I/ La première guerre mondiale

Tournant fondamental dans le développement du mouvement sioniste international ( mouvement né à la fin du 19e siècle par T. Herzi pour la création d'un État juif en Palestine ) avec la Déclaration Balfour ( ministère des affaires étrangères anglais ) en novembre 1917 en faveur de la création d'un foyer national juif en Palestine.

FIN DE LA GUERRE : La Société des nations reprend les termes de la Déclaration et attribue la Palestine à la GB au titre de mandat. La GB se trouve confrontée à une situation complexe : faire face à la fois aux revendications sionistes et à la montée du nationalisme arabe qui débouche sur la création de la Ligue Arabe ( 1945 ).

A) Fin de la deuxième guerre mondiale

À la fin de la seconde guerre mondiale, l'ONU s'empare du problème et propose un découpage territorial de la Palestine : ce plan prévoit la création de deux États, un régime spécial est prévu pour les lieux saints et un statut particulier pour Jérusalem...

Le comité arabe refuse ce plan ; L'État d'Israël est quand à lui proclamé le 14 mai 1948; le commissaire anglais quitte la Palestine, c'est la fin du mandat britannique et le début des conflits.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Angelina
5
5 (14 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (14 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert>

II/ Les différents conflits : les étapes

A) Première guerre Israelo-Arabe

De mai 1948 à janvier 1949, Israël et en guerre avec les États arabes de Syrie, d'Égypte, d'Irak, de Liban et de Jordanie. Israël sort vainqueur du conflit, conséquence : l'État hébreux voit son territoire s'agrandir, Palestiniens s'exilent dans les États arabes voisins et obtiennent le statut de réfugiés. Pour empêcher leur retour, Israël détruit les villages abandonnés et installe de nouveaux immigrants. Gaza passe sous la tutelle de l'Égypte. La région désormais s'installe durablement dans la guerre. Les « infiltrations palestiniennes » ( actions armées ) sont permanentes.

En 1959, va naître l'OLP : organisation de libération de la Palestine, dont les objectifs sont la destruction de l'État d'Israël et la création d'un État Palestinien. C'est une organisation terroriste ; elle est dirigée par Yasser Arafat ( appartenant au Fatah : une des branches de l'OLP ). Les actions terroristes des fedayins ( : combattants palestiniens ) sont régulières.

B) 1969 : « guerre préventive » ou « guerre des six jours »

Après plusieurs mois de tensions entre Israël et ses voisins, Israël déclenche une guerre éclair contre la Syrie, l'Égypte et la Jordanie. Conséquences : défaite arabe. Succès d'Israël qui débouche sur des conquêtes : prise de Gaza de la Cisjordanie. Occupation du plateau du Golan, du désert de Sinaï. Annexion de Jérusalem, Israël proclame la ville capitale de l'Etat hébreu.

REMARQUE : La conquête du Golan et du Sinaï permettent la mise en place d'avant postes stratégiques pour protéger l'État d'Israël des agressions.

En s'emparant de la Cisjordanie et de Gaza, Israël devient une puissance occupante. Désormais elle va se trouver confrontée directement au nationalisme palestinien. L'ONU met en place une résolution : restitution des territoires conquis pendant la guerre en échange de la reconnaissance de l'État d'Israël par les États arabes.

C) Guerre de Kippour : « Guerre de revanche »

Il s'agit de récupérer les territoires perdus ; cette offensive a été préparée tout particulièrement par le président égyptien : El Sadate ( successeur de Nasser en 1970 ). Mobilisation des États arabes qui utilisent l'arme économique : le pétrole pour faire pression sur les pays occidentaux.

Cette guerre va déboucher sur des négociations politiques aboutissant à la signature des accords de Camp David en 1978 entre El Sadate et Menahen Begin, Ier ministre Israëlien sous couvert des USA avec Jimmy Carter : L'Egypte reconnaît l'État d'Israël et Israël s'engage à évacuer le Sinaï. Les deux États entretiennent des relations économiques et diplomatiques.

REMARQUE : L'Égypte fait passer ses intérêts avant ceux du monde arabe et donc on assiste à une scission dans le camp arabe : L'Égypte est exclue de la Ligue Arabe. Ces accords vont coûter la vie à El Sadate assassiné en 1981.

D)  1982 : opération « Paix en Galilée »

Déclenchée par Israël qui pense porter atteinte à l'OLP en frappant ses bases au Liban. Cette opération est condamnée sur la plan international suite au bombardement de la capitale libanaise et aux massacres des camps de réfugiés palestiniens de Sabra et Chatila. Après trois ans d'occupation du sud du Liban, Israël doit évacuer sans avoir détruit les bases de l'OLP.

Un processus de paix va s'engager suite a soulèvement des palestiniens en territoires occupés à Gaza et en Cisjordanie.

1987 : Ière Intifada : « guerre des pierres » de la part des palestiniens contre l'occupation d'Israël vieille de deux décennies. Il s'agit d'une nouvelle forme d'action spontanée, puis encadrée par l'OLP. L'Intifada est bien médiatisée et cela débouche sur un choc de l'opinion publique mondiale devant l'attitude des militaires israéliens.

Nouveau contexte international au début des années 90 qui débouche sur des négociations secrètes à Oslo entre l'OLP et Israël : ce processus aboutit à la signature des accords d'Oslo ( ou accords de Washington ) : reconnaissance de l'État hébreu par l'OLP et reconnaissance de l'OLP par Israël. C'est le début d'un statut d'autonomie pour les territoires occupés de Gaza et de Cisjordanie avec la naissance de l'autorité Palestinienne présidée par Y. Arafat. Ces accords sont signés entre Y. Arafat et I. Rabin ( Ier ministre travailliste ) sous les auspices de Bill Clinton. Ces accords sont complétés par ceux du Caire et de Taba.

Pour autant, les attentats terroristes palestiniens et les représailles israéliennes se poursuivent. C'est dans ce contexte qu'est assassiné I. Rabin en 1995.

2000 : La visite d'Ariel Shaton ( chef de Likoud : parti nationaliste israélien ) entraîne la IIeme Infitata : la relance de la violence est d'autant plus grande qu'elle s'inscrit à l'échelle international dans le terrorisme islamique.

2003 : Lancement de la « feuille de route » rédigée par le quatuor : USA, Russie, UE et ONU. Elle fixe les objectifs, les étapes, les délais à suivre puis la création d'un État palestinien avant fin 2005.

Novembre 2004 : Y. Arafat meurt à Paris. Mahmoud Abbas devient le chef de l'OLP et après des élections, le président de l'autorité Palestinienne ; il négocie une trêve avec les groupes armées palestiniens mais aujourd'hui la trêve est rompue et la situation est dans l'impasse. Le Hamas contrôle la bande de Gaza.

CONCLUSION : L'équilibre de la région du Proche-Orient est très fragile à cause des relations difficiles qu'entretiennent les pays arabes et Israël.

À compléter avec la chronologie détaillée et le livre page 114 et 115.

RdM...

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 3,67/5 - 3 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !