On peut définir le terme de « génocide » comme l'extermination méthodique d'un peuple. Si la première tentative de génocide fut perpétrée par les Turcs sur les Arméniens lors de la première guerre mondiale ( 1915 ), la volonté des nazis de détruire systématiquement de manière « industrielle » les Slaves, les Tziganes et surtout les Juifs reste sans réel précédent dans l'histoire de l'humanité.

Pourquoi et comment le génocide a-t-il eu lieu ?

I / Pourquoi le génocide?

A) La conséquence d'une doctrine raciste

Le nazisme se fonde sur une idéologie raciste. Hitler est convaincu de l'inégalité des races et de la supériorité de la « race aryenne », dont les Allemands seraient les meilleurs représentants. Il faut la préserver en éliminant les « Allemands dégénérés » : handicapés physiques et mentaux et les races considérées comme inférieures : Juifs, Slaves, Tziganes... De 1933 à 1939, les Juifs allemands sont persécutés et exclus progressivement de la société ( ex : par les Lois de Nuremberg de 1935 ).

B) Une mise en place progressive

Avec la conquête de la Pologne et l'invasion de l'URSS, les nazis occupent des territoires où vivent d'importantes communautés juives. Les juifs polonais sont alors rassemblés dans des quartiers spécifiques : les ghettos ( à Lodz, Varsovie... ) où ils meurent lentement de privations et de maladies. Ces ghettos seront progressivement vidés pour alimenter les camps de la mort entre 1941 et 1943. En 1943, les ghettos de Varsovie se soulève dans un ultime sursaut de désespoir.

Lors de l'avancée allemande en URSS, les prisonniers de guerre soviétiques succombent par millions, victimes de la faim, d'exécutions ( environ 3,3 millions de morts ) et des groupes spéciaux ( les einsatzgruppen ) de la SS ou même de la Wehrmacht sont chargés en secret d'exterminer les populations juives présentes sur ces territoires ( environ 1,5 million de victimes ). C'est au cours de la seconde moitié de l'année 1941 que l'extermination totale des Juifs d'Europe est décidée : c'est la « solution finale ». En janvier 1942, à la conférence de Wansee ( banlieue de Berlin ), les dignitaires nazis planifient l'opération.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (9 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (9 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert>

II/ Les aspects du génocide

A) Les camps de concentration

Ouverts par les nazis dès 1933, ces camps sont destinés aux prisonniers de droit commun et surtout aux opposants du régime ; ils accueillent après 1940 une masse sans cesse croissante de détenus venus de toute l'Europe occupée ( communistes, résistants, Juifs... ). Tout est conçu pour déshumaniser le prisonnier : il n'est plus qu'un « stück » ( un « morceau », une « pièce » ) tatoué d'un matricule. A partir de 1942, les déportés sont utilisés comme main d’œuvre pour le Reich. Les privations, les brutalités, les maladies, les « expérimentations médicales », les exécutions expliquent l'effrayante mortalité ( selon les camps et l'époque, le taux de mortalité a varié de 30 à 60% ).

B) Les camps d'extermination

Les nazis construisirent 6 camps d'extermination en Pologne occupée, ou à partir de 1941, dans le cadre de la « solution finale », les Juifs sont acheminés pour y être systématiquement liquidés par de véritables méthodes industrielles dans les chambres à gaz ; les cadavres étant ensuite brûlés dans des fours crématoires. Chelmno, Belzec, Sobibor, Treblinka, Auschwitz – Birkenau et Maïdanek deviennent ainsi de véritables « usines de mort ». ( Auschwitz et Maïdanek sont à la fois camps de concentration et d'extermination ).

III/ Les conséquences

A) Combien de victimes ?

On estime que ce génocide a fait entre 5 et 6 millions de victimes parmi les Juifs d'Europe ( soit les 3/5 ). Environ 250 000 Tziganes ( soit le tiers de ceux qui vivaient en Europe en 1939 ) furent aussi exterminés.

B) Donner un nom à l’innommable

Le mot génocide désigne le sort partagé avec les Juifs par les Tziganes mais aussi le sort des Arméniens massacrés en 1915, il a donc un sens « général ». Les Anglo-saxons ont repris du grec le terme de « holocauste » qui désigne un sacrifice religieux où la victime est immolée par le feu. Certains historiens français s'accordent aujourd'hui sur le mot « shoah » qui signifie « catastrophe » en hébreu et qui marque l'unicité de l'extermination des Juifs par rapport à d'autres génocides de l'histoire.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,60/5 - 35 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !