I°/ La situation initiale

1. Le narrateur est un personnage, celui qui voit les 2 personnes. L. 2 : "je".

2. Le narrateur adopte le point de vue interne, car le narrateur est un personnage de l'histoire.

3. L'action se déroule entre Lyon et Paris (l. 3 "PLM"), dans un wagon (l. 3 "dans ce wagon"), dddans un train (l. 1 "le train"), la nuit (l. 4 "c'était par une nuit").

4. Dans le tain, l'atmosphère est sinistre et sombre.

    Voici le champ lexical de l'étrange : "ténèbre" l.1, "phénol" l. 3, "nuit sans lune" l. 4, "mou" l. 5 "  "pas d'étoiles" l. 4.

5. Les sentsations ressentit par le personnage sont les sensations d'étoufement et de chaleur.

6. Le temps utilisé est l'imparfait car ça décrit des choses dans le passé. L'imparfait est le temps dede la descripton dans le passé.

II°/ L'apparition

7. L'élément perturbateur est introduit par "tout à coup" l. 8.

8. Le temps utilisé dans cette partie est le passé simple (l. 8 "fut") qui exprime des actions iiiiiimportantes de premier plan.

9. 1ère expansions nominale : l. 11 "éclatante"

    Nature : adjectif qualficatif

Fonction : épithète lié

   2nd expansion nominale : l. 11 "du foyer"

   Nature : groupe nominal (prépositionnel)

   Fonction : Complément du nom leur

10. Voici la proposition subordonnée relative :

      "[...] Le feuillage traversé, penetré, mouillé par la lumière qui coulait dedans".

              proposition subordonnée relative

             antécédent

  pronom relatif

III°/ Les personnages

11. Les types de phrases utilisées sontles suivantes : la phrase interrogative et la phrase exclamative. La phrase exclamative exprime la peur, la surprise du personnage. Les phrases interrogatives expriment les questions que se posent le narrateur et ses doutes. Il essaye de chercher une explication rationnelle à cet évènement.

12. Les adjectifs sont "étrange" l. 16 et "singulière" l. 19.

13. Ce texte est fantastique car :

- le narrateur cherche en premier une explication rationelle mais il admet à la fin qu'il n'a pas trouvé quelque chose de vraisemblable

- l'atmosphère est étrange : l'action se passe la nuit, dans un lieu isolé (la forêt) et sombre.

- il y a un début réaliste.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (3,75/ 5 pour 4 votes)
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide