Introduction

Présentation de l'auteur

Marivaux est un auteur du XVIIIème siècle, un précurseur du romantisme. Il a un peu tout essayer, il a été dramaturge, journaliste, romancier. Mais sa spécialité est l’inversion des rôles, le marivaudage (c'est un échange des rôles, un déguisement pour mieux pouvoir se dévoiler). Il a notamment écrit: L’Ile des des esclaves (1725), Le Jeu de l'amour et du hasard (1730).

Présentation de l'œuvre

L'Ile des esclaves est une comédie sociale du XVIIIème (1725). Elle se passe sur une île, une île utopique où les rôles entre les maîtres et les valets sont inversés. Marivaux a imaginé cette île pour souligner les problèmes du monde contemporains.

Situation du passage

L'extrait est au de la pièce, juste après, la scène d'exposition. Dans cette scène Trivelin présente l'île, explique la thérapie que vont subir les maîtres et la raison de cette thérapie.

Lecture du texte

Reprise de la question

Nous allons voir en quoi consiste le cours d'humanité de Trivelin.

Annonce du plan

Nous verrons dans un premier temps, le cours en lui-même et dans un second le projet thérapeutique de Trivelin.

Lecture analytique

I°/ Le cours

1) Représentant de sa communauté

  • Il ne dit jamais je mais « nous » (11 fois). Cela montre qu'il parle au nom de son institution.

    2) Un ton énergique

  • Il parle a l'impératif: « Ne interrompez point » (l.1), « Mettez à profit » (l.22) → C'est comme un maitre à ses élèves

    3) Un discours logique

  • Le discours est en trois temps : L'histoire de son île, les nouvelles lois de celle-ci, la thérapie.

II°/ Le projet thérapeutique

1) La bienveillance

  • Il les considère comme ses « enfants » (l.1)

  • Il ne les sanctionne pas il leurs rend service

  • Il les comprend, il va identifier le mal pour mieux le corriger, rendre les maîtres meilleurs

    2) Le champ lexical de médecine

  • Il va les soigner: « Guérir » (l.25), « Malades » (l.25), « En mauvais état » (l.24), « Vous rendre sains » (l.26) → Soigner le mal par le mal

  • C'est un échange des rôles maîtres/ valets pour rendre compte des injustices sociales

    3) Un but bien définit: Redevenir humain

  • « Pour vous rendre sains » (l.25), « Pour vous rendre sensibles » (l.13), « Afin que vous vous reprochiez de l'avoir été » (l.14)

  • Fini par un groupe ternaire, pour souligner la transformation: « Durs, injustes, superbes » (l.23/24) → « Humains, raisonnables, généreux » (l.27)

Conclusion

Bilan:

Trivelin est un homme bienveillant et ferme, dans son monologue il délivre une leçon d'humanité: Se mettre à la passe de l'autre pour mieux le comprendre.

Ouverture:

L’échange des rôles est propre a Marivaux mais on le retrouve aussi, dans un usage différents, dans Le Jeu de l'amour et du hasard.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (4,50/ 5 pour 4 votes)
Loading...

Clément M

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide