Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Conseils pour l’acquisition de votre ukulélé préféré !

De Philippe, publié le 27/07/2018 Blog > Musique > Guitare > Des Conseils Simples pour Acheter votre Ukulélé au Meilleur Prix

« Les mots sont des notes de musique. » Fabrice Luchini.

Comment acheter mon ukulélé pas cher ? Si la vente de guitare dans un magasin d’instruments de musique ouvre sur un choix abyssal, qu’en est-il si vous achetez un ukulélé ?

Selon un rapport sur les pratiques culturelles des Français en 2008, 23 % de la population savait jouer d’un instrument de musique, une part représentant 11,6 millions de personnes.

En revanche, la même étude renseigne que seulement 12 % d’entre eux à pratiquer un instrument de musique.

Ça y est, on s’est enfin décidé à acheter un ukulélé pour commencer à jouer du ukulélé ou bien garnir sa collection ?

Les cours de guitare ? Trop compliqués et trop contraignants : le ukulélé remporte vos faveurs  ? Il faudra désormais s’y retrouver dans cette jungle qu’est le monde des instruments à cordes pincées et autres accessoires musicaux.

Que l’on soit joueur de niveau débutant, de niveau intermédiaire ou avancé, voici comment acheter un ukulélé au meilleur rapport qualité-prix.

Acheter un ukulélé ou une guitare ?

Faire la balance entre un achat guitare ou celui d’un ukulélé est étrangement une question difficile.

A première vue, l’ukulélé est plus petit, plus maniable, facile à transporter, et bien plus léger qu’une guitare.

Identifier ses penchants en musique : nos conseils. Faire la balance entre la guitare ou l’ukulélé : pas facile !

En effet, un ukulélé mesure seulement la moitié de la taille d’une guitare et son poids, vers 600 grammes, correspond à trois tablettes de chocolat.

Pour apprendre à jouer d’un instrument à cordes, le choix de l’ukulélé au niveau débutant peut s’avérer le plus judicieux car son apprentissage sera bien plus facile.

D’une part, l’ukulélé n’est composé que de quatre cordes. D’autre part, la tension et le tirant des cordes sont beaucoup plus faibles que pour une guitare, même une guitare classique : l’apprenant aura, au début, beaucoup moins mal aux doigts.

Mémoriser les schémas du dictionnaire d’accords sera bien plus aisé que pour la guitare puisque les cordes sont plus faciles à pincer et qu’il y a surtout moins de doigts à positionner.

Par exemple, il ne suffit que de pincer la corde de LA – la dernière plus aiguë – sur la troisième case pour jouer un accord de DO majeur.

Moi qui joue de la guitare, je n’ai jamais appris à jouer de l’ukulélé. Pourtant, je peux vous garantir qu’apprendre l’accord de DO au niveau débutant à la guitare est bien plus difficile car celui-ci se joue sur trois cases et nécessite d’avoir les doigts bien plaqués au manche, pour ne pas étouffer les sons avec sa peau…

En substance, il est donc plus facile d’acquérir de la justesse et de la précision à l’ukulélé qu’à la guitare.

Autre argument en faveur de l’ukulélé : le prix.

On peut trouver un très bon rapport qualité prix pour un ukulélé dans une gamme de prix supérieure, au même tarif qu’une guitare en entrée de gamme : de 150 € à 200 €, les ukulélés sont de bonne qualité tandis qu’au même prix, l’on n’aura une « pelle », une guitare de mauvaise qualité…

Ensuite, le transport : petit et compact, on peut emmener son instrument partout avec soi. Un ukulélé soprano tient aisément dans un sac à dos et peut se transporter facilement (à la plage, en voyage, dans l’avion, etc.).

Alors qu’il faudra payer des taxes à l’aéroport pour embarquer une guitare en soute…

Autre argument en faveur du ukulélé : il peut servir de guitare pour enfant ou disons plutôt, d’instrument d’éveil musical.

Pour initier les plus jeunes aux instruments à cordes et/ou à la théorie musicale (solfège, rythmique), l’ukulélé s’adapte très bien à leur gabarit et leur niveau de pratique.

Un achat ukulélé sera judicieux également si son logement est mal isolé et que les voisins n’aiment pas la musique… L’avantage de cet instrument est que l’on peut plus facilement jouer en sourdine qu’avec une guitare.

Enfin, les sonorités du ukulélé paraissent pour exotiques comparées à celles des morceaux de guitare.

Quelques conseils universels pour dénicher le bon instrument

Notre premier grand conseil, que vous aurez vraiment tout intérêt à suivre, c’est de ne jamais se contenter d’acheter un ukulélé tout seul.

Il faut connaître ses objectifs pour savoir quoi acheter. La Polynésie : n’est-ce pas un joli cadre pour jouer de l’ukulélé en voyage ?

En effet, il vous faut trouver un équipement plus conséquent, constitué d’accessoires tels que :

  • Une housse ou étui de protection (et éventuellement une sangle de guitare selon l’usage prévu) pour éviter les rayures voire la casse dès les premiers transports,
  • Des cordes ukulélé top qualité, dont plusieurs de rechange pour ne jamais en manquer lors d’une répétition ou d’un concert,
  • Un accordeur ukulélé, afin de ne pas se casser les oreilles au bout de quelques jours – à moins que vous n’ayez l’oreille absolue d’un Mozart.

Notre deuxième conseil, c’est de bien définir l’usage prévu pour votre ukulélé : déco, concerts publics, transports fréquents, cour de guitare etc.

Vos considérations permettront de définir une taille et un certain impératif de qualité.

La problématique de la budgétisation doit être abordée ici, un peu comme le pianiste qui ne peut s’offrir un Steinway et n’a d’autre possibilité que de se rabattre sur un synthétiseur.

Généralement, une première acquisition d’ukulélé ne concerne que les grands commençants, qui n’ont guère besoin de frapper à la porte de feu M. Stradivarius.

Il faut chercher du fonctionnel et de l’économique.

À cet égard, nous vous invitons à arrêter votre choix sur un ukulélé soprano.

Pourquoi ? Parce que c’est le format standard et traditionnel de l’instrument. Il permet un large répertoire, et c’est sa sonorité qui est connue du public.

En outre, sa petite taille le rend plus pratique à transporter. Mais bon, si cette question-là ne vous embête pas, vous pouvez aussi vous mettre à la contrebasse !

Seuls les guitaristes doués pourront déroger à ce principe, pour retrouver des sensations plus proches de celles que leur procurait leur gratte habituelle.

L’aspect visuel d’un premier kamaka est essentiel, non tant d’un point de vue esthétique que pour mieux s’y retrouver avec ses gros doigts.

La « lisibilité » des frettes et touche est un élément crucial pour celui qui débute en ukulélé. Ça vous facilitera la vie !

Enfin, rien ne sert de se ruiner : limitez-vous à un plafond de 100€, et économisez le reste pour une seconde acquisition, plus tard, si vraiment vous persévérez dans la voie de l’ukulélé !

Découvrez également ici nos cours de guitare

Les différentes sortes d’ukulélés

La base, avant de se lancer dans un cours de guitare ou de ukulélé, c’est d’abord de se mettre d’accord sur l’objet que l’on souhaite acquérir.

Choisir ses instruments selon son gabarit est un critère important. Si l’on est de grande stature, il faudra plutôt un ukulélé baryton…

L’ukulélé pur et dur ne date que de la fin du 19ème siècle, d’où sa popularité croissante au début du siècle suivant.

C’est à la base un cousin direct à six cordes du « kamaka hawaiien », lequel n’avait que quatre cordes et égayaient les soirées des insulaires de l’océan Pacifique.

Pourtant, ce que nous appelons « ukulélé » aujourd’hui est bel et bien cette version à quatre cordes dont les sonorités sont si agréables à entendre !

Le plus extraordinaire, c’est que cet instrument au son inimitable est le fruit d’un mariage entre les traditions océaniennes et le savoir-faire de la lutherie portugaise.

Les non-initiés considèrent que l’ukulélé n’est qu’une espèce de petite guitare.

L’ukulélé ayant également des cordes, des chevilles, un chevalet, un manche et une caisse de résonance, ne serait qu’une guitare en miniature…

Mais de là à prétendre que c’est le lot des guitaristes pauvres ou ratés, il ne faut tout-de-même pas exagérer. C’est un peu comme les personnes qui reproduisent un cliché bien ancré dans la conscience collective, faisant de chaque guitariste un bassiste potentiel.

Or basse et guitare sont deux instruments à cordes à part entière, dont le jeu de chacun est différent. Bref.

Cet instrument – l’ukulélé – n’est pas toujours de la même taille. En effet les ukulélés se subdivisent en quatre familles ayant chacune un son plus ou moins aigu et un diapason spécifique :

  • Les barytons, avec un diapason supérieur à 45,50 cm,
  • Les ténors, entre 40,50 et 45,50 cm,
  • Les ukulélés de concert, entre 35,50 et 40,50 cm,
  • Les sopranos, entre 30,50 et 35,50 cm.

C’est cette dernière catégorie qui renvoie aux ukulélés « traditionnels ». Si vous souhaitez jouer la carte de l’authenticité et du classique, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Votre choix, comme nous allons le voir un peu plus loin, dépendra surtout du style de musique que vous préférez ainsi que de votre style de jeu, sans oublier la qualité de votre technique.

Fingerpicking ou damping, vous trouverez votre bonheur !

Achat ukulélé : quels sont les pièces et matériaux importants ?

Il ne faut pas lésiner sur la qualité et la solidité de votre instrument.

Le bois dans lequel il est ciselé a son importance. Il n’y a pas une essence obligée ou plus conseillée qu’une autre, mais on préfère généralement le bois de koa et l’acajou (un peu comme la guitare acoustique).

Faire attention à l'anatomie du produit avant de s'engager dans l'achat. Quel type de chevilles pour mon ukulélé ?

Choisir une guitare ou un ukulélé exige une grande attention, car il faut veiller au bon état de toutes ses pièces.

Les quatre cordes doivent être de qualité pour durer et tenir l’accord. Le chevalet et son sillet sont leurs principaux supports, sans lesquels l’équilibre de l’ukulélé est en cause.

La table d’harmonie doit s’ouvrir sur une bouche sans imperfection dans son dessin, tandis que l’éclisse doit permettre une bonne prise en main et une conduction sonore irréprochable.

Les repères de touche vous aideront à vous y retrouver entre touche et frettes du manche. Ce dernier est surmonté d’un sillet de tête, de la tête et de clefs, bien sûr.

Rien de sorcier pour qui s’y entend un peu en lutherie et en guitare vintage !

Découvrez également comment apprendre le ukulélé

Comment choisir son ukulélé ?

Tout d’abord, le critère fondamental de choix de l’ukulélé concerne la taille de l’apprenant au regard de celle de l’instrument.

On recommande souvent aux enfants de moins de 12 ans d’apprendre à jouer sur un ukulélé soprano, dont la taille – entre 30,5 et 35,5 cm – s’adaptera parfaitement avec leurs petits doigts.

A l’inverse, un individu adulte de grande taille pourrait être gêné par un si faible gabarit.

Pour un bel achat, il faut discriminer entre les qualités de matériaux employés. L’aspect esthétique, l’extérieur de l’ukulélé est important. Quelle essence de bois est utilisée ?

On parle alors de diapason – mesurant la longueur de la partie vibrante des cordes – plutôt que de taille.

C’est la raison pour laquelle il faudra privilégier dans ce cas un ukulélé concert, voire un baryton.

Comme tout instrument de musique, l’achat est toujours tributaire du budget que l’on y attribue.

On comprend bien qu’au stade de l’initiation musicale, on n’achètera pas un instrument à 500 € puisqu’il convient d’abord d’apprendre sur un ukulélé d’entrée de gamme afin de confirmer ou infirmer sa passion pour la musique.

Pour bien choisir, il importe également de considérer l’aspect esthétique extérieur de l’instrument : la forme de l’ukulélé, de la tête, du chevalet, du bas de la touche, le vernis mat ou brillant, la qualité des finitions, l’essence de bois choisie, etc.

Se méfier aussi des préjugés concernant les instruments de musique : évidemment, un ukulélé industriel d’un magasin de musique peut tout autant faire l’affaire pour des instrumentistes amateurs qu’un instrument de lutherie.

Voici d’autres paramètres à considérer dans son choix :

  • La justesse : on mesure la justesse de l’ukulélé (accordé en « GCEA » : sol, do, mi, la) avec un accordeur chromatique ou numérique, en vérifiant l’accordage à la 12ème case,
  • La couleur du son : brillant (soprano), rond, cristallin (Koaloha concert et ténor),
  • Les mécaniques : à friction ou de type guitare, impactent sur l’accordage et le réglage de l’instrument.

Il convient en dernier lieu d’examiner la puissance sonore de l’instrument, que l’on appelle la projection : plus la projection de l’instrument est grande, plus il joue fort. A ce titre, précisons que le son perçu par le public est généralement plus fort que celui qu’entend l’instrumentiste lui-même.

Acheter son ukulélé dans un magasin de musique

Il n’est pas toujours évident de savoir où acquérir son ukulélé !

Demander conseil aux professionnels pour acheter un premier instrument ! Comment s’y retrouver dans toute cette jungle d’instruments ? Où se trouve mon ukulélé préféré ?

Si vous habitez dans une agglomération, il semble incontournable de se déplacer dans des magasins de musique.

Pourquoi ? Tout simplement parce que cela permettra de regarder de près et d’essayer les différents types d’ukulélés, et de les comparer entre eux.

On se rendra vite compte, au passage, que ce n’est pas la même affaire que de jouer de la guitare…

Surtout, ne vous contentez pas d’un seul commerce, mais visitez-en plusieurs, ce qui ne pourra qu’élargir l’horizon des possibles.

Tout en soutenant le commerce local et de proximité, vous pourrez bénéficier des conseils avisés des vendeurs, lesquels sont censés connaître leur marchandise.

C’est l’idéal pour apprendre un premier accord digne de ce nom et, éventuellement, quelques menus réglages.

Sauf exception du patron pas sympa, il est de coutume de pouvoir tester les instrument pour se faire soi-même une idée.

Ces magasins ont par ailleurs l’avantage de s’insérer dans un réseau de mélomanes et de profs de guitare, ce qui pourrait vous aider à trouver des cours guitare ou une aide quelconque pour vous assister dans vos progrès.

Le seul bémol, c’est que vous serez probablement dépité par la faible offre d’ukulélés présentés, surtout en comparaison avec les guitares (gaucher, guitare sèche, guitare manouche, basse guitare, guitare enfant, guitare de voyage, etc. : là, il y en a pour tout le monde).

En région parisienne, il faut absolument que vous vous forciez à passer chez les Charles. À notre connaissance, c’est le seul magasin spécialisé de France à avoir autant d’ukulélés disponibles.

Ukulélés : les meilleures marques

Comme dans tout domaine, les fabricants sont nombreux, et certaines firmes semblent sortir du lot.

Il ne s’agit parfois que de bonne communication, ou alors de prix défiant toute concurrence (comme pour les vêtements chinois…), mais ce n’est pas toujours le cas.

Comment faire son choix parmi l'offre d'ukes disponible ? La marque « Flight » m’assurera-t-elle vraiment une bonne qualité de jeu ?

Les choses finissent par se savoir, surtout entre passionnés et musiciens expérimentés. Les bons tuyaux courent par le bouche à oreille et sur le net, et cette boussole va nous aider à opérer notre choix.

Les modèles d’ukulélés les plus usités des joueurs sont très certainement le Mahilélé (entre 50 et 70€) et le Flea (au-dessus de 150€). Ils sont largement plus robustes que les Benton d’entrée de gamme.

Les déclinaisons sont diverses : customisation quasi inexistante et touche en plastique ou polycarbonate ; davantage de décoration ; ou table et touche entièrement en bois (non massif).

A noter que pour du bois massif, il faut compter un budget supérieur à 100€.

Côté longévité, mieux vaut parier sur cette dernière offre.

Si vos moyens le permettent, les factures Aloha et Stagg (voire Applause, dans les 100€) sont un cran au-dessus du Mahilélé.

Sur la gamme supérieure, vous pourrez jeter votre dévolu sur Lag ou Lanikai (70€ pour le LU-21) puis sur Bruko et Kala Travel (moins de 200€).

L’Ohana SK-38 mérite de terminer cette liste, à 179€ mais pour un rapport qualité prix remarquable.

Pour des ukulélés « Deluxe », il faut quitter l’univers du prêt-à-porter (à moins d’acheter le Kiwaya KTS-4 à 420€) et se déplacer chez les luthiers. C’est musicalement top, mais il faut avoir de bonnes provisions sur son compte en banque…

Découvrez également comment trouver des tablatures ukulélé !

Voici un tableau récapitulatif pour mieux s’y retrouver :

Marques d'ukulélésGamme de prix
Mahilélé50 €- 70 €
Lag et Lanikai70 €
Benton 20 € - 120 €
Flea150 € et +
Aloha et Stagg100 €et +
Bruko et Kala TravelMoins de 200 €
Ohana SK-38179 €
Kiwaya KTS-4420 €

Quels accessoires de musique doit-on ajouter ?

Acheter un ukulélé simple ne suffit pas, hélas. Comme pour le premier achat d’une guitare folk ou guitare électro acoustique, il faut s’équiper d’un ensemble d’accessoires permettant de jouer de façon optimale.

Quels autres outils faut-il associer à l'achat d'un ukulélé ? Marshall, maître en la matière d’amplification des instruments électro-acoustiques.

Envie de déchiffrer d’oreille ou de télécharger la tablature du célèbre morceau Somewhere over the rainbow de l’Américain Hawaïen Israel Kamakawiwoʻole (1959-1997) ?

On pense qu’avoir de trop gros doigts empêche d’apprendre à jouer de la guitare ou du ukulélé ?

Israel Kamakawiwoʻole – surnommé IZ – ou Biréli Lagrène, l’un des guitaristes actuels de jazz manouche les plus talentueux, ont démontré le contraire !

Voici les accessoires fondamentaux qu’il faut acheter avec l’ukulélé :

  • La housse étui : idéal pour transporter l’instrument partout sans l’abîmer,
  • Un médiator ou plectre,
  • Un jeu de cordes de rechange : on va en casser de nombreuses, en jouant ou en accordant l’instrument,
  • Un câble jack, si l’on a un ukulélé électro-acoustique,
  • Un ampli guitare si l’on achète un ukulélé électro-acoustique,
  • Une méthode ukulélé d’apprentissage de niveau débutant,
  • Un capodastre pour ukulélé afin de changer la tonalité (un capodastre de guitare pourra sans doute faire l’affaire),
  • Un trépied pour poser son instrument sans l’abîmer,
  • Un accordeur guitare.

On pourra éventuellement ajouter d’autres accessoires, qui eux, ne sont pas essentiels. Ils serviront à rajouter des nuances au jeu, ou à customiser l’instrument.

On pense par exemple au bottleneck, ce petit tube en verre enfilé à un doigt de la main gauche et que l’on fait glisser le long des cordes (le guitariste Ben Harper s’en sert beaucoup).

Certes, cet accessoire est très employé pour la guitare, notamment en guitare blues, mais l’effet produit est également agréable sur un ukulélé.

On peut faire l’acquisition d’un pupitre si l’on ne sait se séparer des tablatures et que l’on a un jeu plutôt académique, ou scolaire. Si la tablature est essentielle pour déchiffrer et obtenir le bon doigté, nous conseillons toutefois de s’en affranchir dès que l’on peut.

Pourquoi ?

Parce que mémoriser un morceau par cœur va permettre de comprendre la musique dans son ensemble et d’explorer d’autres horizons (improviser, trouver des arrangements), ce que la reproduction note à note ne permet pas.

Où acheter son ukulélé en ligne ?

Pour les joueurs habitant dans les zones rurales, il faut faire de la route pour se rendre au magasin de musique de la ville la plus proche. A cela, l’achat en ligne s’avère un bon compromis.

Il va dès lors falloir recourir à des de magasin de musique en ligne tels qu’Ukebox.fr, Exquisite.fr et Woodbrass.com.

Les instruments les moins chers du net se trouvent sur Thomann et Woodbrass.

Sur Thomann par exemple, l’éventail des prix va de 17,90 € pour un ukulélé soprano à plus de 1 000 € (le plus cher étant à 1 975 €). Le milieu de gamme oscillant pourtant autour de 100 €.

Voici notre astuce pour trouver un ukulélé de bonne qualité en minorant sa facture : aller dans un magasin de musique, essayer un bon instrument et noter la référence, puis l’acheter en ligne.

Cette pratique enrichit les grandes enseignes musicales au détriment des petits vendeurs… Mais elle permet toutefois d’acheter un ukulélé à moins cher.

Il ne reste plus qu’à trouver des professeurs particuliers sur la plateforme Superprof !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 6 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar
Les plus récents Les plus anciens Les plus populaires
Lise Ledoux
Invité
Lise Ledoux

J’aimerais avoir des cours avec un prof, je suis dans le quartier Villeray a Montréal.
Mon instrument est accordéon piano 120 bases.