Introduction

<< Depuis l’époque de Christophe  Colombe, dans la bouche et l’esprit  des colonisateurs européens , la colonisation s’est prévalue d’une volonté d’extension humaniste ,d’abord du christianisme , puis  d’une volonté civilisatrice …L’expansion coloniale a en premier lieu été motivée par la recherche de matière première dans les territoires colonisés .<< (les causes de la colonisation www wikipédia .Fr). Les colonisateurs visent des objectifs souvent différents. C’est en fonction des ces objectifs qu’ils définissent leurs politiques coloniales c’est à dire  les orientations, la gestion, l’administration et les moyens qu’ils doivent mettre en œuvre   pour atteindre tous les objectifs visés à travers l’expansion coloniale .La colonisation prendra ainsi plusieurs formes. Suivant les enjeux, la position  et les attitudes des autres puissances européennes chaque puissance coloniale aura un système propre à lui. En effet la colonisation n’a pas seulement consistées à  acquérir des territoires. Il  s’agit surtout de les organiser en fonction des problèmes rencontrés dans chaque territoire mais aussi des richesses qu’on veut en tirer et des moyens qu’on veut mettre en œuvre. C’est pour cela qu’il est important de déterminer les causes de la colonisation avant de décrire les différents systèmes coloniaux, les formes d’exploitations et moyen mis en œuvres

Les causes de la colonisation

Les causes de la colonisation sont multiples

L'accroissement de la population européenne

L’accroissement de la population européenne devenait un problème pour les dirigeants européens car ce phénomène bien que lié au développement économique concomitant à la révolution industrielle avait des effets pervers qui ont pour noms : chômage dans les campagnes et dans les villes, exode rural, insécurité etc.Il fallait donc dès le XIXème siècle trouver des territoires où reverser ce surplus de population .C’est ainsi que Jules Ferry disait dans un discours devant la chambre « C’est ce transport d’une population considérable, d’une population agricole ,commerciale ,industrielle ,c’est cette transplantation d’une population mâle et femelle ,formant familles, villages et villes que j’appelle la colonisation de l’Algérie ».

Les rivalités entre puissances européennes

Les rivalités entre puissances européennes qui font que certains différents sont transplantés en Afrique à travers la possession de colonies qui est devenue une nécessité de prestige pour les puissances rivales, un moyen de maintenir son rang « Rayonner sans agir ,sans se mêler des affaires du monde ,en  se tenant à l’écart de toutes les combinaisons européennes en regardant comme  un piège toute expansion vers l’Afrique ou vers l’Orient vivre de cette sorte pour une grande nation ,c’est abdiquer …c’est descendre du premier rang au troisième et au quatrième »(Jules Ferry Débats parlementaires.28 Juillet 1885). « Que le drapeau français, par exemple se retire deTonkin, comme le conseillent plusieurs, et l’Allemagne et  l’Espagne nous y remplaceront sur l’heure. La concurrence est de plus en plus ardentes entre nations européennes pour se disputer ces débouchés lointains. » (Alfred Rambaud et Jules Ferry. Les affaires de Tunisie, préface1882)

Les intérêts économiques

Les intérêts économiques sont la principale cause de la colonisation .En dehors des avantages tirés du commerce triangulaire les territoires colonisés étaient considérés comme des sources de débouchés mais aussi comme un moyen de rivaliser par le protectionnisme avec les autres puissances européennes. « La conception de colonies au service du commerce français avait encore de beaux jours devant elle, ainsi que le rappelait le ministre des colonies en Septembre 1817 : « La fin qu’on s’est proposée en établissant des colonies étant essentiellement de favoriser et d’étendre le commerce de la métropole, ce serait un contresens ruineux que de ne rien tolérer qui peut augmenter le petit nombre de  dérogations au régime de l’exclusif. »Cette idée fait alors la quasi-unanimité parmi les hommes politiques ,à l’image de l’intervention cette année du député Cotton sur la nécessité des colonies en tant fournisseuses de denrées et débouchés pour les produits métropolitains ,face à ce qu’il voyait comme une fermeture des marchés des Etats européens : « …bientôt les différents peuples n’auront plus rien à se fournir les uns aux autres .Le commerce extérieur sera tiré par les progrès mêmes du commerce et de l’industrie. »(Www Wikipédia.fr)

Les causes religieuses et culturelles

Les causes religieuses et culturelles ont aussi beaucoup été évoquées. Joseph Chamberlain (Discours du 11 novembre 1885 Imperial institute, Londres) disait : « En premier lieu, je crois en l’empire britannique, en second lieu, je crois que  la race britannique est la plus grande des races impériales que le monde ait connues. ».Chacun pensait avoir la plus grande race, la plus grande civilisation et qu’il était imbu d’une mission hautement humaniste de civilisation et d’évangélisation. Ainsi « Le 25 juillet 1885, Jules Ferry déclare devant la chambre : « Il faut dire ouvertement que les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures .Je répète qu’il y a pour les races supérieures un droit parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont un devoir de civiliser les races inférieures ».Quarante ans plus tard, Léon Blum affirmait pour sa part, toujours devant la chambre : « Nous admettons le droit et même le devoir des races supérieures d’attirer à elles celles qui ne sont pas parvenues au même degré de culture, et de les appeler aux progrès réalisés grâce aux efforts de la science et de l’industrie »

Ainsi en fonction de son idéologie chaque puissance coloniale avait ses propres méthodes d’administration et d’exploitation de ses colonies et déploiera les moyens adéquats pour la réalisation de ses objectifs. La France et l’Angleterre ont des empires et un système colonial plus affirmés.

Les systèmes coloniaux

Le système colonial est l'ensemble des formes d’administration et de gestion des colonies .Il est soutenu par les idées les conceptions et les représentations que chaque puissances coloniales se fait de la colonisation .Nous distinguons plusieurs  systèmes coloniaux .Les plus importants restent cependant le système colonial français et le système colonial  anglais.

Le système colonial français

Idéologie coloniale française

C’est la conception et le système d’idée que l’Etat français a  dans sa volonté de promouvoir et de réaliser les projets de la France  pour ses colonies.

Les français ont en effet une idéologie propre et qui partait de l’idée selon laquelle le modèle français et la civilisation  qu’ils véhiculent sont les meilleurs et que les autres peuples doivent être façonné  c'est-à-dire assimilés suivant ce modèle. JULES FERRY  disait dans un discours devant la chambre en1885  que la colonisation avait un coté humanitaire car les peuples colonisés étaient de races inférieures, sans civilisation et de cultures barbares. Selon lui l’Etat français et le peuple doivent se faire un devoir de les civiliser c'est-à-dire  de leur inculquer les valeurs culturelles françaises. En dehors de cette mission de civilisation il y a la mission d’évangélisation car depuis l’appel du prêtre JEAN les français se sont donner pour mission d’arrêter l’expansion de l’Islam et parallèlement de répandre le Christianismes.

La France ne visait cependant pas seulement ces objectifs elle avait aussi des options mercantiles et de peuplement. Ainsi, JULES FERRY <<Au point de vu économique pourquoi des colonies ? la forme première de la colonie , c’est celle qui offre un asile et du travail au surcroît de population des pays pauvres ou de ce qui renferment une population exubérante .Mais il y a une autre forme de colonisation : les colonies sont pour les colonies sont pour les pays riches , un placement de capitaux des plus avantageux . Aux temps ou nous sommes  et dans les crises que traversent toutes les industries européennes, la fondation d’une colonie c’est la création de débouché « wikipédia »

La France était ainsi préoccupée par l’assimilation des peuples colonisés mais aussi et surtout par l’occupation de nombreux territoires et la création d’un grand empire français avec les avantages économiques politiques et militaires quelle pouvait en tirer. Elle se devait par conséquent d’organiser et d’orienter l’administration des ses colonies

L’administration

La puissance coloniale française avait donc un système d administration directe basée sur l’assimilation .Ce système variait cependant suivant les situations trouvées sur la colonie. Ainsi trois formes d’organisation sont identifiées correspondant aux trois types de colonie de la France.

L’assimilation

Elle est pratiquée essentiellement en Algérie et dans les quatre communes au Sénégal (Gorée, Rufisque, Saint Louis et Dakar).Ces territoires dépendent directement du ministère de l’intérieur français. Les populations sont considérées comme des citoyens français qui ont le droit de voter et d’être élu à la chambre .C’est une colonie de peuplement où la population française pouvait s’établir. « Celle-ci fait souche sur place .Ce type de colonie dépendra ou non de la métropole et c’est l’importance de la population qui la rendra éventuellement autonome ». (Www Wikipédia.fr). « Il s’agit de concevoir ce qu’on appellerait « lien ombilical »entre les deux rives de la méditerranée, que l’Algérie devienne une partie intégrante de la France. »(Www Wikipédia.fr)

L’association ou le protectorat

L’association ou le protectorat : les exemples du Maroc et de la Tunisie sont les plus marquants. Le pouvoir est partagé avec les souverains .Ces colonies dépendent du ministère des affaires étrangères français. Ainsi les souverains trouvés sur place ont un semblant d’autorité car c’est le gouvernement français qui décide en fait de tout ce qui est important. Seulement les coutumes locales sont respectées.

Les colonies d’exploitation

Ce sont les colonies d’Afrique noire. Elles dépendent du ministère des colonies. La France y applique le système de l’indigénat. La métropole fournit les cadres qui n’y font pas souche et les exécutants sont des indigènes .Trois grandes fédérations ont été créées : l’A.O.F.(1825)Madagascar(1897),l’A.E.F.(1910).Chaque fédération était dirigée par un gouverneur général qui avait sous son autorité des gouverneurs territoriaux qui contrôlaient à leur tour des commandants de cercle ,des chefs de subdivision, des chefs de canton et des chefs de village qui servaient de relais des ordres de l’administration coloniale.

Le système colonial anglais

L’idéologie coloniale anglaise : « le système britannique ne cherche pas à assimiler les colonies à la métropole, il n’admet pas de députés au parlement de Londres, mais il accepte facilement la création de gouvernements représentatifs alors à l’intérieur de chaque colonie ; cette pratique fut d’ailleurs surtout appliquée dans les colonies de peuplement européen » (IPAM histoire 3ème) Mais les colonies restent dirigées par la métropole. L’Egypte par exemple « est officiellement indépendante, normalement vassale de la Turquie, pratiquement « conseillée »par des anglais (le plus remarquable fut lord Crooner)qui instaurent des tribunaux laïques à coté des tribunaux religieux, fournissent à l’armée des cadres ,font entreprendre des grands travaux, d’irrigation pour la culture du coton ,créent une banque agricole qui prête à un taux raisonnable aux paysans, développe l’instruction »(IPAM histoire 3ème)

Les autres systèmes coloniaux

A partir de 1875, les autres puissances européennes commencent à entrer dans  la course aux colonies .En effet les allemands, les belges  mais aussi les portugais ont compris tardivement l’importance stratégique des colonies .Ils n’ont alors pas eu  beaucoup de colonies .Ainsi la valeur économique de l’empire colonial allemand « était médiocre, les populations indigènes étant souvent hostiles, aucun de ces territoires ne pouvaient devenir une colonie de peuplement ….. « Si nous n’acquérons pas bientôt  des terres nouvelles, écrivait  en 1904, un professeur allemand, nous allons inévitablement à une effroyable catastrophe. » (dans Andler, collection de documents sur le pangermanisme) »(page  300-301 Histoire 1ère cours Malet-Isaac).Ces autres puissances coloniales  n’avaient pas eu beaucoup de colonies ,elles n’avaient pas eu non plus le temps de mettre en place un système colonial durable et propre à elles .Le système colonial qu’elles pratiquaient  était néanmoins très proche du système français c'est-à-dire le système direct.

Le système d'exploitation

L’exploitation des territoires colonisés était la vocation première des puissances coloniales.

Sur le plan agricole

La colonisation se traduira par l’expropriation des bonnes terres(en Algérie par exemple) au profit des colons ou des  compagnies à charte. Dans les colonies d’exploitation ;ce sera le travail forcé et l’obligation des paysans à pratiquer la monoculture  qui sert plutôt les industries de la métropole (par exemple l’arachide au Sénégal).

Sur le plan commercial

Les colonies serviront de sources de débouchés pour les produits manufacturés .Chaque puissance coloniale assurera l’exclusivité dans ses territoires pour l’achat de matières premières.           Ainsi des entrepôts et des comptoirs seront installés sur les cotes.

Sur les plans politique et militaire

Les colonies constituaient pour les puissances coloniales des points stratégiques car elles servaient de relais pour des opérations militaires à l’intérieur du continent  mais aussi la constitution d’une armée (les tirailleurs sénégalais par exemple).

Sur le plan culturel

La création d’une avant-garde assimilée désireuse de profiter de certains avantages et prêt à jouer le rôle du serviteur docile qui peut valablement servir le maitre même après son départ.

Les moyens

Les différentes politiques coloniales nécessitaient des moyens énormes qui devaient servir à :

-la mise en place d’infrastructures portuaires, aéroportuaires, ferroviaires et routières pour faciliter le transport des marchandises, des troupes et des colons.

-la mise en place d’administration volontaire capable de gérer, de prévoir et de prévenir les conflits.

-la mise en place d’une armée forte et mobile capable de sécuriser, de stabiliser et de reconstruire  au besoin les colonies.

Ces moyens proviendront :

-Des impôts « soit de capitation (système français ),droits de case(système anglais  et allemand),et ainsi à la corvée ,travail effectué gratuitement pendant deux  à six semaines par an, les colonisateurs pensent que les colonies qui bénéficieront du progrès économique doivent contribuer à l’effort qu’il nécessite »(IPAM  Histoire 3ème page 175).

-Des droits de douane : Ces droits sont la première source de revenus et ils sont surtout prélevés sur les produits étrangers constituant une sorte de contingentement.

Bilan

« L’Europe a naturellement exporté ses institutions politiques, administratives et ses façons de sentir et de penser et même dans la mesure  où des climats différents le permettent ; se modes de vie, dans les divers pays qu’elle a colonisés. »(IPAM Histoire 3ème page 416).Effet les puissances coloniales européennes sont parvenues dans une large mesure à modeler les africains, à les amener à concevoir et à épouser un système de pensée et d’action  mais très vite des  populations se sont levées pour refuser le changement que les européens ont voulu apporter dans leurs  habitudes. C’est ainsi qu’au Sénégal les français ont eu plusieurs fois des conflits avec des chefs religieux musulmans. Au Mali « Pendant la période coloniale française, malgré les tentatives de transformations des habitudes  des paysans soudanais ; la plupart de ces derniers ont su résister à la colonisation culturelle qui leur était imposée ou proposée .Cela a été perceptible dans la zone office au Niger, où la plupart des politiques agricoles coloniales ont échoué » (résumé de la thèse du docteur Bakary Camara. Wikipédia »

Il faut cependant noter que  la colonisation a permis non seulement de rapprocher plus rapidement les peuples mais aussi et surtout de rapprocher les niveaux de connaissance, de compétence et d’information des différents peuples.

 

 

CONCLUSION

« Il est de tradition d’opérer une distinction entre administration directe et administration indirecte, la première étant représentative du système français et la seconde du système britannique. En théorie ,l’administration directe serait définie comme étant le gouvernement direct de la colonie depuis la métropole  par l’intermédiaire  des agents de cette dernière ;l’administration indirecte  comme l’association auprès de l’autorité métropolitaine  des structures traditionnelles .Dans les faits ,ces deux types  de système présentèrent des visages presque identiques  et conduisirent  à des résultats comparables .S’il est vrai que le régime appliqué par les britanniques au Nigéria ou en Tanganyika ,par exemple, ou celui appliqué par les belges au Congo ou au Rwanda a civilisé les chefferies locales ,celles-ci étaient parfaitement dénuées d’autonomie d’action .Elles étaient simplement intégrées à l’appareil administratif colonial et ne remplissaient qu’un rôle subalterne .Pour des motifs d’opportunité ,notamment au Nigéria oriental(pays des Ibos).Le système était de fait proche des systèmes  français, espagnol et portugais pratiquant l’administration directe ».Au total nous pouvons dire que les systèmes coloniaux ont  juste quelques variantes du point de vue des idéologies  ,de l’organisation administrative et des ambitions avancées  mais ils  s’apparentent dans les faits et dans bilans ;exploiter les richesses et les populations des colonies et tenter de les modeler  en leur permettant d’accéder au x progrès techniques et à la modernité. »Ils manifestent une impatience dans la création sociale, oubliant   de l’incapacité de la loi à perfectionner les sociétés .Les constitutions ne font pas les peuples .Les peuples sont le fruit d’un lent cheminement des forces morales, responsables à travers  la tradition des véritables progrès. »

 

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (3,96/ 5 pour 24 votes)
Loading...

Clément M

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide