Sujet majeur des cours de français au Lycée, le surréalisme est un terme qui doit mettre la puce à l'oreille à plus d'un, sans pour autant pouvoir le définir correctement. Ce courant littéraire particulier, né pendant la première guerre mondiale, réunit de grands auteurs français dans un mode de pensée et d'écriture engagé et révolté contre les codes de la société.

Ce mouvement artistique, loin de s'arrêter à la littérature, se définit comme se réclamant d'un ensemble de procédés de création et d'expression utilisant des forces psychiques.

Superprof vous propose de vous éclairer sur le sujet avec un bref historique du surréalisme, l'inventaire des valeurs mises en exergue par les auteurs surréalistes, une présentation succincte des grands acteurs de cette mouvance et enfin quelques exemples de textes.

Histoire du surréalisme

Quels sont les fondements du surréalisme en littérature ? Le surréalisme dans la peinture : Persistance de la Mémoire de Salvador Dali.

La création du mouvement

Le surréalisme est un mouvement qui a été nettement influencé par le courant dada, une mouvance artistique qui remet en cause toutes les conventions, contraintes et normes idéologiques de la société. Néanmoins, il s'en détacha dans l'idée d'instaurer de nouvelles valeurs et c'est finalement en 1924 que naquit le surréalisme avec le Manifeste du surréalisme d'André Breton.

De nombreux artistes rejoignirent ce mouvement comme Paul Eluard et Louis Aragon, mais pas seulement des écrivains : Dali ou encore Magritte font partie des peintres surréalistes. Une revue concrétisa les idées surréalistes, La Révolution Surréaliste de 1924 dirigée par Naville et Péret. Elle changea de nom en 1930 pour Le Surréalisme au service de la Révolution. Très tôt, les thématiques surréalistes se rapprochent des revendications communistes.

Un rayonnement international

Durant les années 1930, le surréalisme se répandit très rapidement dans les autres pays d'Europe, puis du monde. Ainsi, des artistes surréalistes se firent connaître à l'internationale :

  • Roland Penrose (Grande-Bretagne),
  • Henry Moore (Grande-Bretagne),
  • Karen Toige (Tchécoslovaquie),
  • Paul Delvaux (Belgique),
  • Henri Michaux (Belgique),
  • Alberto Savinio (Italie),
  • Yamanaka (Japon),
  • Abe Kobo (Japon),
  • Joseph Cornell (États-Unis),
  • Wilfredo Lam (États-Unis).

Ce n'est que pendant la seconde guerre mondiale que le surréalisme s'implanta aux États-Unis car de nombreux artistes s'y exilèrent, fuyant la violence nazie. New York devint alors la seconde ville des surréalistes après Paris.

Le déclin du genre

Après la seconde guerre mondiale, André Breton continua son action au sein du mouvement. Toutefois, le groupe se modifia grandement, entre les ruptures artistiques fréquentes, les exclusions et les nouveaux venus. Ainsi, André Pieyre de Mandiargues, Julien Gracq ou encore Joyce Mansour rejoignirent le mouvement.

Le surréalisme exerça pendant très longtemps une forte influence, notamment après les années 1960, sur le Pop Art, le Nouveau Réalisme ou les Automatismes Canadiens. Toutefois, le mouvement ne résista pas à la mort de son créateur, André Breton (décédé en 1966). En 1969, Jean Schuster déclara la mort du surréalisme dans Le Monde.

Les fondements de l'art surréaliste

Découvrez toutes les informations sur le mouvement surréaliste dans la littérature en France et dans le monde ! Le surréalisme est l'affaire des rêves, de la fantaisie et de l'envie de liberté !

Se libérer des chaînes de la raison

André Breton, en créant le mouvement surréaliste, avait dans l'idée de créer le produit artistique à partir d'un élément totalement nouveau pour l'époque : l'inconscient, une thématique aussi onirique qu'empreinte de rébellion face au cadre normatif sociétal de son temps. Il souhait, comme beaucoup d'autres, dépasser les limites de la raison :

"Tout porte à croire qu’il existe un certain point de l’esprit d’où la vie et la mort, le réel et l’imaginaire, le passé et le futur, le communicable et l’incommunicable, le haut et le bas cessent d'être perçus contradictoirement" - André Breton

Ainsi furent édifiés les différents thèmes du surréalisme :

  • Le rêve et le sommeil,
  • L'hypnose,
  • Le fantastique,
  • Le bizarre et l'étrange,
  • Les sentiments,
  • L'amour charnel,
  • La perception du monde.

Le surréalisme, en tant qu'outil d'expérience de connaissance du monde, développa donc une technique de penser en dehors des codes, en allant chercher ce qu'il y a au plus profond de l'humain.

Un engagement de révolte

Le mouvement surréaliste est bien entendu très lié à la pensée politique d'extrême gauche, à savoir le communisme dont l'idéologie de Karl Marx est l'une des figures d'influence. Même si cet engagement fut la cause de brouilles au sein même du mouvement, les artistes sont fédérés autour de cette idée "anti-système" que représente une révolution rouge.

Les surréalistes, avec André Breton en tête de file, condamnent ainsi l'exploitation humaine, la militarisation, le colonialisme, l'obscurantisme religieux, puis le nazisme dans les années 1930.

Néanmoins, les surréalistes sont aussi lucides sur le communisme car ils condamnent la dictature soviétique assez rapidement. Toutefois, ils désirent une révolution sociale qu'ils tentent d'amener par l'art.

Les auteurs et œuvres majeures du surréalisme

Quelles sont les grandes figures de la littérature surréaliste ? André Breton, le fondateur du surréalisme.

Les précurseurs et influences du surréalisme

Les surréalistes d'après-guerre se sont beaucoup inspirés de grands artistes, auteurs et penseurs antérieurs à leur temps. Certains ont eu une grande influence sur les valeurs du surréalisme tandis que d'autres ont été des précurseurs à la méthode d'écriture et aux thèmes du mouvement.

Voici un tableau des grandes influences et des précurseurs du surréalisme :

PersonnalitéRôle
Paracelse (1493-1541)Influence
Marquis de Sade (1740-1814)Précurseur
Georg Wilhelm Friedrich Hegel (1770-1831)Influence
Edgar Allan Poe (1809-1849)Précurseur
Karl Marx (1818-1883)Influence
Charles Baudelaire (1821-1867)Influence
Stéphane Mallarmé (1842-1898)Influence
Comte de Lautréamont (1846-1870)Précurseur
Arthur Raimbaud (1854-1891)Influence
Sigmund Freud (1856-1939)Influence
Saint Pol-Roux (1861-1940)Influence
Alfred Jarry (1873-1907)Précurseur
Max Jacob (1876-1944)Précurseur
Raymond Roussel (1877-1933)Précurseur
Guillaume Apollinaire (1880-1918)Précurseur
Tristan Tzara (1896-1963)Influence

En se rapprochant d'autant de grands noms, le surréalisme apparaît clairement comme un mouvement de maturation de la pensée qui souhaite se libérer d'un système établi.

André Breton (1896-1966)

Surnommé par les détracteurs le "Pape du Surréalisme", André Breton est avant tout le créateur du mouvement qu'il défendit pendant toute sa vie. Il est considéré aujourd'hui comme l'une des figures artistiques et littéraires les plus importantes du XXème siècle en France.

Parmi ses œuvres, nous pouvons citer Les Champs Magnétiques, Nadja, L'Amour Fou ou encore les Manifestes du Surréalisme. En s'inspirant de Marx et de Rimbaud, il souhaitait "transformer le monde" et "changer la vie".

Louis Aragon (1897-1982)

Ce poète et romancier a rapidement rejoint les surréalistes après un détour vers le dadaïsme de Tristan Tzara. Voici une liste de ses plus grandes œuvres :

  • Feu de Joie (1920),
  • Les Aventures de Télémaque (1922),
  • Le Paysan de Paris (1926),
  • Traité du Style (1928),
  • Le Crève-Cœur (1941),
  • Les Yeux d'Elsa (1942),
  • Aurélien (1944),
  • La Diane Française (1944),
  • Le Roman Inachevé (1956),
  • La Semaine Sainte (1958).

Nombreux sont ses poèmes qui ont été adaptés en chansons par Léo Ferré et Jean Ferrat, permettant de faire connaître son art au grand public. Il était marié à l'écrivaine Elsa Triolet, femme de lettres et résistante français pour laquelle il a écrit des recueils de poèmes.

Paul Éluard (1895-1952)

De son vrai nom Eugène Grindel, Paul Éluard est un poète français pilier du surréalisme et très engagé auprès de l'action politique communiste.

Il est notamment l'auteur du recueil Capitale de la Douleur (1926) et du très beau Liberté (1942), un poème contre l'occupation nazie.

Raymond Queneau (1903-1976)

Romancier, poète et dramaturge français, Raymond Queneau est très actif chez les surréalistes de 1924 jusqu'en 1930, date de son exclusion. Parmi ses œuvres, nous pouvons citer Exercices de Style (1947), Zazie dans le métro (1959) ou encore Cent mille milliards de poèmes (1961).

Raymond Queneau est aussi le co-fondateur du groupe littéraire Oulipo, les "rats qui construisent eux-mêmes le labyrinthe dont ils se proposent de sortir", un mouvement de littérature et de sciences.

Philippe Soupault (1897-1990)

En tant que co-fondateur du surréalisme avec André Breton, Philippe Soupault est très engagé dans les idées surréalistes. Toutefois, il en est exclu en 1926 pour cause de "trop de littérature", à un moment où le mouvement se tourne majoritairement vers les actions politiques communistes. Il est aussi un journaliste célèbre.

Parmi ses œuvres notoires : Aquarium (1917), Les dernières nuits de Paris (1928), Les Moribonds (1934) ou encore Mémoires de l'Oubli (1981).

Exemples de textes surréalistes

Quelles sont les thématiques principales des ouvrages surréalistes français ? “Le surréalisme est la surprise magique de trouver un lion dans un placard, là où on était sûr de trouver des chemises" - Frida Kahlo

Éclairage à Perte de Vue de Louis Aragon

Ce texte fait partie du recueil Feu de Joie de l'auteur. Il illustre parfaitement la différence de perception du monde par un surréaliste.

Je tiens ce nuage or et mauve au bout d’un jonc
l’ombrelle ou l’oiseau ou la fleur
La chevelure
descend des cendres du soleil se décolore
entre mes doigts
Le jour est gorge-de-pigeon
Vite un miroir Participé-je à ce mirage
Si le parasol change en paradis le sol
jouons
à l’ange
à la mésange
au passereau
Mais elles qui vaincraient les grêles et l’orage
mes ailes oublieront les bras et les travaux
Plus léger que l’argent de l’air où je me love
je file au ras des rêts et m’évade du rêve

La Nature se plie et sait ce que je vaux

Bercée de chair de Paul Eluard

Ce texte fait partie du recueil L'Amour la Poésie de l'auteur. Il illustre bien la thématique de l'amour charnel et des émotions fortes que procurent la passion amoureuse.

Bercée de chair frémissante pâture
Sur les rives du sang qui déchirent le jour
Le sang nocturne l’a chassée
Échevelée la gorge prise aux abus de l’orage
Victime abandonnée des ombres
Et des pas les plus doux et des désirs limpides
Son front ne sera plus le repos assuré
Ni ses yeux la faveur de rêver de sa voix
Ni ses mains les libératrices.

Criblée de feux criblée d’amour n’aimant personne
Elle se forge des douleurs démesurées
Et toutes ses raisons de souffrir disparaissent.

Aurora de Michel Leiris

Ce texte est extrait du roman Aurora, qui plonge le lecteur dans les rêveries et les réflexions existentielles du surréalisme.

Il y avait toujours des crimes qu’aucune terreur policière n’était capable d’enrayer et, derrière les volets, des créatures qui mangeaient, buvaient, faisaient l’amour, insoucieuses de la vie des pierres et des promesses étranges des perspectives de la chaussée.

Beaucoup de vagabonds erraient, mais nul n’avait assez de force dans le regard pour faire crouler pêle-mêle immeubles et monuments

Vous savez maintenant tout ce qu'il y a à savoir sur le surréalisme en littérature ! Superprof vous propose également de découvrir les autres mouvements littéraires étudiés au collège et au lycée !

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 2 votes)
Loading...

Mathieu

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide