Puisqu'il faut un début à tout

  A) Papa et maman

  • Père Harald Dahl, né près d'Oslo en Norvège. Le grand-père de Roald (R.) était un marchand (né en 1820). A 14 ans, Harald, tombe du toit et a le bras cassé. Un médecin est contacté mais il est saoul et empire les choses : une esquille d'os perce à travers la peau. On ampute au niveau du coude (1877).
  • Harald et son frère s'enfuit en France où ils se séparent. Oscar fit fortune dans les bateaux de pêche et Harald s'associa avec un Norvgien et ils devinrent courtiers maritimes. Ils partirent en Angleterre. Harald avait épousé une française qu'il emmena avec lui. La société grandit et Marie donna naissance à un garçon et à une fille mais mourut. En 1911, il rencontre Sofie Magdalene Hesselbera et l'épouse. Ils eurent 4 enfants en 6 ans : 2 filles, Roald et une dernière fille.
  • En 1918, ils déménagent. Tous les enfants, à 3 mois et dans le ventre de leur mère, étaient promenés dans des sites spendides afin que les bébés aient une certaine beauté.

  B) Le jardin d'enfants : 1922-1923 (6 à 7 ans)

  • En 1920, Astrid (l'aîné des enfants de ma mère) mourut d'une appendicite. Le père, se laissa mourrir d'un pneumonie à 57 ans.
  • La mère reste seule et attend encore un autre enfant. Harald voulait que les enfants aillent dans des écoles anglaises. Elle déménage dans une maison plus petite à Llandaff (6 ans pour R.).
  • R. va à la Maison de l'Orme qui est dirigé par deux soeurs : miss Caufied et miss Tucker mais se rappele juste les courses à vélo avec sa soeur pour y aller.

L'école de la cathédrâle de Llandaff : 1923-1925 (7 à 9 ans)

  A) La bicyclette et la confiserie

  • A 7 ans, R. va à la véritable école de la cathédrâle de Llandaff. Il n'en garde que deux souvenirs : il a vu un garçon descendre en vélo une pente avec les bras croisés ; toutes les semaines, la bande de copains (dont Thwaites) achète des confiseries. R. lui, adore les frissons et les lacets de réglisse. Thwaites, pense que les lacets sont fait avec des rats morts et que lorsqu'on en mange, on attrape la ratite (dents aiguisés et pointues, petite queue qui pousse au dessus de note derrière).
  • La confiserie en 1923, était le centre du monde de leur existence. Mais la propriétaire, Mme Pratchett est horrible, d'une saleté repoussante. Les garçons voulaient se venger mais ne savaient comment.

  B) Le grand complot de la souris

  • Après la découverte, dans la salle de classe, d'une lame disjointe de parquet, les garçons l'utilisent comme cachette secrète. Mais, à un moment, ils trouvent une souris morte. Roald eu l'idée de la mettre dans un bocal de bonbons : les boules magiques. Thwaites fait diversion en achetant des confiseries pendant que R. scelle son destin.

  C) Monsieur Coombes

  • Le matin, la boutique est fermé et la souris est sur le plancher avec les boules magiques. Thwaites dit que Mme Pratchett a du avoir une crise cardiaque et que c'est R. qui l'a tué. Cela fait de lui un assassin. Après la prière, les élèves sont convoqués dans la cour et la bande est accusé par la vieille épicière devant le directeur.

  D) La vengeance de Mme Pratchett

  • Les enfants sont battus avec une canne devant les uns et les autres avec Mme Pratchett qui se venge en obervant le spectacle. Le soir, la mère de R. remarque les blessures et va voir le directeur. Elle se fache et enlève R. de cette école à la fin de l'année scolaire.

  E) Vacances en Norvège

  • De 4 à 17 ans, la famille passe ses vacances en Norvège. Ils partaient en train jusqu'à Londres où ils allaient à la gare de King's Cross puis ils prennaient le bâteau jusqu'à Oslo. Arrivé, ils restaient toujours une nuit à Oslo pour avoir une réunion de famille avec Bestpapa et Bestmama. Puis, ils prennaient un énorme repas, digne de vrais norvégiens (gros poisson, sauce hollandaise, pommes de terres et de la glace maison avec des paillettes de caramel).
  • A partir de 7 ans, R. fut autorisé à participer aux cérémonies de bienvenue qui consistait à boire de petits verres de liqueur de cassis en observant son voision. Il finissa&it toujours pompette (saoul).

  F) L’île magique

  • Le lendemain, tout le monde se levait et après une journée de voyage, la famille arrivait àç l'île de Tjöme. Ils passaient leur jouréne à s'amuser dans l'eau et dans les mares. Quand les enfants surent nager, la mère acheta un canot à moteur et chaque jour, la famille explorait une île différente. En début de soirée , la famille partait à la p^che et quand un poisson était attrapé, ils rentraient à l'hôtel pour que la cuisinière le cuisine.

  G) Une visite chez le médecin

  • Pendant les vacances, dans la maison des grands-parents à Oslo, la mère de R. l'emmena chez le médecin. Roald avait 8 ans. Le médecin lui ota les végétations avec un lmong instrument d'acier brillant (1924).

St Peter's : 1925 à 1929 (9 à 13 ans)

  A) Premier jour

  • En 1925, à neuf ans, R. est mis en pensionnat au collège St Peter's. Il part en taxi puis par bateau. R. possède une boîte à nanan où il mets de tout : à manger, des oranges, des timbres, etc... Puis, Mme Dahl abandonne R. suite à une allusion du directeur.

  B) Lettres à ma mère

  • Le dimanche, R. devait écrire une lettre à sa famille puis ensuite aller à l'église comme tous les autres élèves. Les lettres étaient censurés : le directeur passe dans les rangs, corrige les autes mais interdit aux élèves de les corriger. Tout est organisé pour que rien de négatif soit écrit aux parents.

  C) La surveillante

  • Les dortoirs étaient surveillées par une blonde qui terrifiait tout le monde. Elle surgissait n'importe où, n'importe quand.
  • Après l'extinction des feux, elle rodait dans les coloirs pour surprendre les chuchotements. Un soir, un garçon mit du sucre dans le couloir. La surveillante convoqua tout le monde et le directeur arriva. Toutes les boîtes à nanan furent confisquées (les clefs).
  • Avant de se coucher, tous les garçons devaient faire la cérémonie du pot.
  • Pendant toutes les années, R. s'endormit toujours face au canal de Bristol. Un soir, un garçon, Tweedie, se mit à ronfler. La surveillante arriva et lui mit du savon dans la bouche ; ce qui lui fit des bulles et de l'écume blanche sur tout le visage.

  D) Le mal du pays

  • Roald, ayant le mal du pays, décida de se faire renvoyer chez lui en stimulany une crise d'appendicite. Il avait pu observer les symptomes de sa demi-soeur.
  • Un midi, R. alla voir la surveillante et lui fit sa comédie. On appela le médecin qui le renvoya chez lui.
  • A la maison, le docteur de la famille fut appelé. Il découvrit la comédie et lui donna quelques cachets. Il lui fit promettre de ne jamasi recommencer ; ce que Roald promit.

  E) Une promenade en voiture

  • En 1925, la famille monte dans sa voiture que la demi-soeur conduit. En sortant de la ville, la soeur accélère et tout le monde finit dans une haie.
  • Le nez de R. a été sectionné lors de sa traversé du pare-brise. La mère ordonne alors à la soeur de les conduire en ville, où le médecin bande le nez. Roald est opéré et sa mère lui donne une pièce car il a été courageux.

  F) Le capitaine Hardcastle

  • Le prof de latin, a pris en grippe Roald dès son arrviée. Un soir, en étude, le capitaine interdisit à un garçon d'aller aux toilettes et ce qui devait arrvier arriva.
  • En étude toujours, R. cassa sa plume et il en demanda une en chuchotant à son voisin. Le capitaine le vit et lui donna une barre. Roald reçut des coups de cane. Highton, un élève, écrivit à son propre père pour lui expliquer l'injustice qui avait été comise. Mais cela ne donna aucun résultat.

  G) Le petit Ellis et son furoncle

  • R. est envoyé à l'infirmerie suite à une grippe. Dans le lit voisin, il y avait Ellis qui avait un furoncle. Le docteur est appelé. Il jette une serviette sur le jeune garçon et lui perce son furoncle avec un scalpel.

  H) Le tabac de chèvre

  • A 9 ans, la demi-soeur se fiança. Son futur mari était médecin et fumait la pipe. Lors d'une de leurs rares sorties avec la famille, ils allèrent se baigner.
  • R. décida de se venger en mettant des crottes de chèvres et du tabac par dessus dans la pipe. Puis, le "viril amoureux" revint et fuma le tout. Il devint tout blanc, sa poitrine le brûlait, il avait les poumons en feux. Mais, il reprit doucement son souffle en respirant bruyament et lentement.

Repton et Shell : 1929 à 1936 ( 13 à 20 ans)

  A) En tenue pour le collège

  • A 12 ans, sa mère lui propose 2 collèges : Repton et Marlboroughr. Ce sera Repton. C'est en septembre 1929, que Roald quitte Bexley ( dans le Kent) pour prendre le train pour Derby.

  B) Boazers

  • A Repton, les préfets des préfets étaient des boazers ; il avait le droit de vie ou de mort sur les autres élèves.
  • Le boazer Willianson, a l'habitude de donner des coups et de faire admirer son oeuvre par tous les garçons du dortoir e baissant le pantalon du fautif.

  C) Le principal

  • Le principal était petit, énergique mais peu sympathique. Il est devenu évêque de Chester, évêque de Londres puis archevêque de Canterbury et il a couronné la reine à l'abbaye de Westminster.
  • R. est horrifié par ce privilège (maîres et grands) d'infliger des blessures parfois très graves à des enfants plus jeunes.
  • Le principal donnait un coup, bourrait sa pipe et sermonne, coup violent, bourrage de pipe et sermon, coup de canne, allumettres, 4ème coup, sermon jusqu'à ce que 10 coups soient donnés.

  D) Chocolat

  • La chocolaterie Cadbury fabriquait des boîtes qui contenaient 12 barres différentes ; 11 étaient des nouvelles barres et la dernière était la barre "contrôle" (crème de chocolat).
  • Les enfants devaient donnés une note et faire un commentaire.

  E) Corkers

  • C'était le prof de maths qui ne les enseignait pas. Il amenait des divertissements ; les mots-croisés du Times, une couleuvre, ...
  • Toutes les trois semaines, Corkers disait que quelqu'un avait pété et sortait de la classe. Il disparaissait durant le reste de la journée.

  F) Fag

  • R. passa deux années à être "fag" : serviteur du chef de la turne. Carleton demandait le dimannche qu'ils netoyent la turne. Un dimanche, il restait des poussières et Carleton les envoya au vestiaire pour les punir.
  • Lorsque le mot "fag" retentissait, tous devaient accourir. Dahl, fut le dernier.
  • Wilferforce l'appela et lui ordonna de chauffer le siège des toilettes. Durant l'hiver qui suivit, Roald devint son chauffeur attitré.

  G) Les jeux et la photographie

  • Roald était doué pour les jeux et surtout pour la pelote et le squach. Il devint champion junior et sénior à 15 ans puis il fut nommé capitaine. Il fit des matchs contre d'autres écoles.
  • R. devait affciher les dates des prochains matchs, écrire aux autres écoles. Il devait normalement devenir boazer mais il fut refusé. Il fit aussi partie de l'équipe de football.
  • R. aimait aussi la photogrpahie, il était le seul élève. Il se lia d'amitié aec un prof d'arts et exposa dans l'école. Après son départ de Repton, il continua à photogrpahié. A 18 ans, il gagna des prix, des médailles.

  H) Adieu au collège

  • Lors de sa dernière année, R. refusa d'aller à l'université. Il voulait travailler et visiter des pays lointains. Il se proposa dans la Shell Company et l'Imperial Cheminals.
  • En 1933, R. quitta l'école : ilé tait prit par la Shell. A 18 ans, il fut nommé stagiaire au service Orient. Au lieu de partir en Norvège pendant les vacances, il partit en voyage en Terre-Neuve avec la Société d'Exploration des Collèges.
  • Il a passé deux anx en entraînement à la Shell en Angleterre. Ensuite, il travailla au bureau central à Londres à apprendre le fonctionnement interne de la grande compagnie.
  • En 1936, R. fut envoyé en Egypte mais il refusa. Le directeur eut pitié et envoya quelqu'un d'autre à sa place. A 20 ans, il partit en Afrique orientale. Sa mère était très heureuse pour lui. Toute la famille l'accompagna sur le port d'embarquation.

Voilà, le résumé du livre est fini. J'espère que vous allez voter pour moi. Faire ce résumé m'a pris beaucoup de temps personnel pour inscrite cela sur papier et encore plus pour tout taper à l'ordinateur alors, faitez-en bon usage.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (4,61/ 5 pour 41 votes)
Loading...

Alexandre

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide