« Je parle avec les yeux, j’écoute avec le coeur, je comprends avec le temps », Jean-Marc Levaux

Et justement, le temps en espagnol connaît une règle importante : la concordance des temps, qui assure la cohérence d’un propos. La règle grammaticale de la concordance permet d’avoir un discours structuré et pertinent. Au présent ou au passé, il faut cependant bien en connaître le fonctionnement !

Savez-vous comment employer la concordance des temps ? Comment celle-ci se matérialise ? Voici quelques astuces dans cet article pour concorder efficacement les temps de votre discours en langue espagnole !

Pourquoi employer la concordance des temps en espagnol ?

Comment s'emploie la concordance des temps en espagnol ? Quel que soit le moment, il y a forcément besoin d’une concordance des temps

La concordance des temps est un réflexe à avoir, que ce soit dans la langue espagnole ou dans toute autre langue. Elle permet de faire coïncider le verbe de la phrase principale et le temps du verbe de la subordonnée, que ce soit au passé ou au présent.

La règle est tout à fait simple, c’est la suivante :

  • Le présent, dans la proposition principale, entraîne le subjonctif présent dans la proposition subordonnée,
  • Le passé, dans la proposition principale, entraîne le subjonctif passé dans la proposition subordonnée.

Voici deux phrases pour distinguer la différence :

  • « Me dice que le compre dos bocadillos », au présent, 
  • « Me dijo que le comprara dos bocadillos », au passé. 

Attention : certains verbes sont irréguliers au subjonctif et on retrouve ces irrégularités dans la concordance des temps. Voici quelques verbes et leur conjugaison au subjonctif présent, à bien retenir :

Verbe PEDIRVerbe NACERVerbe ESTARVerbe PODER
Yo pidaYo nazcaYo estéYo pueda
Tú pidasTú nazcasTú estésTú puedas
Él/ella pidaÉl/ella nazcaÉl/ella estéÉl/ella pueda
Nosotros pidamosNosotros nazcamosNosotros estemosNosotros podamos
Vosotros pidáisVosotros nazcáisVosotros estéisVosotros podáis
Ellos/ellas pidanEllos/ellas nazcanEllos/ellas esténEllos/ellas puedan

Notez que ce ne sont pas là les seuls verbes qui font l’objet d’une exception. Il est préférable d’apprendre les 20 principaux, histoire d’être tranquille et de maîtriser la plupart des discours espagnols.

Même chose au subjonctif passé avec les mêmes verbes.

Pour le verbe PEDIR au subjonctif passé, on retrouve :

  • (yo) pidiera,
  • (tú) pidieras,
  • (él/ella) pidiera,
  • (nosotros) pidiéramos,
  • (vosotros) pidierais,
  • (ellos/ellas) pidieran.

Pour le verbe NACER au subjonctif passé, on retrouve :

  • (yo) naciera,
  • (tú) nacieras,
  • (él/ella) naciera,
  • (nosotros) naciéramos,
  • (vosotros) nacierais,
  • (ellos/ellas) nacieran.

Pour le verbe ESTAR au subjonctif passé, on retrouve :

  • (yo) estuviera,
  • (tú) estuvieras,
  • (él/ella) estuviera,
  • (nosotros) estuviéramos,
  • (vosotros) estuvierais,
  • (ellos/ellas) estuvieran.

Pour le verbe PODER au subjonctif passé, on retrouve :

  • (yo) pudiera,
  • (tú) pudieras,
  • (él/ella) pudiera,
  • (nosotros) pudiéramos,
  • (vosotros) pudierais,
  • (ellos/ellas) pudieran.

Il est à noter que trois possibilités de concordance des temps existent :

  • La concordance des temps au présent,
  • La concordance des temps au passé,
  • La concordance des temps composés.

La dernière est un cas un peu particulier. Il faut savoir que dans ce cas, c’est bien l’auxiliaire HABER qui va obéir aux règles de concordance et non le verbe au participe passé. Par exemple :

  • No puedo creer que haya olvidado mi cumpleaños => je ne peux pas croire qu’elle ait oublié mon anniversaire,
  • No podía creer que hubiese olvidado mi cumpleaños => je ne pouvais pas croire qu’elle ait oublié mon anniversaire.

Maintenant que vous avez les bases suffisantes pour comprendre la concordance des temps, prenons des exemples concrets avec la concordance des temps au présent, puis au passé.

La concordance des temps au présent

Quels sont les types de concordance des temps espagnols ? Le subjonctif présent est essentiel pour assurer la concordance des temps en espagnol

Au total, il y a quatre temps qui se construisent avec un subjonctif présent dans le cadre d’une concordance des temps :

  • Le présent,
  • Le futur,
  • Le passé composé,
  • L’impératif.

Cela signifie que, si dans votre phrase principale, le verbe est à l’un de ces quatre temps, vous devez appliquez le subjonctif présent. Ce dernier permet, en principe :

  • D’exprimer un point de vue,
  • Une émotion,
  • Un opinion, une hypothèse,
  • Un désaccord,
  • Une négation,
  • Un ordre,
  • Une possibilité.

C’est toujours le cas avec la concordance des temps.

Étonnamment, il ne faudra pas utiliser le subjonctif passé avec le passé composé en espagnol, mais bien le subjonctif présent. Pourquoi ? Parce que l’auxiliaire du passé composé est lui-même au présent, d’où cette concordance 

Voici quelques exemples de mise en pratique :

  • Temo que llegues tarde a la cita => je crains que tu n’arrives en retard au rendez-vous (présent),
  • No toléraré que ustedes salgan sin permiso => je ne supporterai pas que vous sortiez sans autorisation (futur),
  • Pedro te ha dicho que le devuelvas el disco lo antes posible => Pedro t’a dit de lui rendre le disque le plus tôt possible (passé composé),
  • Imaginate que ganemos el gordo de Navidad => Imagine que nous gagions le gros lot de Noël (impératif).

Il n’y a donc pas de réelle difficulté dans la concordance des temps au présent. Il suffit de connaître par coeur vos verbes réguliers et irréguliers au subjonctif présent, et le tour est joué ! Maintenant, qu’en est-il de la concordance des temps au passé ?

La concordance des temps au passé

Comment se forme la concordance des temps en espagnol ? Au passé aussi, on retrouve la concordance des temps

De la même façon qu’au présent, la concordance des temps au passé se fait sur cinq temps principaux :

  • L’imparfait de l’indicatif,
  • Le passé simple,
  • Le plus-que-parfait,
  • Le conditionnel,
  • L’imparfait du subjonctif.

Sur le même principe, dès lors que votre verbe de la phrase principale est conjugué à l’un de ces temps, alors votre subordonnée sera nécessairement au subjonctif imparfait.

Il est à noter que le subjonctif imparfait peut être de deux sortes : avec la terminaison en -RA ou en -SE

Le subjonctif imparfait se construit de la sorte : verbe à la 3ème personne du pluriel au passé simple – la terminaison -RON + les terminaisons du subjonctif imparfait. Par exemple, pour le verbe ESCUCHAR à la première personne du singulier, cela donnera : ESCUCHARON – RON + RA, soit ESCUCHARA pour le subjonctif imparfait.

Voici les terminaisons du subjonctif imparfait avec l’exemple du verbe HABLAR :

PersonneTerminaison en -RATerminaison en -SE
Yohablarahablase
hablarashablases
Él/ellahablarahablase
Nosotroshabláramoshablásemos
Vosotroshablaráishablaséis
Ellos/ellashablaranhablasen

Le choix entre les deux types de terminaisons est propre au locuteur, bien que la terminaison en -SE soit plus formelle 

Voici quelques exemples et mises en pratique :

  • To temía que llegaras/llegases tarde en la cita => je craignais que tu n’arrives en retard au rendez-vous (imparfait), 
  • Pedro te dijo que le devolvieras/devolvieses el disco lo antes posible => Pedro t’a dit de lui rendre le disque le plus tôt possible (passé simple),
  • Yo no toleraria que no ustedes salieran/saliesen sin permiso => je ne supporterais pas que vous sortiez sans autorisation (conditionnel). 

Il existe bien entendu quelques exceptions, notamment quand :

  • Le subjonctif imparfait permet d’exprimer une hypothèse avec « sí »,
  • Avec l’expression « ojalá que » + subjonctif imparfait + reste de la phrase.

Sans compter l’ensemble des verbes irréguliers (les mêmes qu’au subjonctif présent) comme PEDIR ou ESTAR, qu’il faut simplement apprendre par coeur pour les employer correctement.

Les verbes irréguliers sont un piège souvent tendu lors des examens ou des épreuves en langue espagnole : apprenez-les par coeur !

Une astuce : apprenez les terminaisons par coeur et entraînez-vous à faire concorder des phrases en espagnol. Au début, la gymnastique intellectuelle est difficile, mais au bout de quelques temps, elle vous paraîtra très naturelle !

Il s’agit d’un réflexe à prendre concernant la pensée en espagnol. Sachez que la concordance des temps est essentielle pour construire un discours cohérent et qu’un Espagnol pourrait ne pas comprendre votre propos si vous n’employez pas correctement la concordance des temps.

Êtes-vous prêts à vous lancer dans la concordance des temps ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Hélène

Linguiste de formation initiale en anglais et espagnol, mes voyages et mes intérêts personnels m’ont incitée à découvrir l’Espagne mais aussi l’Amérique latine. Cette langue est si passionnante, si chantante ! No vamos a buscar tres pies al gato : aprendamos juntos !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide