Quelques définitions

On appelle colonie, un territoire conquis et administré par un État qui impose son gouvernement et ses lois. Les colons sont des individus au service de la colonie ( de l'État colonisateur ). Il ne faut évidemment pas les confondre avec les colonisés. Une métropole symbolise et désigne l'État qui possède des colonies.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (15 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Salomé
5
5 (6 avis)
Salomé
35€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (8 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (15 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Salomé
5
5 (6 avis)
Salomé
35€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (8 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert>

Introduction

La première vague de conquête coloniale a eu lieu entre le 15e et le 16e siècle, donnant naissance aux empires coloniaux ( notamment espagnol et portugais ) sur le continent Américain, Asiatique et en Afrique. Pour autant, le temps de fort de la colonisation se situe entre 1830 et l'après deuxième guerre mondiale, c'est-à-dire lorsque l'Europe domine la majeure partie du Monde. L'expansion coloniale de la deuxième moitié du 19e au début du 20e se déroule alors que l'Europe est une puissance démographique et économique.

Problématique

Pourquoi et comment les Européens vont-ils parvenir à s'imposer sur le continent asiatique et africain, puis développer un système colonial ( 1850 -1945 ) ?

DISCOURS DE J. FERRY : DOCUMENT 1 PAGE 132.

Les conquêtes coloniales : les motivations des colonisateurs

Les motivations démographiques

L'Europe est en pleine croissance démographique puisque globalement sa population va doubler ( 1850 - 1914 ) au Royaume-Unis, en Allemagne et en Italie. Seule la France, connaît une très faible expansion. Les pays européens vont alors tenter de se débarrasser de cette population exubérante considérée comme agitée et trop revendicative. Certains individus seront de cette manière, poussé à émigrer.

Les motivations économiques

L'Europe est au cœur de la révolution industrielle. Le capitalisme impose la nécessité de coloniser pour exploiter les richesses ( du sol, du sous-sol ) et les matières premières nécessaires à l'industrie. Il subsiste également un intérêt majeur d'écouler la production, de trouver des débouchés à l'industrie et d'éviter les crises de surproduction. Il demeure même une nécessite pour trouver des placements pour les capitaux européens.

Mission humanitaire et religieuse

La société européenne se considère comme supérieure aux autres sociétés et commence à développer une théorie raciste. Cette théorie s'appuie sur des arguments pseudo-scientifique et est enseignée dès les plus jeunes écoles. Les démocrates se donnent alors pour mission d'éduquer et d'instruire ces races inférieures. L'occident est persuadé de sa mission civilisatrice auprès des autres peuples et va tenter, en leur apportant la civilisation, de les convertir au christianisme.

Motivation politique et stratégique

À cette époque, un État est considéré comme une grande puissance au moment où il possède un empire colonial. La France va alors se lancer dans la conquête coloniale pour ne pas être déclassée par les autres et de manière à montrer qu'après la défaite de 1871 ( guerre franco-allemande ), elle reste une grande puissance sur laquelle il faut compter.

L'expansion de l'Europe : conquête et partage

La course aux colonies

Les européens sont les seuls individus à bénéficier des moyens nécessaires pour se lancer dans les conquêtes coloniales : ce sont les seuls à posséder la technologie leur permettant de fabriquer des armes opérationnelles pour s'imposer sur de grands et de petits espaces. Par cette suprématie, ils maîtrisent des axes de communications ( comme le canal de Suez ( Égypte ) contrôlé par les Anglais et les Français ).

DOCUMENT : LIVRE PAGE 131.

Jusqu'en 1850, l'Europe ne manifeste que peu d'intérêt pour la colonisation à l'exception de la Grande-Bretagne. C'est à partir de la deuxième moitié du 19e que les européens se lancent définitivement dans la conquête avec comme premières zones d'attraction, la Méditerranée et l'Afrique. Sur le terrain, force est de constater que les européens restent extrêmement rivaux. Cette rivalité va par ailleurs déboucher en 1885 sur l'organisation de la conférence de Berlin où trois grandes décisions vont être prises : elle va déterminer les zones d'affluences des États en Afrique et de toutes les puissances établies. Celles-ci devront ainsi « travailler » dans la limite des zones d'influences voisines.

DOCUMENT : LIVRE PAGE 130.

Cette conférence reconnaît également l'interdiction de réduire en esclavage les indigènes et les populations autochtones et oblige les différents États colonisateur à s'engager pour améliorer les conditions de vie de ces individus. Ces décisions territoriales vont aboutir à des découpages arbitraires en Afrique pour la simple raison qu'aucune considération ne sera faite pour la répartition des ethnies.

REMARQUE : Ces décisions ne vont pour autant pas empêcher les tensions et les crises entre les États européens sur le terrain colonial.

La première crise débute à Fachoda et oppose la France et le Royaume-Uni ( 1898 ). L'ambition de la France est de construire un empire colonial d'Est en Ouest, de Dakar à Djibouti alors que celle du Royaume-Uni est de bâtir un empire d'un seul tenant du Nord au Sud, de l'Égypte jusqu'en Afrique du Sud. Le Soudan demeure être le point d'intersection qui va mettre le feu au poudre. Les troupes françaises dirigé par Marchand et les troupes anglaises par Kitchner sont en passe de s'affronter à Fachoda jusqu'à ce que la République Française donne l'ordre de reculer.

La seconde crise elle, aura lieu au Maroc et opposera une nouvelle fois la France à l'Allemagne ( de 1905 à 1911 ). Cette crise va aboutir en 1911 sur des négociations : la France recevra le Maroc et cédera en compensation une petite bande de territoire du Congo Français.

L'Europe et la main mise sur le monde

À la veille de 1914, on distingue deux principaux empires coloniaux : celui du Royaume-Uni ( 30 millions de km2, 500 millions d'habitants ) et celui de la France ( 10 millions de km2, entre 70 et 90 millions d'habitants ).

REMARQUE : Durant la période l'entre-deux guerres, il ne subsiste quasiment pas de changements. Après la première guerre mondiale, les États vaincus se voient confisqués une partie de leurs territoires coloniaux qui sont redistribués aux vainqueurs à titre de « mandats ». L'Italie conquiert l'Éthiopie en 1935.

DÉFINITION MANDAT : Un mandat est une administration temporaire en attendant de trouver un statut définitif.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,06/5 - 36 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !