Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Apprendre la langue de Shakespeare via les sons et la linguistique

De Aurélie, publié le 26/08/2017 Blog > Langues > Anglais > Comment Trouver la Phonétique d’un Mot Anglais ?

« Comment apprendre l’anglais sans débourser un centime ? »

Une question que se posent beaucoup de Français qui souhaitent se perfectionner dans la langue anglaise !

En passant par les services en ligne ou les dictionnaires en consultation gratuite, les élèves d’anglais peuvent apprendre la langue de Shakespeare grâce à la phonétique.

Pour être polyglotte et faire un séjour linguistique en immersion totale dans un pays anglo-saxon, il est essentiel de maîtriser les différents accents anglais : l’étude phonétique, proposée dans tous les cours de langue, aide les élèves à atteindre le bilinguisme grâce à une prononciation parfaite.

Pour améliorer vos compétences linguistiques et découvrir le monde de la phonétique anglaise, suivez le guide !

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

A quoi sert la phonétique des termes anglais ?

Quand on commence l’apprentissage d’une langue étrangère, que ce soit l’italien, l’allemand ou l’espagnol, la phonétique est primordiale pour avoir une bonne prononciation des mots.

En anglais, la phonétique est d’autant plus importante : on retrouve, certes, dans la langue les mêmes lettres latines que dans le français, mais certaines lettres sont prononcées différemment selon le contexte.

Par exemple, en français, le « a » se prononce toujours de la même façon, tandis que dans la langue de Shakespeare, il peut se prononcer entre autres comme un [e] ou un [é].

Difficulté supplémentaire : la langue anglaise utilise des accents pour chaque mot. Pour apprendre l’anglais débutant et se faire comprendre, il est important d’avoir des notions de phonétique plus ou moins précises.

Comment engager un professeur particulier d'anglais pour s'améliorer en conjugaison anglaise ? Passez pour un vrai Londonien grâce à votre accent « so british » !

Si vous essayez de parler avec un anglophone, il est possible que la communication orale ne passe pas même si vous avez le bon vocabulaire, que vous connaissez les expressions idiomatiques essentielles ou que vous ayez appris par coeur le meilleur livre de grammaire anglaise.

Pour se débrouiller en anglais, il faut tenir compte de la phonétique et de l’intonation des mots et des phrases. Votre professeur d’anglais vous a sûrement déjà dit de penser en anglais. Cela vaut pour former ses phrases plus facilement mais également pour les prononcer correctement.

Dans les dictionnaires de phonétique, il faut donc prendre en compte la partie soulignée d’un mot qui indique l’accentuation : l’élève pourra ainsi forger son accent et devenir bilingue plus rapidement.

Les principaux sons à retenir sont :

  • Les voyelles brèves (comme dans fish ou bus),
  • Les voyelles longues (comme dans girl ou door),
  • Les diphtongues (comme dans house ou poor),
  • Les consonnes (comme dans thanks ou yes).

Selon un sondage de 2016 réalisé par Using English, 29% des apprenants d’anglais déclarent qu’apprendre à parler anglais est la partie la plus difficile de l’apprentissage de la langue, avant l’écriture anglaise (28%) ou l’écoute (26%).

L’étude de la phonétique est donc un outil indispensable pour progresser en anglais et développer son accent étranger !

Découvrez également les différences entre anglais britannique et anglais US

Commencer par apprendre l’alphabet phonétique anglais

Lire un dictionnaire de phonétique, c’est bien, mais le comprendre, c’est mieux !

Pour aider les apprenants de langues vivantes, les spécialistes linguistiques ont développé l’API (l’Alphabet Phonétique International), utilisés dans la plupart des dictionnaires de phonétique.

Le but ?

En finir avec les alphabets phonétiques qui diffèrent selon les langues en créant un système unique utilisé par toutes les langues étrangères.

Apprendre l’API vous servira donc à apprendre l’anglais, mais aussi à décrypter la phonétique de toutes les langues que vous pourrez apprendre dans le futur. Un pari sur l’avenir !

Vous pourrez également comprendre facilement notre phonétique si jamais vous devez expliquer la prononciation à un apprenant étranger. Il est plus facile d’expliquer comment prononcer un mot avec la phonétique de ce dernier surtout si l’apprenant a déjà des notions de l’API.

Quels sont les meilleurs exercices d'anglais pour progresser en expression orale ? Voici les principaux signes à retenir en phonétique anglaise.

Pour apprendre l’anglais, que ce soit pour étudier la grammaire anglaise, le vocabulaire anglais ou l’anglais des affaires, il n’est pas forcément utile de retenir tout l’alphabet phonétique. Sur les sites de « learn English », l’étudiant peut retrouver les signes utilisés dans la langue de Shakespeare.

L’API permet donc de savoir prononcer un mot quand on le voit écrit dans le dictionnaire. Mais si ! Vous savez ! Le mot est toujours suivi de la transcription phonétique entre crochets. Vous saurez maintenant comment lire ce nouvel alphabet et de nouvelles possibilités s’offrent à vous ! Vous serez normalement en mesure de prononcer tous les mots que vous voyez à condition d’avoir leur transcription phonétique. Plutôt cool pour progresser rapidement, non ?

Apprendre à bien prononcer avec l’API

L’API est particulièrement utile pour apprendre à utiliser les bons muscles de sa bouche afin de prononcer des sons jamais entendus en français.

Certains sites vous aident en vous montrant la position de la bouche et de la langue à adopter pour produire tel ou tel son. Cela peut être utile quand on ne sait vraiment pas comment prononcer un son tel que « th » ou le « r » anglais.

Ralentir les vidéos que vous regardez pour voir la personne articuler est également une bonne solution pour bien observer tous les muscles de son visage et en particulier le positionnement de sa bouche quand elle produit un son. L’imitation est un très bon moyen de progresser rapidement et d’améliorer son accent anglais.

Sean de MosaLingua vous donne beaucoup de conseils de prononciation. Voici une vidéo dans laquelle il détaille le son « r » présent dans de nombreux mots anglais comme « run », « rap », « roam » ou encore « roast ». La vidéo est en anglais mais vous pouvez activer les sous-titres en appuyant sur la roue d’engrenage en bas à droite puis en sélectionnant le français.

Autre exemple, beaucoup de Français ont du mal à prononcer le fameux [th] de « the » ou d’autres mots tout aussi communs qui peuvent bloquer la communication avec un natif ! Sean propose une vidéo également pour vous y aider. 

Améliorer son accent avec l’API

L’API pourra donc à la fois entraîner votre accent tout en étendant vos talents linguistiques !

Quand on pratique l’anglais oral, il faut également faire attention à l’accent tonique qui n’existe pas en français. En français, toutes les syllabes ont la même durée :

Crocodile, information, important, attention… Toutes les syllabes du mot sont « accentuées » de la même manière, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas accentuées ! Pour comprendre l’anglais et son fonctionnement au niveau des accents, il faut d’abord comprendre comment fonctionne le français pour ne pas reproduire la même chose.

En anglais, l’API indique l’accent principal avec ce signe /’/ placé avant la syllabe accentuée. L’accent secondaire est indiqué avec /,/ également placé devant la syllabe concernée. Le point /./ indique quant à lui la coupure entre les syllabes.

Les sons anglais qui n’existent pas en français

La prononciation anglaise peut être ardue pour un francophone en raison des phonèmes qui n’existent pas en français. La langue française utilise 32 phonèmes (sons) alors que l’anglais-américain en compte 39.

Les deux langues ont en tout et pour tout 25 phonèmes en commun. Ce qui nous laisse 14 sons nouveaux à apprendre pour bien prononcer les mots anglais.

Voici un tableau des différents sons uniquement audibles dans la langue anglaise :

Les consonnes uniquement présentes en anglaisLes voyelles uniquement présentes en anglaisLes diphtongues uniquement présentes en anglais
/θ//ɪ//eɪ/
/ð//ʊ//aɪ/
/ɫ//ɝ//aʊ/
/ɹ//æ//oʊ/
/h//ɔɪ/

Remarquez que les diphtongues n’existent absolument pas en français. Il s’agit d’une voyelle double, c’est-à-dire qu’elle a deux sons en un seul. Les diphtongues ne sont pas difficiles à produire à condition d’y prêter attention.

Pour vous aider à les prononcer, souvenez-vous qu’on ne peut prononcer correctement que ce que l’on entend correctement. Il est très important dès lors de faire travailler votre oreille et votre compréhension de l’oral pour progresser rapidement et apprendre comment prononcer les différents mots anglais.

Le site Bilingue Anglais vous propose une explication très détaillée des différentes prononciations de ces sons qui peuvent paraître si compliqués aux francophones.

Le saviez-vous ?

Le « th » anglais se prononce de deux manières différentes selon le mot dans lequel il est présent :

Les dictionnaires généraux de phonétique anglaise

Sachez que peu importe votre niveau d’anglais, que ce soit pour réviser l’anglais débutant ou devenir totalement bilingue, l’apprentissage de l’anglais par la phonétique est indispensable !

Pour apprendre une langue à moindre coût sans passer par les leçons d’anglais payantes, ou tout simplement pour s’entraîner entre deux cours anglais avec un professeur particulier, les dictionnaires de phonétique sont la solution idéale.

Ici, les dictionnaires sont rédigés par des natifs qui connaissent tout des expressions anglaises et des tournures de leur langue maternelle !

Ces ouvrages reconnus sont d’ailleurs utilisés dans les filières anglaises des universités françaises, puisqu’ils aident les étudiants à booster leur moyenne en linguistique. Notez par exemple que dans le cadre des licences LEA anglais + 2ème langue étrangère ou LLCER anglais, les élèves étudient tous la phonétique de manière très précise. Avec des professeurs, intervenants étrangers ou dictionnaires de ce type.

Aussi, pour apprendre l’anglais gratuitement et sans passer nécessairement par la case université, mieux vaut passer par les bibliothèques : en effet, ces manuels coûtent assez chers (à partir de 30€, en général) puisqu’ils sont des références en la matière.

Gardez à l’esprit que ces dictionnaires vous apprennent l’anglais de la Reine. C’est-à-dire un anglais que peu de britanniques pratiquent. Les habitants du Royaume-Uni eux-mêmes se perdent et se comprennent mal tant les prononciations varient d’un bout à l’autre du pays. Cockney ? Oxford ? Northern ? Scottish ? Welsh ? Les différences sont colossales !

Pour s'habituer aux différents anglais, rien de mieux que l'écoute. Parler anglais couramment veut aussi dire comprendre les différents accents.

Demandez plutôt aux Beatles de Liverpool de prononcer « love ».
Dans leur chanson « All you need is love », ils ont dû adapter leur prononciation tant qu’ils ont pu :

  • La véritable phonétique britannique du mot « love » est /lʌv/,
  • Dans la région de Liverpool, on prononce plutôt au son /u/ français et donne /luv/,
  • Les Beatles ont réussi à modifier leur prononciation pour donner plutôt quelque chose proche du « o » français ouvert /lɔ̃v/.

Vous n’écouterez plus jamais cette chanson des Beatles de la même manière !

Les dictionnaires de phonétiques les plus utilisés sont :

  • First Dictionary of Linguistics and Phonetics, par David Crystal,
  • Trask : A Dictionary of Phonetics and Phonology, par F. Ingemann,
  • Oxford Basic English Dictionary, par Michael Ashby,
  • Oxford Phonics Spelling Dictionary, par Debbie Hepplewhite,
  • Phonetics and Speech Science : a Bilingual Dictionary, par J.D. McCawley.

Si vous faites des études d’anglais ou que vous souhaitez faire un perfectionnement de la langue anglaise, il faut passer par la phonétique « british », qui est considérée comme la bonne méthode pour apprendre l’anglais.

Une phonétique qui varie

Langue internationale de référence, l’anglais est pratiqué par plus d’1,8 milliards de personnes dans le monde.

Cependant, selon les régions, la phonétique évolue : on retrouve des transcriptions phonétiques différentes qui s’accordent avec l’accent de la région.

Voici donc les différents types de phonétique à apprendre pour voyager à l’étranger !

Les dictionnaires de phonétique américaine

Aux Etats-Unis, on ne pratique pas la même langue anglaise que dans les îles britanniques !

Les Américains ont changé radicalement certains mots anglais (par exemple, ascenseur se dit « elevator » au lieu de « lift ») et même l’orthographe anglaise des termes.

Comment prendre des cours particuliers d'anglais gratuitement en France ? Dans vos copies d’examen, privilégiez toujours l’anglais britannique à l’anglais américain.

Petit florilège des différences orthographiques entre l’anglais américain et l’anglais british :

  •  Le suffixe « -re » devient « -er » comme dans « theatre » / « theater »,
  • Le « s » devient « z » comme dans « analyse » / « analyze », « organisation » / « organization »
  • Le suffixe « -our » devient « -or » comme dans « colour » / « color », « favour » / « favor », « labour » / « labor »,
  • Le suffixe « -ce » d’origine française est remplacé par « -se » en américain comme dans « licence » / « license », « defence » / « defense », « offence » / « offense »,
  • « Cheque » devient « check »,
  • « Aluminium » devient « aluminum »,
  • « Sulphur » devient « sulfur » (soufre),
  • « Tyre » devient « tire » (pneu),
  • « Sceptical » devient « skeptical »,
  • « Draught » devient « draft » (courant d’air),
  • Certains verbes au participe passé ont deux consonnes en anglais britannique alors qu’ils n’en ont qu’une en américain : « cancelled » / « canceled », « modelled » / « modeled », « travelled » / « traveled »…

Bien évidemment, ces changements radicaux ont un impact direct sur la prononciation : en enlevant, en modifiant ou en ajoutant des lettres, les mots changent de phonétique ce qui peut être déboussolant pour un Français voyageant aux Etats-Unis.

Connaître le present perfect, les verbes irréguliers ou le lexique anglais ne suffit donc pas : pour passer pour un Américain, il faut perfectionner son accent américain !

Pour se faire, de nombreux dictionnaires proposent la phonétique américaine du vocabulaire anglophone :

  • An Outline of English phonetics with American Pronunciation, par Daniel Jones,
  • The Pronunciation of American English, par Arthur Bronstein,
  • An Introduction to the Phonetics of American English, par Charles Thomas,
  • American Pronunciation, par John Kenyon,
  • The American Phonetic Dictionary of the English Language, par Daniel Smalley.

L’anglais américain utilise le schwa, qui se lirait comme un [e] en français, beaucoup plus que les autres types d’anglais.

Par ailleurs, les locuteurs américains ne prononcent pas certains phonèmes de la même manière que les anglais britanniques. Notamment le « a long » présent en anglais britannique dans des mots comme « dance » ou « staff » pour le différencier du « a court » de « man » ou « band » est totalement confondu en anglais américain. A noter que le « a long » en anglais américain est présent dans des mots comme « mock » ou « pot » alors que l’anglais britannique aura une voyelle propre, le /ɒ/.

Pour apprendre l’anglais rapidement, il est utile de connaître toutes ces petites différences qui font la force de l’anglais américain !

Découvrez aussi les dictionnaires d’argot anglais

Les manuels de phonétique anglaise du Commonwealth

Pour suivre une formation d’anglais en France et obtenir un diplôme de LEA ou LLCE, il n’est pas forcément utile de connaître la phonétique des pays du Commonwealth.

A l’inverse, si vous souhaitez vous spécialiser dans la culture d’un pays étranger, faire un échange linguistique ou encore voyager dans un pays du Commonwealth, il faut impérativement connaître l’accent de la nation !

Contrairement à l’anglais américain que l’on entend quasiment tous les jours, l’anglais des pays autrefois colonisés par l’Angleterre reste un mystère pour nous, Français !

Peu de personnes savent différencier et reconnaître l’accent canadien, australien ou encore barbadien…

Comment communiquer avec un natif anglais grâce aux cours particuliers de prononciation ? L’accent canadien est très proche de l’accent américain.

Les dictionnaires de phonétique sont là pour ça : grâce à ces manuels reconnus, l’élève pourra apprendre à aiguiser son talent linguistique et à parfaire ses différents accents anglais.

Les manuels de phonétique du Commonwealth sont :

  • A Study of Phonological Variables and Grammatic Items in Canadian English, par Gaelan de Wolf
  • English Phonology : Regional Accents of English,
  • Australian English Pronunciation and Transcription, par Felicity Cox,
  • English Consonant Clusters : The Commonwealth and International Library, par P. Sanderson,
  • World Englishes, par Gunnel Melchers.

Ces manuels s’adressent à tous les niveaux d’anglais : pourquoi ne pas faire une petite place dans votre emploi du temps pour apprendre les différents anglais régionaux ?

Australien, néozélandais, irlandais, sud-africain, canadien… Vous saurez ainsi reconnaître les différents accents et dire de quel pays vient l’anglophone avec qui vous discutez sans même avoir à lui demander.

Les transcriptions phonétiques automatiques

Apprendre l’anglais en ligne et prendre des cours d’anglais gratuits, c’est possible !

Pour s’entraîner au TOEIC, au TOEFL ou tout simplement pour découvrir une nouvelle facette de la langue de Shakespeare, les cours anglais en ligne permettent à la fois d’enrichir son vocabulaire, de faire des exercices de grammaire, mais aussi de travailler son expression orale !

Afin d’apprendre une langue étrangère, les internautes se tournent de plus en plus vers les services de transcription automatique.

L’avantage ?

Pas besoin de connaître l’orthographe du mot, puisque les sites pour apprendre l’anglais mettent à disposition des élèves un service de reconnaissance vocale pour trouver son terme plus rapidement.

Qui plus est, les sites internet ont un catalogue particulièrement rempli qui propose des mots d’argot anglais pas forcément disponibles dans les dictionnaires classiques.

Les sites de transcription automatique les plus populaires sont :

  • Upodn,
  • Lingorado,
  • Photransedit,
  • Phonemicchart,
  • Easypronunciation,

Ces services aident à améliorer son anglais, sa compréhension orale et sa prononciation en anglais pour voyager dans un pays anglophone sans la barrière de la langue !

En passant par un logiciel pour apprendre l’anglais, les élèves peuvent également entendre la prononciation des termes grâce aux voix préenregistrées qui aident grandement à retenir les signes de l’API.

En alliant la recherche phonétique avec des exercices d’anglais en ligne, vous pouvez vous assurer de progresser en anglais en un rien de temps !

Comment prendre des cours d'anglais gratuits en ligne grâce aux ressources numériques ? Devenez un expert en langage « british » pour pouvoir voyager dans les quatre coins du monde !

Le meilleur dictionnaire de phonétique en ligne : Dictionary.com

C’est le dictionnaire en ligne phonétique qu’on préfère chez Superprof. Pourquoi ?

  • Parce qu’il vous permet d’apprendre de nouveaux mots,
  • Parce qu’il est complet,
  • Parce que vous pouvez écouter le mot prononcé grâce à l’audio,
  • Parce qu’une transcription phonétique en langage API est fournie (IPA en anglais),
  • Parce que vous pouvez aussi choisir le bouton « spell » pour savoir comment l’écrire,
  • Parce que vous pouvez même en savoir plus sur l’origine du mot.

Dans la plupart des cas, Dictionary.com suffit mais pas si vous voulez savoir s’il y a une différence entre anglais britannique et anglais américain pour la prononciation. Il faudra alors se rapprocher d’un autre dictionnaire en ligne ou non.

Dans tous les cas, l’audio est le plus important. N’hésitez donc pas à comparer les différentes prononciations fournies par les différents outils comme Wiktionary, Lingorado ou encore EasyPronunciation.

En synthèse :

  • La phonétique est primordiale dans l’apprentissage des langues comme l’anglais. C’est ce qui va vous permettre de vous distinguer et de dire que vous parler couramment anglais. Car même si l’accent français a son charme et est apprécié de nos amis britanniques et américains, il est plus facile de s’immerger dans la culture et de passer incognito quand on a un meilleur accent.
  • Quand on apprend l’anglais, il faut aussi apprendre son alphabet phonétique à l’aide de l’API, pour mieux apprendre les différents sons et notamment ceux qui n’existent pas en français.
  • Rendez-vous à la bibliothèque pour consulter les meilleurs ouvrages sur la phonétique, ou sur internet. Il est facile de trouver les différentes prononciations britanniques et américaines en ligne.

Learning English has never been so easy !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 3,86 sur 5 pour 7 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
Ordre:   Les plus récents | Les plus anciens | Les plus populaires
Tsubasa
Invité
Tsubasa

Oui cet article m’a apporté des informations importantes

wpDiscuz