storia di due nobile amanti de Luigi da Porto (1524). L'action se passe non plus à Sienne mais à Vérone, et les prénoms sont changés mais le fil conducteur reste le même. C'est vraisemblablement la nouvelle de Matteo Bandello (1554) qui fut traduite en français par Pierre Boisteau en 1559 et intitulée Histoire de deux amants dont l'un mourut de venin et l'autre de tristesse qui inspira Shakespeare.

*

1. La pièce de théâtre : originale et réécritures

Les origines de la pièce de Roméo et Juliette

D'Ovide à Shakespeare :

Thisbé est comme Juliette d'une beauté incomparable : elle "surpass[ait] toutes les jeunes filles" et comme Juliette, la force de son amour est telle qu'elle devient "audacieuse". La rencontre entre les deux jeunes gens est tout à fait prévisible chez Ovide puisque leurs maisons sont mitoyennes. Pyrame et Thisbé s'aiment depuis toujours et en grandissant cet amour devint de plus en plus fort mais l'inimitié entre leurs pères rendait leur union impossible aussi, pendant longtemps ils se sont contentés de s'apercevoir, amour muet d'abord, " En l'absence de confident, signes et gestes sont leur langage" puis grâce à une lézarde dans le mur mitoyen des deux maisons, les deux amants peuvent communiquer et échanger des serments. Cependant, l'amour est tel que ces échanges ne leur suffisent plus et ils élaborent une stratégie de fuite pour se retrouver. Nuitamment, chacun de leur côté, ils se dirigent vers le lieu de rendez-vous de leurs amours. Mais Thisbé, partie un peu avant Pyrame, doit se cacher dans une grotte car elle est poursuivie par une lionne qui avait déjà égorgé des boeufs. Dans sa précipitation, elle perd le voile sous lequel elle cachait son visage, voile que s'empresse de déchiqueter la lionne " à la gueule ensanglantée". Aussi, quand Pyrame aperçoit sur le chemin le voile ensanglanté de sa bien-aimée, il la croit morte et se suicide avec son épée. Quand Thisbé, sortie de sa cachette part à la rencontre de Pyrame elle découvre son corps sans vie et se suicide à son tour avec la même épée. On trouve donc dans le récit d'Ovide les éléments principaux de l'histoire de Roméo et Juliette : un amour qui transgresse les interdits familiaux, la fausse mort, le double suicide. Le récit d'Ovide est bref et concis, il occupe environ 110 vers alors que la tragédie de Shakespeare, qui occupe un peu plus de 3000 vers, exploite beaucoup plus les thèmes dominants. Il met en scène de nombreux personnages parmi lesquels la nourrice, Frère Laurent, les mais de Roméo Benvolio et Mercutio. Les motifs du coup de foudre, celui du mariage secret, de l'exil, de la vengeance, n'existent pas chez Ovide qui limite l'histoire de Pyrame et Thisbé à celle d'un amour impossible sublimé par la mort et immortalisé par le mûrier.

De da Porto à Shakespeare :

La tragédie de Shakespeare est très proche de la nouvelle de Da Porto. En effet dans ce récit, Roméo et Juliette se rencontrent à un bal donné par le père de la jeune fille, mais si Roméo est travesti en jeune fille, il ôte son masque et se fait reconnaître. En revanche, la haine entre les deux familles n'est plus à l'ordre du jour, une paix relative règne entre les deux familles ce qui explique que Roméo ne soit pas exclu du bal. Le coup de foudre entre les deux jeunes gens est immédiat et pendant plusieurs jours, Roméo va nuitamment se réfugier sous le balcon de la chambre de Juliette sans qu'elle ne s'en aperçoive pas d'abord. Puis les amants s'entretiennent chaque soir et décident de se marier en secret. Frère Laurent, ami de Roméo, organise leur union dans un confessionnal. Juliette, comme le frère Laurent, pense que cette union scellera définitivement la réconciliation des deux familles et patiemment elle attend le moment opportun pour présenter son mari à son père. Mais une querelle de rue ravive la haine entre les deux familles et Roméo, qui dans un premier temps se tient à l'écart de l'affrontement, se sent obligé de soutenir ses valets et tue le cousin de Juliette. Il est condamné à l'exil à Mantoue et doit quitter Juliette qui est inconsolable. Sa mère qui ignore tout des raisons du chagrin de sa fille s'imagine qu'elle a envie de se marier et qu'elle n'ose le demander. Aussi son père lui trouve-t-il un mari pour la distraire de sa tristesse. Mais devant le refus de sa fille il décide de la marier au plus vite. Pour échapper au parjure, Juliette va demander de l'aide à Frère Laurent qui lui propose de boire un narcotique. Juliette consigne dans une lettre destinée à Roméo toute la stratégie mise en place. Mais le frère chargé de remettre la lettre à Roméo trouve par deux fois porte de bois aussi, quand son serviteur Pierre lui apprend que Juliette est morte, il se précipite à Vérone, ouvre le tombeau, se glisse auprès de Juliette et boit un flacon de poison. Mais Juliette se réveille avant que le poison n'ait fini de faire son effet, après un quiproquo, elle reconnaît Roméo, elle lui explique ce que la lettre aurait dû lui apprendre. Avant de mourir Roméo demande à Juliette de vivre au nom de leur amour mais elle ne peut s'y résoudre et elle se suicide par asphyxie. On retrouve la quasi totalité des personnages de la pièce de Shakespeare, hors Benvolio et Mercutio, et si la nourrice n'existe pas, la présence d'une jeune servante attachée au service de Juliette, très affectée par "la fausse mort" de Juliette l'annonce. Shakespeare n'a pas retenu l'ultime échange entre Roméo et Juliette dans le caveau familial. Cet épisode chez Da Porto paraît très invraisemblable et décrédibilise en quelque sorte le pathétique des derniers adieux.

De Brooke à Shakespeare :

L'histoire de Roméo et Juliette fait l'objet d'un long poème de 3020 vers  Comme dans la nouvelle de Bandello, l'action se situe en hiver, au moment de Noël et s'étend sur neuf mois. En effet Roméo rencontre Juliette au cours d'une fête donnée à Noël par la famille Capulet. C'est un coup de foudre immédiat et réciproque. Pendant deux semaines, chaque nuit Roméo se rend sous la fenêtre de Juliette avant de pouvoir lui parler. Juliette est prête à quitter sa famille pour épouser Roméo et réciproquement. Le mariage est orchestré en secret par Frère Laurent qui dans un premier temps avait insisté pour qu'ils soient patients et attendent des circonstances plus favorables. Pendant deux mois le jeune couple se retrouve chaque nuit grâce à la complicité de la nourrice. Mais le bonheur du couple prend fin le lundi de Pâques, jour où éclate une querelle entre les Capulet et les Montaigu, querelle provoquée par Tybalt. Roméo y prend part et tue Tybalt.... on connaît la suite.
On constate donc que Shakespeare a fait preuve de concision puisque l'action se déroule sur cinq jours, ce qui participe à l'intensité dramatique et évite de diluer les moments clés dans un foisonnement de détails et d'actions secondaires. C'est sans doute pour cette raison d'une part et le choix de l'écriture théâtrale d'autre part que la postérité n'a retenu que la tragédie de Shakespeare.

Outre la gestion de la durée de l'intrigue, Shakespeare apporte quelques éléments nouveaux :

La jeune femme dont est éprise Roméo avant de rencontrer Juliette est  nommée, il s'agit de Rosaline. Shakespeare introduit le personnage de Mercutio, personnage qui oppose à Roméo une conception beaucoup moins idéalisée, abstraite et désincarnée de la relation amoureuse mais aussi personnage qui permet à Shakespeare de ménager un coup de théâtre sans précédent. En effet, dans le poème de Brooke, comme dans les nouvelles antérieures, Roméo est banni pour avoir participé à une bataille de rue qui opposait les Capulet et les Montaigu (les Capelletti et les Montecchi). Or chez Shakespeare, Roméo est banni pour avoir vengé la mort de son ami : la cause de la mort de Tybalt est donc tout à fait différente. Lorsque Roméo arrive au cimetière de Vérone, il est surpris par Paris, les deux hommes se battent, Paris est tué. L'altercation entre les deux rivaux n'est pas sans intérêt puisque Shakespeare, comme dans l'affrontement avec Tybalt, confirme les intentions non belliqueuses de Roméo, qui d'ailleurs n'identifie Paris qu'une fois mort et que par ailleurs il ne connaissait  comme prétendant de Juliette que par ouïe dire.

Note sur la traduction de Roméo et Juliette :

Cette nouvelle de Roméo et Juliette est le fruit d'un travail à quatre mains où les collaborateurs se sont efforcés de se tenir à égale distance du littéralisme et d'une adaptation trop libre qui ne respecterait pas les inflexions et les images du texte d'origine. Quant aux rimes, auxquelles Shakespeare recourt parfois, ils ont été maintenus autant que c'était possible. La cadence générale du texte correspond à celle de l'alexandrin, plus naturel que le décasyllabe en français, sans que cela ait été fait de  manière systématique par crainte d'une certaine monotonie. Sans ignorer l'importance des détails, des jeux de mots, de la richesse et de la complexité de certaines réseaux d'images, qu'ils ont essayé de rendre aussi fidèlement que possible, les traducteurs ont eu à cœur de rechercher à tout instant un principe d 'équilibre entre la forme et le sens.

François Laroque.

Les réécritures du mythe de Roméo et Juliette :

En 2002, l'histoire originelle de Roméo et Juliette est reprise par Irina Brook :

Irina Brook, née en 1962 à Paris, est une actrice et metteuse en scène franco-britannique de théâtre et d'opéra. Elle est la fille du grand metteur en scène anglais Peter Brook et de Natasha Parry et également la sœur de Simon Brook. Attirée par le théâtre de son père, elle part aux États-Unis à dix-huit ans, et se forme à New York auprès de Stella Adler selon les techniques de l'Actor's Studio. Elle devient comedienne et joue à Broadway, comme sa mère.  Après avoir vécu en Angleterre quelques années, elle revient sur la scène française où elle joue dans La Cerisaie de Tchekhov et Dom Juan de Molière au théâtre des Bouffes du Nord. Irina Brook a plus d'une flèche à son arc, elle est apparue dans des productions au cinéma et à la télévision, principalement en Angleterre. Abandonnant son activité d'actrice au milieu des années 1990, elle revient à Paris pour ses premières mises en scène, dont le très remarqué Une bête sur la lune qui lui a valu cinq récompenses lors de la Nuit des Molières 2001, dont le Molière du metteur en scène. Un de ces grands succès fut sa première mise en scène Beast on the moon de Richard Kalinoski adapté en France en 1998. Son répertoire est principalement centré sur les pièces de Shakespeare, Bertolt Brecht et Tennessee Williams. Irina à plusieurs pièces à son actif avec All is well that ends well de William Shakespeare (1996), Danse à Lughnasa de Brian Friel (1999), La Flûte Enchantée (1999) et bien d'autres. Avec Résonances de Katherine Burger (1999), elle obtient le Molière de la Révélation Féminine et le Prix de la SACD nouvel espoir en 2000. .Elle a également mis en scène ces dernières années de grands opéras, notamment pour le Festival international d'art lyrique d'Aix-en-Provence mais surtout elle est à l'origine d'une mise en scène en 2002 de Juliette et Roméo, une bande dessinée verticale. Cette dernière fut écrite par l'auteur français Paul Gordeaux et fait partie de la série Les Amours célèbres, initialement parue dans le quotidien France Soir. Elle est basée sur l'histoire de Roméo et Juliette.

En 2008, Roméo & Juliet est joué par la Compagnie des Mutants :

Les Mutants, c'est qui ?

Remarquée dès sa création en 1983, la Compagnie des Mutants s'est rapidement imposée comme l'une des compagnies-phares du théâtre pour le jeune public. Ses créations sèment le trouble, font vaciller les repères, provoquent des court-circuits...

Eldorado, Si, Haro, La Valse du Crapaud et Les Poules sont parmi les spectacles les plus originaux, les plus audacieux qu'il ait été donné à voir à de jeunes spectateurs. Pas de nostalgie du passé, mais une esthétique inventive, créative, résolument contemporaine, projetée vers le futur et parfaitement maîtrisée.

Les exigences artistiques des Mutants, leurs recherches têtues et souvent risquées ouvrent sur des espaces qui n'ont rien d'austère, d'aride, d'ascétique. Intelligent, leur théâtre est aussi drôle, décapant, débordant d'énergie, de vitalité, tout entier investi de la présence physique, émotionnelle, affective des comédiens.

Au plaisir du jeu, ce théâtre gourmand, jubilatoire, associe tous les autres plaisirs de la scène (scénographie, musique, éclairage..). Théâtre hédoniste donc, visuel, musical, créateur d'images puissantes, qui met le feu aux poudres, embrase et fait grandir les jeunes spectateurs.

La compagnie pratique un théâtre debout qui rend chacun responsable de soi-même.

Jeanne PIGEON
Centre de Sociologie du théâtre de L'ULB

DISTRIBUTION

Adaptation & mise en scène : Dominique Serron
Assistanat à l'adaptation : Vincent Zabus
Assistanat à la mise en scène : Barbara Van Dievel

Comédiens : Patrick Beckers
Lula Bery, Afazali Dewaele
Martine Godart, Fanny Hanciaux
Jean-François Maun, Fabien Robert
Martin Swabey, Luc Van Grunderbeeck

Scénographie : Renata Gorka
Assistanat costumes: Justine Drabs
Création lumière : Xavier Lauwers
Bande son : Claude Taymans
Régie : Patrick Dhooge & Clément Papin
Assistant régie: Orphée Lisein

Production vidéo : Dragon Films

En 2009, Roméo & Juliet est joué par Ueda Tatsuya et Kobayashi Ryoko :

RJPoster.jpg image by easybreezy_jshop

Ueda Tatsuya, né le 4 octobre en 1983, dans la ville de Kanagawa au Japon, est un chanteur de J-Pop faisant partie du boys band Kat-tun.

Kobayashi Ryoko est née le 8 novembre 1989 à Tokyo au Japon. Elle est actrice et modèle et a joué dans de nombreuses séries télévisées.

Tout le monde connaît cette histoire, même sans avoir lu la tragédie la plus célèbre de Shakespeare. Mais quels détails restent ? Des familles ennemies, une scène au balcon, le poison et la mort ? Et Mercutio, qui était-ce ? Ont-ils couché ensemble ? Qui est mort en premier ou a fait semblant de l'être ? Et des sentiments pareils, est-ce encore possible ? En une série d'entretiens téléphoniques, le Nature Theater of Oklahoma a questionné le cercle d'amis quant aux souvenirs qu'il avait de la pièce et en a collecté d'étonnantes versions. En quoi l'histoire nous intéresse-t-elle aujourd'hui ? 'Le fait que chacun puisse en raconter sa propre version' , nous dit Pavol Liska, sur la scène avec Kelly Cooper. 'Que chacun puise dans la mémoire collective, mais avec sa propre histoire en toile de fond. Ses souvenirs ne renvoient pas forcément à Shakespeare, mais aussi à d'autres sources du mythe. Il s'agit donc bien de mythologie et de la question de savoir quel rôle elle joue dans notre existence. Et soudain naissent des versions dans lesquelles il est question de Ben Laden, du 11 septembre et d'Anna Nicole Smith.' Mémoire culturelle, souvenir, (re) constitution d'un mythe, mythologisation de sa propre existence : le patrimoine littéraire devient la matière d'un récit de notre temps où l'on trouve autant de trous de mémoire que de savoir, à partir duquel se développent les scénarios les plus étranges. Mise en scène de Barbara Engelhardt , c'est un spectacle sous titré en anglais.

D'après 'Romeo et Juliette' de William Shakespeare et les conversations avec Linda Copper, Eliotte Crowell, Anne Gridley, Teresa Gridley, Jo Liegerot, Robert M. Johanson, Zachary Oberzan, Kristin Worrall
Mise en scène de Kelly Copper et Pavol Iska
Avec Elisabeth Conner, Anne Gridley, Robert M. Johanson

*

2. Les Adaptations cinématographiques

Nous allons à présent quelques exemples d'adaptations cinématographiques de Roméo et Juliette. Nous allons voir qu'elles sont toutes différentes les unes des autres et que chacune apportent quelque chose de nouveau au mythe tout en conservant l'histoire. Nous commencerons par celle de Franco Zeffirelli, puis nous verrons celle de Jérôme Robbins et Robert Wise qui ont quant-à eux décidé de faire un film musical, puis nous verrons le film de John Madden qui mêt en scène l'auteur de Roméo et Juliette. Enfin, nous parlerons d'une adaptation de Baz Luhmann.

       Roméo & Juliette – Franco Zeffirelli

Roméo et Juliette a été énormément adapté au cinéma. Mais la meilleure adaptation de Roméo et Juliette au XXème siècle est : « Roméo & Juliette » de Franco Zeffirelli. Franco Zeffirelli était un scénariste, un réalisateur, un producteur et un acteur né le 12 février 1923 à Florence, en Italie.

En 1969, Franco Zeffirelli réalisera Roméo & Juliette une nouvelle adaptation cinématographique de Shakespeare. Les deux acteurs principaux étaient Léonard Whiting (17ans) et Olivia Hussey (16ans). Le choix des acteurs a été très controversé car les deux y apparaissent nus alors qu'ils ne sont pas majeurs. Cependant, il faut savoir que c'est la première fois que des acteurs qui jouent le rôle de Roméo et de Juliette ont le même âge que les personnages de la pièce.

Franco Zeffirelli a eu du mal a trouver une Juliette car ayant déjà rencontré au préalable Olivia Hussey, il l'a trouvait trop grosse. De plus, Zeffirelli avait un coup de cœur pour une jeune fille qu'il trouvait parfaite pour le rôle, mais celle-ci quelques temps plus tard avait coupé ses cheveux, elle perdit donc le rôle. Le réalisateur fit par la suite revenir de nouvelles actrices et retrouva une Olivia Hussey avec de grands yeux expressifs et une jolie silhouette anguleuse qu'il prit donc pour le rôle. Pendant le tournage, il sera très sévère avec elle par rapport à son poids.

Pour le rôle de Roméo, Zeffirelli pensa tout d'abord à Paul Mc Cartney (Les Beattles) mais il se ravisa pour deux raisons. Premièrement, il ne le pensait pas capable de jouer un personnage de Shakespeare. Deuxièmement, les Beattles enregistraient leur album « Sergent Pepper » et étaient donc très occupés. Il prit alors Léonard Whiting.

Franco Zeffirelli : Né le 12 février 1923, à Florence, en Italie.Enfant adultérin, Franco Zeffirelli hérite d'un nom de famille inventé par sa mère, dessinatrice de mode, qui meurt de tuberculose lorsqu'il a huit ans. Il grandit alors élevé par une cousine de son père.
Après des études d'architecture, il devient décorateur de théâtre et de cinéma puis acteur. Il est ensuite assistant de Luchino Visconti au début des années 50.
Franco Zeffirelli réalise son premier long métrage en 1958 : Camping.
Passionné par Shakespeare, il réalise La Mégère apprivoisée avec Elizabeth Taylor et Richard Burton (1967), Roméo et Juliette (1968) et plus tard Hamlet (1990) avec Mel Gibson et Glenn Close.
Poursuivant parallèlement une carrière de metteur en scène d'opéras et de pièces de théâtre, Franco Zeffirelli en vient à adapter des opéras de Verdi pour le grand écran. C'est le cas pour La Traviata (1982) et Otello (1986). Zeffirelli porte un soin particulier dans tous ses films aux décors et aux costumes et privilégie une approche sentimentale à la compréhension intellectuelle des oeuvres.
Il se distingue également par une piété particulière qui lui fait réaliser Frère soleil, sœur de lune et Jésus de Nazareth (1977). Il critique d'ailleurs ouvertement le film de Scorsese La Dernière Tentation du Christ en 1988 présenté à Venise en même temps que son long métrage Toscanini. Ses prises de position en faveur de Berlusconi font de lui un personnage contesté en Italie.
Après plusieurs années d'absence, il revient sur les plateaux en 1996 avec Jane Eyre puis Un thé avec Mussolini (1999) et enfin en 2002 avec Callas forever en hommage à son amie Maria Callas

West Side Story – Jerome Robbins et Robert Wise

La plus grande et probablement la connue des adaptations cinématographiques de Roméo et Juliette est « West Side Story » de Robert Wise (1914-2005) et Jerome Robbins (1918-1998) en 1961. Les deux réalisateurs ont tenté de transposer le mythe à travers un film musical se passant au cœur même de New-York.  Ce fût un triomphe international et le film remporta dix oscars (Entre autre ceux du meilleurs réalisateurs, meilleur film, meilleurs acteurs).  Mais avant la réalisation de ce film, une comédie musicale du même nom avait fait son apparition à Broadway dont la première eu lieu le 26 septembre 1957 et eu un énorme succès. C'est de cette comédie musicale qu'est née le film « West Side Story ».

Le film se passe au cœur de la Grosse Pomme ou les deux amoureux vivent chacun de leur côtés. Ils se nomment Tony et Maria.  Ils s'aiment et malheureusement leurs communautés respectives se haïssent : Les Jets polonais et les Sharks portoricains. Ces deux familles font la loi dans le quartier de West Side. On suit alors l'histoire tragique de Tony et Maria qui vivent un amour interdit. Le but des producteurs était de moderniser la pièce de Shakespeare. C'est probablement la première comédie musicale qui mêt en scène le rascisme et la violence urbaine. Ce film musicale nous montre les réalités sociales.

La distribution des rôles a été attribué a Natalie Wood pour Maria, née le 20 juillet 1936 et décedée le 21 novembre 1981 en Californie. Le rôle de Tony était tenu par Richard Beymer né le 20 février 1936. C'est un acteur, directeur de photographie et réalisateur.

Roméo + Juliette – Baz Luhrmann

Roméo et Juliette est une adaptation cinématographique récente, crée par Baz Luhrmann en 1996. C'est un film américain qui transporte Vérone dans les quartiers de New-York en gardant un décor contemporain du XXème siècle. Ce film a la particularité d'avoir conservé les dialogues de la pièce de Shakespeare. Cependant, la langue de Shakespeare sait parfaitement traverser les époque, c'est ce qui en fait son universalité.

Dans cette adaptation, les Montaigu et les Capulet sont deux familles appartenant à des gangsters qui cherchent à avoir le contrôle sur la ville. Roméo, jeune et mélancolique est entraîné par son ami Mercutio ainsi que ses cousins à un bal où il va faire la rencontre de Juliette. C'est immédiatement le coup de foudre et les deux se jurent leur amour pour toujours, amour qui les tuera.

Le film fut un succès et remporta de nombreux oscars. Le réalisateur Baz Luhrmann a mis en scène deux acteurs reconnut : Léonardo Dicaprio et Claire Danes.

Nous avons pu voir que certains passages de la pièce de Shakespeare ont été conservé tandis que d'autres ont été modifié.

Conservé : - Le chœur du prologue a été conservé. Dans le film c'est une présentatrice de journal télévisé qui le dit.

-         Dès le début de l'intrigue, nous avons une querelle entre les cousins Montaigu et les cousins Capulet.

-          La scène du bal est elle aussi reprise de l'œuvre. A la fin de cette scène, les deux amants découvrent leurs identités respectives.

-         Enfin, le rôle de la nourrice a lui aussi été conservé. Elle est toujours présente pour le couple et l'aidera.

Supprimé : - La scène du balcon, scène mythique (acte II, scène 2) ne se joue pas sur un balcon car Roméo et Juliette sont face à face dans une piscine.

-         La mort de Tybalt  et Mercutio qui meurent dans la même scène dans l'œuvre, meurent à une scène d'écart dans le film.

-         Puis, il y a le mariage entre Juliette et Pâris ou tout une organisation est préparé dans le livre tandis qu'il n'y a qu'une simple allusion dans le film.

-         Enfin, dans le livre, lors de la mort de Roméo et de Juliette, Pâris, Balthazar et le curé sont présents. Balthazar accompagne Roméo. Le curé parle à Roméo avant qu'il ne meurt et Pâris est tué. Juliette se réveille après que Roméo soit mort. Dans le film, cette scène se passe dans une église en plein centre ville, Pâris et Balthazar sont absents, Juliette se réveille au moment où Roméo veut prendre le poison.

Baz Luhrmann : Baz Luhrmann est né le 17 septembre 1962 en Australie. Il travaille à la fois pour des films, dans le théâtre, à l'opéra mais aussi dans la mode. Il commença le cinéma en 1981 dans de petits films puis il intègre l'Institut National des arts dramatiques de Sydney. Quelques temps après, il fait la découverte du métier de la réalisation grâce à Peter Brook et va par la suite faire un court métrage. Parallèlement, il fait des opéra et monte des pièces de théâtres avec sa troupe qui remportent un franc succès. C'est grâce à son long métrage Strictly Ballroom que sa carrière va être lancée. Il va par la suite signer un contrat avec la Fox et réaliser Roméo + Juliette qui remportera un succès fulgurant. Sa carrière bat son pleins lorsqu'en 2001 il tourne Le moulin rouge avec Nicole Kidman et Ewan MacGregor qui ouvrira le 54eme festival de Cannes et sera très bien reçu dans le monde entier.

Shakespeare In Love – John Madden

Shakespeare in love est un film Américano-Britannique réalise par John Madden sorti en 1998.  L'histoire se déroule à Londres durant l'été 1593. William Shakespeare est un jeune poète et dramaturge qui croule sous les dettes. Il doit absolument livrer une nouvelle pièce à son commanditaire mais il n'a aucune inspiration. Il cherche une nouvelle muse et va la trouver en Viola qui est jeune femme rêvant de devenir actrice et adorant les pièces de William. Elle décide alors de jouer dans une de ces pièces dans le rôle d'un homme (Roméo) mais très vite, Shakespeare découvre la vérité et tombe fou amoureux d'elle. Ils vont alors jouer ensemble dans cette pièce et pourrons s'aimer le temps de celle-ci uniquement. De cet amour impossible vont naître les plus grandes et belles œuvres du dramaturge.

Beaucoup de passages de la vie de Shakespeare ont été repris par les scénaristes pour recréer du mieux que possible son passé. Cependant, l'histoire d'amour entre William et Viola n'était que fiction car on  en savait très peu sur la vie personnelle de celui-ci qui a toujours su se faire discret. Les scénaristes, Tom Stoppard et Marc Norman se sont alors inspirer de l'œuvre mythique : Roméo et Juliette écrite par Shakespeare lui-même pour imaginer cette histoire d'amour.

John Madden : Né le 8 avril 1949. Ce natif de Portsmouth, Hampshire, Angleterre a débuté sa carrière au théâtre pour ensuite travailler à la BBC comme beaucoup de ses compatriotes. Il touche à la télévision et à la radio puis en 1975 il émigre aux États-Unis pour développer un projet à la radio nationale. Il enseigne également le jeu et l'écriture dramatique à l'Université de Yale.
En 1984, Madden se concentre sur l'Angleterre et réalise plusieurs épisodes de séries télé comme L'inspecteur Morse pour la BBC. Ce n'est qu'en 1993 qu'il tourne son premier film, Ethan Frome mettant en vedette Liam Neeson. Le film n'est pas un succès mais établit néanmoins Madden comme un raconteur compétent.
Il aura plus de chance en 1997 avec son film La dame de Windsor qui met en vedette Judi Dench et Billy Connolly. Le film récolte deux nominations aux Oscars et Dench reçoit le Golden Globe de la meilleure actrice (drame). Madden est consacré de façon définitive avec son film suivant Shakespeare et Juliette. Poussé par la machine promotionnelle du studio Miramax, le film de Madden rafle 7 Oscars sur 13 nominations et domine le gala. La mandoline du Capitaine Corelli est moins bien reçu malgré la présence au générique de Nicolas Cage et Penelope Cruz

Comparaison entre le mythe et l'histoire de Viola et William :

Shakespeare in Love

Roméo et Juliette

Personnages

l'amoureux

William Shakespeare

Roméo Montaigu

l'amoureuse

Viola de Lesseps

Juliette Capulet

la nurse de l'amoureuse

la nurse de Viola

la nurse de Juliette

le fiancé de l'amoureuse

le Comte de Wessex

Paris

l'instance supérieure, le juge, l'arbitre

la reine Elisabeth

le prince

la jeune femme que l'amoureux croit aimer au début

Rosaline

Rosaline

Situations

un amour immense

William et Viola

Roméo et Juliette

un amour impossible

William marié, Viola promise à un autre

Capulet et Montaigu se vouent une haine ancestrale

la mélancolie de l'amoureux

William en panne d'inspiration

Roméo est amoureux de Rosaline qui ne l'aime pas

deux maisons en conflit

La Rose et Le Rideau en concurrence acharnée

Capulet et Montaigu se vouent une haine ancestrale

un bannissement

William dit avoir été banni de Stratford

Roméo sera banni après le meurtre de Tybalt

un mariage arrangé

Viola doit épouser Wessex

Juliette est promise à Paris

Evénements

les circonstances de la rencontre des amoureux

un bal donné par les parents de l'amoureuse

un bal donné par les parents de Juliette

l'amoureux va à la rencontre de celle qu'il aime

William poursuit Viola (Thomas Kent) jusque chez elle

Roméo s'introduit chez Juliette pour lui faire la cour

les amoureux passent une nuit ensemble

William et Viola passent une nuit ensemble

Roméo et Juliette passent une nuit ensemble

un meurtre bouleverse tout

le meurtre de Marlowe dont William se croit responsable

le meurtre de Tybalt par Roméo

l'un croit l'autre mort

Viola croit que William est mort

Roméo croit Juliette morte

une histoire qui finit mal

Viola et Juliette à jamais séparés

Roméo et Juliette se suicident

*

3. Les autres Adaptations

Le mythe de Roméo & Juliette n'a pas été seulement adapté au théâtre et au cinéma,  il comprend aussi les « arts vivants »  qui se traduisent par la danse comme le ballet ainsi que le quatrième art qui désigne la musique, elle est peut être contemporaine, chanter sur scène comme à l'opéra ou encore comme la comédie musicale.

Comédies musicales :

La comédie musicale est un genre théâtral, mêlant comédie, chant et généralement danse. Apparue au XXe siècle, elle se situe dans la lignée du mariage du théâtre et de la musique classique qui avait donné naissance aux siècles précédents au ballet, à l'opéra, à l'opéra-bouffe et à l'opérette. elle s'est particulièrement développée aux États-Unis, se dissociant à partir des années 1910 du genre classique par l'intégration de musiques « nouvelles » comme le jazz. De fait, le terme évoque de nos jours principalement les États-Unis et plus spécialement Broadway. Comme pour le terme « opéra-comique », l'emploi du mot « comédie » est à prendre au sens large : en effet, les thèmes de la comédie musicale peuvent être légers ou tragiques. Ainsi West Side Story, inspiré du drame de Shakespeare Roméo et Juliette, ne peut être considéré comme une pièce « comique ». C'est pourquoi les appellations de théâtre musical ou spectacle musical sont depuis une vingtaine d'années préférés, ainsi que le mot musical[], principalement pour les productions anglo-saxonnes[]. Le terme désigne également par extension dans le langage courant un film musical. Les mondes de la comédie musicale et du film musical sont en effet intimement liés : de nombreuses comédies musicales ont été adaptées au cinéma dès l'arrivée du cinéma parlant. Plus rarement, il arrive qu'un film musical fasse l'objet d'une adaptation scénique, comme par exemple La Foire aux illusions de Rodgers et Hammerstein ou, ces dernières années, les dessins animés La Belle et la Bête et Le Roi Lion des studios Disney.

Roméo et Juliette, de la haine à l'amour :

Roméo et Juliette, de la haine à l'amour est une comédie musicale française de Gérard Presgurvic créée en 2001 au Palais des congrès de Paris et inspirée de la pièce de William Shakespeare, Roméo et Juliette. C'est en 1998 que l'auteur/compositeur Gérard Presgurvic décide de réaliser un vieux rêve, celui de marier ses deux passions artistiques : la comédie et la musique. C'est en passant la porte de GLEM Productions, où il rencontre les producteurs Daniel Moyne, et Gérard Louvin, emballés par l'idée d'adapter le roman de Shakespeare, que le projet Roméo et Juliette, voit enfin le jour. C'est le 15 janvier 2001, au Palais des Congrès, à Paris, que débute le phénomène Roméo et Juliette, incarnés par les jeunes chanteurs, Damien Sargue (18 ans) et Cécilia Cara (15 ans).

La comédie musicale est assez différente de la pièce originale : le texte élisabéthain d'origine n'est pas utilisé, presque tous les personnages sont au courant du mariage « secret » des deux amoureux, et les morts des deux protagonistes diffèrent selon la production. Le personnage du Comte Montaigu n'apparaît que dans la production anglaise et de nouveaux personnages tels que La Mort et Le Poète n'apparaissent que par effet dramatique. Lady Capulet voit son rôle augmenté, et représente le plus souvent la voix de la raison. Le rôle de Tybalt a évolué d'un personnage très grave vers un jeune homme inspirant de la pitié, son comportement étant la résultante d'une enfance bercée par la haine.

Dans la production française, après que Roméo a chanté Mort de Roméo, le personnage de La Mort le tue en l'embrassant. Quand Juliette se réveille et le trouve mort puis se poignarde avec la dague de Roméo, que lui a donnée La Mort.

Aimer, Acte 1:

[Roméo]
Aimer, c'est ce qu'y a de plus beau
Aimer, c'est monter si haut
Et toucher les ailes des oiseaux
Aimer, c'est ce qu'y a de plus beau

[Juliette]
Aimer, c'est voler le temps
Aimer, c'est rester vivant
Et brûler au cœur d'un volcan
Aimer, c'est ce qu'il y a de plus grand

[Roméo Et Juliette]
Aimer, c'est plus fort que tout
Donner, le meilleur de nous
Aimer, et sentir son cœur
Aimer, pour avoir moins peur

[Roméo & Juliette + chœurs]
Aimer, c'est ce qu'y a de plus beau
Aimer, c'est monter si haut
Et toucher les ailes des oiseaux
Aimer, c'est ce qu'y a de plus beau
Aimer, c'est voler le temps
Aimer, c'est rester vivant
Et brûler au cœur d'un volcan
Aimer, c'est ce qu'il y a de plus grand

[Juliette]
Aimer, c'est brûler ses nuits
Aimer, c'est payer le prix
Et donner un sens à sa vie
Aimer, c'est brûler ses nuits

[Roméo]
Aimer, c'est ce qu'y a de plus beau
Aimer, c'est monter si haut
Et toucher les ailes des oiseaux
Aimer, c'est ce qu'y a de plus beau

Aimer...

Les opéras :

L'opéra est un terme générique qui désigne une œuvre destinée à être chantée sur une scène, appartenant à un genre musical vocal classique du même nom et pouvant être considérée comme l'une des formes du théâtre musical occidental regroupées sous l'appellation d'art lyrique.

L'Opéra de Charles Gounod :

Charles Gounod est un compositeur français né à Paris le 17 juin 1818 et mort à Saint-Cloud le 18 octobre 1893.En 1867, il publia Roméo et Juliette, opéra d'après Shakespeare en cinq actes, dont les airs les plus connus sont la charmante valse de Juliette, Je veux vivre, et l'air du ténor Ah ! lève-toi, soleil!. Après une centaine de représentations, il fut vite monté dans les capitales belge et autrichienne et demeure à l'affiche des grandes scènes lyrique mondiales

ROMEO ET JULIETTE
(Création au Théâtre-Lyrique, le 27 avril 1867)

Situation : Vérone, à la Renaissance.

RÔLES

REGISTRES

INTERPRÈTES

Juliette

soprano

Miolan-Carvalho

Stéphano

soprano

Daram

Gertrude

mezzo-soprano

Duclos

Roméo

ténor

Michot

Tybalt

ténor

Puget

Benvolio

ténor

Laurent

Mercutio

baryton

Barré

Pâris

baryton

Laveissière

Grégorio

baryton

Troy jeune

Capulet

basse chantante

Troy

frère Laurent

basse

Cazaux

le duc

basse

Wartel

frère Jean

basse

Neveu

Après une introduction orchestrale tempétueuse dépeignant l'animosité qui règne entre les Capulet et les Montaigu, le rideau se lève sur un prologue choral déclamé qui résume la tragédie.

Acte I. Un bal masqué dans le palais des Capulet..

Les invités chantent les plaisirs qui les attendent ce soir-là (introduction: "L'heure s'envole"). Le jeune noble Pâris s'émerveille de la magnificence du bal, mais Tybalt, neveu de Capulet, l'assure qu'il oubliera cette splendeur quand il verra la magnifique Juliette, la fille de Capulet. Lorsque Capulet conduit sa fille dans la salle, elle devient en effet le centre d'attention. Capulet invite jovialement les invités à danser dans les pièces voisines et se réjouit de laisser Pâris escorter Juliette. Lorsque la scène est vide, Roméo Montaigu masqué et ses amis Mercutio et Benvolio sortent de leur cachette. Grâce à leur déguisement, ils ont pu entrer dans la maison rivale sans se faire remarquer. Roméo émet maintenant des réserves sur leur équipée et souhaite partir. Il explique qu'il a récemment fait un rêve qui l'a rempli de sombres pressentiments quant à leur aventure. Mercutio écarte ses prémonitions avec légèreté, prétextant qu'elles sont l'oeuvre de la reine Mab (ballade de la reine Mab: "Mab, la reine des mensonges"). Roméo tire un peu de réconfort de cette ballade, mais aperçoit soudain Juliette à travers une porte ouverte. Il tombe amoureux d'elle dans l'instant. Ensorcelé, Roméo est poussé dehors par ses amis au moment où entrent Juliette et sa nourrice Gertrude. Gertrude lui chante les louanges de Pâris comme futur époux. Juliette, pour sa part, proteste son manque d'intérêt pour le mariage (ariette: "Je veux vivre"). La nourrice s'en va et, alors que Juliette s'apprête à retourner danser, Roméo sort d'un coin de la pièce. Après quelques mots, ils réalisent que leur destinées sont liées (madrigal: "Ange adorable !). Dans l'échange qui suit, Roméo découvre qu'il est tombé amoureux d'une Capulet. Bien que Roméo ait remis son masque, Tybalt réussit à l'identifier. Après un départ précipité de Roméo, Tybalt révèle à Juliette qu'elle parlait avec un Montaigu haï. Les invités reviennent au centre de la scène: Roméo et ses amis sont parmi eux. Mercutio pense qu'ils ont été remarqués et les Montaigu opèrent une retraite hâtive. Capulet n'autorise pas Tybalt à les suivre et encourage ses invités à poursuivre les festivités.

Acte II. Le jardin des Capulet. A gauche, la fenêtre et le balcon de Juliette. La nuit.

Roméo s'est séparé de ses amis et s'est faufilé comme un voleur dans le jardin des Capulet. Il apostrophe Juliette comme soleil levant (cavatine: "Ah! Leve-toi soleil"). Peu après, elle apparaît au balcon et Roméo révèle sa présence. Elle lui demande une déclaration d'amour et de fidélité qu'il lui donne avec enthousiasme. Leurs tendres paroles sont momentanément interrompues par Grégorio et d'autres serviteurs de Capulet, qui courent dans le jardin à la recherche d'un page des Montaigu aperçu dans les parages (scène et choeur: "Personne! Le page aura fui"). Lorsque le calme est revenu, Roméo ressort de sa cachette (duo: "O nuit divine"). Juliette confirme qu'elle est prête à l'épouser au moment de son choix et Roméo réitère son serment. Ils sont à nouveau interrompus, cette fois par Gertrude, qui appelle Juliette dans la maison. Les deux amoureux se séparent à contrecoeur.

Acte III. La cellule de frère Laurent. A l'aube.

En coulisse, un choeur de moines se fait entendre. Frère Laurent entre avec un panier rempli de plantes et de fleurs qu'il va utiliser pour confectionner des potions secrètes. Il chante les merveilles de la nature (choeur et cavatine: "Berceau de tous les êtres"). Roméo arrive en courant et lui révèle son amour pour Juliette Capulet. Juliette le suit bientôt avec Gertrude. Les deux amoureux demandent à frère Laurent de les unir. Convaincu de la force de leur attachement, il mène à bien la cérémonie (trio et quatuor: "Dieu qui fis l'homme à ton image"). Une rue devant la maison des Capulet. Le page de Roméo, Stéphano, raille les Capulet avec une chanson qui parle d'une blanche tourterelle détenue prisonnière dans un nid de vautours (chanson: "Que fais-tu, blanche tourterelle"). Cette scène attire dehors Grégorio et d'autres serviteurs des Capulet (finale: "Ah! Voici nos gens!"). Stéphano reprend immédiatement le refrain de sa chanson en leur présence et défie Grégorio en duel. Mercutio s'indigne de ce que Grégorio se batte en duel avec un simple enfant. Tybalt prévient Mercutio de faire attention à ses paroles et ils s'engagent à leur tour dans un duel. A l'arrivée de Roméo, Tybalt se retourne immédiatement pour l'affronter. Roméo conserve son sang-froid et demande à Tybalt d'oublier les jours de haine entre les deux familles. C'est Mercutio qui prend sur lui de défendre l'honneur de Roméo. Il reprend son duel avec Tybalt et est blessé lorsque Roméo se jette lui-même entre les deux combattants. Roméo, subitement en colère, cherche à obtenir sa revanche ; il se bat en duel avec Tybalt et lui inflige un coup mortel. Une fanfare et une marche annoncent l'arrivée du duc. Les partisans des deux maisons crient justice et, après avoir appris ce qui s'est passé, le duc exile Roméo de Vérone. Avant le tomber de rideau, les membres des deux maisons renouvelles leurs imprécations haineuses.

Acte IV. La chambre de Juliette. Au petit matin.

Juliette pardonne à Roméo d'avoir tué l'un de ses parents (duo: "Va! Je t'ai pardonné"). Ils chantent tous deux leur amour pendant la nuit de noces. Roméo desserre soudain son étreinte lorsqu'il entend l'alouette annoncer le jour. Juliette refuse d'abord de le croire, mais elle prend ensuite conscience de la réalité. Ils réalisent qu'ils doivent se séparer avant d'être découverts ensembles. Peu après le départ de Roméo, Capulet, Gertrude et frère Laurent entrent dans la chambre (quatuor: "Juliette! Ah! Le ciel soit loué"). Capulet annonce à Juliette que le dernier souhait de Tybalt était de voir Juliette épouser Pâris et que ce mariage est déjà arrangé. Juliette est au désespoir. Lorsque son père quitte sa chambre, elle dit à frère Laurent qu'elle préférerait mourir plutôt que d'épouser Pâris. Il suggère une ruse grâce à laquelle elle pourra s'échapper avec Roméo. Elle devra boire une boisson qui lui donnera l'apparence de la mort. Les Capulet transporteront son corps au tombeau familial, où Roméo la retrouvera. Juliette accepte ce plan. Elle fait appel à tout son courage (air: "Dieu quel frisson court dans mes veines"). Une vision de Tybalt ensanglanté la fait hésiter, mais elle vide finalement la fiole. Une salle magnifique chez les Capulet. Juliette entre au son d'une marche nuptiale (cortège nuptial). Les invités lui présentent leurs meilleurs voeux et lui offrent des cadeaux de mariage, mais au moment où Capulet lui prend le bras pour la faire entrer dans la chapelle, elle s'effondre. A l'horreur générale, Capulet s'écrie que sa fille est morte.

Acte V. Une crypte souterraine chez les Capulet. Juliette est étendue sur une tombe..

Frère Laurent apprend d'un autre moine, frère Jean, que Roméo n'a pas reçu la lettre lui expliquant la ruse parce que son page a été attaqué. Frère Laurent demande à Jean de trouver un autre messager. Après un interlude instrumental destiné à dépeindre l'état de Juliette, Roméo apparaît. Croyant Juliette morte; il boit le poison qu'il portait sur lui. A ce moment, elle s'éveille et ils chantent leur amour. Roméo lui dit qu'il vient d'absorber un poison fatal. Alors qu'il s'affaiblit, Juliette dévoile un poignard caché dans ses vêtements et se frappe. Dans un effort final monumental, Roméo et Juliette en appellent à la clémence divine avant de mourir.

L'Opéra de Pascal Dusapin :

Premier opéra de Pascal Dusapin, 'Roméo et Juliette' raconte une histoire amoureuse et musicale, intime et universelle, qui transcende le modèle littéraire et la tradition lyrique pour parler, toujours, le langage d'aujourd' hui. Opéra en neuf numéros de Pascal Dusapin est mis en scène par Ludovic Lagarde, en représentation du 28 avril 2008 au 5 mai 2008 à Paris.

Livret de Olivier Cadiot
Direction musicale de Alain Altinoglu
Mise en scène de Ludovic Lagarde
Costumes de Christian Lacroix
Choeur Accentus, direction Laurence Equilbey
Orchestre de Paris
Avec Jean-Sébastien Bou, Marc Mauillon, Karen Vourc' h, Amaya Dominguez, Laurent Poitrenaux, Caroline Chassany, Valérie Rio, Jean-Paul Bonnevalle, Paul-Alexandre Dubois.

Ballet :

Le ballet est un genre dramatique dont l'action est figurée par des pantomimes et des danses. Ses origines remontent à la Renaissance italienne (XVe siècle).

Exemple : Roméo et Juliette, ballet en cinq actes.

Chorégraphie : Bertrand d'At

Directeur du Ballet de l'Opéra national du Rhin depuis 1997, Bertrand d'At est également chorégraphe, après avoir exercé le métier de danseur et de maître de ballet. Il étudie la danse au Conservatoire de Dijon, puis à l'École Mudra, à Bruxelles, sous la direction de Maurice Béjart. Il danse au Ballet du XXe siècle de 1978 à 1984, assiste Maurice Béjart pour la création du ballet Dionysos, puis est maître de ballet au Ballet du XXe siècle et au Béjart Ballet Lausanne jusqu'en 1991. Il remonte les chorégraphies de Maurice Béjart pour les grandes compagnies internationales, notamment pour le Ballet de l'Opéra national de Paris, l'Australian Ballet et le Deutsche Oper Berlin. En 1993, il est nommé, avec Carolyn Carlson, codirecteur du Ballet Cullberg en Suède. En 1996, il crée la compagnie Ballet Est, résidence de création chorégraphique en Champagne-Ardenne. Dès 1984, il réalise ses propres chorégraphies, notamment Am Rande der Nacht pour le Ballet du XXe siècle, Le Bœuf sur le toit pour le Ballet de l'Opéra de Nantes, Jours tranquilles pour les Nouveaux Ballets de Monte-Carlo en 1985, Autour d'elle pour le Ballet du XXe siècle en 1986, Les Éléments pour le Ballet de Nancy en 1987, Ein Tanzpoemcour le Ballet de Zurich, Dichterliebe pour les Nouveaux Ballets de Monte-Carlo en 1994. Pour le Ballet de l'Opéra national du Rhin, il chorégraphie une relecture de Roméo et Juliette en 1990, une relecture du Lac des cygnes en 1998, crée la première version française du Prince des pagodes de Benjamin Britten en 2002 et une nouvelle version de Dichterliebe en 2003. Bertrand d'At remonte le Ring de Béjart à Berlin en 2004, avant de créer Le Chant de la Terre de Gustav Mahler en incluant les deux chanteurs à l'action chorégraphique.

Musique : Serge Prokofiev

Roméo et Juliette opus 64 est un ballet de Sergueï Prokofiev, en trois actes de près de 50 minutes chacun, composé au printemps et à l'été 1935, peu après le retour du compositeur en Union soviétique, et basé sur la pièce éponyme de William Shakespeare. La création du ballet fut difficile. L'œuvre est une commande de 1934 du Kirov de Leningrad, mais lorsque Prokofiev proposa le thème de Roméo et Juliette, le théâtre refusa. Prokofiev signa alors un contrat avec le Bolchoï pour la représentation du ballet, mais là encore les choses se passèrent mal. Une fois la partition achevée, à l'été 1935, les danseurs déclarèrent le ballet impossible à danser notamment à cause de la complexité rythmique et de passages jugés inaudibles. Prokofiev retravailla alors sa partition en 1936 pour en tirer deux suites pour orchestre symphonique en sept mouvements, ainsi qu'une transcription pour piano. Une troisième suite fut écrite en 1946. Le ballet ne fut finalement créé qu'en 1938 à Brno, où il fut très bien accueilli, puis suivit une première russe en 1940 au Kirov (chorégraphie de Léonide Lavrovski), et au Bolchoï en 1946.

Décors et costumes : Rudy Sabounghi

Crée le 16 novembre 1990 par le ballet de Rhin

Bertrand d'At replace l'histoire de Roméo et Juliette de Shakespeare à Kiev ( Ukraine ) en 1917 à 1920. Après la chute du tsar, différents groupes s'affrontent pour prendre le pouvoir. Victoires et débandades se succèdent dans la confusion générale. C'est dans cette atmosphère de haine et conflits que Roméo et Juliette se rencontrent. Ils se retrouvent au cœur d'une guerre civile d'une dimension tout autre qu'un simple conflit entre familles. Alors que le roman de Shakespeare se termine sur une réconciliation des familles, ici les amants meurent seuls dans la rue. Bertrand d'At  cherche à interpeller le public et le pousse à réagir contre l'indifférence.

« La danse est au centre même du spectacle vivant et mène à tous les autres arts de la scène. C'est un art équitable qui n'est pas rés

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

MathieuJ

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide