La poésie se distingue le plus souvent de la prose par l'écriture en vers.
La poésie en vers obéit à un certains nombre de règles d'écriture, que l'on nomme la versification.

Le vers

Dans un poème, une ligne s'appelle un vers. A la fin de chaque vers, on va à la ligne et on met une majuscule.
Un vers comporte un nombre précis de syllabes.Pour compter les syllabes, il faut faire attention au "e" muet.
Il compte dans un vers, quand il est suivi d'un mot commençant par un consonne.

Exemple : Dans/ ma/ cer/vel/le/ se/ pro/mène
Il ne compte pas : • à la fin d'un vers

• Dans un vers quand il est suivi d'un mot qui commence par une voyelle    ou  un "h" muet.

Le héros = "h" muet
L'hôpital = "h" aspiré

Les vers les plus connus sont :
- L 'octosyllabe = vers de 8 syllabes.
- Le décasyllabe = vers de 10 syllabes.
- L'alexendrin = vers de 12 syllabes.

Les strophes

Une strophe  est un groupe de vers séparé des autres groupes par un blanc (typographie) .
Une strophe de deux bers s'appelle un distique.
Exemple :
Un petit chat blanc
qui fesait semblant
d'avoir mal au dents
disait en miaulant :
( Claude Roy, Enfantesque )

Une strophe de trois vers s'appelle un tercet.
Exemple :
Mais à peine cette herbe est-elle mise en cendre,
Qu'en mon premier état, il me convient descendre,
Et passer mes ennuis à redire souvent:
( Saint-Amant, Le fumeur )

Une strophe de quatre vers s'appelle un quatrain.
Exemple :
La vraie magie c'est l'effort
Inspiré d'intentions sincères
Incorruptible comme l'or vivifié par le feu solaire
( Richard Amir, Chemins de vie poètiques )

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (2,71/ 5 pour 7 votes)
Loading...

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide