Acte IV, scène 6, p. 103-104 Dom Juan

Le Don Juan de Molière, comme celui de Tirso de Molina, est un jeune aristocrate qui passe sans cesse d'une femme à l'autre. Après avoir séduit Elvire et l'avoir enlevé de son couvent pour l'épouser, il repart vers de nouvelles conquêtes. Au premier acte, Elvire vient sur scène reprocher à DJ sa trahison. Indifférent, celui-ci poursuivait ses frasques. Après une courte scène comique,  à la scène 5 de l'acte IV, servant comme toujours de tremplin à un passage tragique, Elvire, contre toute attente, fait une nouvelle apparition. Nous pourrions nous demander ce que nous apprenons ici sur cette jeune femme ? [LECTURE]. Plan

I Une apparition émouvante (le registre pathétique) :

A.    L'évolution d' Elvire

1)    Son revirement

_ tournures négatives x 3 dans le discours d' Elvire : « Ne soyez point » (l. 5), « ne veut point du tout » (l. 8), « ne vient point » (l. 8-9)

I opposition, changement avec les sentiments de sa 1er apparition : elle est passée du courroux au pardon.

_ utilisation de la 3ème personne du singulier dans le discours d' Elvire : « Ce n'est plus cette Done Elvire » (l. 11)

I opposition, changement avec les sentiments de sa 1er apparition.

_ rythme ternaire après une négation « toutes ces indignes ardeurs […] emportements » (l. 14-17)

I montre la disparition de sa colère irréfléchie.

_ métaphore « courroux que j'ai fait éclater » (l. 9-10)

I elle est sereine, dominée par la raison, et non plus par les sentiments.

_ antithèse « amour terrestre et grossier » (l. 17) et « parfait et pur amour » (l. 25)

I souligne le retournement d' Elvire et son retour vers une perfection divine : ce qui est parfait est le Ciel.

2)    La continuité de son amour

_ champ lexical de l'amour dans tous le discours

I elle reste une femme amoureuse mais ses attentes ont changé.

_ énumération l. 19-20

I permanence de son amour

B.     Le sentiment religieux

1)  Le retour à la religion

_ périphrase l. 1 : « une dame voilée »

I volonté de se retirer du monde derrière son voile, de revenir à Dieu.

_ antithèse « amour terrestre et grossier » (l. 17) et « parfait et pur amour » (l. 25)

I souligne le retournement d' Elvire et son retour vers une perfection divine : ce qui est parfait est le Ciel.

2)    Une émissaire envoyée à DJ

_ champ lexical de la piété «  Ciel » (l. 13-14+27), « âme » (l. 14), « sainte » (l. 20)

I opposition religion/libertinage et Elvire/DJ

_ métaphore du « précipice » (l. 27)

I représentation de la mort aux Enfers de DJ.

_ le « Ciel » est sujet des phrases  (l. 13 à 24)

I Elmire se présente comme objet (COD), comme émissaire pour avertir DJ, comme inspirée par Dieu (Cf. les avertissements de Sganarelle).

II Une apparition tragique (= registre tragique) :

A.    L'opposition entre Elvire et Don Juan

_ Elvire parle du passé, du futur, ce qui ne correspond pas aux réalités de DJ qui ne vit que dans le présent.

I opposition constante.

_ grand volume de paroles accordé à Elvire qui s'oppose aux courtes répliques de DJ (l. 3-23)

I indifférence de DJ face à l'engagement d' Elvire.

_ antithèse entre « pressant » (l. 7) et « retardement » (l. 8)

I Elvire veut pousser DJ à changer mais DJ tarde à changer.

_ Elvire ne touche pas DJ car ils appartiennent à des mondes différents : aucuns des arguments d' Elvire ne correspondent à DJ :

-         1er argument : Elvire parle d'amour, or DJ n'a jamais aimé de femme

-         2ème argument : tendresse, or DJ ne voit que ses propres intérêts en les femmes

-         3ème argument : devoir moral « insignes » (l. 14), « honteux » (l. 15-16), « le bien » (l. 26), elle sort du couvent/DJ est guidé, non pas par la morale, mais par le libertinage.

-         4ème  argument : le Ciel or DJ est imperméable à toute rédemption

B.     L'absence de réponse à son appel

_ grand volume de paroles accordé à Elvire qui s'oppose aux courtes répliques de DJ (l. 3-23)

I indifférence de DJ face à l'engagement d' Elvire.

_ réplique de DJ qui laisse supposer que DJ pleure « Tu pleures je pense » (l. 23)

I Sganarelle exprime la pensée, l'émotion du public, émotion d'ailleurs ridiculisée et rendue comique par DJ. Il cherche à dégonfler le tragique et fait rire le spectateur à contre cœur. Il a tendance à se rendre antipathique aux yeux du public.

_ DJ ne s'adresse jamais à Elvire, seulement à Ragotin et à Sganarelle

I silence ironique, forme de mépris. La seule parole que prononce DJ : « Tu pleures je pense » (l. 23) est pour se moquer d'elle : sarcasme à Sganarelle juste au moment où Elvire attend une réponse.

DJ est dans la fuite au seul moment où le seul personnage qui évolue lui adresse la parole. Il est dans le tragique : il est obligé de faire face au seul personnage de la pièce qui a une véritable épaisseur.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (3,00/ 5 pour 2 votes)
Loading...

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide