• Tout d'abord, en travailleur sérieux et zélé, Zola accumule les lectures, la documentation. Il prend des notes, rédige des séries de fiches. Il fréquente les lieux et les milieus sur lesquels il veut écrire, s'immerge dans les univers qui doivent servirent de matière à ses romans, et là, comme un sociologue, il saisit sur le vif des détails du réel, telle expression populaire, tel mot figuré, imagé : "blaguer" pour "plaisenter", "trimer" pour "travailler", un "canon" pour "un verre de vin".
  • Zola peint les humains tels qu'ils sont et vivent, et tant pis si ce qu'il montre est laid et sordide. Il refuse de retoucher la réalité pour la rendre plus belle, plus esthétique, plus plaisante. Il n'est pas là pour nous faire rêver. Le réel, le cru, voilà sa matière. Les femmes deviennent alors "des femelles lassent d'enfanter des meurt-de-faim", les visages deviennent alors des "gueules", et Zola ne répugne pas à dédrire les peaux sales, les nudités, les haleines fétides.
  • Sa grande question n'est pas "qu'est-ce que la littérature ?", mais "que peut la littérature ?". Zola est un écrivain témoin, un écrivain politiquement engagé , et il veut faire changer les consciences et les mentalités de ses contemporains : il montre la misère humaine pour que ses lecteurs se révoltent contre la pauvreté et les injustices.
  • La langue de Zola est populaire et expressive. Sous sa plume naissent des personnages qui ont pour nom "Mes-Bottes", "Bibi-la-Grillade", "Bec salé", dit aussi "Boit-sans-soif"... Zola écrit qu'il "n'y a plus un radis à la maison", que c'est "un jour de ribote" (d'ivresse), que "le père Colombe" est un "roussin" (un indicateur de la police, appelée "rousse" en argot) ; Zola parle aussi de "cambuse" (le logement), de "fringale" (la faim). Et voici, en conclusion, une phrase typique de Zola, extraite de l'Assomoir : "Tiens ! C'est toi la vieille ! cria le zingueur [...]. Ah ! elle est farce, par exemple ! [...] Hein ? pas vrai, elle est farce ! "

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (3,17/ 5 pour 6 votes)
Loading...

Mathieu

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide