"Caressez longuement votre phrase et elle finira par sourire". Anatole France (1844-1924)

Construire les phrases complexes en anglais implique indéniablement de maîtriser la grammaire de la langue anglaise, et notamment les pronoms et les subordonnées accompagnant certains verbes.

La langue anglaise a été évaluée comme ayant une similarité lexicale de 27 % seulement avec le français.

Pourtant, on estime que 70 % des mots anglais sont issus du normand et du français.

Curieux paradoxe, fruit de l'histoire linguistique, n'est-ce pas ?

Voici notre petit rappel de grammaire anglaise sur les propositions subordonnées et les pronoms pour progresser au niveau collège !

Qu'est-ce qu'une proposition subordonnée ?

Quand on dit que le chat est noir, est-ce une proposition principale ou subordonnée ?
"This cat is black" : quelle fonction ce groupe nominal a-t-il dans la phrase ?

Chaque phrase, que ce soit en cours anglais, ou en français, peut se découper en une ou plusieurs propositions ayant pour armature un verbe, conjugué à un certain temps.

Dans une phrase, on trouve ainsi une proposition principale, celle ne dépendant d'aucune autre proposition, et à laquelle vont se rattacher d'autres propositions.

Ce n'est pas clair ? Voici quelques exemples :

  • Je suis allé au cinéma avant qu'il ne commence à pleuvoir (I went to the cinema before it started to rain) :
    • I went to the cinema est appelée "proposition principale",
    • It started to rain est une proposition subordonnée,
  • Quand j'ai faim, je suis de mauvaise humeur (When I am hungry, I am getting angry) :
    • I am getting angry est une proposition principale car elle ne dépend d'aucune autre,
    • When I am hungry lui est associée.

Une proposition principale est donc un groupe nominal qui ne dépend d'aucun autre, et qui comporte une proposition qui lui est rattachée.

Une proposition indépendante est celle qui ne dépend d'aucune autre et pour laquelle on ne trouve aucune proposition rattachée.

Du coup, on comprend qu'une proposition subordonnée est une proposition rattachée à une proposition principale. D'où le lien de subordination !

Exemple :

  • Je mange lorsque j'ai faim (I eat when I am hungry) :
    • I eat est une proposition principale,
    • When I am hungry est la proposition subordonnée car celle-ci dépend de I eat,
  • J'ai un chat qui miaule quand a faim (I have one cat that meows when he is hungry,
    • I have a cat est la proposition principale,
    • That meows est la proposition subordonnée,
    • When he is hungry est également une proposition subordonnée.

When he is hungry est une proposition subordonnée à that meows (qui miaule), qui est elle-même une proposition subordonnée à I have a cat (j'ai un chat).

On peut donc rencontrer des propositions subordonnées à des propositions elles-mêmes subordonnées.

Comment progresser avec des cours d'anglais en ligne ?

Les meilleurs professeurs d'Anglais disponibles
1er cours offert !
Laurent
4,9
4,9 (70 avis)
Laurent
25€
/h
1er cours offert !
Vera
4,9
4,9 (30 avis)
Vera
30€
/h
1er cours offert !
Foster
4,8
4,8 (153 avis)
Foster
20€
/h
1er cours offert !
Linda
5
5 (71 avis)
Linda
50€
/h
1er cours offert !
Nicole
5
5 (35 avis)
Nicole
48€
/h
1er cours offert !
Andrea
5
5 (33 avis)
Andrea
40€
/h
1er cours offert !
Sebastian
4,9
4,9 (53 avis)
Sebastian
28€
/h
1er cours offert !
Jérémy
5
5 (60 avis)
Jérémy
25€
/h
1er cours offert !
Laurent
4,9
4,9 (70 avis)
Laurent
25€
/h
1er cours offert !
Vera
4,9
4,9 (30 avis)
Vera
30€
/h
1er cours offert !
Foster
4,8
4,8 (153 avis)
Foster
20€
/h
1er cours offert !
Linda
5
5 (71 avis)
Linda
50€
/h
1er cours offert !
Nicole
5
5 (35 avis)
Nicole
48€
/h
1er cours offert !
Andrea
5
5 (33 avis)
Andrea
40€
/h
1er cours offert !
Sebastian
4,9
4,9 (53 avis)
Sebastian
28€
/h
1er cours offert !
Jérémy
5
5 (60 avis)
Jérémy
25€
/h
1er cours offert>

Quelles formes de propositions subordonnées en anglais ?

On dit qu'une proposition est subordonnée relative lorsqu'elle est introduite par un pronom relatif.

Elle va apporter à la phrase une précision quant au mot ou au pronom qui la précède : par exemple en français, qui, que, quoi, dont, où, quiconque, ce que, ce qui, lequel, laquelle, auquel, duquel, avec lequel.

En langue anglaise, ce sont les pronoms relatifs classiques, tels que who, whom, which, that, whose, where, when, what.

Par exemple :

  • Mon frère, qui habite Londres, vient à Paris la semaine prochaine (My brother, who lives in London, is coming on next week),
    • My brother is coming on next week est la proposition principale,
    • Who lives in London est la proposition subordonnée relative, introduite par le pronom relatif who.
  • La maison que j'ai vue est déjà vendue (The house that I saw is already sold),
    • The house is already sold est la proposition principale,
    • That I saw est une proposition subordonnée relative, introduite par le pronom relatif that.

Enfin, on trouve également les propositions subordonnées conjonctives : celles introduites par une conjonction de coordination.

Si elle complète le verbe, on dit que la proposition est subordonnée conjonctive complétive.

Si la subordonnée conjonctive indique une précision sur les circonstances de l'action (où, quand, comment), on dit qu'il s'agit d'une proposition subordonnée conjonctive circonstancielle.

Cette dernière peut exprimer un but (pour que, afin que), une cause (puisque, parce que), le temps (quand, avant que, après que, dès que), la conséquence (de sorte que, de manière que), la condition (si, à moins que, à condition que), la comparaison (plus que, moins que), l'opposition ou la concession (alors que, même si, bien que).

Exemples :

  • Je n'aime pas sortir quand il pleut (I don't like going out when it is raining),
    • I don't like going out est la proposition principale,
    • When it is raining est la proposition subordonnée conjonctive circonstancielle, introduite par la conjonction de coordination when.

Voici quelques explicitations avec exemples concrets.

Vous cherchez des cours d'anglais ?

Les propositions subordonnées relatives anglaises

En cours d'anglais, l'usage de tel ou tel pronom va varier selon le sujet et le complément de la phrase.

Les pronoms relatifs classiques

Lorsque le pronom relatif fait référence à un humain, on emploie le pronom who en tant que pronom relatif sujet, ou complément :

  • J'ai rencontré la femme qui a remporté la course (I met the woman who won the race),
  • Elle est la femme que j'aime (She is the woman who I love).

On peut remplacer who par whom lorsque who est un pronom relatif complément : she is the woman whom I love.

Si le pronom relatif fait référence à un objet ou un animal, on emploi which, en tant que pronom relatif sujet ou complément :

  • Cette voiture, qui a été achetée par mon père, a fait le tour de l'Europe (this car, which was bought by my father, did a Europe tour !),
  • Ce chat, qui appartenait à mon amie, est mort (this cat, which belonged to my girlfriend, is dead).

Enfin, on utilise beaucoup le pronom that en langue anglaise.

Il peut remplacer who, whom et which et peut être à la fois sujet et complément :

  • J'ai vu la fille que j'aimais avant (I have seen the girl that I loved before),
  • J'ai vu l'écrivain qui a gagné le prix Nobel de littérature en 2018 (I have met the writer that won the Nobel Litterature Price in 2018),
  • C'est le livre qui appartenait à mon frère (This is the book that belonged to my brother).

A noter : that est le seul pronom relatif qui s'emploie après une proposition principale ayant un superlatif ou après les mots all, anything, everything, nothing et only :

  • C'est le sac le moins cher que j'ai jamais acheté : this is the less expensive bag that I have ever bought,
  • Dis-moi tout ce que tu sais : tell me all that you know,
  • La seule chose qu'il m'ait dite fut "au-revoir" : the only thing that he told me was "good-bye".

On trouve enfin les phrases avec whose, traduisant "dont".

Vous cherchez des cours d'anglais lyon ?

Le pronom whose

Lorsque "dont" exprime la possession ou une caractéristique précise, on emploie le pronom whose.

Exemples :

  • Cette maison, dont le propriétaire vit à New-York, a un toit-terrasse sympa : this house, whose owner lives in New-York, has a nice roof-top,
  • Mon père est un jazzman dont la réputation est mondiale : my father is a jazzman whose reputation is worldwide.

Il arrive que "dont" renvoie à un complément d'objet direct, mais qui n'exprime aucune possession ou caractéristique précise dans la phrase.

Dans ce cas, le pronom n'est pas traduit en anglais.

Par exemple, dans la phrase "j'ai lu le livre dont tu m'as parlé" : I have read the book you told me about.

Pronoms relatifs et conjonctions de subordination en anglais

Exprimer les souvenirs avec des conjonctions en anglais : comment faire ?
"I remember this road-trip : the day when we left was so nice ! This is also the month when she left me."

Qu'en est-il des phrases pour exprimer le lieu ou un moment particulier ?

Les pronoms relatifs

La conjonction "où" se traduit par where en anglais. On l'utilise lorsque l'antécédent exprime un lieu.

Exemples :

  • C'est l'endroit où je l'ai rencontrée : this is where I met her,
  • C'est la ville où j'ai eu le plus de travail : that's the city where I had the most work.

Si l'antécédent désigne un moment particulier, on traduit "où" par when :

  • Je me rappelle le jour où je l'ai embrassée : I remember the day when I kissed her,
  • Les fois où l'on s'est vus au bar : all the times when we met at the pub.

Le pronom what quant à lui, peut comporter son propre antécédent, peut être sujet ou complément, et est circonstanciel dans la phrase :

  • Je mange toujours ce que je cuisine : I always eat what I cook,
  • Ce que je déteste le plus, c'est le racisme : What I hate most is racism,
  • Il m'a dit de le prendre. C'est ce que j'ai fait : he told me to take it. That's what I did.

On trouve également cinq pronoms en -ever qui sont dépourvus d'antécédents :

  • Whoever : qui que ce soit,
  • Whatever : quoi que ce soit,
  • Whichever : quel qu'il soit, quelle qu'elle soit,
  • Whenever : quel que soit le moment,
  • Wherever : où que ce soit.

Ces pronoms sont placés au début ou au milieu de la phrase :

  • Où que tu sois, tu me manques : wherever you are, I miss you,
  • Ne regrette pas, quoique tu choisisses : don't regret, whatever your choose.

Les conjonctions de subordination anglaises

Entre une proposition principale et une proposition subordonnée, on a recours à des conjonctions pour évoquer un lien temporel dans la phrase :

  • As : au moment où,
  • As soon as : dès que,
  • Before : avant,
  • After : après,
  • Since : depuis,
  • Until : jusqu'à,
  • While : pendant que.

Exemples :

  • Je n'ai pas voyagé depuis l'année dernière : I haven't travelled since last year,
  • J'ai regardé un film pendant que tu travaillais : I watched a movie while you were working,
  • Appelle-moi dès que possible : call me as soon ass possible !

Voici enfin un tableau des conjonctions exprimant un lien de causalité, une concession ou une opposition :

La causalité en françaisLa causalité en anglaisRestriction ou concession (français)Restriction ou concession (anglais)
Parce queBecauseBien queThough
CarForQuoiqueAlthough
Pour queIn order toMême siEven though
Afin queSo thatAlors queWhereas
De sorte queSo as to

Les propositions subordonnées de condition en anglais

La condition en anglais s'exprime souvent par la structure if + verbe + auxiliaire modal + base verbale.

Plusieurs cas de figure.

Lorsque la condition est réalisable, la structure est la suivante : if + verbe au présent simple pour la proposition subordonnée et will, can, may ou might + base verbale pour la proposition principale.

Exemples :

  • Si tu as faim, je peux cuisiner quelque chose : If you are hungry, I can cook something,
  • Si je deviens riche, j'achèterai des maisons : if I get rich, I will buy houses.

S'il y a peu de chance que la condition ne se réalise, on conjugue le verbe au prétérit, avec les modaux de la condition : it + verbe au prétérit pour la subordonnée, avec would/could/might + base verbal pour la proposition principale.

Exemples :

  • Si elle le voyait, elle se dirait qu'elle n'aurait pas dû le quitter : if she saw him, she would think that she shouldn't have left him,
  • S'il goûtait, il saurait à quel point c'est bon : If he tasted, he would know how good it is !

Autre contexte : lorsque la situation n'a pas eu lieu.

On conjugue alors le verbe au pluperfect :

  • Si j'avais su, je ne lui aurais pas envoyé cette lettre : if I had known, I would not have sent her this letter,
  • Si j'avais travaillé davantage à l'école, je ne serais peut-être pas au chômage : if I had worked more at school, I might not have been unemployed.

On trouve également des cas où il est très peu probable que la situation se réalise.

On s'intéresse pourtant à ce qui se passerait si celle-ci se réalisait.

On utilisera donc le modal should dans la proposition subordonnée : if + should + base verbale, suivi de would/could/might + base verbale dans la proposition principale.

Exemples :

  • S'il me le proposait, je reviendrais vers lui : if he should offer it to me, I would come back to him,
  • S'il s'excusait, je le pardonnerais : if he should apologize, I would forgive him.

Enfin, on peut vouloir exprimer une vérité générale.

Lorsque la réalisation d'une condition porte toujours la même conséquence, on utilise une base verbale conjuguée au présent simple.

Par exemple, pour dire "quand je suis fatigué, je bois du café" ou "quand je suis déçu, je prends la fuite", etc.

  • If I am tired, I drink coffee,
  • If I feel disappointed, I run away,
  • If I am stressed out, I breathe a bit more,
  • If I have to speak in front of many people, I am stressed,
  • If it rains, I get sad,
  • If I am tired, I don't read anymore,
  • If I travel abroad, I always take my headsets with me.

Voyez, ce n'est pas si compliqué de construire des phrases complexes en anglais !

Quelques exercices pour s'entraîner

Comment employer le bon connecteur en langue anglaise ?
"New-York : a city (that/who/which/whom/when ?) never sleeps".

Restituer la conjonction that dans ces phrases complexes :

  • In spite of the circumstances, I have to agree the ceremony was a success,
  • Don't you think the bride was the prettiest woman in the church ?,
  • I can't believe the priest was late for the wedding !,
  • This undoubtebly shows clergymen today are not as serious as they used to be,
  • Debbie said in fact she was busy reading a fairy tale.

Relever la proposition principale dans ces phrases complexes :

  • When Greenrain was born, her parents, who had been married for three years, invited everybody except for an old wicked witch,
  • The old witch, who was extremely upset, said that she would wait until Greenrain reached the age of 16 and take her revenge,
  • But Greenrain was very lucky because, when the old witch tried to cast a spell on her, a charming prince who was passing by killed her with his enchanted sword.

Choisir le connecteur qui convient dans les phrases suivantes :

  • ........... his very small size, the dwarf was quite frightening (in spite of/although/yet),
  • In fact, he is not dangerous, he will not hurt you ................. you really are menacing (unless/provided/if),
  • But you should not enter his home .............. he tells you can come in (while/until/during),
  • But if he likes you, he will give you a key ............ you can come whenever you like (to/so that/for),
  • Indeed, the little dwarf looks fitghtening. And ........... , he is the best friend you can dream of (whereas/although/yet).

Compléter avec l'une de ces conjonctions suivantes : when, so that, that, because, though, where :

  • I like fairy tales .......... they make me dream,
  • ............ I read one, I feel I am going to meet a Prince Charming,
  • ............ they always end well, they are sometimes a little frightening,
  • ........ the princesses live, there are always many secret rooms and hidden monsters,
  • Fortunately, the little princesses always have fairy godmothers, .......... nothing bad can happen to them,
  • I don't understand why my brother says ........... theses stories are stupid !

Relier ces phrases simples avec un connecteur choisi dans la liste

though - provided - whereas - because - when

  • The mermaid turned the prince into a frog. The prince had refused to give her a golden ring,
  • She has asked the prince. She knew he was wery mean,
  • Thoughout the land, everybody knew the prince was very greedy. The princess was very generous,
  • Then, the prince was transformed into a frog. He swore he would be more generous in the future,
  • "I'll give you anything you want. You tell me what you want", he said.

Vous êtes prêt(e) pour la future évaluation !

Besoin d'un professeur d'Anglais ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,67/5 - 3 vote(s)
Loading...

Samuel