I-les origines de la crise

Après des années de fortes croissance, la Bourse de Wall Street connaît
en octobre 1929 un krach retentissant. Une crise profonde débute.
Son ampleur a plusieurs causes. Elle présente une dimension cyclique
d'autant plus forte que 1929 voit la conjonction de la fin d'une phase
de dépression de longue durée (cycle Kondratieff) et d'une crise courte
de type Juglar. Elle prend sa source dans certains aspects de la
croissance des années 1920, notamment la spéculation boursière qui
conduit à une surcapitalisation qui pèse sur les profits. En outre, il
y a surproduction ou sous-consomation, interprétation qui fait l'objet
de débats.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Angelina
5
5 (14 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (14 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert>

II-Le déroulement de la crise

Aux Etats-Unis, le Krach entraîne une chute prolongée des valeurs
boursières et une crise bancaire. La faillite des banques se répercute
sur l'industrie. La crise devient générale et touche peu à peu tous les
secteurs. La production industrielle s'effondre. L'agriculture est
concernée. Le chômage s'accroît considérablement. La crise est longue :
en 1933, les chômeurs sont 13 millions aux Etat-Unis.
Dès 1929, les Etat-Unis rapatrient leur capitaux. Le commerce
international est touché par la baisse des prix et les tensions
monétaires. La crise gagne alors l'Autriche et l'Allemagne, puis le
Royaume-Uni et la France. Les colonies sont aussi victimes de la
désorganissation des échanges internationaux. Le nombre des chômeurs
atteint 30 millions dans le monde en 1932.

III-Les conséquences de la crise

Toutes les catégories sociales : ouvriers, agriculteurs, couches
moyennes. Elles sont toutes touchées par le chômage. Les oppositions
sociales s'accentuent et se traduisent au plan politique. Les
nationalismes économiques s'exacerbent et entraînent une dégradation du
climat international.
Economistes et dirigeants politiques sont désorientés par l'ampleur de
la crise. Les solutions présentées (politiques de déflation, réponses
dispersées à une crise générale) accentuent les difficultés.
Cela conduit à une remise en cause du capitalisme libéral et à une
intervention de l'Etat dans l'économie. Le Britannique Keynes propose
une politique où le déficit budgetaire et une inflation contrôlée
permettent à l'Etat, par des investissements massifs, de développer la
consomation et de relancer l'activité économique.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 3,48/5 - 23 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !