Connue dans un premier temps grâce aux phénomènes d'électricité statique (accumulation de charges par frottemments provoquant des d'attractions ou répulsions), la force électrique s'est avéré par la suite être aussi à l'origine de phénomènes dynamiques comme les courants électrique dont la domestication est à l'origine des principales technologies modernes. Elle est aussi intimement liée au magnétisme auxquelle elle se combine pour constituer l'une des forces fondamentales de notre univers: l'interaction électromagnétique. Cette chronologie propose une sélection de dates importantes qui reflètent l'évolution des connaissances sur l'électrcicité et le magnétisme.
 
ANTIQUITÉ

~Découverte du magnétisme

Certaines pierres et en particulier celles en provenance de la ville de magnésie (en Ionie, une région de la Grèce antique) ont la propritété d'attirer le fer. Ces pierres furent baptisées magnes (nom duquel dérive le terme magnétisme) et ce n'est qu'au moyen-âge qu'elles reçurent le nom d'aimant.
~ -600Découverte de l'électricité statique

La découverte de l'électricité statique est attribuée à Thales de Milet. Celui observe que l'ambre jaune (elektron en grec) est capable d'attirer de petit objet après avoir été frottée.
 
XVIIème SIÈCLE

 

1600

Parution de « De magnete »

Parution de "De magnete" (du magnétisme) dans lequel le scientifique anglais William Gilbert présente son travail sur le magnétisme terrestre et compare la Terre à un aimant dont les pôles magnétiques coïncideraient avec les pôles géographiques.
  

XVIIIème SIÈCLE

 

1729

Distinction des matériaux conducteurs et isolants

Le scientifique anglais Stephen Gray fait l'hypothèse que l'électricité est un fluide. Il distingue deux sortes de matériaux: les conducteurs (les métaux, le chanvre, les êtres humains) qui laissent circuler l'électricité et les isolants (la résine, la soie, le verre).

1733

Distinction des électricités vitreuses et résineuses

Le français Charles-François de Cisternay du Fay identifie deux sortes d'électricité qu'il qualifie de vitreuse et de résineuse (aujourd'hui appelées positive et négative). Chaque type d'électricité attire l'autre mais repousse celle de même nature.

1751

Découverte de la nature électrique des éclairs
Benjamin Franklin montre que l'éclair est un phénomène électrique.

1767

Parution de The history and present state of electricity"

Joseph Priestley publie "The history and present state of electricity", il y suggère que les forces électrique, toute comme la force de gravitation, sont inversement proportionnelles au carré de la distance des corps qui interagissent.

1785

Formulation de la loi de Coulomb

Le physicien français Charles de Coulomb énonce une loi connue sous le nom de loi de Coulomb selon laquelle la force électrique s'exerçant entre deux corps est proportionnelle au produit de leurs charges électriques et inversement proportionnel au carré de leur distance.
  

XIXème SIÈCLE

 

1800Invention de la pile

Le savant italien Allessandro Volta met au point un dispositif chimique capable de produire de l'électricité. Celui-ci est constitué d'un empilement (d'où le nom de pile) de disques de cuivre et de zinc séparés par du tissus imbibé d'eau salée.

1802

Première observation du lien entre électricité et magnétisme
Le scientifique italien Gian Domenico Romagnosi est un précurseur qui découvre qu'un courant électrique traversant un câble oriente une aiguille magnétisée perpendiculairement à lui.

1820

Expérience d'Oersted
Le physicien danois Christian Oersted montre qu'il existe un lien entre électricité et magnétisme en se basant sur l'influence que possède la circulation d'un courant électrique sur une aiguille aimanté. Cette expérience, dite « d'Oersted » est très proche de celle déjà réalisée par Gian Domenico Romagnosi mais reçoit un écho plus favorable du monde scientifique.

1820

Invention du solénoïde
André Marie Ampère montre qu'un enroulement de fil électrique, aussi appelé solénoïde, se comporte comme un aimant droit lorsqu'il est parcouru par un courant électrique.

1820

Invention du galvanomètre
Le physicien allemand Johann Salomo Christoph Schweigger invente le galvanomètre, un appareil permettant de détecter et de mesurer la force d'un courant électrique.

1821

Découverte de l'effet Seebeck
Thomas Johann Seebeck remarque qu'un courant électrique circule entre deux métaux lorsque ceux-ci sont maintenus à des températures différentes. Ce phénomène porte le nom d'effet Seebeck.

1827

Formulation de la loi d'Ohm
Le physicien allemand Georg Simon Ohm formule la loi d'Ohm selon laquelle l'intensité d'un courant électrique parcourant un conducteur est proportionnel à la différence de potentiel électrique aux bornes de ce conducteur et inversement proportionnel à sa résistance électrique.

1831

Invention du moteur électrique
Joseph Henry invente le moteur électrique.

1831

Découverte de l'induction
Michael Faraday et Joseph Henry découvrent qu'un champ magnétique variable donne naissance à un courant électrique. Ce phénomène est baptisé induction électromagnétique.

1831

Invention de la dynamo
Michael Faraday invente la dynamo, un générateur électrique fonctionnant grâce à l'induction.

1833

Définition de nouveaux termes d'électricité
Michael Faraday et William Whewell invente une série de nouveaux termes liés à l'électricité: électrode, anode, cathode, ion, cation, anion, électrolyte et électrolyse.

1834

Découverte de l'effet Peltier
Le physicien français Jean Charles Athanase Peltier découvre que le passage d'un courant électrique dans des conducteurs ou semi-conducteur provoque un échange de chaleur au niveau de leur jonction.

1835

Formulation de la loi de Lenz
Heinrich Lenz formule la loi de Lenz selon laquelle le courant induit s'oppose toujours par ses effets aux causes qui lui ont donné naissance.

1840

Formulation de la première loi de Joule
La première loi de Joule est énoncée par James Joule, elle indique la chaleur dégagée lors du passage d'un courant électrique à travers une résistance.

1845

Découverte du diamagnétisme et du paramagnétisme
Michael Faraday découvre le diamagnétisme et le paramagnétisme. Il suggère que la lumière est un phénomène électromagnétique.

1865

Equations de Maxwell

Le Physicien James Clerk Maxwell établit les équations qui portent son nom (les équations de Maxwell). Celles-ci décrivent les champs magnétiques et électriques ainsi que leur propagation. La vitesse de propagation calculée par Maxwell à partir de ces équations corresponds à la vitesse de propagation de la lumière ce qui le pousse à soutenir que la lumière pourrait être une onde électromagnétique. Ces équation sont à l'origine au nombre de 20 et font intervenir 20 inconnues, ce n'est que plus tard que le nombre se réduisit à quatre et qu'elles fure formulées telles qu'on les connait aujourd'hui.

1879

Découvert de l'effet Hall
Edwin Hall découvre l'effet Hall : il apparaît entre les parois latérales d'un semi-conducteur, une tension proportionnelle au champ magnétique auquel il est soumis.

1880

Découverte de la nature des rayons cathodiques
Le physicien britannique William Crookes montre que les rayons cathodiques ne sont pas constitués d'ondes électromagnétiques mais d'un flux de particules électriquement chargées.

1880

Découverte de la piezzoélectricité
Le chimiste Pierre Curie découvre le phénomène de piezzoélectricité: certains cristaux vibrent sous l'effet d'impulsions éléctriques ou au contraire délivrent une tension lorsqu'ils sont soumis à une contrainte mécanique.

1885

Invention du transformateur électrique
L'ingénieur américain William Stanley invente le transformateur électrique. Celui-ci permet de d'élever ou d'abaisser une tension continue ou alternative.

1887

Découverte de l'effet photoélectrique
Le physicien allemand Heinrich Rudolph Hertz découvre l'effet photoélectrique: des électrons sont libérés par des atomes exposés à des ondes électromagnétiques.

1888

Découverte des ondes électromagnétiques

Heinrich Hertz met au point un dispositif qui émet et détecte des ondes électromagnétiques confirmant ainsi leur existences et les prévisions de Maxwell. Leur vitesse correspond bien à celle de la lumière et tout comme cette dernière elles peuvent être réfléchies et polarisée.

1895

Découverte de la température de Curie
Le physicien français Pierre Curie découvre que tout matériaux ferromagnétique (pouvant être aimanté) perd ses caractéristiques magnétiques lorsque sa température dépasse une température limite nommé par la suite température de Curie ou point de Curie.

1895

Découverte de la force de Lorentz
Le physicien Néerlandais Konrad Lorentz découvre qu'une particule électriquement chargée en mouvement dans un champ magnétique subit une force (par la suite nommée force de Lorentz) perpendiculaire à la fois au champ magnétique et à sa vitesse.

1896

Découverte de l'effet Zeeman
Le physicien néerlandais Pieter Zeeman découvre l'effet Zeeman. Le spectre d'un élément chimique placé dans un champs magnétique présente des raies multiples au lieu de raies simples.

1897

Détermination de la masse de l'électron
Joseph John Thomson détermine la masse de l'électron.

1897

Invention de l'oscilloscope
Le physicien allemand Karl Ferdiand Braun invente l'oscilloscope.

1899

Détermination de la charge de l'électron
Joseph John Thomson détermine la charge électrique de l'électron. Il soutient que l'ionisation correspond à la séparation d'électrons de leur atome.
  

XXème SIÈCLE

 

1911

Découverte de la supraconductivité
Heike Kamerlongh Onnes découvre la supraconductivité: à des températures proche du zéro absolu certains matériaux ont une résistance électrique nulle et laissent circuler le courant électrique sans perte d'énergie et sans échauffement.

1933

Découverte de l'effet Meissner
Walther Meissner découvre l'effet Meissner: lorsqu'un matériau est refroidit suffisamment pour devenir supraconducteur alors le flux magnétique intérieur devient nul.

1948

Développement de l'électrodynamique quantique
Richard Feynman développe la théorie de l'électrodynamique quantique en appliquant les lois de la mécanique quantique aux ondes électromagnétiques et à leurs interaction avec la matière.

1951

Interprétation quantique de la supraconductivité
En s'appuyant sur la mécanique quantique John Bardeen propose une explication à la supraconductivité.

1968

Formulation de la théorie électrofaible
Les physiciens Steven Weinberg,Sheldon lee Glashow et Abdus Salam formulent la théorie dite électrofaible qui propose une unification de l'interaction électromagnétique et de l'interaction faible.

1986

Découverte de matériaux supraconducteurs à partir de 30°K
Le physicien Suisse Karl Alexander Muller et et le physicien allemand Johannes Georg Bednorz découvre que certaines céramiques peuvent devenir supraconductrice à partir de 30°K.

1988

Découverte de matériaux supraconducteurs à partir de 30°K
Des scientifiques de l'université d'Arkansas découvrent un matériau à base de Thalium qui reste supraconducteur jusqu'à une température de 125°K

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (2,50/ 5 pour 2 votes)
Loading...

Yann

Fondateur de Superprof et ingénieur, nous essayons de rendre disponible la plus grande base de savoir.
Passionné par la physique-chimie et passé par la filière scientifique au lycée, je partage mes cours (après les avoir mis à jour selon le programme de l’Éducation Nationale).

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide