Présentation de l’auteur

Roald Dahl est l’auteur de Moi, boy. En 2005, la Grande-Bretagne lui a rendu hommage en inaugurant The Roald Dahl Museum. Il est né en 1916 à Llandaff au pays de Galles, et est mort en 1990 à Oxford en Angleterre. Il eut une brillante carrière d’écrivain et de scénariste. Il a d’ailleurs signé le scénario du cinquième film de James Bond : On ne vit que deux fois, sorti en 1967.

Sa production littéraire, composée de romans et nouvelles, s’adresse aux enfants comme aux adultes mais c’est surtout pour ses ouvrages de littérature de jeunesse que Roald Dahl est aujourd’hui connu (cours de français). C’est en effet l’auteur du célèbre Charlie et la chocolaterie (1964), notamment adapté au cinéma par Tim Burton en 2005.

Voici quelques-unes de ses œuvres de littérature jeunesse :

  • The Gremlins (1943)
  • James et la Grosse Pêche (1961)
  • Le Doigt magique (1966)
  • Charlie et le Grand Ascenseur de verre (1972)
  • Danny, champion du monde (1975)
  • Sacrées Sorcières (1983)
  • Matilda (1988)

Pour les adultes :

  • Sometime Never: A Fable for Supermen (1948)
  • Mon oncle Oswald (1979)

Et des recueils de nouvelles comme :

  • Someone Like You (1953), publié en français sous le titre Bizarre ! Bizarre !
  • Kiss Kiss (1960)
  • The Wonderful Story of Henry Sugar and Six More (1977)

Comme pour Charlie et la chocolaterie, un grand nombre de ses œuvres ont fait l’objet d’adaptations, ce qui participa à la renommée de l’auteur, et ce d’un point de vue international. Alfred Hitchcock adapta par exemple un certain nombre de ses nouvelles pour la télévision. Son roman Matilda fut lui adapté au cinéma en 1996 – ses aventures marquèrent toute une génération – et Le Bon Gros Géant fut même adapté par Steven Spielberg, en 2016. À noter qu’une adaptation de Sacrées sorcières se prépare pour 2020.

Sa production très prolifique lui vaudra de nombreuses distinctions, symboles de la reconnaissance du public comme de ses pairs pour son travail. Il obtient en 1976 le Grand prix de l’Humour noir pour Switch Bitch, le prix Edgar-Allan-Poe de la meilleure nouvelle en 1980 pour More Tales of the Unexpected, et en 1983 le prix World Fantasy Grand Maître ainsi que le Whitbread du meilleur roman jeunesse, la même année, pour Sacrées Sorcières, un roman de littérature jeunesse.

Son but était très clair : « J'essaie d'écrire des histoires qui les saisissent à la gorge, des histoires qu'on ne peut pas lâcher. Car si un enfant apprend très jeune à aimer les livres, il a un immense avantage dans la vie. »  

Qu'a écrit Roald Dahl ? Exemples de romans pour la jeunesse écrits par Roald Dahl.

Présentation de Moi, boy.

Moi, boy, une œuvre parue en 1984 en Angleterre et en 1985 en France, est la première autobiographie de Roald Dahl. Première, car Roald Dahl poursuivit ce travail autobiographique par un second livre : Going Solo, publié en 1986 et sous le titre Escadrille 80 pour la version française. Il y évoque notamment les paysages d'Afrique qu'il a survolés alors qu'il était pilote à la Royal Air Force.

Dans Moi, boy, Roald Dahl remonte beaucoup plus loin puisqu’il décrit son vécu à partir de sa naissance, racontant même le passé de ses parents, jusqu'au moment où il part au Tanganyika travailler pour une compagnie pétrolière. C’est une œuvre à son image : teintée d’un humour omniprésent (cours de français).

Résumé de Moi, boy.

Puisqu'il faut un début à tout

A) Papa et maman

Le père de Roald se nomme Harald Dahl. Il est né près d'Oslo en Norvège. Le grand-père de Roald était un marchand. À 14 ans, Harald tombe du toit et a le bras cassé. Un médecin est contacté mais comme il est saoul il empire les choses : une esquille d'os perce à travers la peau. On doit alors amputer Harald au niveau du coude, en 1877.

Harald et son frère, Oscar, s'enfuient en France où ils se séparent. Oscar fit fortune dans les bateaux de pêche et Harald s'associa avec un Norvégien pour devenir courtiers maritimes. Ils partirent en Angleterre. Or Harald avait épousé une française, Marie, qu'il emmena avec lui. La société grandit et Marie donna naissance à un garçon et à une fille, mais mourut. En 1911, il rencontre une norvégienne, Sofie Magdalene Hesselbera, et l'épouse. Ils eurent 4 enfants en 6 ans : 2 filles, Roald et une dernière fille.

En 1918, ils déménagent. Tous les enfants, à 3 mois et dans le ventre de leur mère, étaient promenés dans des sites splendides afin que les bébés aient une certaine beauté.

Qui était Roald Dahl ? Portrait de Roald Dahl.

B) Le jardin d'enfants : 1922-1923 (6 à 7 ans)

Pour la famille, 1920 est une année sombre. Astrid (l'aîné des enfants) mourut d'une appendicite et le père la suivit, se laissant mourir d'une pneumonie à 57 ans.

La mère reste seule et attend un autre enfant. Comme Harald voulait que les enfants aillent dans des écoles anglaises, elle décide de respecter ce souhait, et déménage dans une maison plus petite à Llandaff (Roald avait alors 6 ans).

Roald va à la Maison de l'Orme qui est dirigée par deux sœurs : miss Caufied et miss Tucker. Il se rappelle juste des courses à vélo avec sa sœur pour s’y rendre (cours de français en ligne).

L'école de la cathédrale de Llandaff : 1923-1925 (7 à 9 ans)

A) La bicyclette et la confiserie

À 7 ans, Roald va à la véritable école de la cathédrale de Llandaff. Il n'en garde que deux souvenirs : il a vu un garçon descendre en vélo une pente avec les bras croisés, et toutes les semaines, sa bande de copains (dont Thwaites) achète des confiseries. Roald adore les frissons et les lacets de réglisse. Thwaites, lui pense que les lacets sont fait avec des rats morts et que lorsqu'on en mange, on attrape la ratite (les dents deviennent aiguisées et pointues, et une petite queue pousse au-dessus de notre derrière). Roald essaie donc de résister aux bâtons de réglisse !

En 1923 la confiserie est le centre du monde de leur existence. (D'où son inspiration pour Charlie et la chocolaterie). Mais la propriétaire, Mme Pratchett, est horrible ! D'une saleté repoussante même. Les garçons voulaient se venger mais ne savaient pas comment.

B) Le grand complot de la souris

Après la découverte dans la salle de classe d'une lame disjointe de parquet, les garçons l'utilisent comme cachette secrète. Mais, à un moment, ils trouvent une souris morte. Roald eut alors l'idée de la mettre dans un bocal de bonbons : les boules magiques. Thwaites fait diversion en achetant des confiseries pendant que Roald scelle son destin.

C) Monsieur Coombes

Le matin, la boutique est fermée et la souris est sur le plancher avec les boules magiques. Thwaites dit que Mme Pratchett a dû avoir une crise cardiaque et que c'est Roald qui l'a tuée. Cela fait de lui un assassin. Après la prière, les élèves sont convoqués dans la cour et la bande est immédiatement accusée par la vieille épicière devant le directeur.

D) La vengeance de Mme Pratchett

Les enfants sont battus avec une canne et Mme Pratchett se venge en observant le spectacle. Le soir, la mère de Roald remarque ses blessures et va voir le directeur. Elle se fâche et retire Roald de cette école à la fin de l'année scolaire.

E) Vacances en Norvège

De 4 à 17 ans, la famille passe ses vacances en Norvège. Ils partaient en train jusqu'à Londres où ils allaient à la gare de King's Cross puis ils prenaient le bateau jusqu'à Oslo. Une fois arrivés, ils restaient toujours une nuit à Oslo pour avoir une réunion de famille avec « Bestpapa » et « Bestmama ». Puis, ils prenaient un énorme repas, digne de vrais norvégiens (gros poisson, sauce hollandaise, pommes de terres et de la glace maison avec des paillettes de caramel !).

À partir de 7 ans, Roald fut autorisé à participer aux cérémonies de bienvenue et donc à boire de petits verres de liqueur de cassis. Il finissait toujours pompette !

F) L’île magique

Le lendemain, tout le monde se levait et après une journée de voyage, la famille arrivait à l'île de Tjöme. Ils passaient leur journée à s'amuser dans l'eau et dans les mares. Quand les enfants surent nager, la mère acheta un canot à moteur et chaque jour la famille explorait une île différente. En début de soirée, la famille partait à la pêche et quand un poisson était attrapé, ils rentraient à l'hôtel pour que la cuisinière le cuisine.

G) Une visite chez le médecin

Pendant les vacances en 1924 dans la maison des grands-parents à Oslo, la mère de Roald l'emmena chez le médecin. Roald avait 8 ans. Le médecin lui ôta les végétations avec un instrument d'acier brillant, ce qui le marqua beaucoup.

Comment résumer Moi boy de Roald Dahl ? Extrait de la couverture choisie pour illustrer le livre audio "Moi, boy" de Roald Dahl.

St Peter's : 1925 à 1929 (9 à 13 ans)

A) Premier jour

En 1925, à neuf ans, Roald est mis en pensionnat au collège St Peter's. Il part en taxi puis par bateau. Roald possède une boîte où il met de tout : à manger, des oranges, des timbres, etc... Puis, Mme Dahl abandonne Roald suite à une allusion du directeur.

B) Lettres à ma mère

Le dimanche, Roald devait écrire une lettre à sa famille puis ensuite aller à l'église comme tous les autres élèves. Mais les lettres sont censurées : le directeur passe dans les rangs, corrige les fautes mais interdit aux élèves de les corriger. Tout est organisé pour que rien de négatif ne soit écrit aux parents.

C) La surveillante

Les dortoirs étaient surveillés par une blonde qui terrifiait tout le monde. Elle surgissait n'importe où, n'importe quand. Après l'extinction des feux, elle rôdait dans les couloirs pour surprendre le moindre chuchotement. Un soir, un garçon mit du sucre dans le couloir. La surveillante convoqua tout le monde et le directeur arriva. Toutes les boîtes à nanan furent confisquées.

Avant de se coucher, tous les garçons devaient faire la cérémonie du pot.

Pendant toutes ces années, Roald s'endormit face au canal de Bristol. Un soir, un garçon, Tweedie, se mit à ronfler. La surveillante surgit et lui mit du savon dans la bouche, ce qui lui fit faire des bulles et lui mit de l'écume blanche sur tout le visage.

D) Le mal du pays

Roald, ayant le mal du pays, décida de se faire renvoyer chez lui en simulant une crise d'appendicite. Pour être crédible, il avait observé les symptômes de sa demi-sœur.

Un midi, Roald alla voir la surveillante et lui fit sa comédie. On appela le médecin qui le renvoya chez lui. Mais une fois à la maison, le docteur de la famille fut appelé. Il découvrit la comédie et lui donna quelques cachets. Il lui fit promettre de ne jamais recommencer ; ce que Roald promit.

E) Une promenade en voiture

En 1925, la famille monte dans sa voiture que la demi-sœur conduit. En sortant de la ville, elle accélère et tout le monde finit dans une haie.

Le nez de Roald a été sectionné lors de sa traversé du pare-brise. La mère ordonne alors à la sœur de les conduire en ville, où le médecin lui bande le nez. Roald est opéré et sa mère lui donne une pièce car il a été courageux.

F) Le capitaine Hardcastle

Le professeur de latin a pris en grippe Roald dès son arrivée. Un soir, en étude, le capitaine interdit à un garçon d'aller aux toilettes et ce qui devait arriver arriva.

En étude toujours, Roald cassa sa plume et il en demanda une en chuchotant à son voisin. Le capitaine le vit et lui donna une barre. Roald reçut alors des coups de canne. Highton, un élève, écrivit à son propre père pour lui expliquer l'injustice qui avait été commise. Mais cela ne donna aucun résultat.

G) Le petit Ellis et son furoncle

Roald est envoyé à l'infirmerie suite à une grippe. Dans le lit voisin, il y avait Ellis qui avait un furoncle. Le docteur est appelé. Il jette une serviette sur le jeune garçon et lui perce son furoncle avec un scalpel.

H) Le tabac de chèvre

Lors de ses 9 ans, sa demi-sœur se fiança. Son futur mari était médecin et fumait la pipe. Lors d'une de leurs rares sorties avec la famille, ils allèrent se baigner.

Roald décida de se venger en mettant des crottes de chèvres et du tabac par-dessus dans la pipe. Puis, le « viril amoureux » revint et fuma le tout. Il devint tout blanc, sa poitrine le brûlait, il avait les poumons en feux. Il reprit néanmoins doucement son souffle en respirant bruyamment et lentement.

Quels sont les personnages de Roald Dahl les plus célèbres ? Panel de personnages inventés par Roald Dahl, et qui ont été interprétés au cinéma, comme Matilda ou encore Charlie, de Charlie et la chocolaterie. Source : metro.co.uk

Repton et Shell : 1929 à 1936 (13 à 20 ans)

A) En tenue pour le collège

À 12 ans, sa mère lui propose deux collèges : Repton et Marlboroughr. Roald choisit Repton. C'est en septembre 1929, que Roald quitte Bexley (dans le Kent) pour prendre le train pour Derby.

B) Boazers

À Repton, les préfets des préfets étaient des boazers ; il avait le droit de vie ou de mort sur les autres élèves. Ce sont de vraies terreurs.

Le boazer Willianson, a l'habitude de donner des coups et de faire admirer son œuvre par tous les garçons du dortoir en baissant le pantalon du fautif.

C) Le principal

Le principal était petit, énergique mais peu sympathique. Il est devenu évêque de Chester, évêque de Londres puis archevêque de Canterbury et il a couronné la reine à l'abbaye de Westminster.

Roald est horrifié par ce privilège (tenu par les maîtres et les boazers) d'infliger des blessures parfois très graves à des enfants plus jeunes.

Le principal donnait un coup, bourrait sa pipe et sermonnait. Son rituel recommençait. Coup violent, bourrage de pipe et sermon. Ce jusqu'à ce que 10 coups soient donnés.

D) Chocolat

La chocolaterie Cadbury fabriquait des boîtes qui contenaient 12 barres différentes ; 11 étaient des nouvelles barres et la dernière était la « barre contrôle » (crème de chocolat).

Les enfants devaient donner une note et faire un commentaire.

E) Corkers

C'était le professeur de maths qui ne leur enseignait rien. Au lieu de cela, il amenait des divertissements ; les mots-croisés du Times, une couleuvre...

Toutes les trois semaines, Corkers disait que quelqu'un avait pété et sortait de la classe. Il disparaissait durant le reste de la journée.

F) Fag

Roald passa deux années à être « fag » : c’est-à-dire serviteur du chef de la turne. Carleton demandait le dimanche qu'ils nettoient la turne. Un dimanche, il restait des poussières et Carleton les envoya au vestiaire pour les punir.

Lorsque le mot « fag » retentissait, tous devaient accourir. Dahl, fut le dernier. Wilferforce l'appela et lui ordonna de chauffer le siège des toilettes. Durant l'hiver qui suivit, Roald devint son chauffeur attitré. Au moins, cela lui laissait le temps de lire !

G) Les jeux et la photographie

Roald était doué pour les jeux et surtout pour la pelote et le squash. Il devint champion junior et sénior à 15 ans puis il fut nommé capitaine. Il fit des matchs contre d'autres écoles.

Roald devait afficher les dates des prochains matchs, écrire aux autres écoles. Il devait normalement devenir boazer mais il fut refusé. Il fit aussi partie de l'équipe de football.

Roald aimait aussi la photographie. Il était d’ailleurs le seul élève. Il se lia d'amitié avec un prof d'arts et exposa dans l'école. Après son départ de Repton, il continua à photographier. À 18 ans, il gagna même des prix, des médailles.

H) Adieu au collège

Lors de sa dernière année, Roald refusa d'aller à l'université. Il voulait travailler et visiter des pays lointains. Il se proposa dans la Shell Company et l'Imperial Cheminals.

En 1933, Roald quitta l'école : il fut pris par la Shell. À 18 ans, il fut nommé stagiaire au service Orient. Au lieu de partir en Norvège pendant les vacances, il partit en voyage en Terre-Neuve avec la Société d'Exploration des Collèges.

Il passa ainsi deux ans en entraînement à la Shell en Angleterre. Ensuite, il travailla au bureau central à Londres à apprendre le fonctionnement interne de la grande compagnie.

En 1936, Roald fut missionné pour partir en Égypte mais il refusa. Le directeur eut pitié et envoya quelqu'un d'autre à sa place. À 20 ans, il partit en Afrique orientale. Sa mère était très heureuse pour lui. Toute la famille l'accompagna même sur le port d'embarcation.

Besoin d'un professeur de Français ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,51/5 - 124 vote(s)
Loading...

Alexandra

Ex professeure de français reconvertie en rédactrice web, je crois fondamentalement aux pouvoirs du chocolat, aux vertus de la lecture, et à la magie des envolées d’Edouard Baer !