Vie Vivant
Respirer

Danger

Dormir

Homme

Plantes

Animaux

Le vivant est un organisme qui se nourrit et se développe en relation avec le milieu extérieur et qui est capable de se reproduire.

Le vivant est ce qui porte en lui la vie. Mais comment expliquer celle-ci ? Comment la définir et d'où vient-elle ?

En quoi l'être vivant est-il un être particulier et spécifique ?

I/ Qu'est-ce que la vie ?

A) Corps vivant et corps inerte

Le vivant s'oppose à l'inanimé qui n'est parcouru par la vie c'est-à-dire que le corps non vivant n'est pas constitué d'éléments lui permettant de réaliser certaines fonctions.

On peut différencier et donner quelques caractéristiques du vivant.

Le corps vivant est un individu qui est constitué de différentes parties dépendantes entre elles pour participer à un but commun : la survie.

Le corps vivant est en mouvement et capable de se séparer, renouveler de lui même contrairement à un objet non vivant.

Il a nécessairement besoin de nourriture qu'il assimile pour se développer.

Les vivants sont soumis à la mort qui les ramènent à l'état de corps inerte. Enfin les vivants sont capables de se reproduite, qu'ils tendent à leur propre perpétuation.

Mais d'une manière générale, ces critères ne semblent pas suffisant puisqu'ils ne permettent pas d'expliquer la vie.

B) Une limite difficile à définir

Le vivant est fait de matière, composé d'atomes et molécules, comme le reste du monde. On pourrait presque expliquer la vie par la physique.

Les virus ne sont pas réellement des êtres vivants car ne peuvent pas se multiplier sans parasiter un autre être vivant.

Ils ne sont pas capables de croissance, ni de métabolisme. I y a donc une différence entre un organisme monocellulaire et une protéine parce qu'il y a la vie.

Cependant, on considère aujourd'hui que la matière biologique est celle qui contient une information génétique c'est-à-dire l'ADN.

Il semble nécessaire de faire de l'être vivant un objet particulier pour notre maison parce qu'il a certaines caractéristiques qui lui sont propres. Pourtant su on veut produire une connaissance du vivant, il nous faut tenter de l'expliquer.

Comment trouver des cours de philo ?

Les meilleurs professeurs de Philosophie disponibles
Sophie
4,9
4,9 (23 avis)
Sophie
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Chrys & chris
5
5 (152 avis)
Chrys & chris
87€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Larry
5
5 (82 avis)
Larry
39€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Thibault
5
5 (26 avis)
Thibault
165€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Patrick
5
5 (66 avis)
Patrick
70€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Faustine
4,9
4,9 (50 avis)
Faustine
55€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Théodore
5
5 (15 avis)
Théodore
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Raphaelle
5
5 (35 avis)
Raphaelle
22€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Sophie
4,9
4,9 (23 avis)
Sophie
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Chrys & chris
5
5 (152 avis)
Chrys & chris
87€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Larry
5
5 (82 avis)
Larry
39€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Thibault
5
5 (26 avis)
Thibault
165€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Patrick
5
5 (66 avis)
Patrick
70€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Faustine
4,9
4,9 (50 avis)
Faustine
55€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Théodore
5
5 (15 avis)
Théodore
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Raphaelle
5
5 (35 avis)
Raphaelle
22€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

II/ Comment expliquer le vivant ?

A) La thèse mécaniste

Les êtes vivants sont des machines, des automates bien réglés et donc il n'y aurait rien de particulier dans la vie si ce n'est une organisation particulière mais les lois du corps seraient les mêmes lois qui pour les autres objets physiques de la nature.

L'idée : pour critiquer le mouvement du corps vivant, il n'y a besoin de connaître que les lois de la physique.

Descartes compare le vivant avec une horloge. Pour lui, le cours est comme une pompe. La circulation du sang répondrait à la loi de l'hydraulique.

Dans le vivant, il n'y a pas de but, il n'y a que la matière.

Les animaux par exemple ne sont donc fait que de matière, n'ont pas vraiment de sensibilité. Ils ne sont que des machines.

Pour Descartes, un être vivant est une machine que la matière a créé. Ce qui fait a différence entre être vivant et machine : taille des pièces. Une montre marque les heures naturellement, un corps fonctionne naturellement. Ce qui est important, c'est que les mêmes lois expliquent le vivant et l'artificielle. Par conséquent, l'être vivant n'a ni âme, ni but : c'est juste de la matière en mouvement.

Un être vivant n'est que la matière, pas d'âme, pas de but, on peut même faire ce qu'on veut des animaux.

B) La différence entre être vivant et machine

On peut différencier l'être vivant et la machine parce qu'il y aurait des différences fondamentales entre les 2 qui nous permettraient de voir des spécificités d'un être vivant. Celle-ci est fait de matière, mais est organisé de manière complexe. Cela fait émerger certaines caractéristiques ?

Kant en repère 54 de caractéristiques

. Reproduction : un être vivant se produit lui-même en tant qu'espèce et il reproduit des êtes comme lui, comme le dit Kant (Aucune montre ne produit d'autres montres).

. L'autodestruction : être vivant se produit lui-même en tant qu'individu, c'est-à-dire la croissance l'arbre est une construction de l'arbre par lui-même.

-Auto-réparation : l'organisme est capable de se renouveler de lui même et de réparer certaines lésions pour conserver son organisation.

- Interdépendance des organes : les différentes parties d'un être vivant se développe à partir des uns et des autres. Chaque partie prend part à l'existence du tout et e est le résultat.- La polyvalence des organes. Un organe peut avoir la capacité de prendre le relaie d'un autre.

Tout ceci nous montre qu'il y a comme une force formatrice, c'est-à-dire une force internet qui maintient la vie et qui n'est pas un simple mécanisme.

C'est comme si un organisme avait un but, une fin, une finalité qui serait la vie.

On ne peut pas réduire un organisme à un simple mécanisme. On peut seulement faire une analogie pour parvenir à expliquer l'être vivant mais il est différent.

C) Le vitalisme

Il y aurait un principe vital, un souffle, un esprit qui organise le vivant (Bergson) → l'élan vital, il y aurait comme un esprit, une intelligence qui rend de plus en plus complexe les êtres vivants et de la nouveauté. Pour Bergson, la vie est un mouvement imprévisible, constamment imprévisible constamment en train de se créer.

Conclusion : Le mystère de la vie n'est toujours pas résolu, même si on propose pour tenter de l'expliquer. Personne n'est encore parvenu à synthétiser officiellement la vie.

Il faudrait alors penser que dans le vivant, il y a une finalité. Mais cette idée semble nous éloigner de la science.

III/ Y-a-t-il une finalité du vivant ?

A) L'idée de finalité

Un phénomène A apparaît serait fait pour répondre à un objectif B, c'est-à-dire que B est la condition pour que A existe, c'est ce qui se passe lorsque l'Homme fabrique quelque chose.

Ex : L'oeil est fait pour voir, c'est-à-dire que la vision existerait avant l'oeil, comme projet

Finalité interne : on renvoie à une intention de la nature. C'est une idée qu'on retrouve chez Aristote qui considère que dans chaque être vivant, il y a une âme, c'est-à-dire qu'il y aurait un principe qui organise la matière selon une forme. La nature organise par hasard mais selon certaines fins, l'organisme des êtres vivants. La fonction détermine l'organe.

On peut réfuter cette théorie car elle inverse l'ordre des choses. C'est l'organe qui crée l'usage et pas l'inverse.

Ex : La vision n'existe pas avant les yeux.

Deuxièmement, on peut considérer une finalité externe quand la cause est extérieure au phénomène humaine et se trouve dans un autre phénomène.

Ex : Puisqu'il y a des vaches, il faut de l'herbe

B) Hasard et évolution

Il paraît nécessaire de refuser l'idée de finalité. Elle ne permait pas de comprendre le vivant et paraît anti-scientifique. C'est la théorie intelligente des signes.

principe anthropique : Le monde est super bien organisé et les lois de la physique, si elles étaient un tout petit peu différent ne permettraient pas la vie. L'Homme devrait donc apparaître, c'est son destin parce que c'est organisé.

Il paraît nécessaire d’affirmer l'existence d'un hasard (théorique de l'évolution). L'évolution des êtres vivants serait la conjugaison de deux hasards : celui de mutations sans but et celui d'adaptation au milieu naturel.

Si les êtres vivants évoluent, ce n'est pas dans un but mais c'est un mouvement de la nature qui conduit à leur transformation et à l’apparition de nouvelles caractéristiques.

Le seul but de l'être vivant serait la survie (se conserver, se reproduire).

J Monroe → l'être vivant cherche à être invariant et l'ADN est le dépositaire de cette invariance.

Si le vivant a un projet vivant, c'est simplement de se conserver comme le permet la programmation génétique.

Le vivant n'a aucune tendance au changement et on ne peut pas prévoir les changements. Pour lui, les mutations génétiques ne sont que des changements hasardeux qu'on ne peut pas expliquer.

Mais l'ADN permet à l'être vivant de se produire lui-même comme s'il avait en lui un programme prescrit par l'hérédité.

C) Un problème éthique

La réflexion sur le vivant est un problème scientifique ais surtout un problème moral et politique. En effet, les biotechnologies nous force à nous questionner sur le pouvoir de la science/

Les recherches sur le vivant consistant à désacraliser la vie et en faire un objet comme un ordre.

C'était le projet de Descartes. L'Homme par la Science devrait devenir comme maître et possesseur de la nature. Ce projet doit s'accompagner d'une réflexion de l'Homme sur ce qu'il est et ce qu'il souhaite pour l'avenir.

Ex : OGM

Conclusion

On peut rendre compte du vivant par deux critères:organisation et évolution.

Le vivant n'est pas une matière brute mais pas non plus un esprit, c'est une nature mixte composé de matière tout en état capable d'un mouvement qui est lui propre et vient de lui-même.

La biologie est bien une science à part entière avec un objet spécifique, la science de la vie.

Conclusion La connaissance du monde est-elle une vérité ? Comment l'Homme parvient-il à connaître ? Que peut-il connaître ?

Si l'Homme peut connaître parce qu'il est un être rationnel capable d'organiser les informations que lui donne le monde. Il est capable d'avoir une représentation abstraite du monde pour tenter de dégager une connaissance. C'est là l'enjeu d'une connaissance scientifique. Mais qui ne doit pas nous faire oublier que notre catégorie comme la matière, l'esprit, la vivant ne sont que des découpages du réel que l'Homme a inventé.

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,10 (10 note(s))
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !