Présentation

L'argent est un élément chimique qui porte le numéro 47 dans la classification périodique des éléments.

Où se situe l'argent dans le tableau périodique des éléments ? Le tableau périodique des éléments.

Informations générales
SymboleAg
Numéro atomique47
FamilleMétal de transition
Groupe11
Période5
Blocd
Masse volumique à 20 °C10,5 g.cm3
Dureté2,5
CouleurBlanc argenté
Propriétés atomiques
Masse atomique107 u
Rayon atomique160 pm
Configuration électronique[Kr] 5s1 4d10
Électrons par niveau d'énergie2 | 8 | 18 | 18 | 1
OxydeAmphotère
Propriétés physiques
État ordinaireSolide
Point de fusion961 °C
Point d'ébullition2162 °C

Définitions

  • Numéro atomique : Le numéro atomique d'un atome représente le nombre de protons de ce dernier
  • Famille : L'UICPA (Union internationale de chimie pure et appliquée) a regroupé en 10 familles les éléments chimiques qui présentent des propriétés physiques et chimiques semblables
  • Groupe : Chaque groupe correspond aux éléments chimiques présents dans une même colonne du tableau périodique des éléments
  • Période : Chaque période correspond aux éléments chimiques présents dans une même ligne du tableau périodique des éléments. Ils partagent également le même nombre de couches électroniques. On en compte 7 au maximum
  • Bloc : Les éléments périodiques sont classés par bloc selon leurs propriétés et selon les couches électroniques jusqu’auxquelles elles sont remplies
  • Dureté :  La dureté d'un matériau représente la résistance qu'il oppose à la pénétration. On peut la mesurer selon plusieurs méthodes : la méthode par pénétration, la méthode par rayage ou encore la méthode par rebondissement
  • Point de fusion : Le point de fusion correspond à un moment de pression et de température à partir duquel l'élément chimique fond, passant ainsi de l'état solide à l'état liquide
  • Point d'ébullition :  Le point de fusion correspond à un moment de pression et de température à partir duquel l'élément chimique bout, passant ainsi de l'état liquide à l'état gazeux

Rappel : La classification périodique des éléments, aussi appelée tableau de Mendeleïev, du nom de son créateur. C'est un chimiste russe qui en 1869 créa un tableau dont le but était de regrouper tous les éléments chimiques connus par points communs (groupes et familles par exemple). Il a souvent été ajusté et mis à jour depuis cette époque.

Sa dernière révision date de 2016 par l'UICPA (Union internationale de chimie pure et appliquée), une ONG suisse qui a pour but l'évolution de la physique-chimie. Le tableau périodique compte à ce jour 118 éléments.

Comment obtient-on de l'argent ? De l'argent à l'état pur !

Un peu d'histoire

Étymologie

Le mot "argent" vient du latin "argentum" qui était utilisé pour définir la monnaie.
Dans l'antiquité, en grec ancien, le mot "argyros" désignait quant à lui quelque chose de blanc, brillant, laiteux et clair.

Premières découvertes

L'argent est un métal existant dans la nature, on dit qu'il y est présent à l'état natif. Il est connu par l'homme depuis la préhistoire et utilisé pour la fabrication de bijoux, d'ornements, d'ustensiles et de pièces de monnaies.

A ce moment il était déjà considéré comme un métal précieux et sa valeur était même supérieure à l'or (ce dernier étant plus abondant à l'état naturel) jusqu'à ce que soient découvertes des techniques permettant de l'extraire de différents minerais.

Les premiers hommes à l'utiliser sont ceux du Néolithique, soit 5000 ans avant J.-C. Ils fabriquent des objets de décoration ou de la vaisselle avec ce matériau très malléable.

Durant l'Antiquité, en Grèce par exemple, il se développe une culture autour de l'argent, qui devient peu à peu un métal précieux et une gage de richesse.
En 700 avant J.-C. les Assyriens sont les premiers à lui donner une valeur monétaire, en inscrivant sur des pièces en argent des nombres définissant cette dernière.

Jusqu'à la renaissance, l'argent est utilisé pour décorer les statues, les objets précieux. C'est ensuite l'église qui y accorde de l'importance en l'intégrant dans des reliquaires, croix, tabernacles, etc.
L'argenterie étant devenue aussi importante que l'orfèvrerie.

Pour finir, au XIXe siècle l'argent entre dans l'ère industrielle, son utilisation se révélant très intéressante grâce à ses propriétés physiques et chimiques.

Il faut cependant souligner que de tout temps l'argent à été utilisé comme étalon monétaire et que les états disposaient souvent de réserves en argent (sous forme de lingots par exemple).

Présence à l'état naturel

L'argent est un élément assez rare à la surface de la Terre. Son clarke est à 0,1 g par tonne. Il est présent à l'état naturels dans les sols des pays suivants :

  • Pérou
  • Mexique
  • Saxe
  • Norvège

On le trouve sous la forme de fils, parfois en veines dans d'autres matériaux mais aussi quelques fois sous la forme de cristaux ou pépites, isolés ou non.

Définition : Le clarke d'un élément chimique définit sa présence moyenne dans la croûte terrestre . Il s'exprime sous la forme d'une fraction massique en pourcentage, ppm (partie par million), ou ppb (partie par milliard).

Techniques d'extraction

L'argent peut être extrait des minerais argentifères déjà exploités pour leurs réserves en cuivre ou en plomb. Dans le cas de gisements de blende, de galène ou de pyrite par des techniques de chloruration et amalgamation. Il se récupère aussi lors du traitement du cuivre et de plomb.

On trouve du chlorure d'argent dissous dans le chlorure de sodium, mais aussi de l'argent précipité dans des roches de mercure.

Par exemple, on trouve de l'argent dans la composition de la galène. C'est un minéral qui se compose de sulfure de plomb mais aussi de traces d'autres métaux tels que du fer, de l'argent, du cuivre ou encore du zinc. On peut donc obtenir l'argent à partir de la galène par le biais de cristallisations successives.

Définitions :

  • Chloruration : Pratique en chimie qui consiste à transformer en chlore ou combiner avec du chlore un autre élément afin d'aboutir à une réaction
  • Amalgmation : Technique qui consiste à extraire de l'or ou de l'argent en les solubilisant dans du mercure
  • Cristallisation : Opération qui consiste à isoler des parties d'un matériau sous la forme de cristaux

Comment extraire l'argent ? Extrait de galène (en gris).

Production

Aujourd'hui, la majeure partie de l'argent est extrait des mines ou provient du recyclage. On compte à environ 19700 tonnes pour la production minière contre 5600 tonnes pour le recyclage.

Les principales mines desquelles on extrait l'argent sont les suivantes :

  • 40 % mines d’argent
  • 30 % mines de plomb et de zinc
  • 20 % mines de cuivre
  • 7 % mines d’or
  • 3 % d'aluminium

Quelques alliages

On utilise fréquemment l'argent en alliages. En voici quelques uns :

  • L'électrum : Alliage d'or et d'argent présent à l'état naturel, il était très utilisé dans l'Antiquité, en Grèce notamment, pour la confection de pièces de monnaie. Ensuite, il a servi de décoration pour les peuples égyptiens. Son utilisation a été par la suite abandonnée puisque les monnaies reposaient beaucoup sur le poids des métaux entre eux et l'électrum se prêtait mal à cette utilisation. Il est composé à environ 55 % d'argent.
  • L'argent Britannia : Composé à 95,84 % d'argent puis de cuivre, c'est un des alliages d'argent les plus purs.
  • L'argent sterling : C'est un alliage dont la composition est de 92,5 % d'argent, puis complétée par d'autres métaux tels que du cuivre. Aussi appelé argent fin, il a servi comme monnaie pour le Royaume-Uni et la Chine au XXe siècle.
  • L'argentan : C'est un alliage de nickel et d'argent avec une teneur en nickel comprise entre 12 % et 18 %. Cela lui permet d'avoir une certaine résistance à la décoloration qui peut survenir avec l'oxydation du métal. Il garde donc une jolie couleur argentée face aux aléas du quotidien. Utilisé pour la fabrication de jetons ou de pièces souvenirs, ses caractéristiques physiques lui permettent d'être facilement détecté par les monnayeurs électroniques.

Propriétés physiques et chimiques de l'argent simple

L'argent simple de formule Ag a une couleur blanche. Il se présente sous la forme d'un cristal cubique malléable et ductile (disposant d'une grande plasticité, pouvant de manipuler s'étirer sans se rompre).

C'est le meilleur métal conducteur calorifique et électrique que l'on connaisse dans les conditions habituelles de pression et de température. Il présente également une importante résistance aux agents chimiques. Il est insoluble dans l'eau et dans les solvants basiques (avec un pH supérieur à 7). De plus, il ne s'oxyde pas très facilement.
Il a cependant une vulnérabilité aux acides (acide nitrique et sulfurique notamment) ainsi qu'aux sulfures en général.

Utilisations

Usage industriel

Dans le domaine de l'industrie, l'argent est utilisé en alliage, ce qui lui confère une grande résistance à l'usure et à l'oxydation. Il est solide et étanche.

En électricité, il est utilisé comme conducteur car il dispose d'une meilleure conductivité (capacité à faire passer l'électricité) que le cuivre et ce même quand il commence à s'oxyder.

On l'utilise aussi en chimie comme catalyseur (augmente la vitesse d'une réaction chimique).

Depuis une dizaine d'année, l'argent entre dans la composition des nanotechnologies, on parle alors de nano-argent. Ces nano-particules disposent de propriétés biocides et pesticides qui intéressent les industries pharmacologiques et agroalimentaires.

Usage domestique

A la fin du XXe siècle, on utilisait presque 6000 tonnes d'argent par an dans le domaine de la photographie. En effet, les sels d'argent ayant des propriétés photosensibles, il était utilisé sur les bobines et le papier photographique. De nos jours, cette utilisation est obsolète avec la photographie numérique.

C'est aussi un métal de choix pour la bijouterie, avec plus de 7500 tonnes utilisées par an dans la confection de bijoux, colliers, bagues, etc. Disposant d'une grande malléabilité, il est un matériau facile à travailler, ce qui est important dans le cadre du travail de précision du joaillier.

Pour finir, on l'utilise aussi un peu en musique, pour la confection des flûtes traversières ou encore les cordes de guitare par exemple.

Propriétés toxiques

L'argent est un élément toxique et polluant. Il détruit les micro-organismes tels que les champignons et les bactéries.
On calcule la présence d'argent dans un environnement afin d'en déterminer son niveau de contamination et ainsi la pollution présente dans cet environnement.

Chez l'Homme, il existe une maladie nommée argyrisme qui survient en cas de forte exposition à l'argent. Les sujets ont la peau qui se colore en gris foncé. Une prise d'argent (dans le cadre d'un traitement thérapeutique par exemple) de l'ordre de quelques grammes par jour peut causer l'apparition de la maladie au bout des premiers mois.

Cette maladie cause de graves lésions cérébrales qui peuvent entraîner la mort des sujets. Il n'existe aucun moyen de soigner de l'argyrisme.

Quels sont les risques liés à l'argent pour la santé ? L'argent peut être très toxique.

Puisse cet article sur l'argent vous apporter fortune et réussite dans vos études !

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (4,67/ 5 pour 6 votes)
Loading...

Yann

Fondateur de Superprof et ingénieur, nous essayons de rendre disponible la plus grande base de savoir.
Passionné par la physique-chimie et passé par la filière scientifique au lycée, je partage mes cours (après les avoir mis à jour selon le programme de l’Éducation Nationale).

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide