Sujet

Pensez-vous que toute création littéraire soit, d’une certaine manière, une réécriture ? Vous répondrez à cette question en vous fondant sur les textes du corpus ainsi que sur les textes et les œuvres que vous avez étudiés et lus.

Correction

Attention: l’expression « création littéraire » impliquait un choix d’exemples dans toute la littérature.

Introduction

  • Vous pouviez partir d’un exemple de réécriture très connu pour introduire votre sujet
  • Faire le lien avec la citation « Pensez-vous que toute création littéraire soit, d’une certaine manière, une réécriture ?
  • En déduire la problématique possible : Qu’est-ce qu’une réécriture ?
  • Le plan rédigé : Dans un premier temps, nous verrons qu’une réécriture part d’un héritage commun, puis dans une seconde partie, nous expliquerons ce qu’est une réécriture. Enfin, nous démontrerons que toute œuvre littéraire n’est pas forcément réécriture.

Développement

 I. Point de départ des réécritures : un héritage commun

A/ Chaque auteur a été ou est sous l’influence d’un autre

Choix des parrains littéraires, admiration des uns pour les autres : Zola grand admirateur de Balzac, dédicaces… La perpétuelle opposition des mouvements littéraires : Les principes Réalistes qui viennent en opposition aux principes Romantiques, qui, eux, l’ont été en réaction à ceux des Lumières… Intertextualité présente dans les œuvres : la citation de Sganarelle qui achève la pièce La Nuit de Valognes de Schmitt est une citation de Don Juan de Molière.

B/ La création littéraire s’appuie forcément sur un patrimoine commun

Appel à la mémoire de tous : les poètes de la Pléiade qui font allusion à la mythologie gréco-romaine. Le mythe du Carpe Diem d’Horace… Héritage culturel commun : le mythe d’Œdipe par exemple, Sophocle, Cocteau.

II. Le pourquoi des réécritures

A/ Le but des réécritures

Imiter : Corneille et Racine qui s’inspirent des tragédies antiques. Phèdre… Les Fables de La Fontaine (versifiées), inspirées des fables d’Esope ou de Phèdre (en prose). Transposer : Le personnage de Don Juan de Molière a été repris par Mozart pour l’opéra et par Montherlant dans le roman. Adapter à son temps : Antigone d’Anouilh fait réfléchir sur le devoir de résistance contre l’oppression // contexte. Rendre hommage

B/ L’enjeu d’un sujet ou thème impose sa réécriture

Les mythes qui fascinent : de Dracula de Stoker à Twilight de Meyer. Les réflexions sur la nature humaine, les comportements humains, sur la société… Le personnage de Robinson repris par Paul Valéry, Michel Tournier et Patrick Chamoiseau pour mener une réflexion sur les fonctions de l’écriture comme sauvegarde de l’humanité d’un être. Don Juan, Tirso de Molina, Molière…

III. Toute œuvre littéraire n’est pas forcément réécriture

A/ Réécrire pour se démarquer ou dépasser

Imposer son style personnel : Virgile et son Enéide // Homère Se dépasser soi-même : La Véritable histoire de Scarmentado et Candide de Voltaire.

B/ Ecrire pour innover

L’écriture automatique des Surréalistes qui fait appel à l’inconscient. Calligrammes d’Apollinaire. La modernité de Baudelaire, ses nouveaux thèmes, sa nouvelle utilisation des images et le passage de la poésie à la prose poétique.

Conclusion

  • Bilan des idées trouvées.
  • Ouverture : Vous pouviez ouvrir sur une question portant sur le thème de l’inspiration.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 2 votes)
Loading...

Clément

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide