Biographie de l'auteur

Qui sont les créateurs du Petit Nicolas ? Les deux « papas » du Petit Nicolas posent fièrement devant leurs albums et nous offrent - en bonus - leur plus jolie grimace !

Né en 1926 d’un père juif polonais et d’une mère ukrainienne, Goscinny est le créateur de nombreuses bandes dessinées à succès. Parmi elles, Astérix, Lucky Luke, Le petit Nicolas ou encore Iznogoud. Son oeuvre, intergénérationnelle, a su conquérir le coeur des petits comme des grands.

Considéré comme l’un des plus grands scénaristes de bandes dessinées européens, Goscinny avait l’oeil aussi aiguisé que sa plume. Savant observateur de la vie quotidienne et des évolutions de son temps, ses albums et ses livres - vendus à plus de 500 millions d’exemplaires dans le monde - ont révolutionné l’univers de la bande dessinée.

Mais que serait René Goscinny sans l’aide et le savoir-faire de ses complices d’écriture et de dessin ? Morris, Uderzo ou encore Sempé l’ont aidé à créer un monde de rêves, d’aventures et de surprises. Mais d’autres collaborations fructueuses ont permi à d’extraordinaires personnages de voir le jour : le célèbre vizir Iznogoud (Tabary), Lili Mannequin (Will), Modeste et Pompon (Franquin), les Dingodossiers (Gotlib), Spaghetti (Attanasio), Strapontin (Berck), etc…

Les histoires du petit Nicolas sont signées sous son pseudonyme, Agostini. Avec Jean-Jacques Sempé, ils mettent en commun leurs idées et donnent naissance à ce petit garçon aux drôles d'aventures. Ces deux créateurs de génie ont réussi à donner une vraie valeur ajoutée à la BD en en dévoilant l’infinité de perspectives. Elle ne devient plus que réservée aux enfants et traitent de sujets bien plus complexes que ceux autrefois abordés dans les albums d’illustrations.

Malheureusement, René Goscinny tire sa révérence en pleine gloire, le 5 novembre 1977, victime d’un arrêt cardiaque. Il avait 51 ans et encore des centaines d’aventures en tête. Mais son succès ne s’arrête pas à lui, l’ensemble de ses héros lui ont survécu et, grâce à eux, Goscinny continue aujourd'hui de faire rire des millions de lecteurs.

Résumé

L’histoire se déroule aux alentours des années 60 et nous offre une peinture de la société de l’époque. Ce livre raconte les aventures d'un petit garçon, Nicolas. On le suit dans toutes les étapes de sa jeune vie, toujours ponctuées de bagarres ou bêtises de toutes sortes. Très curieux et observateur - à l’image de ses créateurs, sans doute ! - le petit Nicolas nous fait partager son quotidien et ses états d’âme.

Les aventures du petit Nicolas sont, dans un premier temps, disponibles sous forme de bandes dessinées dans l’hebdomadaire Le Moustique. Entre 1956 et 1958, les lecteurs ont le plaisir de retrouver les histoires de ce jeune écolier. Toutefois, le succès peine encore à pointer le bout de son nez. Goscinny se pose la question de savoir s’il est vraiment utile de continuer…

Où trouver des extraits de la bande dessinée « Les aventures du Petit Nicolas » ? Extrait de la bande dessinée « Les aventures du Petit Nicolas », publié dans le magazine belge Le Moustique.

Mais en 1959, le petit Nicolas change de forme et devient un album regroupant de courts textes illustrés. Le succès est enfin au rendez-vous : parents et enfants se retrouvent dans les aventures du petit Nicolas et de son entourage.

On y retrouve en quelque sorte une caricature de la vie d'un écolier, de ses manières de parler et de se comporter. Toujours prêt à se battre avec ses amis Alceste, Maixent, Geoffroy, Clotaire et Eudes, le petit Nicolas est aussi un jeune garçon au grand coeur et sympathique, malgré ses accès de colères.

Ainsi, l’histoire tourne principalement autour de deux pôles : l’école et le foyer. Le lecteur y découvre les chamailleries des enfants de 7-8 ans et les ennuis des parents avec le voisinage à travers les yeux et les oreilles du petit Nicolas.

Souvent rigolo, le petit Nicolas n’en demeure pas moins un personnage complexe, qui découvre la vie sous toutes ses facettes. Nous le suivons passionnément dans cette expérience qui le pousse, très souvent, à se poser bien des questions…

Biographie d'un personnage

Reconnaissable parmi tous les autres grâce à son gilet rouge et ses cheveux noirs, le personnage principal est bien évidemment le petit Nicolas. Fils unique, il habite dans une charmante petite maison près de chez ses amis. Il s'intéresse à tous ce que font les adultes, particulièrement ceux qui viennent travailler chez lui.

L'âge du petit Nicolas est inconnu mais on l'estime entre 7 et 9 ans. Très proche de ses amis, Nicolas est un enfant bagarreur et un peu étourdi, ce qui lui cause de nombreux problèmes à l'école. En témoigne notamment son carnet de note :

Elève turbulent, souvent distrait. Pourrait faire mieux.

Pour le petit Nicolas, cette phrase ne peut présager qu'une seule chose : une privation de dessert. Le carnet rempli d'annotations malheureuses et de zéros, il doit affronter la sentence promulguée par ses parents. Toutefois, le petit Nicolas est persévérant dans un domaine : le bavardage. Pas étonnant donc qu'il soit récompensé d'un prix d'éloquence pour sa tendance à avoir la langue bien pendue !

Souvent puni et envoyé au piqué pour son comportement, le petit Nicolas reconnaît détester le surveillant Dubon alias « le Bouillon » qui n'a pas son pareil pour le disputer...

Qui est le petit Nicolas ? Le petit Nicolas et son expression favorite : « C'est chouette ! »

Les personnages secondaires (mais essentiels) du Petit Nicolas

Les aventures du petit Nicolas ne seraient rien sans les personnages qui l'entourent au quotidien. Rencontre avec les protagonistes principaux.

La famille

  • La mère de Nicolas : Elle passe la plupart de son temps à grogner contre son mari, peu à l'écoute de ses problèmes, et contre Nicolas qui enchaîne malheureusement les bêtises et les mauvaises notes. Nous la découvrons souvent énervée et contrariée dans les albums.
  • Le père de Nicolas : Employé désespéré et malheureux dans son travail quotidien, le père de Nicolas n'a d'yeux que pour son cher fauteuil et sa pipe. Peu investi dans les tâches domestiques, il ne prête pas grande attention à sa femme, ce qui a le don d'énerver cette dernière. À son fils, il confie ses grandes années de gloire, ses réussites sportives, ses succès scolaires... Avant que Nicolas ne découvre qu'il était, en réalité, un élève tout aussi dissipé que lui !
  • Mémé : Mamie gâteaux, elle ne perd pas une occasion de gâter Nicolas en le couvrant de cadeaux et de nourriture. Très protectrice et câline, elle se réjouit des visites de son petit-fils, qui adore passer du temps avec sa grand-mère maternelle. Le seul point noir ? Mémé semble avoir une dent contre son gendre et ne se gène pas de le faire savoir.

Les camarades

Les camarades du Petit Nicolas

AlcesteMeilleur ami attitré de Nicolas, Alceste est un petit garçon sympathique, bien en chair et très gourmand. Rares sont les fois où vous le verrez sans un petit en-cas à se glisser sous la dent ! Cela lui pose d'ailleurs quelques problèmes, notamment avec ses copains : refusant de partager sa nourriture, il peut s'attirer les foudres de ses camarades... 
LouisetteLa jolie Louisette est « officiellement » la meilleure amie de Nicolas, mais « officieusement » celle avec qui il se mariera plus tard, bien que son coeur vacille entre Louisette et Marie-Edwige, sa voisine. 
JoachimToujours affublé de son béret, Joachim est plutôt un personnage mystérieux. Le lecteur l'a découvert plus en détails dans l'histoire qui traite de la naissance de son petit frère, Léonce, mais il n'y a pas davantage de précisions sur la personnalité de Joachim... Si ce n'est qu'il aime beaucoup jouer aux billes. 
RufusProbablement l'un des plus farceurs de la troupe, Rufus est souvent puni à cause de ses bêtises. Considéré comme le "cancre" du groupe, il pose parfois problème par son désir de vouloir tout contrôler. Admiratif de son père policier, on le voit souvent avec un sifflet à roulette à la bouche, prêt à sanctionner celui qui se dresse sur son chemin ! 
EudesGros gabarit, Eudes sait se faire comprendre par la violence. Il n'est pas très adepte des longues conversations et préfère taper que parler pour convaincre ses amis. Il serait pourtant assez timide et réservé avec les autres. 
MaixentPlus rapide que Nicolas, est-ce seulement possible ? Avec Maixent, visiblement oui ! Dessiné avec de longues jambes, Maixent court très vite. Très susceptible, on l'aperçoit souvent vexé parce que froissé par l'attitude de l'un de ses camarades de jeu. C'est également le seul de la bande à être un "grand" - et à être jalousé pour cela - puisqu'il est "beau-frère", sa soeur Hermione étant mariée.
GeoffroyC'est le fils à papa de la bande, toujours couvert de cadeaux et ne cachant pas son aisance sociale. Dès qu'il se présente à l'école avec un nouvel objet, ses camarades n'hésitent pas à le coller pour découvrir ce que c'est. Il est fréquemment accoutré d'un déguisement, ce qui n'est pas une tenue très adaptée pour venir à l'école ! Et à force de se vanter, Geoffroy devient un "menteur" aux yeux de ses copains... 
AgnanL'intello et le chouchou de la maîtresse. Premier de la classe, Agnan n'hésite pas à dénoncer ses petits camarades pour avoir une belle image aux yeux de la maîtresse. Détesté pour ce trait énervant de sa personnalité, Agnan est le bouc-émissaire de la classe. Les garçons le traitent de "cafard" et ne souhaite pas vraiment jouer avec lui. Mais Agnan a une excuse redoutable lorsque l'on s'énerve contre lui : « Vous ne pouvez pas me tapez, j'ai des lunettes. »
ClotaireÀ l'inverse, Clotaire est le dernier de la classe. Plutôt gaffeur et maladroit, Clotaire pense plus au vélo qu'à l'école. En effet, Clotaire adore s'entraîner à pédaler...Tellement qu'il en oublie qu'il a des leçons à réviser ! Pour éviter à la maitresse d'avoir à le gronder, il se dirige souvent de lui même au piquet, conscient qu'il n'est pas apte à répondre à ses questions. Malgré tout cela, Clotaire est très apprécié de ses camarades. 

Le personnel enseignant

  • Le directeur de l'école : Figure autoritaire, le directeur de l'école est là pour ramener le calme en classe lorsque les élèves sont trop dissipés. Dans les albums, les élèves se lèvent lorsque le directeur entre dans la classe, un rituel qui marque une forme de respect.
  • La maîtresse : Assez sévère, la maîtresse est pourtant appréciée par les élèves, surtout par le petit Nicolas qui la trouve « chouette ». Ce terme est une terme phare dans les récits du petit Nicolas et que nous retrouvons à de nombreuses reprises.
  • Dubon alias le Bouillon : Surveillant à l'école, « le Bouillon » est très sévère et s'énerve facilement. Ancien sergent-chef dans la Coloniale, il a gardé ses habitudes de militaire et tente de se faire respecter par les enfants en les intimidant.

Le surveillant, on l'appelle le Bouillon, quand il n'est pas là, bien sûr. On l'appelle comme ça parce qu'il dit tout le temps : « Regardez-moi dans les yeux », et dans le bouillon il y a des yeux.

La postérité du Petit Nicolas

Suite au décès soudain et prématuré de Goscinny, d'autres albums ont été édités et publiés. L'imagination du créateur s'inscrit au-delà des limites sensibles pour offrir, une dernière fois, à ses lecteurs de nouvelles aventures.

Histoires inédites du Petit Nicolas (2004)

Dans ce recueil nous retrouvons 80 histoires du petit Nicolas, déjà aperçues dans Sud-Ouest Dimanche. Ces aventures - inédites pour le grand public - sont publiées par Anne Goscinny et Sempé, dans l'espoir de faire vivre l'oeuvre de Goscinny malgré sa disparition.

Ce recueil comporte 5 volumes : Les Bêtises du Petit Nicolas ; Le Petit Nicolas voyage ; La Rentrée du Petit Nicolas ; Le Petit Nicolas et ses voisins ; Les Surprises du Petit Nicolas.

Histoires inédites du Petit Nicolas - volume 2 (2006)

Dans la même démarche, 45 autres histoires inédites sont publiées en 2006 aux éditions Gallimard Jeunesse. Le recueil est composé de 3 volumes : Le Petit Nicolas s'amuse ; Le Petit Nicolas, c'est Noël ! ; Les Bagarres du Petit Nicolas.

Le Ballon et Autres Histoires inédites (2009)

Ce joli petit recueil est emprunt de poésie et de nostalgie. Ces dix histoires inédites nous racontent les aventures du Petit Nicolas différemment, aventures illustrées majestueusement par les aquarelles de Sempé.

Le Petit Nicolas, film de Laurent Tirard (2009)

Le film le Petit Nicolas est-il aussi bien que les albums ? Le film « Le Petit Nicolas » adapté par Laurent Tirard en 2019. Succès assuré !

En 2009, le Petit Nicolas est adapté au cinéma par le réalisateur français Laurent Tirard. Vrai succès au box-office avec plus de 5 400 000 entrées en France, il met en scène le jeune garçon et ses aventures grâce à l'interprétation du talentueux Maxime Godard. Les parents de Nicolas, joués par Valérie Lemercier et Kad Merad, ont contribué à la réussite de ce film.

Les vacances du petit Nicolas, film de Laurent Tirard (2014)

Fort de cette heureuse adaptation cinématographique, Laurent Tirard réitère l'expérience en 2014 avec « Les vacances du petit Nicolas ». Moins séduit par ce nouveau film, le public peut toutefois se consoler avec la somme d'albums toujours édités et disponibles en libraire. Les histoires qui y sont contées restent d'actualité : le Petit Nicolas et son créateur sont et resteront, à jamais, immortels.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 3 votes)
Loading...

Morane

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide