Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Guide de l’apprentissage de la langue anglaise

De Simon, publié le 29/12/2015 Blog > Langues > Anglais > Astuces pour Apprendre l’anglais

Que vous soyez étudiant, que vous ayez déjà un pied dans la vie professionnelle ou que vous soyez retraité, il est toujours possible d’apprendre l’anglais.

Aujourd’hui, grâce à Internet mais aussi par le biais de différentes structures pédagogiques, vous allez pouvoir facilement découvrir comment apprendre l’anglais.

Albane-aurore

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Pourquoi apprendre l’anglais ?

A l’heure de la mondialisation, savoir parler anglais devient une évidence pour de plus en plus de personnes.

C’est la langue internationale par excellence, près de 2 milliards de terriens la parlent aujourd’hui dans environ 75 pays dans le monde.

L'anglais est la langue la plus parlée au monde.

Où que vous regardiez, l’anglais est littéralement partout : dans vos loisirs, sur Internet, pour regarder vos films préférés, en informatique, dans les livres, la science, la diplomatie, le sport, la musique, la publicité.

Vous pourrez aussi regarder les meilleures séries en anglais.

Un atout professionnel

Et que dire sur le plan professionnel ?

Parler anglais est un atout considérable si vous désirez grimper dans votre hiérarchie car on peut vous confier des misions à l’internationale ou simplement représenter votre entreprise lors d’une conférence avec des clients étranger.

Parler anglais peut être un formidable tremplin pour votre carrière professionnelle, il peut aussi faire la différence avec d’autres candidats auprès d’un recruteur (exemple : passer le toeic). Le but étant d’améliorer son anglais professionnel.

Cela va multiplier votre potentiel pour réussir dans votre choix de carrière et créer d’innombrables opportunités pour vous connecter à un maximum de personnes.

Comment apprendre rapidement un anglais professionnel ?

Les études ont démontré que parler une langue étrangère, notamment une langue couramment utilisée comme l’anglais, permet de booster votre cerveau.

Une ouverture sur le monde

Les personnes qui sont dans cette situation sont en mesure d’être multitâche, de résoudre des problèmes plus rapidement et de considérer les choses et els événements sous différentes perspectives.

Leur cerveau est continuellement habitué à s’adapter et à interpréter un nouveau langage qu’il fonctionne sans cesse.

Pour ceux qui aiment voyager, découvrir le monde, c’est l’occasion parfaite de transformer votre rêve : que vous soyez dans un pays anglophone ou non, l’anglais est la langue idéale pour communiquer et se faire comprendre de la plupart des gens.

Cette langue est une fenêtre sur une autre culture que la nôtre : quel que soit le domaine, en littérature, en cinéma, en informatique, dans les échanges commerciaux, pour améliorer ses connaissances sur le plan personnel ou professionnel, l’anglais est partout et c’est pourquoi il est conseillé de l’apprendre pour se donner toutes les chances d’avoir le meilleur avec soi.

Mais quels sont les moyens ?

Comment apprendre l’anglais ?

Apprendre l’anglais ne s’improvise pas, c’est une langue, certes plus facile que l’allemand par exemple, que tout le monde peut apprendre mais il n’en demeure pas moins qu’elle requiert de concentration, de l’investissement personnel, de la disponibilité et du temps.

Des supports extérieurs

Comme tout enseignement, apprendre l’anglais demande une méthodologie : vous pouvez bien sûr essayer d’apprendre l’anglais par vous-même grâce à divers logiciels de traduction, grâce à des vidéos et des tutoriaux sur Internet (la plupart sont réalisés par des professeurs très compétents et soucieux de transmettre leur savoir-faire).

Certains d’entre vous pourront aussi s’aider d’ebooks, de livres audio avec support DVD mais il faut l’avouer, rien ne remplacera un véritable cours d’anglais avec un professeur.

Grâce aux nouvelles technologies, il est possible d’apprendre l’anglais en choisissant ses propres horaires et les options sur lesquelles on veut travailler : vocabulaire, anglais des affaires, consolidation des acquis, verbes, traduction, etc.

Les nouvelles technologie sont un excellent moyen pour apprendre à parler anglais.

Avec les smartphones et les tablettes, apprendre l’anglais peut se faire n’importe où, n’importe quand à partir de l’instant où vous l’avez décidé et que vous réussissiez à vous astreindre à cet investissement personnel.

De nombreux sites et solutions en ligne existent quel que soit votre niveau : l’une de ces solutions est la méthode Babbel : c’est une pédagogie très bien étudiée qui favorise l’apprentissage rapide de l’anglais, et c’est à vous de choisir l’angle sous lequel vous désirez apprendre cette mangue.

A cet outil formidable s’ajoutent d’autres moyens comme la traduction, la révision personnalisée.

Et pour ceux qui veulent travailler avec des traducteurs en ligne, les logiciels comme Google Traduction ou encore Reverso sont d’excellents outils qui seront d’un secours non-négligeables.

Faire vivre l’anglais

L’anglais est une langue vivante par définition et il faut que son apprentissage le soit aussi : vous ne devez pas être passif devant votre leçon d’anglais mais vous devez vous montrer acteur et actif, c’est pourquoi pouvoir échanger, discuter et argumenter en anglais avec un professeur vous fera avancer très rapidement en anglais.

Apprendre l'anglais en prenant des cours particuliers avec un prof d'anglais.

L’autre point positif est que le professeur va interagir avec vous : il va s’adapter à votre rythme, à vos disponibilités et même si ses méthodes sont assez classiques et respectent une chronologie particulière, il fera en sorte de faire preuve de souplesse et s’alignera sur votre niveau afin de poser les bases d’une méthode sur-mesure.

Avec un professeur en anglais, vous allez pouvoir échanger sur la langue en elle-même, sur vos éventuelles difficultés, sur les obstacles que vous rencontrez, sur la grammaire, la syntaxe, les verbes irréguliers mais ce sera aussi l’occasion d’enrichir votre culture anglophone en découvrant les mœurs et une façon de voir les choses totalement différente de la nôtre.

Des moyens pour apprendre l’anglais

Apprendre l’anglais doit faire travailler tous vos sens et c’est pourquoi la lecture, l’écriture, la communication et l’écoute attentive sont autant de points importants si vous désirez tout savoir sur la langue de Shakespeare.

Des astuces amusantes

L’anglais peut s’apprendre ailleurs que dans un cours (cours anglais) dédié à cela et c’est votre capacité à trouver les bonnes opportunités pour pratiquer cette langue qui vous fera progresser rapidement.

Pourquoi opposer travail et loisir quand on peut les réunir pour apprendre une langue étrangère ?

Lire en anglais

Commencez par lire tout ce qui vous tombe des mains : lisez autant que possible en anglais, abonnez-vous à une revue en anglais, mettez des blogs anglais et américains dans vos favoris, configurez même votre ordinateur et votre smartphone en anglais.

L’important est d’habituer votre cerveau et vos yeux à lire de l’anglais, à reconnaître des mots, des syntaxes, des phrases, du vocabulaire, même argotique.

Lire la presse en anglais pour apprendre à parler anglais.

Plus vous baignerez dans un environnement anglophone, plus vous assimilerez rapidement du vocabulaire et attraperez des bons réflexes pour parler en anglais.

Pour les enfants, les bandes dessinées sont une très bonne alternative, on en trouve évidemment en librairie mais aussi en ligne ou accessibles sur le Web (on parle alors de webcomics).

Pour les plus grands, pourquoi ne pas relire certains livres de votre bibliothèque mais en version originale ? En ayant déjà lu le livre, vous éprouverez moins de difficulté de compréhension.

Enfin, lisez les journaux, la presse anglophone, et si vous êtes fan des réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter, abonnez-vous à certains grands médias anglophones : ils sont généralement écrits dans une grammaire correcte et sont accessibles à tous. Les sites pour apprendre l’anglais sont nombreux sur le net.

Vivre dans un environnement anglophone

Si vous êtes fan de films américains ou anglo-saxons, pourquoi ne pas regarder vos films en version originale ? Cela va vous habituer à comprendre certaines tournures de phrases, vous allez acquérir davantage de vocabulaire.

Commencez par lire les sous-titres et petit à petit, visualisez vos films tels quels. Une fois que vous aurez acquis suffisamment de vocabulaire, vous essaierez de reconnaître des mots et de repérer ceux que vous ignorez.

Apprendre l'anglais en regardant des films en version originale.

Pour optimiser votre apprentissage, gardez un petit carnet près de vous quand vous regardez un film en anglais et notez les mots ou expressions que vous ne connaissez pas.

Pour les « gamers », les jeux en réseau sont une bonne solution : en effet, ces jeux en ligne se jouent en groupe et vous pouvez choisir des partenaires venant de pays anglophones, ce qui vous donnera l’opportunité de parler en anglais et d’enrichir vos connaissances.

Faites-vous des amis anglophones : qu’ils soient Américains, Anglais, Irlandais, Ecossais ou Gallois ou même de l’Afrique du Sud ou encore des aAiatiques (qui aiment beaucoup parler en anglais), n’hésitez pas à entrer en contact avec eux : par Internet, via Skype (échange verbal et oral), par mails ou encore par courrier si vous êtes plus traditionnel, l’important est de pratiquer l’anglais.

Partagez vos centres d’intérêt pour développer votre maitrise de l’anglais.

Enfin, pour celles et ceux qui aiment chanter, pourquoi ne pas apprendre les paroles de vos chansons en anglais : cela vous fera mieux comprendre la phonétique et va enrichir votre vocabulaire.

Des astuces plus sérieuses

Les cours

Bien entendu, pour apprendre à parler anglais, vous devez suivre des cours de langue pour comprendre et assimiler davantage de vocabulaire ainsi que la grammaire élémentaire.

  • Soit vous prenez des cours d’anglais en ligne, comme nous l’avons vu précédemment, sur des sites web qui sont parfois payants, parfois gratuits.

Notez que les cours payants sont de meilleure qualité.

  • Soit vous prenez des cours dans une école, dans un institut, dans un collège ou encore à votre domicile avec le soutien d’un professeur indépendant.

Ces cours d’anglais sont payants mais ont le net avantage de vous faire apprendre plus vite que si vous y mettiez tout seul devant votre écran.

Tenir un journal

Et pourquoi pas ?

D’une part, cela va vous aider à vous remémorer où vous en êtes dans votre apprentissage et d’autre part, c’est une excellente occasion d’écrire en anglais, de travailler votre vocabulaire, de vous obliger à trouver de nouvelles phrases au lieu de répéter inlassablement les mêmes.

Comment tenir un journal en anglais ?

En écrivant ou en tapant sur ordinateur votre journal, vous allez apprendre sans vous en rendre compte.

Voyager à l’étranger

Voyager, découvrir de nouvelles cultures, faire de nouvelles rencontres, chercher un travail temporaire ou effectuer un stage dans une entreprise à l’étranger va vous aider à vous immerger dans une culture anglophone et vous permettra de développer votre vocabulaire et votre anglais oral de façon incroyable

Apprendre par soi-même

D’accord, nous vous avons conseillé de suivre des cours avec un professionnel, soit dans une école de langues étrangères, soit en suivant des cours particuliers, soit en allant dans un institut mais rien ne vous vous empêche de compléter cet enseignement par vous-même avec quelques outils à disposition.

Comment apprendre l’anglais seul ?

Prenez 15 à 20 minutes chaque jour pour travailler par vous-même votre anglais (l’important est la régularité et la constance dans cet apprentissage / voir notre article : apprendre l’anglais 20 minutes par jour).

Profitez également d’Internet et de tous ses outils en ligne dont le but est de vous aider à apprendre l’anglais plus rapidement.

Certains outils fonctionnent sous l’aspect d’applications mobiles, d’autres sous la forme de fiches comme les logiciels ANKI (logiciel libre qui permet d’apprendre et de réviser) ou MEMRISE (permet d’apprendre une langue étrangère avec des exercices mémoriels) ou encore FORVO (logiciel et guide de prononciation).

Créer un environnement anglophone

Pour bien apprendre à parler anglais, vous devez vous mettre en condition, effectuer une sorte de préparation mentale pour que tout votre corps, tout votre mental, et votre esprit ne pensent et ne réagissent qu’en anglais.

Certains experts estiment que lorsqu’on commence à rêver en anglais, c’est que l’on maitrise déjà la langue…

Toujours s’entrainer

Pour que la langue anglaise soit toujours vivante, il faut que son apprentissage le soit aussi et qu’il soit surtout régulier.

Plus vous allez entrainer votre cerveau, plus vous aurez de chances de tout retenir et d’améliorer votre niveau.

Surtout si vous débuter de 0 en anglais

Entrainez-vous en commençant par un nombre restreint de mots et lorsque vous les maitrisez parfaitement, apprenez une liste de nouveaux mots sans pour autant choisir du vocabulaire trop riche.

Incluez juste deux ou trois mots « compliqués » dans votre liste.

La meilleure façon de retenir son vocabulaire est de l’apprendre par cœur, sous la forme de liste de 10 ou 15 mots.

Apprendre l’anglais en 20 minutes par jour, c’est possible ?

Un monde de post-it

Cela peut paraître étrange mais notre cerveau fonctionne et retient majoritairement grâce à notre vue.

Même si cela n’est pas conscient, notre œil enregistre tout ce qu’il voit, un peu comme une caméra et c’est la répétition qui fait que nous retenons les choses.

Se faire des post it en anglais permet de faire travailler la mémoire pour ses cours d'anglais.

Pendant un premier temps, pour le vocabulaire de base comme celui du mobilier de la maison, celui des objets de votre maison, n’hésitez pas à placarder des étiquettes ou des post-it (de couleur différente si possible pour accentuer le travail de mémorisation).

Au lieu de traduire ce que vous verrez, vous retiendrez automatiquement le mot en anglais correspondant à l’objet désigné.

Travailler son accent anglais

En France, on fait très attention à la grammaire et à l’orthographe et c’est une très bonne chose.

Mais à côté de cela, il arrive très fréquemment que l’on ne comprenne pas ce que l’on dit car notre accent anglais est à couper au couteau.

Parler de manière incorrecte n’est pas une fin en soi, cela peut se corriger et les différents cours d’anglais avec un professeur serviront à cela mais n’oubliez de faire attention à votre prononciation, à travailler votre accent anglophone.

C’est un excellent moyen d’améliorer son accent en anglais.

Ne pas chercher la perfection

A moins de devenir bilingue en anglais ou d’avoir baigné toute sa vie dans un environnement anglophone, il vous sera difficile d’acquérir rapidement un bon accent anglais ou américain ou irlandais voire écossais (qui sont très difficiles à comprendre).

Ne cherchez pas la perfection dans votre apprentissage de l'anglais.

Néanmoins, il est possible d’y travailler et d’améliorer son accent.

Il ne faut pas chercher la perfection car cela demande beaucoup de temps sans compter qu’un petit accent « frenchy » en parlant anglais séduit souvent nos mais outre-Atlantique ou outre-Manche.

Faites bien attention au « h » aspiré (entrainez-vous devant votre miroir pour vérifier si de la buée se forme), à la prononciation du fameux « th » qui s’effectue en plaçant la langue sur le bout des 2 dents du haut en prononçant le son « z » et enfin, le son « r » qui n’est jamais roulé en anglais, presqu’effacé.

Techniques pour booster votre accent en anglais

Les Anglais on les Américains vous pardonneront toujours si vous faites des erreurs de grammaire ou de syntaxe mais il est important que vous vous fassiez comprendre.

Pour cela, il va falloir travailler la phonétique anglaise.

La phonétique anglaise

Prenez conscience que tous les sons en anglais n’existent pas nécessairement en français mais aussi qu’il existe différentes intonations, des accents toniques qui ne sont pas placés aux mêmes endroits que pour les mots en français.

Evidemment, on se rendra compte que ce soit en anglais américain ou en anglais britannique, le rythme de la langue n’est pas identique.

Prononciation du vocabulaire basique

Apprenez du vocabulaire que vous connaissez déjà mais concentrez-vous sur la prononciation.

Prenez votre temps et passez pas à un nouveau mot tant que vous ne réussirez pas à le prononcer correctement.

Aidez-vous d’enregistrements sonores que vous pouvez trouver sur Internet ou sur CD.

De la pratique, encore et toujours

Rien ne vaut la pratique pour améliorer son niveau en anglais et surtout sa prononciation.

Votre cerveau, vos oreilles doivent s’habituer à ces nouveaux sons pour les intégrer de façon naturelle dans votre conversation.

Écoutez des ressources anglophones en vous concentrant sur la prononciation comme les infos TV ou radiophonique.

N’hésitez pas à pratiquer à voix haute pour corriger vos éventuelles erreurs, récitez des poèmes, chantez vos chansons préférées, discutez avec anglophones sur Skype ou en vous rendant dans le pub de votre ville.

Plus vous apprendrez tôt à bien prononcer les mots en anglais, mieux vous mémoriserez et pourrez restituer les sons comme il se doit.

Des ressources online ?

Plusieurs ressources existent sur le Web pour parfaire votre accent anglais, en voici quelques unes :

  • Wordreference: c’est un dictionnaire très bien réalisé qui affiche la prononciation en anglais américain ou britannique.
    A noter qu’il y a aussi l’alphabet phonétique qui peut s’avérer très utile.
  • Rhinospike: permet d’obtenir en un clic la prononciation d’une phrase ou même d’un passage d’un texte.Un site 100% gratuit qui fonctionne sur le principe de l’échange : alors que vous demandez la prononciation d’un texte en anglais, vous devez prononcer un texte en français pour un autre internaute.

Obtenir gratuitement la prononciation de mots en anglais.

  • Réussir à l’oral en anglais: cette formation vous guide pas à pas pour vous exprimer comme si vous étiez bilingue.
    Spécialement étudiée et conçue pour les francophones qui désirent s’améliorer à l’oral.
  • Manythings: il ne faut pas se fier à l’ergonomie et au design du site qui laissent à désirer mais, par contre, les exercices des pairs avec le quizz est idéal pour s’entrainer et habituer son oreille aux sons anglophones.
  • English pronunciation pod: une série de 92 podcasts sur la prononciation à l’américaine uniquement.
    A chaque point est traité un point en particulier sur la prononciation anglaise.
  • BBC prononciation: de même pour ceux qui veulent acquérir un accent typiquement british et parler comme les Londoniens, ce site contient des ressources de qualité (vidéos, sons, exercices).

En résumé

On le voit, pour apprendre à parler en anglais, il est important de beaucoup vous investir.

Cet apprentissage, qui peut s’avérer très utile, s’articule autour de 3 points essentiels :

  • Obliger votre cerveau à penser en anglais: il faut une totale immersion et donc une pratique quotidienne, régulière de la langue anglaise.
    Pas besoin de travailler durant 4 heures pour apprendre vos fiches mais vous pouvez lire un livre, regarder un film en VO, discuter avec des amis anglophones, chanter des chansons à voix haute pour vos imprégner de cette nouvelle culture et de ces nouveaux sons.
  • Suivre vos passions: si vous aimez le cinéma anglophone (américain ou british ou irlandais), regardez-les dans leur langue originale. De même pour es livres, les blogs que vous appréciez : l’important est d’allier vos centres d’intérêt et de nourrir ces passions en lisant en anglais.
  • Se donner les moyens de parler correctement anglais et de le comprendre : fixez-vous un calendrier, mois par mois avec des objectifs concrets et réalistes.
    Chaque semaine, vous verrez votre évolution et vous vous rendrez compte qu’au bout de quelques mois de travail régulier, votre niveau sera plus que correct..;;..÷ éléments sont d’excellents supports et des compléments qui seront nécessaires pour apprendre à parler anglais mais n’oubliez pas de prendre des cours d’anglais avec un professionnel pour vous corriger, pour discuter avec lui, pour enrichir vos connaissances.

Et qui sait, une fois que vous maitriserez les rouages de la langue de Shakespeare, peut-être vous orienterez-vous vers une autre langue étrangère ?

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 4,00 sur 5 pour 1 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
Ordre:   Les plus récents | Les plus anciens | Les plus populaires
ngomba mireille
Invité
ngomba mireille

Très intéressant, j’ai beaucoup apprécié !

wpDiscuz