NB : le théâtre a fait l'objet du BAC 2009. Le commentaire portait sur Dom Juan, de Molière.

1/ La tragédie et la comédie sont nées dans la Grèce antique

Des représentations théâtrales se déroulaient notamment à Athènes lors des fêtes de Dionysos.

* La tragédie met en scène des personnages nobles et héroïques confrontés à leur destin. Son dénouement est malheureux. L'action se déroule dans l'Antiquité ou à des temps mythologiques.

La tragédie classique (XVIIe avec Racine et Corneille) prend la forme d'une pièce en vers de cinc actes au lanagage soutenu.

* La comédie met en scène des personnages ordianires, souvent stéréotypés (le bourgeois avare, le valet débrouillard) et son dénouement est heureux. L'action est contemporaine de l'auteur.

La comédie classique (voir Molière) prend la forme d'une pièce en trois ou cinq actes, en vers ou en prose, et le langage est courant au familier.

* Le drame romantique apparaît au XIXe siècle sous l'impulsion des auteurs romantiques, souciaux de renouveler le genre théâtral (Hugo, Musset). Il met en scène des personnages hirstoriques ou fictifs appartenant à tous les milieux. Son dénouement est malheureux. L'action se déroule dans des époques allant de la Renaissance au XIXe siècle. Voir la fameuse "bataille d'Hernanie" lors de la sortie du drame éponyme, et le gilet rouge que portait T. Gautier, qui fit scandale. En fait, il était plutôt rose, le gilet ! 🙂

* Il existe encore bien d'autres genres théâtraux considérés comme mineurs : le vaudeville (théâtre de bouleverd, XIXe siècle), la farce (Molière en ses débuts), le drame (voir Diderot au XVIIIe, Marivaux), le mélodrame, etc.

Les meilleurs professeurs de Français disponibles
Cristèle
5
5 (56 avis)
Cristèle
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Julie
5
5 (82 avis)
Julie
75€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Albane
4,9
4,9 (99 avis)
Albane
65€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Koffi felicien
4,9
4,9 (46 avis)
Koffi felicien
21€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Chris
5
5 (132 avis)
Chris
96€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Jérémy
5
5 (60 avis)
Jérémy
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Julien
4,9
4,9 (49 avis)
Julien
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Patrick
5
5 (55 avis)
Patrick
65€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Cristèle
5
5 (56 avis)
Cristèle
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Julie
5
5 (82 avis)
Julie
75€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Albane
4,9
4,9 (99 avis)
Albane
65€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Koffi felicien
4,9
4,9 (46 avis)
Koffi felicien
21€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Chris
5
5 (132 avis)
Chris
96€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Jérémy
5
5 (60 avis)
Jérémy
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Julien
4,9
4,9 (49 avis)
Julien
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Patrick
5
5 (55 avis)
Patrick
65€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

2/ Le théâtre classique

C'est une genre majeur au XVIIe, période pendant laquelle se mettent en place les principes théoriques de la dramaturgie classique. Les règles de composition deviennent plus strictes : le dramaturge doit respecter la règle des trois unités (de lieu, de temps, d'action à laquelle s'ajoute celles de la bienséance (pas de sang sur scène) et de la vraisemblance. Il ne doit pas y avoir non plus mélange de registres.

3/ Les éléments du théâtre

Le texte théâtral n'est qu'un ingrédient parmi d'autres. En effet, le théâtre est un art vivant, il a besoin d'être incarné par le biais de la représentation pour prendre toute sa dimension (visuelle et auditive). Cette représentation se fait grâce aux acteurs ( au théâtre on parle de comédiens) et au metteur en scène. Ce dernier a pris une importance croissante au cours du XXe siècle : il joue parfois un rôle plus important que celui de l'auteur et se permet de prendre des libertés par rapport au texte.

4/ L'action théâtrale

Elle se déroule en trois temps : tout d'abord la scène d'exposition présente les personnages et l'intrigue, ensuite le noeud dramatique fait se succéder les péripéties et les obstacles, enfin le dénoument offre une issue "satisfaisante et vraisemblable".

5/ Les fonctions du théâtre

  1. divertir : la comédie offre une distraction, un moyen d'échapper au quotidien, notamment par le rire
  2. critiquer : la comédie représente et critique les moeurs de son temps. Molière, par exemple, explore l'âme humaine, critique la société comme dans Dom Juan ou Tartuffe.
  3. enseigner : cad. repréenter des idées dans des pièces à thèse, comme chez Sartre (XXe, Les séquestrés d'Altona par exemple).
  4. élever moralement : le spectateur qui assiste à une tragédie s'identifie au personnage, éprouve à travers lui des passions excessives et s'en débarrasse : c'est la catharsis chère à Aristote, ou purgation des passions.

6/ Vocabulaire à retenir

  • monologue : propos d'un personnage se trouvant seul en scène ; il présente souvent un dilemme
  • aparté : réplique entendue par le public mais non par les personnages présents sur scène
  • tirade : longue réplique prononcée sans interruption par un personnage (celles du Cid, de Corneille, est célèbre).
  • quiproquo : malentendu souvent comique qui porte sur un personnage, un objet ou un lieu (issu de l'italien, "qui pour quoi")
  • la double énonciation : caractéristique essentielle du théâtre. Un personnage s'adresse à la fois au public et aux autres personnages sur scène.
  • didascalie : indications scéniques, mises entre parenthèses, concernant le décor, le ton des répliques, etc.
  • réplique : ce qu'un comédien répond à l'autre.

NB : ces qq. définitions basiques ne doivent pas vous empêcher d'approfondir la notion.

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,67 (3 note(s))
Loading...

Agathe

Professeur de langues dans le secondaire, je partage avec vous mes cours de linguistique !