LES ARGONAUTES

Quand Jason prépara son expédition maritime pour aller chercher la Toison d'or en Colchide, dans les monts du Caucase, il fit construire un navire extraordinaire : la nef (mot ancien pour dire "navire") Argo, du nom de son constructeur, Argos.

De nombreux héros furent tentés par l'aventure et partirent avec Jason. On les a appelés les Argonautes, c'est-à-dire, en grec, les marins (nautès) d'Argo. Jason ne pouvait rêver meilleurs compagnons : les Argonautes étaient tous plus courageux, plus habiles et plus doués les uns que les autres. Il y avait Éthalidès, fils du dieu Hermès, les Dioscures Castor et Pollux, Héraclès et son demi-frère Iphiclès, Pélée, le père d'Achille, Laërte, le père d'Ulysse, Orphée le poète musicien, et le constructeur Argos.

Il fallait cinquante rameurs pour faire naviguer Argo ! À ces héros célèbres s'en joignirent beaucoup d'autres dont les noms différent selon les traditions, car chaque cité a voulu ajouter son héros local à la liste.

Athéna aide Tiphis à mettre la voile tandis qu'Argos construit le navire.

La nef Argo est placée sous le signe des dieux. Inspiré par Athéna, Argos utilisa, pour construire la proue, un chêne sacré de la forêt de Dodone, dont les arbres étaient réputés rendre des oracles. Douée de parole, la proue du navire devait indiquer aux marins les dangers qu'ils auraient à éviter.

Le récit de l'expédition des Argonautes est le premier récit d'expédition maritime de la mythologie, et précède le voyage d'Ulysse, que le poète grec Homère raconte dans l'Odyssée. Avant de partir, les hardis navigateurs consultèrent l'oracle de Delphes, qui leur donna une réponse favorable. Ils offrirent alors un sacrifice à Apollon et larguèrent les amarres...

Argonautes à bord de leur navire

Le périple des Argonautes les conduisit dans l'île de Lemnos, puis à Samothrace. Ils passèrent ensuite l'Hellespont, détroit qui, entre l'Europe et l'Asie, relie la Méditerranée à la petite mer de Marmara, qu'on appelait alors Propontide. Dans l'île de Cyzique, ils durent livrer un sanglant combat contre les habitants qui les avaient pris pour des pirates.

Ils accostèrent ensuite sur les rivages de Mysie et de Bithynie (régions de la Turquie actuelle), où, entre autres mésaventures, Pollux dut affronter à la boxe le roi géant Amycos. La tempête les repoussa sur le rivage européen de l'Hellespont, en Thrace. À la demande du roi Phinée, ils le débarrassèrent des Harpies, monstres horribles mi-femmes mi-oiseaux, qui le persécutaient.

En récompense, Phinée, doué du pouvoir de divination, les avertit du danger que représentait les "Roches bleues", écueils mouvants, qui, disait-on, se refermaient sur les navires passant le Bosphore, second détroit à traverser avant d'arriver dans la mer Noire, appelée par les Grecs Pont-Euxin. Les Argonautes imaginent alors une ruse : grâce à un pigeon, qu'ils lâchent entre les deux rochers meurtriers, ils  évaluent la vitesse de leur mouvement de fermeture et réussissent à passer...de justesse. Les Roches bleues, dit la légende, s'immobilisèrent aussitôt, et pour toujours.

Enfin, voici la nef Argo dans le Pont-Euxin : les Argonautes peuvent aborder en Colchide, où Jason, grâce à Médée, s'empare de la Toison d'or.

Le voyage de retour entraînera Jason et ses compagnons à travers la Méditerranée, au gré des tempêtes et de la volonté des dieux : comme Ulysse plus tard dans l'Odyssée, ils passent chez Circé, entre Charybde et Scylla, chez les Phéaciens, auprès du roi Alcinoos, puis en Lybie et en Crète, où Médée met à mort le géant Talos.

Dans la suite des aventures de Jason, les Argonautes ne joueront pas un rôle aussi central que pendant l'expédition. Il faut dire qu'ils ont tous à vivre leurs propres aventures ! Mais jusqu'à la fin ils demeureront des amis fidèles du héros.

On explique aujourd'hui que l'expédition lointaine des Argonautes est le récit légendaire des premières "ruées vers l'or". Dès la plus haute Antiquité, en effet, on connaissait les mines d'or du Caucase et, à travers le Bosphore et la mer Noire, des Grecs saisis par la fièvre de l'or, avaient atteint la Géorgie aux frontières de la Turquie et de la Russie actuelles.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 2 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !