"Cinq centimes de pourboire ? Quelle générosité !"

                                        (un serveur déçu et ironique)

Cette figure consiste à exprimer le contraire de ce que l'on pense réellement. Exemple : Tu as eu un zéro en histoire ? Ah, bravo ! Félicitations ! Tu es sans doute très fier de toi ? En fait, la personne qui parle juge ce résultat (le zéro en histoire) lamentable et honteux, et c'est par ironir, une ironie cinglante, qu'elle emploie l'antiphrase. En effet, l'antiphrase est un des procédés favoris de l'ironie, comme la périphrase d'ailleurs. Dans Candide, Voltaire, maître suprême en ironie, parle, pour désigner une prison, des appartements d'une extrème fraîcheur, dans lesquels on n'était jamais incommodé par le soleil : ici, la périphrase ("des appartements d'une extrème fraîcheur" pour dire "la prison") est associéee à l'antiphrase, puisque la prison devient un lieu frais (en réalité : glacial), où l'on ne risque pasd 'être gêné par l'ardeur du soleil (comprenez, au contraire : où l'on souffre de l'abscence sinistre de lumière et de chaleur), pour servir l'ironie du propos.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Mathieu

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide