Cours particuliers Langues Musique Soutien scolaire Sport Art et Loisirs
Partager

Les développeurs les plus célèbres

De Alexia, publié le 29/12/2017 Blog > Art et Loisirs > Informatique > Le Top 10 des Meilleurs Codeurs

« Everybody in this country should learn how to program a computer… because it teaches you how to think. » Steve Jobs

Selon Steve Jobs, tout le monde devrait apprendre à programmer, car apprendre à coder, c’est aussi apprendre à penser.

Alors pour vous aider à vous lancer, voici 10 personnalités importantes du monde de l’informatique.

Bill Gates, fondateur de Microsoft à 20 ans

Comment apprendre la programmation simplement ? Bill Gates, un codeur au succès fulgurant !

L’homme le plus riche de la planète est surtout le fondateur de Microsoft. Informaticien et entrepreneur américain, il est pionnier dans le domaine de la micro-informatique.

En 1975, alors qu’il n’a que 20 ans, il fonde avec son ami Paul Allen la société de logiciels de micro-informatique Microsoft.

C’est cette société qui est à l’origine de la création du système d’exploitation Windows, qui détient un quasi-monopole mondial.

« Le succès est un mauvais professeur, il pousse les gens intelligents à croire qu’ils sont infaillibles. »

Le saviez-vous ?

  • Le premier programme informatique qu’il créé est un jeu de Tic-tac Toe,
  • Il est entrée à Harvard à l’âge de 18 ans mais abandonne rapidement ses études pour se consacrer à la programmation informatique,
  • Il est très engagé dans sa fondation humanitaire : Bill & Melinda Gates.

Découvrez aussi ici les accessoires indispensables informatiques !

Ada Lovelace, première programmeuse de l’histoire

Coder sert pour créer une application. Sans Ada Lovelace, les cours de programmation n’existeraient pas.

Pionnière de la science informatique, elle crée le premier programme informatique de l’histoire en 1843. Il servira à créer l’ancêtre de l’ordinateur : la machine analytique de Charles Babbage. C’est donc grâce à elle que l’on retrouve aujourd’hui un boom du cours d’informatique !

Ada Lovelace est donc la première programmeuse du monde.

Par ailleurs, elle a décrit les possibilités offertes par les calculateurs universels qui allaient bien au-delà du calcul numérique et de ce qu’imaginaient Babbage et ses contemporains.

« Si vous ne pouvez pas me donner la poésie, ne pouvez-vous pas me donner la science poétique ? »

Le saviez-vous ? 

  • Elle est très connue dans les pays anglo-saxons et en Allemagne et a donné son nom au langage informatique Ada, un langage de programmation orienté objet dont les première versions remontent aux années 1980,
  • Son vrai nom est Augusta Ada Kingcomtesse de Lovelace, 
  • Elle se ruina aux jeux dans l’espoir de subventionner la machine de Babbage qui avait perdu les subventions britanniques,
  • Elle avait une santé fragile et mourut à l’âge de 36 ans d’un cancer de l’utérus. La reconnaissance de son travail fut posthume.

Steve Wozniak, le véritable concepteur de l’Apple I

La culture numérique englobe la programmation orientée. A droite sur la photo, c’est lui le véritable développeur informatique d’Apple.

Informaticien et électronicien américain, Steve Wozniak est un des cofondateurs de la société Apple Computer avec Steve Jobs et Ronald Wayne, en 1976.

Le circuit d’Apple I est entièrement conçu par Steve Wozniak. Il est capable d’affichage graphique sur un écran contrairement aux autres machines de l’époque.

« Mon but n’était pas de faire une tonne d’argent mais celui de construire de bons ordinateurs. »

Le saviez-vous ? 

  • Avec Steve Jobs, ils créent des blue box, permettant de passer des appels longue distance sans payer et en fraudant les compagnies de téléphone. Ils en vendront environ 200 exemplaires pour $150 l’unité,
  • Pour réunir les fonds nécessaires à la création du premier prototype Apple, Steve Wozniak vend sa calculatrice programmable et Steve Jobs son Volkswagen Combi pour un total de $1750,
  • Steve Wozniak a souffert d’amnésie après un accident d’avion en 1981, stoppant ainsi ses travaux pour Apple pendant un temps.

Grace Hopper, pour la vulgarisation des langages informatiques

Comment apprendre la programmation ? L’algorithmique sert pour le codage des codes sources.

Née en 1906 à New York, Grace Hopper étudie les mathématiques, la physique et l’économie. Elle fréquente Yale et obtient un doctorat en mathématiques en 1934.

En 1943, elle s’engage dans la marine américaine. Affectée au Bureau of Ordnance Computation Project de Harvard, elle travaille sur l’ordinateur Harvard Mark I dans l’équipe de Howard Aiken.

Grace Hopper fait ainsi partie du premier groupe de trois personnes apprenant à le programmer.

“Oser et faire. Il est plus facile de demander le pardon après, que la permission avant.”

Le saviez-vous ? 

  • Elle est surnommée Amazing Grace,
  • Elle a conçu le premier compilateur pour UNIVAC I en 1950,
  • Grace Hopper défend l’idée qu’un programme informatique devrait être compréhensible par le plus grand nombre. De cette idée naît le langage COBOL en 1959,
  • Elle a reçu la médaille présidentielle de la Liberté à titre posthume en 2008.

Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook

Le développement informatique peut s'apprend à tout âge. Pour un étudiant en école d’informatique, Mark Zuckerberg reste un exemple.

Même si a priori, aujourd’hui Mark Zuckerberg serait quelque peu rouillé en termes de codage, il est le premier à avoir ajouter des lignes de code à son réseau social Facebook.

Informaticien et chef d’entreprise, il est le fondateur et président de Facebook depuis 2004.

« Dans un monde qui évolue très vite, la seule stratégie qui est vouée à l’échec de façon garantie est de ne pas prendre de risques. »

Le saviez-vous ? 

  • En 2011, Mark Zuckerberg aurait mis près de deux heures à programmer quelque chose, là où d’ordinaire cela ne prend que 5 minutes à ses collaborateurs,
  • Il est le cinquième homme le plus riche de la planète,
  • Facebook a été attaqué en justice pour vol d’idée par les frères Winklevoss (le film The Social Network revient sur cette histoire).

Et vous, vous savez comment créer un compte Facebook ?

Margaret Hamilton a permis le « petit pas pour l’homme »

Un diplôme d'ingénieur peut vous mener à de la programmation. Bien avant le langage Python ou le langage Java, il était possible de programmer pour Apollo 11.

L’homme n’aurait jamais pu marcher sur la Lune sans l’aide d’une femme, en l’occurrence Margaret Hamilton qui a corrigé à la main les programmes de la mission Apollo 11.

Elle avait ainsi anticipé certaines pannes des composants électroniques et fait en sorte que la commande pour l’alunissage reste fonctionnelle. C’est à elle et son travail que l’on doit le succès de la mission.

A l’époque, il faut savoir que la partie développement logiciel était souvent réservée aux femmes car jugée moins importante.

« It’s not subtle or restrained. It’s not any of the things you like to think apply to your acting. »

Le saviez-vous ? 

  • Elle est à l’origine du terme « ingénierie logicielle » qui sera une spécialisation reconnue par la suite,
  • En 1986, elle crée la société Hamilton Technologies qui met au point un nouveau langage appelé l’Universal Systems Language (USL),
  • Elle reçoit la récompense de NASA Exceptional Space Act Award for scientific and technical contributions en 2003.

Louis Pouzin, l’homme qui n’a pas inventé internet

Comment créer un site web si l'on se sait pas programmer ? Apprendre la programmation permet d’ouvrir de nombreuses portes !

Ingénieur français en informatique né en 1931, il a inventé le datagramme et a contribué au développement des réseaux à commutation de paquets.

Ses travaux ont été utilisé pour la mise au point d’internet et du protocole TCP/IP.

Il n’a pas inventé internet mais sans lui, nous ne le connaîtrions pas comme tel aujourd’hui. Il participe aujourd’hui à sa refondation.

« S’attaquer au monolinguisme d’Internet, c’est s’attaquer à l’hégémonie américaine sur Internet. »

Le saviez-vous ? 

  • Il a étudié à Polytechnique,
  • Il a reçu le prix Institute of Electrical and Electronics Engineers Internet pour sa contribution aux protocoles, 
  • Il a reçu la Légion d’Honneur.

Isis Wenger, la codeuse derrière #iLookLikeAnEngineer

La transformation digitale se fait lentement avec un sexisme ambiant toujours présent. Le développement web n’est pas réservé aux hommes.

Isis Wenger est une jeune femme de 22 ans, ingénieure en informatique. En 2015, l’entreprise californienne pour laquelle elle travaille OneLogin lui demande de participer à leur campagne de pub avec deux autres employés pour montrer que les ingénieurs sont des gens comme les autres.

Le buzz est immense parce que selon une partie des internautes, Isis Wenger est « trop jolie pour être ingénieure ».

Isis Wenger, agacée, répond à ses détracteurs en lançant le hashtag #iLookLikeAnEngineer. Il est repris rapidement dans le monde entier par de nombreuses femmes ingénieures pour rappeler qu’elles n’ont pas à avoir honte de leur féminité.

« I help build enterprise software. » 

Le saviez-vous ? 

  • Le hashtag a généré plus de 86 000 tweets dans 50 pays. Il a même été repris par Melinda Gates pour la féliciter de l’initiative,
  • Elle est développeuse full-stack autodidacte,
  • Michelle Glauser, l’épouse d’un collège de Isis Wenger a créé une campagne de financement participatif pour enseigner la programmation aux minorités. Le but était d’atteindre $3 500, au final ce sont $47 285 qui ont été récoltés.

Larry Page, à l’origine de Google

Comment devenir un programmeur d'exception ? Le moteur de recherche se porte bien grâce à son créateur.

Larry Page, né en 1973, est un informaticien américain, cofondateur du moteur de recherche Google.

Il a fait ses premiers pas à Stanford comme les fondateurs de Yahoo. Dès son enfance, il est plongé dans l’informatique : son père, Carl Page, est à l’origine de eGroups, l’ancêtre de Yahoo. Sa culture informatique est forte dès l’âge de 6 ans.

Le saviez-vous ? 

  • Google vient du terme « googol » qui désigne un chiffre, un 1 suivi de 100 zéros, pour traduire l’exhaustivité du moteur de recherche,
  • En 1999, Larry Page et Serguey Brin obtiennent une levée de fonds de 25 millions de dollars,
  • En 2002, il reçoit le titre de « Leader international de l’économie du futur » par le Forum Mondial Economique.

Karen Spärck Jones, pionnière de l’intelligence artificielle

Comment acquérir des compétences techniques en informatique ? Elle est à l’origine des fondamentaux de Google.

Née en 1935, c’était une scientifique et chercheuse en informatique britannique. Ses travaux ont concerné le traitement automatique du langage naturel et la recherche d’information.

Le schéma de « fréquence de document inverse » est une de ses plus importantes contributions. Ce concept est utilisé aujourd’hui dans la plupart des moteurs de recherche.

« Computing’s too important to be left to men. »

Le saviez-vous ?

  • Elle était la fille d’un maître de conférence en chimie et d’une Norvégienne ayant émigré en Grande-Bretagne pendant la Seconde Guerre Mondiale,
  • Elle était mariée au chercheur en informatique Roger Needham.

Découvrez enfin ici nos cours de sécurité informatique !

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 5,00 sur 5 pour 2 votes)
Loading...

Commentez cet article

avatar