Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Pianistes : découvrez comment utiliser un clavier numérique !

De Avner, publié le 29/09/2017 Blog > Musique > Piano > Comment Jouer du Piano Numérique ?

Ses doigts qui traversent le clavier avec une dextérité qui rendrait fou un chat, le pianiste virtuose impressionne depuis la nuit des temps…

De Ray Charles en passant par Nina Simone ou encore Stevie Wonder, la mélodie du piano a bercé bien des générations et les touches, les pédales du clavier et cette expression sur le visage de l’artiste restent une énigme encore non élucidées. Mais cette émotion diffère-t-elle en fonction du type de piano utilisé ?

En France, selon l’étude datant de 2010 de la Chambre syndicale de la facture instrumentale, le marché – tous ­instruments confondus – représentait 424 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Dans ce chiffre d’affaire, les ventes de pianos acoustiques sont légèrement plus faibles que celles du clavier numérique avec respectivement 15% et 16%.

Il est donc impossible aujourd’hui de faire sans le piano numérique avec pour preuve le succès planétaire des grandes ­marques asiatiques, en pointe sur les instruments numériques.

La marque Japonaise Yamaha par exemple, spécialiste des claviers numériques comme Clavinova ou son système Silent, occupait entre 15 et 20% du marché de la facture instrumentale en 2010.

De nombreuses raisons poussent les pianistes professionnels et amateurs à se ruer sur les pianos numériques aux dépens des pianos acoustiques trop lourds, trop coûteux et trop encombrants. Réduits à des pianos libres d’accès dans les gares (Oui je sais j’exagère) les pianos acoustiques vont peut-être disparaître progressivement au profit des pianos numériques ?

Raison de plus pour apprendre à maîtriser le piano numérique et ses nombreuses fonctionnalités afin de devenir un pianiste virtuose version XXIème siècle.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Piano numérique : pour remplacer le piano acoustique ?

Un piano numérique n’a pas besoin d’être accordé une fois par an. Il est plus facile de ranger ou déplacer votre piano.

  • Est-il approprié pour un débutant ?
  • Peut-il remplacer le son d’un piano acoustique ?
  • Quelle est la différence entre un piano numérique et un piano acoustique ?
  • Coûte t-il plus cher qu’un piano acoustique ?
  • Est-il utilisé par les producteurs de musique ?

Toutes ces questions, qui se ressemblent et s’accumulent sur les forums de musique montre l’intérêt du public pour le piano numérique.

On le sait, pour travailler ses gammes, son doigté et sa technique, il est préférable de se procurer un piano à domicile. Alors plutôt piano électrique ou numérique ?

Dans ce contexte – et vu l’espace dont on dispose lorsqu’on habite près d’une grande agglomération française – le piano numérique est une alternative au piano acoustique.

Cet outil de musique comprend de nombreuses fonctionnalités sans les inconvénients habituels du piano acoustique. Il fonctionne grâce à la technologie de l’échantillonnage qui reproduit les sons, découpé en samples, d’un piano acoustique enregistré sur toute sa tessiture.

La montée en gamme s’associent généralement avec une multiplication des fonctionnalités, ainsi qu’une augmentation du prix de la machine.

A noter que lorsqu’on évoque les pianos numériques dans cet article, on sous-entend ces instruments avec toucher lourd dont les touches sont presque aussi résistantes que les touches d’un piano acoustique.

Les synthétiseurs ne sont pas considérés ici, voire à proscrire si l’on souhaite s’initier, progresser et se perfectionner au piano.

Conçu pour se substituer au piano acoustique, le clavier numérique est un bon compromis pour jouer du piano car il offre :

  1. Plus de place : il occupe peu d’espace d’autant plus si on le compare avec un piano acoustique.
  2. Plus de mobilité : facilement transportable, la majorité des modèles de claviers numériques pèsent moins de 20kg. C’est l’idéal pour des tournées de musicien.
  3. Une fragilité réduite : plus robuste, les coups et rayures sont beaucoup plus limités avec un clavier numérique.
  4. Un son crédible : toujours bien accordé, sans effet d’écho ou autre qui pourrait altérer la qualité du son.
  5. Moins de bruit : grâce à la possibilité de jouer avec un casque ou de régler le volume, le piano numérique permet de jouer sans déranger les voisins, son entourage ou ses animaux domestiques.
  6. Un coût d’entretien réduit : il ne nécessite aucune intervention d’un professionnel pour assurer son fonctionnement.
  7. Une banque de sons divers et variés : plusieurs sons de pianos et d’instruments en tout genre sont mis à la disposition du joueur de piano.
  8. Un séquenceur : un outil qui permet d’enregistrer, d’effectuer de petits arrangements ainsi que de jouer de plusieurs instruments en simultané. Idéal pour programmer les accompagnements musicaux qui s’ajouteront à la mélodie.
  9. Un métronome électronique interne : intégré au piano celui-ci permet de ne pas perdre le fil du tempo.
  10. Un prix plus abordable : beaucoup moins cher qu’un piano acoustique, on peut acheter un modèle neuf de piano numérique pour moins de 2000€.
  11. Un enregistrement plus simple avec la possibilité d’enregistrer plusieurs pistes facilement grâce à son enregistreur internet.
  12. La lecture des partitions : grâce à son interface permettant d’apprendre ou de déchiffrer un morceau à partir d’un simple fichier.
  13. La transposition des morceaux : chaque morceau joué peut-être transposé plus facilement sur instruments transpositeurs (trompette, saxophone, …) sans avoir à réécrire la partition ou l’apprendre par coeur pour la reproduire.

Un clavier numérique est-il différent d’un clavier virtuel ?

Vous vous demandez sans doute l’utilité de cette question. Car il est évident que ces deux claviers sont différents. La pratique du piano est différente. Mais pour autant, pour éviter toute confusion, c’est important de préciser les points de différence, mais aussi ceux de convergence.

Comment apprendre à jouer du piano virtuellement ? Quand on apprend le piano, rien ne vaut le toucher réel du vrai clavier.

En quoi ces deux types de claviers se rejoignent-ils ?

Et bien déjà par leur appellation. Ce sont des claviers, disposés de la même façon. Dans les deux cas, le son joué est pur, sans le besoin d’un accordeur. Ils sont moins longs qu’un clavier de piano traditionnel, et l’écho (aussi bien que l’étouffement sonore) est une option à portée de clics.

Ils ont donc la même allure, les mêmes sonorités, et offrent les mêmes possibilités.

Et en quoi ils sont éloignés ?

Là encore c’est évident. Le clavier numérique nécessite d’appuyer sur une touche. Le clavier est palpable. Pour le clavier virtuel, comme son nom l’indique, il est virtuel.
Le clavier numérique est le fait des musiciens, des pianistes authentiques. Le clavier virtuel convient parfaitement aux DJ’s. Ils ont moins besoin des notions de base elles que le solfèges, les tempos, les rythmes. En gros, pas forcément besoin d’être un musicien. Un bon geek avec un minimum de sens du rythme suffit.

Vous ne vous en doutiez peut-être pas, mais voici la grosse différence. Et logiquement, on peut en déduire qu’un pianiste en apprentissage n’a pas forcément d’intérêt à se diriger vers un clavier virtuel. Au contraire du clavier numérique qui nécessite un doigté, une dextérité et des réflexes normaux pour l’exercice du piano.

De la même façon, un clavier numérique est-il différent d’un synthétiseur ?

Comme dans toute famille d’instruments il y a des différences, mais aussi des points communs. Que ce soit les vents, les cuivres, les percussions ou les claviers. Et entre un clavier numérique et un synthétiseur c’est le cas également. Sachez quand même qu’il existe plus de 550 modèles différents pour chaque type de piano. Ces différences peuvent donc largement vous aider au moment de faire votre choix. Surtout si vous décidez d’investir à long terme et professionnellement dans un piano. Lisez donc bien ce qui suit. Ce n’est absolument pas négligeable.

Quels sont les points communs entre ces deux instruments ?

Tous deux viennent de la même famille musicale. Ils permettent d’apprendre le piano, de perfectionner sa technique. Ils offrent une sonorité pianistique pure, nette. Un ajustement de volume également. Il est possible aussi d’utiliser des options utile. Des options qui nécessitent l’achat de matériel annexe. Comme un métronome par exemple. Dans les deux instruments, ils sont intégrés.

Pour favoriser les progrès de la pratique, on peut également changer de sonorité. Pour travailler l’écho par exemple. Jouer un morceau de piano avec un son de violon, de guitare ou de trompette peut être un exercice productif, et fun. Plus globalement, plus on monte en gamme dans les prix plus les caractéristiques des deux types de clavier se rapprochent. Mais il existe des différences.

Quels sont les meilleurs logiciels de création de son ? Certains claviers ne sont que des éléments, dépendants d’un travail sur le son par la suite.

Quelles sont les différences entre un clavier numérique et un synthétiseur ?

Elles sont plus évidentes à trouver que certains points communs. Pour commencer il faut dire que le style de matériel se rapprochant le plus du piano traditionnel, c’est le piano numérique. 88 touches, un touché plus dur, une sonorité plus épurée. Pour apprendre le piano, c’est l’idéal.

Se procurer un synthétiseur ne donne pas les mêmes résultats. Le son est plus électronique, moins pur. Le clavier est plus petit, et offre moins de tonalités.

Le niveau et les objectifs pianistiques sont des éléments importants lorsqu’on doit faire un choix entre ces deux styles d’instrument. Le synthé a en général un rôle d’accompagnement si on veut composer de la musique électronique. c’est l’instrument fétiche des DJs. Le niveau est donc inférieur, et en prime assisté par ordinateur. C’est l’inverse pour le clavier numérique. On peut enregistrer ses morceaux, mais la création assistée par ordinateur offre moins de possibilités.

En gros, un clavier numérique va permettre de créer, de jouer, de laisser libre court à son imagination. Un synthétiseur aura plutôt un rôle d’arrangeur. Reprendre des sons déjà existants (venant de clavier numérique par exemple) pour les retravailler, les retoucher. Ces deux types de claviers sont aussi complémentaires qu’éloignés selon nos envies.

Les fonctions méconnues d’un clavier numérique

On a commencé à les aborder précédemment. Un clavier numérique offre une multitude de possibilités pour progresser en piano, et également en solfège.

  • La reverb (ou écho) est une fonctionnalité permettant de jouer avec une certaine résonance, ou alors avec un son plus sec.
  • Le métronome permet de battre la mesure. Ainsi on travaille son sens du rythme, avec un appareil qui bat la mesure. Très utile pour un enfant qui apprend le piano.
  • Le mode Split (partage) vous offre la possibilité de couper votre clavier en deux. Une moitié piano, une moitié violon par exemple. Très utile pour des créations, et des oeuvres libres en improvisation par exemple.
  • Le mode Layer (dual) permet d’obtenir deux sonorités en appuyant sur la même touche. Vous choisissez au préalable dans les options les deux sons choisis (piano et clarinette par exemple), et vous enregistrez les touches voulues. Lorsque l’enregistrement est fait, il suffit de jouer. Cela donne de la profondeur à l’oeuvre que vous jouez. Elle n’est pas indispensable pour parfaire sa progression au piano. Mais elle est agréable, et utile si on compose des arrangements.
  • La fonction accompagnement est sans doute la plus répandue, et la plus utilisée par les profs de piano particulier. En programmant une partie du clavier, on peut profiter d’un accompagnement. On joue un accord avec la main gauche, et on obtient l’accompagnement complet qui correspond à cet accord. Pendant qu’avec la main droite on joue la mélodie. L’accompagnement est même composé de la rythmique si un batterie ou une grosse caisse est un son intégré. Idéal pour jouer des morceaux de variétés ou des compositions personnalisées. Attention tout de même à la distraction trop facile pour les enfants. C’est une option ludique qui peut être utilisée en fin de séance par exemple.

    Comment choisir son piano numérique ? Aujourd’hui, les pianos sont multi-usages et offrent un maximum de possibilités.

Toutes ces options permettent au pianiste de parfaire son jeu, sa pratique. Il peut travailler en détail ses points faibles, et continuer à progresser sur ses points forts. Attention toutefois à ne pas abuser de ces options tout de même fonctionnelles. Elles doivent servir de complément à la pratique du piano épurée.

Un dernier conseil concernant ces options. Enregistrer votre travail une fois la progression visible et effective. Cela vous donnera un vrai aperçu du chemin parcouru dans votre apprentissage. En plus aujourd’hui, on peut brancher directement une clé USB sur son piano. Alors profitez-en !

Les différentes méthodes de base pour apprendre à jouer du piano numérique

Comment devenir pianiste ? Un piano acoustique nécessite d’être accordé une ou plusieurs fois par an.

Au risque de décevoir, sachez qu’il n’existe aucune méthode d’apprentissage du piano numérique instantanée. Néanmoins, quelques méthodes ayant fait leur preuve peuvent venir en aide aux débutants. Apprendre à jouer du piano est similaire sur un piano numérique et sur un piano à queue.

Apprenez à lire la musique par l’art du solfège

Avec sa mauvaise réputation qui lui colle à la peau, le solfège est souvent négligé par les étudiants en école de musique, au conservatoire ou en autodidacte.

Considéré comme rébarbatif, ennuyant, scolaire, le solfège est pourtant un outil conseillé voire indispensable pour jouer du piano.

Ce langage ou cette théorie musicale qui se prononce « soul-fezh » et qui signifie “la lecture à vue” permet de comprendre, lire et écrire une partition de musique.

Cette compétence peut servir à la fois dans l’apprentissage du piano mais aussi pour tout autre instrument comme la guitare, le saxophone ou encore le violon.

Au risque de surprendre, la plupart de mes lecteurs connaissent déjà les bases du solfège (Oui vous avez très bien lu !)…

En effet, si la chanson “Do Ré Mi” vous sonne comme familière alors vous êtes apte à reproduire sur le clavier de votre piano numérique – via les touches blanches – les notes de base de la gamme du solfège à savoir : do, ré, mi, fa, sol, la, si, do.

Apprenez à jouer du piano numérique par l’écoute

Comment choisir entre un piano numérique à touches dynamique, non dynamique et lourd ? Il existe 3 principaux types de claviers et donc 3 touchers sur les pianos numériques.

Le numérique ayant changé la donne – notamment avec les vidéos, tutoriels et les sites internet pour apprendre la musique en ligne – certains préféreront apprendre le piano numérique par l’écoute.

Au premier abord plus difficile, cette technique permet d’affiner son audition et son talent d’improvisation. Elle consiste à apprendre à jouer du piano en reproduisant les sons d’un morceau de musique.

Pour ce faire :

  • Ecouter un morceau.
  • Amusez-vous à rechercher les touches du clavier numérique qui reproduisent chacune des notes du morceau pour reproduire entièrement ce son.

Apprenez à jouer du piano numérique grâce à une partition musicale.

Extrêmement pratiques – bien qu’issus de la vieille école selon les nouvelles générations – les livres pour débuter au piano n’ont plus leur réputation à faire.

La façon la plus simple de s’en procurer un est de :

  • Se rendre dans un magasin de musique ou un magasin culturel.
  • Exposer clairement le genre musical dans lequel on veut définir son apprentissage du piano au vendeur.
  • Suivre les conseils des vendeurs.

Ces livres ont la particularité de proposer des partitions incluant des indications pour se repérer. Sous forme d’annotations numériques, ces indications sont d’une aide précieuse – au même titre que les voyelles lorsqu’on apprend à lire l’hébreu – pour progresser.

Ainsi, pour chaque note on sait quel est le doigt de la main que l’on doit utiliser.

Apprenez à maîtriser le piano numérique sur internet

Comme pour n’importe quel style pianistique, en 2017 il existe des outils virtuels très bien ficelés pour apprendre le piano en autonomie, sans investir dans des cours particuliers. Ou alors à des prix d’abonnements, beaucoup plus abordables.

Depuis 2015, les sites d’apprentissage du piano en ligne se sont multipliés. Selon l’observatoire de la musique en France, on est passé d’une trentaine de sites en 2015 à plus de 300 en 2017. Les raisons de ce succès sont diverses:

  • Le désir de pouvoir s’asseoir sur la banquette ou le tabouret à l’heure où on le désire, et non à heure fixe, toujours le même jour de la semaine. En musique aussi bien que dans la vie, s’installer dans une routine n’est pas forcément positif. Veillez à ne pas trop espacer les cours, mais soyez autonomes et organisés.
  • La richesse de l’offre proposée, les différentes approches d’apprentissage. Chaque apprenti pianiste peut se retrouver dans un site. Il trouvera forcément des partitions et une pédagogie qui lui convient.
    Aujourd’hui les sites font appel à des professionnels de la musique, à des pianistes de concert, confirmés, diplômés de conservatoire. Avec leur vision de la musique vous serez mieux aiguillés dans l’enchainement de vos leçons.
  • Avec la multiplication des écrans, on peut avoir accès à ces sites partout, à n’importe quand. Et même avec ou sans piano à proximité (idéal pour progresser en solfège lors d’un long trajet par exemple).
    Si on ajoute à cela l’interactivité et l’attractivité des visuels, on obtient des outils puissants et attirants. Tout ça enrobé d’un effet de mode non négligeable.

Ainsi donc en peu de temps cette méthodologie a évolué. Elle a commencé par ne pas être prise au sérieux voire même inspirer la crainte. Et puis au fil du temps ces sites ont évolué, ce sont perfectionnés. Pour trouver leur public et devenir une vraie alternative aux cours de piano plus traditionnels.

Apprendre à jouer du piano numérique via des cours particuliers

Il existe deux type de pianos numériques : le piano numérique meuble et le piano numérique portable. Pour enregistrer un morceau sur un piano acoustique il est nécessaire d’utiliser du matériel supplémentaire.

Indépendamment du talent, de la capacité et de la motivation de jouer du piano, il est souvent recommandé de prendre des leçons avec un professeur particulier.

Celui-ci peut-être recommandé par un ami, par un vendeur de magasin de piano ou encore vu sur une annonce collée sur un des poteaux électriques de la ville pour améliorer son niveau de piano.

Pour les plus hésitants d’entre vous, la plateforme Superprof propose plus de 4 172 pianistes pour apprendre le piano sur toute la France dont 978 profs particuliers rien que dans la région de Paris.

Disposés à donner des leçons de piano près de votre domicile, ces professeurs possèdent tous une expérience particulière avec un diplôme en musique, au conservatoire ou encore un ancien pianiste professionnel à la retraite.

Via la plateforme, il est assez simple de se faire une idée du professeur en question en jetant un coup d’oeil à sa page profil avant d’entrer en contact avec lui ou elle.

Question tarifs, les cours particulier peuvent coûter de 7 euros jusqu’à 60 euros suivant les professeurs et les cas particuliers. En général, le premier cours piano est gratuit afin de jauger la pédagogie du professeur, de déterminer l’étendu du travail et de mettre en place l’enseignement musical.

Pour ceux qui ont encore un doute, ils peuvent se référer aux avis laissés par les précédents étudiants de ces professeurs pour se faire une idée de la qualité de leurs cour de piano, de leur pédagogie et du progrès réalisé par les élèves.

Les pianos numériques sont parfaitement adaptés aux cours de piano enfant si vous en doutiez.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz