« C’est quand même plus classe de reprendre la cigarette que de reprendre la couture. » Kad et Olivier

La couture a longtemps eu la réputation d’une vieille activité démodée. Fort heureusement, ces dernières années ont renversé la tendance. Le désir de recycler des vieux vêtements pour des raisons économiques ou écologiques a convaincu de nombreux nouveaux passionnés de couture.

Si vous aussi, vous souhaitez vous lancer dans la couture, découvrez comment coudre un ourlet pour réussir vos ouvrages.

Les meilleurs professeurs de Couture disponibles
1er cours offert !
Angelina
4,9
4,9 (64 avis)
Angelina
25€
/h
1er cours offert !
Jeanne
5
5 (23 avis)
Jeanne
25€
/h
1er cours offert !
Emilia
4,9
4,9 (26 avis)
Emilia
22€
/h
1er cours offert !
Teddy
4,9
4,9 (13 avis)
Teddy
25€
/h
1er cours offert !
Clarisse
5
5 (24 avis)
Clarisse
25€
/h
1er cours offert !
Mélanie
5
5 (18 avis)
Mélanie
18€
/h
1er cours offert !
Martine
5
5 (14 avis)
Martine
15€
/h
1er cours offert !
Emilie
5
5 (14 avis)
Emilie
23€
/h
1er cours offert !
Angelina
4,9
4,9 (64 avis)
Angelina
25€
/h
1er cours offert !
Jeanne
5
5 (23 avis)
Jeanne
25€
/h
1er cours offert !
Emilia
4,9
4,9 (26 avis)
Emilia
22€
/h
1er cours offert !
Teddy
4,9
4,9 (13 avis)
Teddy
25€
/h
1er cours offert !
Clarisse
5
5 (24 avis)
Clarisse
25€
/h
1er cours offert !
Mélanie
5
5 (18 avis)
Mélanie
18€
/h
1er cours offert !
Martine
5
5 (14 avis)
Martine
15€
/h
1er cours offert !
Emilie
5
5 (14 avis)
Emilie
23€
/h
1er cours offert>

Qu’est-ce qu’un ourlet ?

L’ourlet, en couture, est le fait de retourner une petite marge de tissu et la coudre avant que le tissu ne s’effiloche pas. Il s’agit en quelques sortes de finitions sur le bord du tissu. Mais l’ourlet peut aussi s’avérer nécessaire pour raccourcir les manches d’un t-shirt ou bien les jambes d’un pantalon. L’avantage est qu’il permet de ne pas couper dans le tissu si jamais il est nécessaire de rallonger le vêtement par la suite.

À quoi sert un ourlet ?
L'ourlet permet notamment de rétrécir un pantalon.

Quoi qu’il en soit, l’ourlet fait partie des techniques indispensables à maîtriser pour un couturier ou une couturière. Très pratique et facile à réaliser, il permet de garder le tissu intact le plus longtemps possible et de donner une impression « finie » sur l’ouvrage de couture.

L’ourlet n’est parfois par réalisé sur des tissus de type jersey, polaire, feutrine ou sur d’autres tissus lorsque l’effet effilé est recherché.

Les différentes sortes d’ourlet possible

Il existe plusieurs façon de réaliser un ourlet.

Le premier est l’ourlet simple. Pour réaliser celui-ci, il suffit de surfiler le bord du tissu (à la machine à coudre ou à la main), de replier le tissu à l’intérieur du vêtement en faisant une marge de un ou deux centimètres, puis de coudre cette marge contre le tissu. Votre premier ourlet est fait !

Cet ourlet est le plus simple à réaliser.

Pour un effet un peu plus « fini », vous pouvez utiliser l’ourlet double rempli. Cet ourlet consiste à plier deux fois de suite le bord du tissu. Vous pouvez donc commencer par l’ourlet simple mais en repliant le tissu sur lui-même une seconde fois. Cela donne plus d’épaisseur au tissu et une impression de meilleure qualité que l’ourlet simple.

Pour ceux qui ne souhaitent pas se prendre la tête avec des points de couture, l’ourlet collé est pour vous. La technique ? Il suffit simplement de poser une bande thermocollante sur l’ourlet afin de le maintenir. Les bandes thermocollantes se trouvent dans l’ensemble des merceries. Il vous suffira plus qu’à le coller, mais uniquement sur un bord de tissu bien droit. Dans le cas contraire, la bande risque de se décoller.

Utiliser un biais pour l’ourlet est aussi l’une des astuces pour bien finir le tissu. Le biais est une bande fine de tissu que l’on vient coudre autour du bord du tissu. L’avantage de cette technique est que vous pouvez choisir un autre tissu que celui utilisé pour l’ouvrage afin de faire ressortir les bords ou bien les associer ensemble.

Quelles sont les façons de faire un ourlet en couture ?
Certaines techniques demandent plus de maîtrise en couture que d'autres. Laquelle choisirez-vous ?

Le biais peut aussi être utilisé en bout de tissu si vous n’aviez pas prévu de rétrécir le tissu avec un ourlet. En effet, il suffit alors de coudre l’endroit du biais contre l’endroit du bout du tissu, puis de ramener le reste du biais sur l’envers afin de le coudre. Dans ces cas-là, le biais ajoute quelques centimètres à l’ouvrage. Retenez bien cette technique si vous avez besoin de rallonger un vêtement.

Il existe également un ourlet utilisé pour les tissus les plus fins : l’ourlet en forme de rouleau. Pour cela, il suffit d’enrouler le bout du tissu avec ses doigts, puis de piquer dedans avec une aiguille et enfin, de piquer ensuite au ras du rouleau et ainsi de suite. Cela permet d’avoir un ourlet léger qui n’alourdit pas trop le tissu.

Il existe également des ourlets plus originaux pour ceux qui souhaiteraient avoir un tissu cranté, avec des vagues, etc. Il est également possible de réaliser deux coutures, l’une au-dessus de l’autre, afin de réaliser un ourlet original et solide. À vous de voir selon votre inspiration et vos outils.

Les étapes pour réaliser un ourlet sur pantalon

Le plus courant de tous les ourlets se fait lorsqu’il s’agit de raccourcir un pantalon. Via cet exemple, vous pourrez donc comprendre toutes les étapes de réalisation d’un ourlet simple.

Pour cela, réunissez le matériel nécessaire :

  • Un outil de mesure (mètre ruban ou une règle),
  • Des épingles,
  • Des aiguilles,
  • Du fil,
  • Une craie,
  • Des ciseaux,
  • Un fer à repasser,
  • Une machine à coudre (en option).
Quel matériel utiliser pour un ourlet ?
Votre matériel est prêt pour commencer l'ourlet ? Rassemblez-le autour de vous.

La première étape pour raccourcir un pantalon est de prendre les bonnes mesures. Il serait dommage de faire un ourlet trop important et de devoir tout recommencer ensuite. Pour prendre les bonnes mesures, utilisez un mètre et mettez-vous en condition. S’il s’agit de votre pantalon, demandez à une tierce personne de mesurer la distance entre le haut du pantalon et la taille idéale en bas. Attention à porter les chaussures adéquates ! Vous devrez donc réfléchir à la façon dont vous souhaitez porter le pantalon.

Notez la mesure prise (qui sera bien évidemment la même pour les deux jambes). Gardez le pantalon pliez comme vous le souhaitez et posez des épingles afin de conserver la bonne mesure. Cela vous facilitera la tâche pour ensuite coudre au bon endroit.

Vous pouvez ensuite retirer le pantalon afin de pouvoir réaliser la couture.

Mais avant la couture, pensez à vérifier que les mesures sont bonnes sur les deux jambes et les épingles fixées au bon endroit. Les épingles ne doivent pas se placer à l’endroit de la couture puisque celles-ci risqueraient de vous gêner. Les épingles doivent idéalement être situées à 4 ou 5 centimètres du bord souhaité.

Attention également entre l’arrière des jambes et le devant. Certains pantalons ont une légère différence. Vous pouvez alors décider de conserver la différence ou de l’effacer. C’est l’avantage de l’ourlet !

Afin d’être sûr que les ourlets soient symétriques, pensez à plier le pantalon en deux dans le sens de la hauteur. Vous remarquerez vite s’il y a un décalage.

Si vous souhaitez enlever les épingles pour qu’elles ne vous gênent pas au moment de coudre l’ourlet, il est toujours possible d’utiliser une craie et ainsi marquer le pantalon à l’endroit où vous souhaitez le plier. Attention tout de même à tracer le trait de manière droite afin de ne pas vous induire en erreur.

Vous aurez ensuite le choix de couper une partie du tissu en surplus ou bien de le plier. Vous pouvez par exemple utiliser la technique de l’ourlet double.

Une fois le pli ou les plis réalisés, utilisez un fer à repasser afin de faire tenir l’ourlet correctement. L’étape du fer à repasser est souvent très utile pour plusieurs techniques de couture. Marquer le pli permet de faciliter la couture par la suite. Si le tissu est fragile, n’hésitez pas à poser un tissu intermédiaire entre le pantalon et le fer à repasser pour éviter de l’abîmer.

Commencez par surfiler l’endroit ou le tissu est couper afin d’éviter qu’il ne s’abîme en machine, puis choisissez le type d’ourlet que vous souhaitez faire. Pour réaliser l’ourlet simple, il vous suffit de coudre l’ensemble une fois que le tissu est envers contre envers à la machine à coudre ou à la main. Pour plus de sécurité, n’hésitez pas à faire un double ourlet. Vous serez plus tranquille.

Votre ourlet est terminé !

Comment apprendre à faire un ourlet en couture ?

L’ourlet n’est pas l’exercice le plus compliqué des cours de couture. Pourtant, il peut parfois être utile de se faire accompagner afin de découvrir tous les gestes pour réaliser un ourlet dans les meilleures conditions.

Il est possible d’apprendre à faire un ourlet de différentes façons.

Pourquoi apprendre à faire un ourlet ?
Apprendre à faire des ourlets vous servira tout au long de votre vie.

Vous pouvez tout d’abord vous tourner vers les cours de couture proposés par des associations ou des écoles de couture. Ces cours sont parfois proposés en formule annuelle ou bien sous forme de stages intensifs. Ils permettent pour tous les couturiers et couturières de profiter de conseils de professionnels et de pratiquer le plus possible en progressant petit à petit.

Les apprentis couturiers peuvent également choisir un professeur particulier de couture qui leur apprendra les bases de la couture mais aussi des techniques particulières. L’avantage de ces cours particuliers de couture est que vous pouvez décider du programme avec le prof et donc dédier plusieurs heures de couture aux ourlets.

Les merceries proposent également de nombreux ateliers couture tout au long de l’année, renseignez-vous près de chez vous.

Enfin, internet est une ressource infinie pour apprendre à faire des ourlets. Des passionnés de couture vous montrer, en vidéo, comment faire un ourlet, pas à pas. Servez-vous de ces vidéos pour vous entraîner depuis chez vous.

Vous pouvez notamment suivre le tutoriel de la chaîne Les Patronnes :

À vous de jouer !

Besoin d'un professeur de Couture ?

Vous avez aimé l'article ?

5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Isaline

Journaliste voyageuse et ethnologue de formation, je me passionne pour tout ce qui m'entoure. Des initiatives solidaires aux comportements animaliers, en passant par la musique, la photographie et les sciences.