En cours francais, la rédaction est présente durant toutes les années collège et également au lycée. Les élèves se préparent à l'exercice dès la primaire avec les fameuses expressions écrites. Mais plus ils avancent en niveau, plus l'exercice est exigeant et demande de la préparation et de la méthodologie.

Pour réussir ses devoirs en classe ou à la maison, son brevet de français et son bac de français, mieux vaut avoir une bonne idée de la meilleure façon de rédiger.

L'épreuve de rédaction au brevet des collèges

Comment apprendre à rédiger ? Utilisez votre brouillon au maximum.

Au brevet de français, la partie rédaction est notée sur 40 points (sur 100 pour la totalité de l'épreuve de français). Elle suit directement l'épreuve de dictée et vous avez 1h30 pour rédiger votre texte.

Au brevet des collèges, les élèves ont le choix entre deux sujets à traiter : un sujet d'invention (ou d'imagination) et un sujet de réflexion. Dans les deux cas, les sujets sont en lien direct avec le corpus de texte étudié précédemment.

Par exemple, voici deux sujets possibles :

  • Sujet d'invention : "Imaginez la suite du texte du corpus en vous mettant à la place du personnage. Utilisez des anecdotes personnelles",
  • Sujet de réflexion : "Pourquoi est-il important d'apprendre tout au long de sa vie ? Argumentez votre réponse."

L'élève est évalué sur la qualité de l'expression écrite, l'usage approprié de la langue et l'orthographe, ainsi que sa capacité à organiser ses arguments.

Première étape : comprendre le sujet

Avant de se lancer dans la rédaction, il est nécessaire de bien délimiter le sujet et de le comprendre. N'hésitez pas à relire plusieurs fois la consigne afin de ne pas vous égarer et faire du hors sujet. Vous pouvez souligner les mots importants, les recopier, les entourer, reformuler la consigne... Faites tout ce qui vous aide à mieux comprendre ce qu'on attend de vous.

Commencez par noter le thème du sujet. La consigne vous demande d'imaginer la suite du texte du corpus. Est-ce une poésie ? Une pièce de théâtre ? Un extrait de roman ? Pour le sujet de réflexion, quel est le lien entre le texte et la question ? Appuyez-vous d'abord sur la forme du texte.

Que demande exactement la consigne ?

Pour le sujet d'imagination, il vous sera demandé d'écrire la suite d'un récit, de raconter une même scène en changeant de point de vue (interne, externe, omniscient), d'imaginer une autre scène sur le même thème ou de raconter une expérience personnelle en décrivant vos sentiments.

La consigne est claire sur le type de texte demandé : narration, lettre, récit avec dialogues, description, portrait, poème, discours... Le temps de rédaction est parfois indiqué (présent, passé). Si ce n'est pas le cas, utilisez le temps du texte du corpus. Il vous sera précisé si vous devez écrire à la première ou à la troisième personne.

Pour le sujet de réflexion, la rédaction consiste à exprimer votre avis sur une question posée. C'est un texte argumentatif qu'il vous est demandé de produire en justifiant votre point de vue. La plupart du temps, le texte prend la forme d'un essai mais il peut vous être demandé d'écrire votre argumentation dans une lettre ou au sein d'un dialogue.

Respectez bien la consigne pour espérer obtenir le maximum de points. Peut-être que le plan du devoir vous est fourni également.

Que faire au brouillon de rédaction ? Prenez le temps de la réflexion avant de vous lancer !

Deuxième étape : collecter les informations

Après avoir bien délimité et compris le sujet, il est temps de rassembler les informations à votre disposition. Prenez le temps d'identifier la situation qui vous amène à rédiger votre texte :

  • Quel est la cible ? Si vous rédigez une lettre, à qui est-elle adressée ?
  • Quel est l'objectif à atteindre ? Devez-vous informer, raconter, argumenter, convaincre ?

Pour vous aider à ne rien oublier, notez clairement au brouillon les sept questions sous forme de liste et répondez-y : quoi, qui, quand, où, pourquoi, comment, combien ? 

Rassemblez vos souvenirs historiques, géographiques, techniques, littéraires et personnels en fonction du sujet. Dès le début, imaginez la situation que vous souhaitez rédiger et réunissez des exemples précis. Si votre récit comporte un héros, faites-lui une fiche d'identité avec son nom, son portrait physique et ses traits de caractère.

Notez tout ce qui vous passe par la tête au brouillon, toutes les idées que vous avez sans faire de phrases : un mot ou une expression vous rappellera ce que vous souhaitez développer. Mais attention à tout noter de façon claire afin de pouvoir classer, trier et numéroter vos idées pour ne rien oublier par la suite.

Troisième étape : classer les idées

Il est maintenant temps de sélectionner les informations pertinentes pour votre sujet.

A part si le plan vous est donné, une rédaction suit généralement un plan en trois parties : introduction, développement et conclusion. Cette étape sert à structurer les informations sélectionnées en fonction du plan choisi.

Introduction

L'introduction comporte 6 à 8 lignes en un seul paragraphe (à adapter en fonction de la longueur demandée à la rédaction, l'introduction doit représenter à peine 1/5 de la globalité du texte). Elle sert à rappeler le sujet, à présenter la situation initiale et le héros.

Partez du principe que l'examinateur n'est pas censé connaître le sujet. Il doit donc pouvoir comprendre de quoi vous parlez grâce à l'introduction. Servez-vous des questions quoi, qui, où, quand pour rédiger cette partie.

Développement

Pour le développement vous avez plusieurs possibilités :

  • Garder un ordre chronologique : le plus courant pour un récit mais il est tout de même possible de faire des ellipses ou de revenir en arrière,
  • Choisir un ordre logique : si vous faites une description, une comparaison, un portrait ou un discours, le développement suivra un ordre logique.

Au brouillon, grouper les idées de la même catégorie puis classer les catégories les unes par rapport aux autres pour avancer peu à peu vers la conclusion.

Conclusion

La conclusion fait à peu près la même longueur que l'introduction. Elle sert à finir l'histoire proprement. Selon le sujet, vous pouvez terminer avec une pensée ou une morale : l'impression générale du devoir, l'expression de vos sentiments/émotions... ou avec une ouverture sur l'avenir en prenant un point de vue plus lointain.

Remarque générale

Le plan introduction/développement/conclusion se prête parfaitement au sujet de réflexion. En revanche, pour le sujet d'imagination, vous pouvez vous en éloigner quelque peu même si vous devrez introduire vos personnages et terminer sur une fin logique.

Quatrième étape : rédiger au brouillon

Comment progresser en rédaction ? Faites un plan précis et respectez-le jusqu'à la fin !

Après avoir travaillé son sujet de fond en comble, l'élève peut passer à la rédaction au brouillon.

Pour le sujet de réflexion, contentez-vous d'écrire le plan général et les idées principales de chaque paragraphe sans faire de phrases complètes. En revanche, prenez le temps de rédiger intégralement au brouillon l'introduction et la conclusion.

Pour le sujet d'imagination, mieux vaut rédiger la totalité du texte au brouillon. Ecrivez au crayon de papier, sautez des lignes, laissez une marge pour pouvoir corriger et noter des expressions intéressantes à employer. Le travail du style est bien plus important dans le sujet d'imagination. Néanmoins, votre rédaction doit également s'organiser en paragraphes même pour le sujet d'invention.

Vous pouvez changer de paragraphe à chaque changement de scène, à l'apparition d'un nouveau personnage, au changement soudain d'une action, d'un lieu ou même d'une époque.

Quand vous avez terminé de rédiger au brouillon, prenez le temps de retravailler votre texte. Vérifiez que les phrases s'enchaînent logiquement et sans répétitions. Profitez-en pour corriger les fautes.

Ces quatre premières étapes semblent longues et elles doivent l'être. Consacrez la moitié de l'épreuve sur votre brouillon, soit 45 minutes de réflexion.

Cinquième étape : rédiger au propre

La rédaction au propre doit pouvoir se faire en trente minutes afin de vous laisser quinze minutes pour relire votre production à la fin.

Prenez le temps de recopier lentement et lisiblement pour le sujet d'imagination, tout en corrigeant les phrases mal formulées et les répétitions. Soignez la présentation en utilisant des espaces et en formant bien vos lettres. Utilisez le moins possible de correcteur (d'où l'importance du brouillon).

Pour le sujet de réflexion, écrivez chaque paragraphe sans dévier, ni développer trop chaque partie. Veillez à donner à chaque élément une taille proportionnée à son importance. Insistez sur l'essentiel et contentez-vous de citer le reste.

Le texte de rédaction du brevet de français doit au minimum faire 300 mots (soit deux pages) sauf indication contraire dans la consigne le jour de l'épreuve.

Dans tous les cas, veillez à utiliser un vocabulaire approprié dans une langue correcte. Construisez des phrases courtes et logiques et reliez-les par des connecteurs logiques.

Les quinze dernières minutes sont consacrées à la relecture attentive de votre rédaction. Une première relecture doit être faite dans la peau du lecteur afin de vérifier qu'il ait toutes les informations dont il a besoin. La deuxième relecture sert à corriger les erreurs d'inattention qui auraient pu se glisser dans votre copie.

Quelques conseils pour mieux rédiger

Comment s'améliorer en rédaction ? La lecture seule ne suffit pas à améliorer votre écriture.

La pratique, encore et toujours

Pour mieux écrire lors du brevet, il n'y a pas de secret : l'entraînement est nécessaire. Pour bien écrire, on dit souvent qu'il faut beaucoup lire. C'est surtout vrai pour s'améliorer en orthographe. En effet, pour améliorer son écriture, il faut surtout beaucoup écrire ! Ce n'est qu'en pratiquant que vous pourrez améliorer votre style et surtout gagner en efficacité pour rédiger vite et bien au moment de l'épreuve.

Si vous ne savez pas quoi écrire :

  • Compte-rendu de films que vous avez vu,
  • Synthèses de livres que vous avez lu,
  • Histoires sorties de votre imagination,
  • Moments vécus dans votre quotidien...

Il n'y a pas besoin que ce soit parfait, personne n'ira lire ce que vous écrivez (à moins que vous le souhaitiez) alors oubliez vos craintes et lancez-vous !

Les formules littéraires à utiliser

  • Evitez de débuter une phrase par une conjonction de coordination,
  • Oubliez le vocabulaire familier (à moins que la consigne vous l'exige),
  • Evitez les verbes avoir, être, faire à part dans les temps composés.

Mais aussi :

Formule orale...... à remplacer par la formule écrite
Malgré queBien que + subjonctif
Vu queEtant donné que
MaisPourtant, cependant, d'un autre côté
DoncPar conséquent
CarEn effet
Par contreEn revanche, néanmoins
Au niveau deSur le plan de
AvoirPosséder, révéler
EtreParaître, rester, demeurer, sembler
DireEcrire, affirmer, ajouter
Il y aOn remarque, on note

Faire simple

Ne faites pas de phrases trop longues : une phrase sur deux lignes, c'est compliqué à lire. Alternez les phrases un peu longues (une ligne) et les phrases courtes pour donners du rythme à votre rédaction. Vous pouvez également utiliser des phrases non verbales si c'est pertinent.

Ne blablatez pas : ne faites pas du remplissage si vous n'avez plus rien à dire. Choisissez un style simple et un vocabulaire précis et n'employez pas des mots dont vous ne connaissez pas le sens juste pour faire joli. Evitez les répétitions au maximum.

Faites attention à la ponctuation qui peut changer le sens d'une phrase à elle seule. A l'écrit, on emploie un style plus soutenu qu'à l'oral. N'écrivez pas comme vous parlez !

Ne faites pas non plus entrer trop de personnages dans votre récit au risque de vous perdre et de perdre le lecteur. Pour deux pages, si vous avez deux ou trois personnages maximum, c'est largement suffisant.

Evitez la science-fiction. Il est beaucoup plus aisé de raconter des actions pouvant se passer dans la vie réelle.

A vous de jouer !

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (4,52/ 5 pour 21 votes)
Loading...

Alexia

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide