Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Quelles études suivre pour devenir prof de batterie ?

De Isaline, publié le 06/07/2018 Blog > Musique > Batterie > Quels Diplômes Pour Enseigner la Batterie ?

« La musique est une révélation plus haute que toute sagesse et toute philosophie. » Ludwig Van Beethoven

Selon un sondage mené par l’Ifop sur la pratique de la musique des Français, « 35% des Français jouant de temps en temps d’un instrument ont déjà profité de l’occasion de la fête de la musique pour jouer de la musique en public un 21 juin. » L’occasion peut-être de sortir sa batterie et partager son talent ?

Mais avant d’arriver sur scène, les musiciens ont dû passer des heures avec leur professeur de musique pour se préparer. Si à votre tour, vous souhaitez transmettre votre talent, voici comment vous y prendre.

Passer un bac de musique

Il arrive parfois que l’on sache déjà tout petit ce que l’on souhaite faire plus tard, un peu comme une vocation. Si tel est votre cas et que vous êtes persuadé que votre avenir se fera dans la musique, vous pouvez d’ores et déjà penser à vos études.

Et cela peut commencer dès le bac. En effet, il existe un bac spécialisé en musique appelé bac TDM (techniques de la musique et de la danse).

Cette filière, enseignée dans certains établissements mais pas tous, allie cours généraux (français, langue étrangère, philosophie, histoire de l’art et des civilisations, mathématiques et physique) et cours de musique au conservatoire.

Pourquoi choisir l'option musique ? Devenez diplômé du bac de musique !

Il faut absolument être motivé pour intégrer et réussir ce cursus qui demande beaucoup d’engagement personnel. Prendre des cours de musique régulièrement permet de s’habituer à son futur métier de professeur de batterie.

Vous pouvez tout aussi bien choisir de suivre un bac général mais avec un option Musique que vous devrez passer au bac. Il s’agit d’une épreuve durant laquelle vous présenter un morceau de musique en rapport avec le thème de l’année et d’un entretien avec un professeur de musique.

Guitare, violon, piano, batterie, tous les instruments sont acceptés.

Au sein de ma promotion, certains élèves jouaient même du clavecin ou de la harpe. De quoi développer sa créativité.

Mais pour entrer par la suite dans les métiers de l’enseignement, le bac ne suffit pas toujours. L’obtention du bac musique est seulement un plus pour votre carrière.

Enseigner la batterie au conservatoire

La batterie n’est pas l’instrument le plus courant des cours de conservatoire. Quand on pense à ce prestigieux établissement, on imagine alors des chanteurs lyriques et des pianistes hors-normes. Pourtant la batterie, et plus généralement, les percussions, y sont enseignées.

Il existe trois types de conservatoire :

  • Conservatoire à rayonnement régional,
  • Conservatoire à rayonnement départemental,
  • Conservatoire à rayonnement communal ou intercommunal.

Le conservatoire demande d’acquérir un très bon niveau musical. Les professeurs sont donc recrutés parmi les meilleurs et il n’y a que très peu de places.

Pour pouvoir accéder au titre d’enseignant de batterie en conservatoire, il est indispensable d’obtenir un diplôme.

Où devenir un batteur professionnel ? La batterie s’étudie comme n’importe quel autre instrument.

Vous pouvez décider d’obtenir le Diplôme d’État de professeur de musique ou bien le Certificat d’aptitudes au métier de professeur de musique (CA).

Alors que le premier se prépare aux centres de formation des enseignants de danse et de musique (CEFEDEM), le second est délivré par les conservatoires régionaux de Paris et Lyon.

Le diplôme d’Etat (DE) a récemment été réévalué par le Ministère de la Culture afin de d’être considéré comme un diplôme de niveau II (bac+3).

Pour accéder à la formation en vue d’obtenir le DE, les candidats doivent passer un concours. Seulement, certaines conditions sont nécessaires pour pouvoir s’y inscrire :

  • être titulaire d’un diplôme national d’orientation professionnelle de musicien (DNOP) ou d’un diplôme d’études musicales (DEM),
  • être titulaire du baccalauréat ou d’un diplôme français ou étranger admis en dispense ou en équivalence.

Pour accéder à la formation du CA les candidats doivent :

  • être titulaire d’un DE de professeur de musique ou d’un CA aux fonctions de professeur de musique dans une autre discipline, un autre domaine ou une autre option, ou d’un DNSPM ou d’un diplôme validant un premier cycle d’enseignement supérieur en musique ou d’un bachelor ou d’un master européen dans la discipline, et le cas échéant le domaine et l’option, du CA attendu,
  • être titulaire du baccalauréat ou d’un diplôme français ou étranger admis en dispense ou en équivalence.

Il n’est pas toujours évident de trouver une place dans l’enseignement artistique supérieur. C’est pourquoi il faut pouvoir préparer un plan B afin de pouvoir enseigner la musique dans d’autres établissements.

Devenir prof de batterie en école de musique

Beaucoup de professionnels de la musique décident de s’orienter vers les écoles de musique privées afin d’enseigner leur instrument fétiche à des élèves (guitare classique, guitare électrique, basse, piano, violon, flûte traversière, accordéon, batterie, saxophone, etc).

En effet, les places sont plus nombreuses et le niveau parfois moins exigeant. De plus l’enseignement est souvent un peu moins strict qu’en conservatoire puisque les élèves ne se destinent pas tous à une carrière musicale mais voient plutôt la musique comme un passe-temps.

Les matières enseignées en école de musique sont pourtant très semblables à celles enseignées en conservatoire :

  • Solfège,
  • Musiques actuelles,
  • Improvisation,
  • Formation musicale,
  • Histoire de la musique,
  • Eveil musical,
  • Etc.

Le plus gros avantage des écoles de musique est que le recrutement varie d’une école à l’autre. Alors que pour rentrer au conservatoire, des diplômes sont exigés, en école de musique le recrutement se fait aussi beaucoup sur l’expérience de la personne.

Des années de pratique en tant que professeur particulier ou bénévole peut par exemple vous ouvrir les portes sans forcément avoir de diplôme.

Peut-on devenir prof de musique sans études ? Jouer dans un groupe est à votre avantage.

Bien sûr, obtenir un diplôme comme le Diplôme d’Etat ou le Certificat d’Aptitudes est un plus non négligeable, mais pas toujours indispensable.

Faites attention en revanche à avoir un parcours cohérent (études supérieures et hobbies) et pouvoir justifier d’un niveau suffisant en musique.

Vous pouvez par exemple présenter le DEM (Diplôme d’Etudes Musicales) ou le DNSP de musicien (Diplôme national supérieur professionnel) afin de mettre en avant vos connaissances musicales.

Si vous n’avez pas ces diplômes, essayez de mettre en avant des expériences professionnelles ou bénévoles dans le domaine pédagogique et musical.

Enseigner la batterie en association

Pour débuter dans le monde de l’enseignement musical, rien de mieux que les associations. Ces organismes sont souvent ouverts à l’arrivée de nouvelles têtes afin d’enseigner la musique aux plus passionnés.

Les associations sont présentes dans les villes afin d’ouvrir la culture musicale à un plus grand nombre. Le tarif des cours sont généralement moins élevés qu’en école de musique ce qui explique la plus grande mixité sociale que dans d’autres établissements de musique.

Les associations bénéficient en effet de subventions qui leur permettent de proposer des prix abordables.

C’est l’occasion pour un jeune professeur de musique de développer des compétences afin de devenir le plus pédagogue possible et se perfectionner dans l’art de transmettre des connaissances.

Les associations n’ont pas d’exigences quant au diplôme.

Bien sûr il faut que vous puissiez justifier de la pratique de la batterie pour pouvoir enseigner mais nul besoin d’avoir passé des années au conservatoire en cours de percussions pour prendre en charge un groupe.

Où enseigner la musique sans diplômes ? Enseigner la musique peut se faire dans de nombreux lieux culturels.

Enseigner dans les associations permet aussi plus de liberté. Les professeurs de musique organisent souvent des ateliers de fabrication d’instruments, des stages, des spectacles, etc. Il n’est pas rare que le BAFA (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur) vous soit demandé.

Devenir professeur particulier de batterie

Trompette, violoncelle, clarinette, batterie, la musique intéresse de plus en plus de gens, et parfois les adultes se mettent sur le tard aux cours de musique.

Mais avec un emploi du temps chargé, il est difficile de trouver des cours de batterie qui conviennent. Beaucoup de personnes font alors appel à des professeurs particuliers.

Donner des cours particuliers ne demande aucun diplôme particulier. Il suffit de se lancer. Bien sûr cela est plus facile à dire qu’à faire mais il s’agit d’une bonne occasion de se créer de l’expérience en pédagogie et apprentissage.

Cours individuels hebdomadaires ou stages intensifs, à vous de choisir la formule et vos horaires.

Les diplômes ne sont pas indispensables puisque vos futurs potentiels élèves vont avant tout regarder votre expérience. Ils peuvent aussi profiter dune heure de cours gratuite au début, si vous le souhaitez, afin qu’ils découvrent votre façon de travailler. Cette heure de cours peut alors servir de garantie.

Cependant, il arrive aussi que certains élèves s’arrêtent aux diplômes que peuvent avoir les professeurs particuliers de batterie. Tout dépend des attentes de l’élève. Si son rêve est de monter un groupe de rock et que cela a été l’une de vos expériences, il y a de grandes chances que vous l’intéressiez, même sans diplôme.

N’hésitez donc pas à vous lancer, avec ou sans diplôme, afin de trouver vos premiers élèves batteurs.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar