PHILOSOPHIE

COURS SUR LA NOTION DE TRAVAIL ET TECHNIQUE.

I/ Qu'est-ce que le travail ?

Pour répondre à cette question, on peut se référer aux idées du philosophe Platon. Dans le livre intitulé " la République ", il conçoit le travail comme une activité économique qui a pour but la satisfaction des besoins. Platon explique en effet que pour vivre, l'Homme a besoin de se nourrir, de se vêtir, de se loger etc. Pour satisfaire ses besoins économiques, l'Homme doit donc déployer un effort de production. Le but de cette production, c'est la fabrication de biens qui seront consommer.

Les meilleurs professeurs disponibles
C'est parti

 II/ Le problème de la division du travail

Platon indique qu'un même individu dans la société ne peut pas produire tous les biens susceptibles de satisfaire tous ses besoins. Il faut donc repartir le travail global afin que chacun puisse remplir une tache bien déterminée.

À chaque travail doit donc correspondre la satisfaction du besoin. Ainsi pour satisfaire le besoin de nourriture de la population, on a vu apparaitre une agriculture. Pour le besoin de se vêtir et de se loger s'est constitué un secteur artisanal. Pour l'échange des biens le commerce s'est développé.

Comment progresser en cours philo ?

 III/ Travail et propriété selon le philosophe anglais Locke

Locke soutient la thèse suivante : le travail est le fondement de la propriété. Ceci signifie que lorsqu'un individu dans la société fourni un effort pour produire un bien déterminé, cet effort rend légitime la propriété de ce bien. Le travail donne donc des droits sur le bien ou l'objet qu'on a produit et le rôle de l'État et de protéger les biens de ceux qui ont travailler durement pour obtenir quelque chose.

EXERCICE : Êtes-vous d'accord avec cette conception ? Justifier votre réponse par un argument et illustrez la par un exemple.

Je partage l'idée selon laquelle l'un des principaux rôles de l'Etat réside dans la protection du produit de ses citoyens. En effet, lorsque le créateur effectue un certain effort dans la conception d'un objet, il doit en échange, recevoir un bien : matériel, intellectuel ou spirituel... Prenons l'exemple des brevets déposés par les grandes firmes internationale qui sont parvenu à concevoir des objets qui ont révolutionné la société : un individu qui tenterait de s'approprier gratuitement une partie de ce travail pourrait se retrouver rapidement en conflit judiciaire et devoir payer une lourde sanction financière, voir jusqu'à encourir une peine d'emprisonnement...

L'individu ne recherche-t-il dans le travail que le moyen de gagner sa vie ?

- l'absence de travail représente l'exclusion sociale.
- l'individu peut chercher l'idée de plaisir dans le travail, dans le fait d'accomplir des choses. Il peut chercher à être utile au monde.
-> lorsque métier et passion se confondent, le travail est reconnu socialement comme l'activité sociale la plus valorisante. ( Les patrons qui prennent plaisir à bâtir de nouveaux projets. )

Le travail est-il nécessairement une contrainte, ne peut-il pas être une source de plaisir ?

-> lorsque métier et passion se confondent, le travail est reconnu socialement comme l'activité sociale la plus valorisante. ( Les patrons qui prennent plaisir à bâtir de nouveaux projets alors que l'argent ne manquera jamais )

Est-ce le travail qui confère à notre existence un sens ?

Oui, car c'est dans l'idée d'accomplir des choses concrètes que l'homme s'aperçoit comme utile à la société.

- Travailler pour réussir -> travailler à l'école pour connaitre la prospérité.

 


RdM

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,00 (2 note(s))
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !