Auteur du livre : ZOLA Emile

Titre : Germinal

Date de publication : 1885

Edition/ collection/ nombre de pages : Edition
« Pocket », 547 pages.

Éléments biographiques

Emile Zola est un écrivain
français qui appartient au mouvement littéraire du Naturalisme. Il travaille chez
Hachette pendant 4 ans et commence par publier ses 1ére chroniques. Puis il
devient Chroniqueur à « l'événement » et défend les peintres
impressionnistes.  Puis il publia petit à petit ce qui fut une suite de
livre de la famille des « Rougon – Macquart », qui connu un très
grand succès. D'ailleurs germinal fait parti de cette série. En 1898 il publie
« J'accuse » et écrit une lettre au président pour clamer l'innocence
de Dreyfus. Le 29 septembre 1902 il meurt à Paris.

Les meilleurs professeurs de Français disponibles
1er cours offert !
Julie
5
5 (79 avis)
Julie
75€
/h
1er cours offert !
Albane
4,9
4,9 (93 avis)
Albane
60€
/h
1er cours offert !
Koffi felicien
4,9
4,9 (40 avis)
Koffi felicien
19€
/h
1er cours offert !
Julien
4,9
4,9 (46 avis)
Julien
60€
/h
1er cours offert !
Jérémy
5
5 (49 avis)
Jérémy
25€
/h
1er cours offert !
Cristèle
5
5 (50 avis)
Cristèle
45€
/h
1er cours offert !
Patrick
5
5 (50 avis)
Patrick
65€
/h
1er cours offert !
Faustine
4,9
4,9 (44 avis)
Faustine
50€
/h
1er cours offert !
Julie
5
5 (79 avis)
Julie
75€
/h
1er cours offert !
Albane
4,9
4,9 (93 avis)
Albane
60€
/h
1er cours offert !
Koffi felicien
4,9
4,9 (40 avis)
Koffi felicien
19€
/h
1er cours offert !
Julien
4,9
4,9 (46 avis)
Julien
60€
/h
1er cours offert !
Jérémy
5
5 (49 avis)
Jérémy
25€
/h
1er cours offert !
Cristèle
5
5 (50 avis)
Cristèle
45€
/h
1er cours offert !
Patrick
5
5 (50 avis)
Patrick
65€
/h
1er cours offert !
Faustine
4,9
4,9 (44 avis)
Faustine
50€
/h
1er cours offert>

Résumé

L'histoire relate la dure réalité du travail
des mineurs lorsque la crise industrielle frappa. Nous voyons au travers de
familles et d'un personnage Etienne, la vie quotidienne de gens qui tous les
jours devaient allaient à la mine dans ce trou du diable pour être payés une
misère. Mais Etienne qui était quelque peu plus cultivé que les autres voulait
organiser une grève. Une vraie grève qui ferait céder les plus riches et
rendrait justice aux plus pauvres. Etienne faisait luire les yeux des mineurs
accablés par une hausse des salaires déguisée. Il fallait frapper maintenant.
Et plus de dix mille mineurs petits à petits firent la grève. Etienne voulait
une grève intelligente et sans violence pour faire comprendre aux riches qu'ils
n'étaient pas des bêtes. Mais lors des manifestations des mineurs, tout
s'échauffa. Et lorsque la grève avait presque attend son apogée, la police
décida de tirés dans la foule. Des âmes partir alors au ciel. Mais on ne
pouvait pas s'arrêter là ! On ne pouvait pas reprendre son travail avec
des salaires encore plus bas ! Mais la misère devint de plus en plus
grande. Alors d'autres encore mourraient de faim, de froid, de misère mais ils
préféraient ça plutôt que de reprendre ce travail.Et d'autres redescendirent
dans la bouche du diable. Seulement une des mines fut trafiquée. Et 20 mineurs
restèrent bloqués au fond, dont le héros Etienne. Ils y restèrent une douzaine
de jours et Etienne fut le seul à survivre. Puis après les réparations le
calvaire repris. Tous continuaient leurs vies au fond ce trou. Et leurs enfants
iraient aussi, et leurs petits enfants aussi. Etienne ne pouvait pas continuer
la mine car il était dans un état trop fragile, il parti pour Paris. Il voulait
essayer de rétablir le travail des mineurs, de continuait ce qu'il avait
entamé. La germination de la justice.

Portrait d'un personnage

Etienne, est le héros de
l'histoire. Il arrive sans travail et sans un sou. Il fut engagé suite à au
départ d'un mineur. Il devient vite un très bon ouvrier, mais des idées germent
en lui. Il se cultive et apprends qu'on pouvait faire quelque chose contre ces
mauvaises conditions de travail. Alors il voulait réaliser un projet fou, une
grève. Et la gloire vint à lui. Une gloire qui s'arrêtera à la chute de la
grève. Au long du livre on le voit tuer un homme, tuer un homme de sang froid.
On le voit aussi amoureux, épris d'une passion. On le voit douter de ses actes,
mais il agit.

Critique

Je trouve que c'est un livre vraiment superbe. A
tout point de vue. Historiquement on approche de beaucoup plus près au travail
des mineurs. Mais on voit aussi la vie des familles, la vie des villages,
l'animation. On voit aussi les injustices entre ceux qui mangent du pain tous
les jours, et ceux qui n'en ont pas. Et puis il y a comme la plupart des romans
de Zola toujours cette liaison amoureuse, cette passion qui n'aboutira qu'a la
fin du roman, juste avant la mort. Et puis il y a toujours ce style d'écriture,
ces détails quasi parfait. Qui sont la signature de Zola. Toutes ces figures de
style pour désigner la mine comme un monstre et qui donnent un très bon effet.
J'en conclus que certains le trouveront un peu long et un peu compliqué, ceci
dit il en vaut vraiment la peine. Ce n'est pas pour rien que Germinal fait
partie des classiques.

Besoin d'un professeur de Français ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !