Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Comment reconnaître le Chinois Min ?

De Thomas, publié le 29/09/2018 Blog > Langues > Chinois > Quelles sont les Caractéristiques du Chinois Min ?

Avoir une autre langue, c’est posséder une deuxième âme – Charlemagne

Le monde chinois tel qu’on le connaît est un territoire vaste, où empereur, caractères chinois, art chinois, et parti unique se mélangent dans une seule et même langue chinoise. Or, vous l’aurez compris, il n’en est rien, et la culture chinoise a plus d’un tour dans son sac. En effet, on compte de nombreuses langues et dialectes annexes, qui ne dépendant pas nécessairement du mandarin. En témoigne l’existence du chinois Min.

Ce dialecte parlé principalement au sud est du pays (dans la province de de Fujian), compterait plus de 70 millions de locuteurs. Un chiffre qui, s’il ne représente pas grand chose pour nous, occidentaux, est en réalité très important. Il montre alors que le chinois Min est certes un dialecte, mais un dialecte qui représente l’histoire de la Chine, un bout du monde chinois, et un petit voyage en Chine, à sa façon.

Mais au delà du mandarin, du cantonais et des autres dialectes de la civilisation chinoise, de Shanghai à Beijing, quelles sont les caractéristiques du chinois Min ? C’est ce qu’on va voir tout de suite !

Les origines du chinois Min

Comment est né le chinois min ? L’histoire d’une langue ou d’un dialecte est souvent représentative de la création, de l’évolution, et de les influences de ce dernier. Il est alors intéressant que s’y pencher.

Plus vous connaissez de langues, plus vous êtes humain – Tomáš Garrigue Masaryk

De Taiwan ou Yunnan, en passant par la grande muraille ou encore Hangzhou, le chinois connaît autant de formes que de régions. En témoigne, encore une fois, l’existence du fameux chinois Min, qui nous intéresse aujourd’hui, et qui ne vous dit peut être rien. Et pourtant, son histoire est très ancienne, et son évolution donne à la civilisation chinoise un aspect encore plus passionnant.

La région dans laquelle le min prend sa source se situe dans le Fujian, au sud est du pays, près de l’île de Taiwan. À l’époque, la région s’ouvre à des peuplements chinois après la défaite de l’État de Minyue. On datera cette période à environ 110 avant JC.

Alors qu’on date la plupart des variétés de langue chinoise au chinois médiéval, il s’avère que le chinois min serait encore plus ancien, et serait antérieur par les caractéristiques qu’il présente. Les linguistes estiment que les strates les plus anciennes des dialectes min auraient divergé des autres langues chinoises à l’époque de la dynastie Han.

Si on se penche davantage sur cette langue, à mi-chemin entre véritable langue et dialecte chinois, on remarque que le min moderne est particulier, depuis son évolution. Jerry Norman, un sinologue de renom, identifie quatre couches principales dans le vocabulaire des variétés modernes de min :

  • Un fond non chinois qui proviendrait des langues originelles du Minyue,
  • Une couche de chinois très ancien, rapporté dans la région du Fujian par des colons lors de la dynastie Han,
  • Une strate de la période des dynasties du Nord et du Sud,
  • Une partie littéraire, qui est elle même basée sur la langue de Chang’an (la koinè), la capitale de la dynastie Tang.

Une histoire riche et complexe à la fois, telle que le veut la culture chinoise et la révolution culturelle qu’a connu la nation. De quoi donner envie de prendre des cour de chinois min, pour pouvoir voyager en Chine de la meilleure façon qui soit, et affronter les difficultés de la langue de la calligraphie.

Les différentes variétés de chinois min

Comment reconnaître le chinois min en Chine ? Si le chinois min nous intéresse aujourd’hui, il y a bien une (ou plusieurs) raison à cela, et c’est tout l’art de savoir décortiquer une langue pour en montrer les spécificités.

Bien évidemment, loin des coutumes, de la Chine ancienne ou de l’Asie orientale, le chinoise min a sa propre identité et ses propres caractéristiques, qu’il convient de résumer ici pour être le plus à même de parler la langue au mieux. Tout d’abord, il faut savoir que le min est considéré comme l’un des divers groupes de variétés de langue chinoise. Toutefois, c’est lui qui est composé de la plus grande variété dialectale.

On a donc parlé le Min dans la région du Fujian et dans l’est du Guangdong, puis peu à peu le dialecte s’est dirigé bers les îles de Taïwan et de Hainan, mais aussi des régions plus côtières dans le sud de la Chine. On parle le min dans diverses autres régions du sud de Zhejiang, au nombre de trois : Shengsi, Putuo et Wenzhou, mais aussi dans certains petits villages et endroits reculés. On liste également plusieurs variétés de chinois min, qui sont respectivement :

  • Le Minbei, que l’on parle dans les environs de la ville de Nanping, dans la province de Fujian,
  • Le Mindong, parlé dans la région de Fuzhou, toujours en province de Fujian,
  • Le Minnan, qui est la langue min la plus parlée, et qui se pratique dans bon nombre de villes, mais aussi à Taiwan, où on l’appelle parfois même le taïwanais », tout simplement,
  • Le Minzhong, qui est une variante du chinois min parlé dans la région de Sanming, une ville toujours en province de Fujian,
  • Le Puxian, qui se parle, quant à lui, autour de Putian et dans le xian de Xianyou, dans la province de… (suspense..!) Fujian, bien joué !

En bref, le chinois min compte bon nombre de variétés, qui rendent la langue riche en tous sens, et porteuse d’un message et d’une histoire à retenir, qui parlera à tout un chacun.

Connaissez-vous le chinois cantonais ?

Les différences entre le chinois min et les autres chinois

Combien y a t il de dialectes chinois min ? Quand une seule et même langue possède plusieurs variantes, il convient de ne pas s’y perdre !

Alors bien sûr, voir et lister toutes les provinces et villes où le chinois min est parlé est très intéressant pour réaliser la portée de ce dialecte, mais en quoi est-ce un dialecte, une langue à part entière ? Il y a plusieurs points qui distinguent le min d’autres langues chinoises, comme le mandarin, tout simplement !

Tout d’abord, le min utilise les mêmes caractères chinois que le mandarin pour certains termes. On parle ici des termes qui ont un caractère correspondance étymologiquement. Seuls quelques caractères spécialisés sont utilisés en plus, notamment pour les mots qui n’ont pas d’étymologie évidente, ou les prononciations alternatives, notamment lorsque le sens est différent.

Toutes ces considérations grammaticales ne sont pas sans nous faire remarquer qu’un bon professeur particulier pourrait être la solution, lorsqu’il s’agit de parler le mieux possible le min. Car oui, qu’on le veuille ou non, le chinois est une langue parfois complexe pour l’ethnie d’occidentaux que nous sommes, et parler de la route de la soie, du confucianisme, ou encore de la cité interdite et du Sichuan c’est bien, en min, c’est mieux !

On a donc tenté de représenter le plus fidèlement possible les mots que l’on entendait prononcés en chinois min. Pour ce faire, on a tenté la romanisation. La romanisation, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit tout simplement de l’écriture des termes en caractère latins, que nous connaissons et maîtrisons beaucoup mieux en France. On note qu’il y a quelques systèmes, plutôt rares, qui essaient de concilier les deux systèmes de représentation pour les mots manquants.

A Shanghai, on parle le chinois wu.

Prendre des cours de chinois min pour progresser

Quel est le prix d'un cours de chinois min ? S’intéresser à une langue, c’est souvent vouloir connaître son histoire, sa culture, sa civilisation, mais aussi et surtout apprendre les rudiments linguistiques de cette dernière. Pour ce faire, un professeur particulier sera la meilleur solution !

La connaissance des langues est la porte de la sagesse – Roger Bacon

Après en avoir appris plus sur le min, la moindre des choses est peut-être bien de l’apprendre, qu’est-ce que vous en dites ? Il s’agit là d’une langue riche et intéressante qui, à n’en pas douter, est passionnante à enseigner et à apprendre. Pour y arriver, rien de plus simple : pourquoi ne pas opter pour un professeur particulier ?

Ce dernier sera à même de vous initier au gouvernement chinois, à la Chine moderne, à Shandong, à la grande muraille de Chine, ou encore aux traditions de Pékin, tout en vous apportant des connaissances linguistiques non négligeables pour un apprenti comme vous.

Dans un rapport France Chine langagier, il y a fort à parier pour que, lors d’un premier cours chinois paris, vous soyez un peu perdu face aux caractères chinois ou à la tradition de l’écriture chinoise en soi. Pas de panique, le professeur est là, tel un guide et un support, pour vous apporter toutes les bases nécessaires à l’apprentissage du min. 

Reste à définir, en ce qui vous concerne, la manière dont vous souhaitez vous initier à ce dialecte, car il existe plusieurs façons de procéder :

  • Par un professeur particulier en présentiel,
  • Par un professeur particulier en ligne,
  • Avec Superprof, notre super plateforme,
  • En cours collectif,
  • En stage intensif,
  • Ou tout simplement en vous rendant sur place !

Bref, autant de manières d’enseigner et d’apprendre le chinois min qui nous laissent tous et toutes un peu rêveurs, quant à ce pays d’Asie et cette langue si particulière qu’est le chinois min.

On l’aura donc compris, le min est cette langue très rituelle, qui possède autant de spécificités qu’il existe de variétés, et qui saura donner du fil à retordre à tous les détracteurs de la langue chinoise. Une culture immatérielle, au service de l’enseignement et de la découverte, c’est tout ce qu’on veut chez Superprof !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Commentez cet article

avatar