La meilleure façon d'apprendre quoi que ce soit, c'est d'être sur le terrain.

Habbaz Anouar

Le monde du travail est parfois effrayant pour quiconque sort de plusieurs années d'école ou de lycée. Toutefois, dans un système où l'éducation est toujours plus théorique, l'apprentissage vient faire souffler un vent nouveau sur les formations, plus concret, et plus professionnalisant.

Que le contrat dure 6 mois ou 3 ans, il s'agit là pour l'élève d'ouvrir une porte vers le monde de l'entreprise, dans des métiers toujours plus riches d'enseignements.

Entre 2020 et 2021, l'apprentissage a augmenté de

21%

sur les niveaux bac et infra bac, contre +13 % entre 2019 et 2020. (Source : Ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion)

Mais si le nombre d'apprentis augmente d'année en année, est-ce à dire que leur niveau est semblable ? Pas tout à fait, car, on ne le sait pas toujours : l'apprentissage est une manière de se former en entreprise beaucoup plus ouverte que ce qu'on pourrait penser.

Du CAP au master, en passant par les licences professionnelles, quels sont les diplômes envisageables avec l'apprentissage ? Petit tour d'horizon d'une école de la vie… et du savoir !

Les meilleurs professeurs disponibles
Vanessa
4,9
4,9 (59 avis)
Vanessa
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pascal
5
5 (16 avis)
Pascal
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Swan
4,9
4,9 (25 avis)
Swan
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Victor
5
5 (59 avis)
Victor
80€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Alice
4,8
4,8 (28 avis)
Alice
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Beth
4,9
4,9 (32 avis)
Beth
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Juliette
5
5 (39 avis)
Juliette
100€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Laurent
4,9
4,9 (66 avis)
Laurent
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Johanna
5
5 (26 avis)
Johanna
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Olivier
4,9
4,9 (33 avis)
Olivier
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Alice
5
5 (76 avis)
Alice
45€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Boubaker
4,8
4,8 (9 avis)
Boubaker
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Johanna
5
5 (26 avis)
Johanna
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Jean-pierre
5
5 (37 avis)
Jean-pierre
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Morgan
4,9
4,9 (13 avis)
Morgan
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Antoine
5
5 (28 avis)
Antoine
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Aniko
5
5 (15 avis)
Aniko
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Vanessa
4,9
4,9 (59 avis)
Vanessa
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Pascal
5
5 (16 avis)
Pascal
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Swan
4,9
4,9 (25 avis)
Swan
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Victor
5
5 (59 avis)
Victor
80€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Alice
4,8
4,8 (28 avis)
Alice
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Beth
4,9
4,9 (32 avis)
Beth
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Juliette
5
5 (39 avis)
Juliette
100€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Laurent
4,9
4,9 (66 avis)
Laurent
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Johanna
5
5 (26 avis)
Johanna
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Olivier
4,9
4,9 (33 avis)
Olivier
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Alice
5
5 (76 avis)
Alice
45€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Boubaker
4,8
4,8 (9 avis)
Boubaker
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Johanna
5
5 (26 avis)
Johanna
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Jean-pierre
5
5 (37 avis)
Jean-pierre
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Morgan
4,9
4,9 (13 avis)
Morgan
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Antoine
5
5 (28 avis)
Antoine
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Aniko
5
5 (15 avis)
Aniko
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Apprentissage : les diplômes de l'enseignement secondaire

Peut-on faire un apprentissage après le bac ?
Menuiserie, BTP, esthétique, pâtisserie, l'apprentissage est une voie royale pour entrer progressivement vers le monde du travail.

Au collège et au lycée, l'apprentissage se retrouve de façon démocratisée, dans bon nombre de domaines. C'est donc tout naturellement qu'il s'est fait une place de choix au sein de très nombreux diplômes. Car ne l'oublions pas, être apprenti, c'est aussi être diplômé !

Le Certificat d'Aptitude Professionnelle (CAP) en apprentissage

stars

Les avantages du statut d'apprenti

Lorsqu'on partage son temps entre les enseignements et la vie en entreprise, le statut d'apprenti est très avantageux. En effet, les frais de scolarité sont exonérés, et la rémunération est dégagée des cotisations salariales. De la même manière, pour un apprenti, il n'y a pas d'impôts. Et pour finir, ce dernier a la "carte étudiant des métiers", donnant droit à bon nombre de réductions. Un double-statut plutôt très intéressant !

Il convient de partir d'un principe simple : tous les CAP peuvent être conduits en alternance. Pour prétendre au Certificat d'Aptitude Professionnelle, il suffit d'avoir 16 ans, afin de pouvoir mener la formation professionnelle pendant deux années.

À la fin de l'apprentissage (en CFA (centre de formation des apprentis) ou en lycée professionnel), un diplôme de niveau V est délivré, et reconnu par l'État. Concrètement, un CAP peut être effectué dans bon nombre de branches professionnelles, de l'artisanat au commerce.

Entre les enseignements théoriques et les périodes en entreprise en alternance, le CAP est une très bonne manière de se former dès le collège ou après une classe de seconde, afin de s'éloigner progressivement du rythme scolaire pour atteindre celui de l'emploi et des entreprises.

Apprentissage : le bac pro

Quel niveau a-t-on quand on est apprenti ?

Reconnu par l'État, le bac pro est un diplôme qui, en apprentissage, s'articule sur trois années après la classe de troisième. Il peut également être intégré en deux années, suite à un BEP ou à un CAP. L'objectif premier est de former l'apprenti à son futur métier, en mettant en valeur l'expérience sur le terrain.

De la boulangerie à la gestion, en passant par l'esthétique, les domaines sont nombreux en bac pro, et permettent aux apprentis d'être directement plongés dans le milieu de l'entreprise, tout en étant salariés.

Toutefois, s'engager dans un bac professionnel n'implique pas d'arrêter ses études. En effet, il est possible de s'inscrire, par la suite, en DUT, en BTS, ou encore à la fac.

Apprentissage : le brevet professionnel

people

Un large choix de disciplines

Tous les champs professionnels sont accessibles à l'apprentissage. Cela ne concerne pas uniquement les métiers de la mécanique ou de la pâtisserie !

Le brevet professionnel est un diplôme reconnu à l'échelle nationale, qui permet d'assurer que des compétences dans un domaine en particulier ont été acquises, en plus de préparer à l'entrée sur le marché du travail. On retrouve une soixantaine de spécialités éligibles au brevet pro.

Il existe deux grandes manières de se former via le brevet professionnel :

Par l'apprentissage, au sein d'un CFA.

Par la formation continue, notamment pour les personnes déjà installées dans la vie active.

Car oui, le brevet pro est ouvert à toute personne titulaire d'un diplôme de niveau V (type CAP), ou après plusieurs années dans la vie active pour le domaine en question. À noter que, selon le profil de l'élève, la durée de la formation peut varier entre un et deux ans.

La mention complémentaire en apprentissage

Après un baccalauréat professionnel, la mention complémentaire est un diplôme de niveau 4, dont l'intérêt est simple : ajouter une spécialisation à un socle de base. L'enjeu ? Élargir le champ des possibles professionnels.

On prépare la mention complémentaire en une année, à condition d'avoir en sa possession un premier diplôme d'enseignement (professionnel, technologique, général).

Par la voie de l'apprentissage, la mention complémentaire fait la part belle à la formation sur terrain (entre douze et dix-huit semaines), dans plus d'une cinquantaine de spécialités : aide à domicile, BTP, réception, etc.

Le brevet des métiers d'art (BMA) pour apprentis

Le BMA est un diplôme dont l'objectif est de promouvoir, valoriser et faire perdurer les savoir-faire traditionnels et l'artisanat. On y accède avec un CAP (ou un diplôme équivalent) obtenu dans le même secteur professionnel, au sein d'un CFA ou d'un lycée professionnel.

Les débouchés sont souvent axés autour de métiers peu répandus, voire peu connus, mais pas dénués d'intérêts.

Avec pour vocation principale la transmission, le brevet des métiers d'art a une durée d'environ deux ans, variables selon la spécialité choisie. Par ailleurs, il existe une bonne dizaines de filières :

  • Armurerie,
  • Art du bijou et du joyau,
  • Arts du tapis et de la tapisserie,
  • Ébéniste,
  • Arts de la dentelle,
  • Céramique, Gravure, Horlogerie,
  • Etc.

À la fin du BMA, il est possible de commencer à travailler directement, mais aussi de poursuivre son cursus avec un DMA (Diplôme des Métiers d'Arts).

Apprentissage : les diplômes de l'enseignement supérieur

En France, l'enseignement supérieur pourrait se résumer à toutes les formations que l'on peut entreprendre après l'obtention du baccalauréat.

Comme sur le veut le principe de ce mode de formation, l'apprenti est rémunéré en entreprise. Son salaire est déterminé en pourcentage du SMIC, dont le montant varie selon différents critères :

Année d'exécution du contratApprenti de moins de 18ansApprenti de 18 à 20 ansApprenti de 21 à 25 ans Apprenti de 26 ans et plus
Première année27 %43%53%100%
Deuxième année39%51%61%100%
Troisième année55%67%78%100%

Au-delà de l'argent, dans le cas de l'apprentissage post-bac, les possibilités de diplômes sont nombreuses :

Le Brevet de Technicien Supérieur (BTS) pour apprentis

Peut-on être apprenti sans bac ?

Ce titre est bien connu après le bac pour les étudiants souhaitant se professionnaliser rapidement, tout en ayant un bagage. Mais s'inscrire dans un BTS en apprentissage, c'est aussi, pour certaines personnes, envisager la poursuite d'études après un bac +2.

Une sorte de première expérience concrète avec un employeur, qu'il est possible d'organiser en CFA, mais aussi en école de commerce, ou encore en structures de management.

Côté entreprise, l'expérience est prometteuse, puisque sur deux années, un contrat est engagé entre l'étudiant/salarié et l'employeur.

Concrètement, il s'agit là d'un contrat à durée déterminée (CDD) signé par les deux parties. À noter qu'en apprentissage, la période d'essai est de deux mois, et que le contrat peut être rompu des deux côtés pendant 45 jours. Le tout : sans motif !

En bref, après le bac, le BTS en apprentissage est une très bonne manière de se démarquer avec une première expérience professionnelle. De quoi intéresser tous les jeunes pour qui l'éducation n'est qu'une masse d'enseignements théoriques.

Apprentissage : le Diplôme Universitaire de Technologie (DUT)

Proche du BTS, le DUT est un diplôme qui se déroule en deux années, enseigné au sein d'un IUT (Institut Universitaire de Technologie. Sur le même modèle que le BTS, la vie d'un élève en DUT se découpe en deux grands axes :

  • Le temps de l'enseignement,
  • La vie en entreprise.

Si les deux diplômes sont assez comparables, on peut toutefois préciser que le contenu des deux années en DUT sont souvent plus axées sur les enseignements généraux que pour le BTS. Toutefois, il s'agit là d'une très bonne manière de remettre au centre de son avenir la professionnalisation.

drive_eta

Le saviez-vous ?

Depuis le 1er janvier 2019, les apprentis majeurs peuvent bénéficier d’une aide d’État de 500€ pour financer leur permis de conduire.

La licence professionnelle en apprentissage

La "licence pro" est un diplôme conçu en partenariat avec les entreprises, afin de permettre à des étudiants de trouver du travail plus facilement qu'après une licence "ordinaire". Concrètement, pour pouvoir accéder à une licence professionnelle, il est important d'avoir validé deux années d'études auparavant :

  • BTS,
  • DUT,
  • Deux premières années de licence,
  • Etc.

Le programme se découpe entre cours théoriques et apprentissage en entreprise. Chaque licence professionnelle est présentée avec une grande discipline, suivie d'une mention. Il existe plus de 170 mentions de licences pro en France, ce qui ouvre le champ des possibles pour se professionnaliser.

Les entreprises de moins de 50 salariés ont pu accueillir

66%

des contrats d'apprentissage conclus en 2021, selon le ministère du Travail.

À noter que certains parcours peuvent être accessibles dès le bac, en trois années ou à bac+1, en deux années. Le recrutement est souvent assez sélectif, entre entretien, dossier et lettre de motivation. Mais pour une alternance réussie, la licence professionnelle est un bon outil !

Les diplômes d'ingénieur en apprentissage

Quels sont les diplômes possibles en apprentissage ?
Des écoles de commerce aux masters, l'apprentissage se retrouve même après le bac.

Désormais, de plus en plus d'écoles d'ingénieurs proposent des cursus en apprentissage. Avec un double support (un maître d'apprentissage et un tuteur), l'élève met toutes les chances de son côté pour rencontrer le plus efficacement possible la réussite professionnelle.

Toutefois, un diplôme d'ingénieur en apprentissage demande une certaine dose de motivation, puisqu'il s'agit de suivre un rythme d'alternance (qui varie selon la filière) avec les connaissances emmagasinées.

La plupart du temps, le recrutement en apprentissage se fait sur les trois années d'un cycle (parfois moins), et à partir du niveau bac +2. Le tout : à travers un processus de recrutement différent de la filière plus générale.

Une bonne manière de lier le code de l'apprentissage à celui du travail.

Apprentissage : le diplôme national d'art et de design (DN MADE)

Ce que nous devons apprendre à faire, nous l'apprenons en le faisant.

Aristote

Le Diplôme National des Métiers d’Art et du Design est un diplôme classé au niveau 6 du cadre européen des certifications, que l'on obtient en trois années après le bac. Il permet ainsi d'avoir le niveau "licence", afin d'envisager une poursuite d'études, ou une entrée dans le monde professionnel.

Le DN MADE se donne pour objectif de délivrer des compétences professionnelles — selon sa spécialisation — dans les métiers de l'art et du design. Progressivement, au fil des trois années, la spécialisation s'affine, notamment lors de la dernière année, véritablement dédiée à l'apprentissage.

Le DN MADE est enseigné dans les lycées, les CFA et les écoles d'art, et le recrutement y est assez strict : lettre de motivation, dossier, etc. Mais il vaut le coup !

Les diplômes d'école supérieure de commerce pour les apprentis

Désormais, il faut compter sur les écoles de commerce lorsqu'on souhaite se frotter à l'apprentissage. En effet, bon nombre d'entre elles proposent ce type de formation, afin de trouver des débouchés plus facilement en sortant.

Avec un socle d'enseignements commun à un parcours classique, l'apprentissage a toutefois un avantage réel : la prise en charge des frais de scolarité (parfois élevés) par l'entreprise, en plus du salaire perçu.

Une vraie chance, qui se complète par un rythme d'alternance adapté, malgré un quotidien parfois décousu selon les entreprises et les écoles. Il n'en reste pas moins que l'apprentissage est un très bon moyen de donner un peu de professionnalisation à son parcours... dès les premières études !

beenhere

Le statut d'apprenti en entreprise

Au sein d'une entreprise, un apprenti est considéré comme un salarié (jeune travailleur. Sa couverture sociale est donc la même que les autres salariés dès 16 ans : affiliation au régime général de la sécurité sociale, congés payés, congés de maternité, droits ouverts à la retraite et aux allocations de chômage, etc.

Le master en apprentissage

En contrat d'apprentissage, le master permet de prétendre à un bac+5, tout en ayant, en parallèle, une expérience concrète sur le terrain.

Si toutes les spécialités de master ne proposent pas l'alternance, ce diplôme (accessible à bac+3) se mène en deux années, et garantit un découpage de semaine pensé pour avoir un maximum d'expérience dans son domaine.

Pour y accéder, licence professionnelle, licence, ou encore bachelor sont acceptés, à condition de remplir tous les critères pour y accéder. La sélection se fait souvent sur dossier, puis sur entretien.

Avec toutes ses possibilités, impossible d'affirmer que l'apprentissage n'est pas une solution prometteuse. Peut-être que certains de ces diplômes feront écho à votre parcours, et, qui sait, donneront naissance à une vocation !

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

1er cours offert

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

5,00 (1 note(s))
Loading...

Thomas

J'ai récemment publié mon premier roman, "Les Chiens de faïence", aux Éditions de la Martinière. Un rien m'intrigue et tout m'intéresse !