L'einsteinium est un élément chimique qui porte le numéro 99 dans la classification périodique des éléments.

Quelle est la place de l'einsteinium dans le tableau périodique des éléments ?
Le tableau périodique des éléments.
Informations générales
SymboleEs
Numéro atomique99
FamilleActinide
Période7
Blocf
Masse volumique8,840 g.cm-3
CouleurArgenté
Propriétés atomiques
Masse atomique252 u
Configuration électronique[Rn] 7s2 5f11
Électrons par niveau d'énergie2 | 8 | 18 | 32 | 29 | 8 | 2
Propriétés physiques
État ordinaireSolide
Point de fusion859,85 °C

Définitions

  • Numéro atomique : Le numéro atomique d'un atome représente le nombre de protons de ce dernier
  • Famille : L'UICPA (Union internationale de chimie pure et appliquée) a regroupé en 10 familles les éléments chimiques qui présentent des propriétés physiques et chimiques semblables
  • Groupe : Chaque groupe correspond aux éléments chimiques présents dans une même colonne du tableau périodique des éléments
  • Période : Chaque période correspond aux éléments chimiques présents dans une même ligne du tableau périodique des éléments. Ils partagent également le même nombre de couches électroniques. On en compte 7 au maximum
  • Bloc : Les éléments périodiques sont classés par bloc selon leurs propriétés et selon les couches électroniques jusqu’auxquelles elles sont remplies
  • Dureté : La dureté d'un matériau représente la résistance qu'il oppose à la pénétration. On peut la mesurer selon plusieurs méthodes : la méthode par pénétration, la méthode par rayage ou encore la méthode par rebondissement
  • Point de fusion : Le point de fusion correspond à un moment de pression et de température à partir duquel l'élément chimique fond, passant ainsi de l'état solide à l'état liquide
  • Point d'ébullition : Le point d'ébullition correspond à un moment de pression et de température à partir duquel l'élément chimique bout, passant ainsi de l'état liquide à l'état gazeux

Rappel : La classification périodique des éléments, aussi appelée tableau de Mendeleïev, du nom de son créateur. C'est un chimiste russe qui en 1869 créa un tableau dont le but était de regrouper tous les éléments chimiques connus par points communs (groupes et familles par exemple). Il a souvent été ajusté et mis à jour depuis cette époque.

Sa dernière révision date de 2016 par l'UICPA (Union internationale de chimie pure et appliquée), une ONG suisse qui a pour but l'évolution de la physique-chimie. Le tableau périodique compte à ce jour 118 éléments.

L’UICPA, l’Union Internationale de Chimie Pure et Appliquée est une organisation non gouvernementale ayant son siège à Zurich, en Suisse. Créée en 1919, elle s’intéresse au progrès de la chimie, de la chimie physique et de la biochimie. Ses membres sont les différentes sociétés nationales de chimie et elle est membre du Conseil International pour la Science.

L’UICPA est une autorité reconnue dans le développement des règles à adopter pour la nomenclature, les symboles et autres terminologie des éléments chimiques et leurs dérivé via son Comité Interdivisionnel de la Nomenclature et des Symboles. Ce comité fixe la nomenclature de l’UICPA.

Un peu d’histoire

Étymologie

Le nom de l'einsteinium est une référence au célèbre physicien américain Albert Einstein.

Découverte de l'einsteinium

L'einsteinium fut découvert en 1952 à l'Université de Californie à Berkeley par Albert Ghiorso. Sa découverte eu lieu dans les restes de l'explosion de la première bombe H de l'histoire : Ivy Mike. L'isotope découvert était de l'einsteinium 253.

Il faudra néanmoins attendre 1955 pour que cette découverte soit publiée au grand public, étant sous couvert de secret militaire avant cette date.

Qu'est-ce qu'un rayonnement gamma ?
L'einsteinium émet des rayonnements gamma et des rayons X lors de ses désintégrations radioactives.

Université de Californie à Berkeley

L’Université de Californie à Berkeley est une université américaine considérée comme l’une des universités les plus sélectives et prestigieuses du monde. 91 prix Nobel, 45 prix MacArthur, 23 prix Turing, 19 Oscars, 14 prix Pulitzer, 13 médailles Fields et 207 médailles olympiques ont été décernés à des personnes liées à cette université, que ce soit des anciens étudiants, des professeurs ou des chercheurs depuis sa fondation en 1868.

Elle est aussi à l’origine de la découverte de seize éléments chimiques présents dans le tableau périodique. C’est la seule université au monde à être responsable d’autant de découvertes.

Albert Ghiorso

Albert Ghiorso est un physicien spécialisé dans le nucléaire et ayant vécu entre 1915 et 2010 aux Etats-Unis.
Ses recherches menées à Berkeley, en Californie, lui permirent de découvrir bon nombre d'atomes, à savoir :

  • L'américium,
  • Le curium,
  • Le berkélium,
  • Le californium,
  • L'einsteinium,
  • Le fermium,
  • Le mendélévium.

Même renommé pour ses nombreuses découvertes lors de sa carrière, il continue ses recherches jusqu'aux derniers instants de sa vie, notamment sur les éléments dits super-lourds, les énergies de fusion et les sources d'électrons.

Ivy Mike

On désigne sous le nom de code Ivy Mike la première bombe H ayant abouti.

Une bombe H, connue sous les noms de bombe à hydrogène, bombe à fusion ou encore bombe thermonucléaire est une bombe nucléaire qui tire son énergie de la fusion de noyaux légers comme ceux de l’hélium ou du deutérium par exemple

C'est la première fois qu'un test sur ce type de bombe nucléaire lancé par les Etats-Unis est un succès. Son explosion eut lieu en 1952, le 1er novembre, à 7h15, sur l'atoll d'Eniwetok dans le Pacifique.

Pesant 60 tonnes et emportant avec elle comme fusionnant du deutérium liquide à -250 °C, Ivy Mike n'était qu'une expérimentation et n'était absolument pas utilisable en temps qu'arme nucléaire car impossible à larguer ou à diriger.

Cette expérience permit aux américains de se rendre compte que la bombe H était beaucoup plus puissante et beaucoup plus destructrice que la bombe A.

Une bombe A, connue également sous le nom de bombe atomique, bombe nucléaire ou encore bombe à fission est une bombe nucléaire qui tire son énergie de la fission d’éléments radioactifs comme le plutonium ou l’uranium. Ce fut les premières bombes atomiques ayant servi d’armes nucléaires lors de la Seconde Guerre mondiale, mais aussi les seules bombes ayant été utilisés lors de conflits. Little Boy et Fat Man, les bombes nucléaires de l’armée américaine ayant touché respectivement Hiroshima et Nagasaki en sont deux exemples.

La puissance de son explosion équivalait à environ 500 fois la bombe Little Boy s'étant écrasée sur Hiroshima en 1945.

Les meilleurs professeurs de Physique - Chimie disponibles
1er cours offert !
Anis
4,9
4,9 (79 avis)
Anis
90€
/h
1er cours offert !
Greg
5
5 (96 avis)
Greg
110€
/h
1er cours offert !
Grégory
5
5 (83 avis)
Grégory
110€
/h
1er cours offert !
Ahmed
4,9
4,9 (79 avis)
Ahmed
40€
/h
1er cours offert !
Minh duc
5
5 (49 avis)
Minh duc
100€
/h
1er cours offert !
Pierre-thomas
5
5 (42 avis)
Pierre-thomas
80€
/h
1er cours offert !
Sébastien
5
5 (71 avis)
Sébastien
60€
/h
1er cours offert !
Antoine
4,9
4,9 (73 avis)
Antoine
60€
/h
1er cours offert !
Anis
4,9
4,9 (79 avis)
Anis
90€
/h
1er cours offert !
Greg
5
5 (96 avis)
Greg
110€
/h
1er cours offert !
Grégory
5
5 (83 avis)
Grégory
110€
/h
1er cours offert !
Ahmed
4,9
4,9 (79 avis)
Ahmed
40€
/h
1er cours offert !
Minh duc
5
5 (49 avis)
Minh duc
100€
/h
1er cours offert !
Pierre-thomas
5
5 (42 avis)
Pierre-thomas
80€
/h
1er cours offert !
Sébastien
5
5 (71 avis)
Sébastien
60€
/h
1er cours offert !
Antoine
4,9
4,9 (73 avis)
Antoine
60€
/h
1er cours offert>

Présence à l’état naturel de l'einsteinium

L'einsteinium étant un élément synthétique, on ne peut le retrouver naturellement à la surface de la Terre. Il ne peut qu'être produit par l'Homme.

A quoi sert l'einsteinium ?
L'einsteinium est un élément que l'on retrouve dans des films de science fiction ou dans des jeux vidéos. Dans la réalité, il n'est présent qu'en petites quantités et ne sert qu'à faire des recherches scientifiques.

Propriétés physiques et chimiques de l'élément 99

L'einsteinium est un métal hautement radioactif qui émet des rayons gamma et des rayons X.

La radioactivité gamma est un rayonnement provoqué par une désintégration gamma. Le plu souvent, ces désintégrations accompagnent des désintégrations alpha ou bêta. En effet, quand il émet un rayon alpha ou bêta, le noyau devient excité. lors de l’émission d’un rayonnement électromagnétique gamma, le noyau peut donc redescendre à un état plus stable
Les rayons gamma ont une longueur d'onde encore plus petite que les rayons X

Il peut former des composés avec de l'oxygène : des oxydes tels que EsOCl ou Es2O3 ; ou bien avec des halogènes en formant ESF4 ou EsBr3 par exemple.

Les isotopes de l'einsteinium

Des isotopes sont des atomes qui possèdent le même nombre de protons mais un nombre différent de neutrons

Comme tous les éléments synthétiques, l'einsteinium ne possède aucun isotope stable. Néanmoins, on lui connait 19 radioisotopes ainsi que 3 isomères nucléaires.

Des isomères nucléaires sont des atomes qui partagent le même noyau mais dans états énergétiques différents. C’est à dire qu’ils comportent un spin et une énergie d’excitation spéciaux. Dans leur état d’énergie le plus bas, on dit qu’ils atteignent l’état fondamental

Les nombres de masse de ses radioisotopes sont compris entre 240 et 258.

Le nombre de masse d’un atome est le nombre de nucléons qu’il contient. Il s’agit donc de la somme du nombre de protons et du nombre de protons qui constituent le noyau de l’atome

L'isotope avec la durée de demie-vie la plus courte est l'einsteinium 240 avec une durée de demie-vie d'une seule seconde.
L'isotope avec la durée de demie-vie la plus longue est l'einsteinium 252 avec une durée de demie-vie d'environ 471 jours.

Les utilisations et apparitions de l'einsteinium

L'einsteinium n'a aucune application autre que celle que lui offre la recherche scientifique.
Il permet notamment d'étudier les rayonnements gamma et rayons X, ainsi que les désintégrations qui y sont associées.

Il n'en est produit que de très petites quantités, n'ayant aucun intérêt pour l'industrie.

L'einsteinium a aussi fait parler de lui dans l'univers télévisé ainsi que dans quelques jeux vidéo.

Les dangers liés à sa radioactivité

Quels sont les risques de la radioactivité ?
L'einsteinium est un élément hautement radioactif et comme tous les éléments radioactifs, il peut causer des mutations et empêcher la bonne reproduction des cellules du corps humain, ce qui peut-être à l’origine de cancers.

Comme tout élément radioactif, l'einsteinium est à manipuler avec précaution et les expériences réalisées sur ce dernier doivent être menées dans des espaces aménagés et sécurisés.

Cependant, à cause de son absence dans l'environnement, on ne peut considérer que l'einsteinium présente un risque écotoxique ou pour la santé de l'Homme.

On dit d’un objet qu’il est écotoxique lorsqu’il est toxique pour l’environnement, c’est-à-dire polluant

Et vous, connaissez-vous le célèbre jeu dans lequel il est utilisé sous forme de minéral et s'échange contre du platine ou de l'émeraude ?

Besoin d'un professeur de Physique - Chimie ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Clément

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.