Les légendes de la mythologie grecque font partie de notre culture occidentale depuis si longtemps que ses personnages font désormais partie intégrante de la culture populaire. On les retrouve beaucoup dans les arts de tous les pays du monde et c'est toujours un plaisir d'entendre leurs aventures fabuleuses, entre dieux et monstres.

Héraclès, Thésée, Persée ou encore Ulysse font partie des grands héros dont nous connaissons les péripéties légendaires grâce aux aèdes antiques tels qu'Homère, Hésiode ou encore le romain Ovide. Il est un autre personnage très connu dont l'histoire a été beaucoup racontée : Orphée, le musicien ultime, souvent cité en compagnie de sa femme, Eurydice.

Superprof vous propose de découvrir l'histoire d'Orphée, un personnage mythologique grec très célèbre mais dont l'histoire est souvent mal connue des néophytes. De ses multiples aventures à sa mort tragique, vous allez découvrir un mortel aux talents divins dont le mythe a tant inspiré les artistes européens !

Orphée : un personnage aux multiples visages

Qu'est ce que la descente aux enfers d'Orphée ?
Grâce à sa lyre, Orphée savait charmer à la fois animaux et humains !

Orphée est sans doute un des rares mythes à avoir autant fasciné de l'Antiquité à nos jours. Il a fasciné les poètes, les musiciens, les dramaturges, les peintres, les cinéastes, les sculpteurs, et les chorégraphes. Les visages d'Orphée sont multiples, Orphée, on le voit tour à tour comme un amant, fidèle qui plus est.

On le voit comme un musicien qui joue extraordinairement bien de la lyre. On le voit comme un poète, et ce n'est sans doute pas par hasard, qu'au XVIème ou au XVIIme siècle. Les figures de l'Antiquité Romaine, Ovide ou Virgile ont substitué aux mythes la figure d'Orphée. Orphée est également le prêtre ou le devin qui aura donné naissance à l'orphisme.

La figure orphique prend trois dimensions essentielles. Caractéristiques de ces trois dimensions, elles sont parfois totalement séparées, ou parfois liées entre elles. Ces trois visages sont évoqués par l'historien grec Diodore de Sicile (Ier siècle av J-C). Ces trois visages sont :

  • Le poète (musicien-magicien),
  • Le devin (ou prêtre),
  • L'amant (et époux fidèle).

Le premier visage est celui du poète. Orphée est d'abord un poète qui est capable d'agir sur la nature, sur les animaux, sur les humains et sur les dieux eux-mêmes. Tout cela grâce au pouvoir enchanteur de son chant accompagné de sa lyre. Il avait la réputation d'enchanter son chant lyrique, aussi bien les bêtes sauvages que les arts.

Orphée est véritablement un magicien avec sa voix et sa lyre, il est capable de mettre en mouvements les arbres, les pierres, il est capable d'apaiser les bêtes sauvages, de les subjuguer de son chant, il est capable d'apaiser les flots déchaînés. Il est capable d'arrêter le mouvement de la roue diction, il est capable de séduire les monstres.

Il est capable de se concilier l'âme de Perséphone qui est l'épouse d'Hadès, la reine des enfers (celle qui règne sur les ombres). Il est capable d'apaiser ses compagnons, de calmer les tensions entre les argonautes (annoncés par Diodore de Sicile). S'il le fait au moyen de son chant et de sa lyre, c'est également sa parole qui est efficace et qui revêt un caractère pacificateur.

Un aspect sans doute moins connu est celui du Prêtre : celui du prêtre d'une religion à mystère. Orphée a voyagé durant sa jeunesse, en particulier il a voyagé en Égypte. Diodore de Sicile nous apprend que durant ce voyage, il devint le plus grand des grecs dans le domaine théologique, initiatique, et lyrique.

En effet, Orphée est considéré comme l'un des fondateurs des mystères d'Eleusis. Il initie ses compagnons d'expédition aux mystères de Samothrace. Diodore évoque qu'à la suite , c'est son propre fils qui va être l'initiateur d'Eleusis, c'est à dire le continuateur de son père. Orphée est donc le fondateur d'un culte, mais au delà, il est considéré comme étant à l'origine d'une théologie complète : l'orphisme, qui raconte la naissance du monde tout en donnant des conseils de vie pour acquérir le Salut.

La troisième figure, celle de l'amant est évoqué par Diodore de Sicile, par amour de sa femme. Le nom d'Orphée est très lié à celui de son épouse : Eurydice. Vous comprendrez aisément pourquoi après avoir lu le mythe impliquant ces deux personnages, mais Orphée est la figure de la fidélité amoureuse par delà la mort.

Toutefois, cette figure de la fidélité amoureuse est soit une création romaine ou du moins un prolongement amené par cette culture romaine à la période Augustéenne, alors qu'Orphée dans l'Antiquité grecque n'est pas spécifiquement centré sur l'amour. D'ailleurs, en Grèce, Eurydice n'a pas toujours de prénom !

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (9 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (9 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert>

Enfance et aventures d'Orphée

Qui était Eurydice dans la mythologie grecque ?
On peut notamment retrouver le personnage d'Orphée dans le manga Saint Seiya (Source : Kana)

Orphée a pour père Oeagre (ou Oeagros ) qui est le roi de Thrace et fils d'Arès, le dieu de la guerre. Son père fut instruit par Dionysos des Mystères lorsqu'il fut aux Indes. Ainsi, Oeagre les enseigna à son fils. Certains auteurs font aussi d'Orphée le fils d'Apollon mais dans tous les cas, il est certain qu'il fut son élève.

Généralement on donne pour mère à Orphée celle qui est considérée comme la première de toutes les muses : Calliope (dans la Théogonie d'Hésiode; c'est la muse de la poésie épique). Mais certains textes donnent pour mère à Orphée une autre muse qui est Clio (muse de l'histoire) ou bien Polhymie (muse des hymnes et de la pantonyme).

Dès son enfance, Orphée montra de grandes dispositions pour la poésie et la musique, si bien qu'Apollon lui fit don d'une lyre à 7 cordes créée par Hermès. Ce sont les Muses elles-mêmes qui apprirent à Orphée à en jouer et en leur honneur il décida d'y ajouter 2 cordes supplémentaires (9 cordes pour 9 Muses). Orphée aurait ainsi inventé la cithare.

Cependant, Orphée ne se contenta pas d'être un musicien extraordinaire : il possédait un talent incroyable, celui de charmer tout ce qui l'entourait par la musique : animaux, Hommes mais aussi arbres ou rochers étaient séduits par les sons qu'il produisait :

"Aux accents dont Orphée emplit les monts de Thrace, Les tigres amollis dépouillent leur audace" - Nicolas Boileau

Orphée, contrairement à des héros comme Héraclès ou Thésée, n'apparaît que dans très peu de mythes : on peut globalement en dénombrer deux. Le premier d'entre eux est celui des Argonautes, que l'on retrouve notamment chez Apollodore, Apollonios de Rhodes ou encore Diodore de Sicile.

Après avoir passé un séjour en Égypte afin d'y apprendre les rites initiatiques et avoir amélioré sa connaissance des dieux, Orphée rentra en Thrace où le héros Jason l'attendait pour lui proposer une aventure très particulière : celle de la Toison d'Or. En effet, Jason devait rapporter ce trésor légendaire de Colchide afin de monter sur le trône d'Iolcos.

Orphée accepta d'accompagner Jason dans sa quête à bord de son navire : l'Argo, d'où le nom des Argonautes. Toutefois, il n'était pas le seul grand héros à participer à cette aventure, il y avait aussi (notamment) :

  • Atalante, une chasseresse et seule femme de l'expédition,
  • Héraclès, demi-dieu à la force inégalée,
  • Castor, l'un des Dioscures,
  • Pollux, l'autre Dioscure,
  • Méléagre, héros immortel tant qu'un tison n'est pas consumé par le feu,
  • Pelée, le père d'Achille,
  • Zétès, demi-dieu fils de Borée, être ailé.

Au cours de ce voyage plein de péripéties, Orphée fut d'une grande aide. Rien que pour faire partir le bateau, Orphée joua de la musique et le bateau se lança de lui-même dans la mer. En jouant, il immobilisa les Symplégades, des rochers vivants qui menaçaient de briser la coque de l'Argo. La musique donna de plus une bonne cadence aux rameurs.

Après leur arrivée en Colchide, Orphée charma le grand serpent qui gardait la Toison d'Or à l'aide de sa lyre, permettant ainsi au groupe de récupérer le trésor. Enfin, lors du voyage de retour, il contra le chant des Sirènes par sa musique, bloquant ainsi leurs envoûtements et sauvant tout l'équipage. C'est ce qu'on appelle un pouvoir bien utile !

Comment trouver une leçon d histoire pour progresser ?

Le mythe d'Orphée et d'Eurydice

Comment se termine le mythe d'Orphée et d'Eurydice ?
Orphée tentant de sauver Eurydice des Enfers (tableau de 1862 par Edward John Poynter).

C'est à son retour de cette expédition incroyable qu'Orphée se maria avec la belle Eurydice, une nymphe liée à un chêne, autrement dit une Hamadryade. Ils s'installèrent ensemble en Thrace où il se mit à régner sur le peuple des Cicones. Leur vie de couple était très heureuse et rien ne pouvait plus combler Orphée de bonheur qu'Eurydice.

Ensemble, ils eurent un enfant : Musée qui plus tard devint le premier prêtre de Déméter à Eleusis. Il est aussi possible que Musée ne soit pas le fils d'Orphée, mais son élève : tout dépend de la source.

Malheureusement, la mythologie grecque n'aime pas vraiment les situations trop heureuses : il allait se passer quelque chose de grave. Dans la vallée du fleuve Pénée, Eurydice qui se promenait rencontra le dieu-fleuve Aristée qui lui fit des avances. Elle refusa et il la pourchassa. Une autre version dit qu'elle dansait simplement avec d'autres nymphes.

C'est alors qu'Eurydice posa le pied sur un serpent qui planta ses crocs dans sa cheville nue. Le serpent était venimeux et le poison la tua sur le coup. Orphée arriva juste après cet incident : il tenta de guérir le poison en utilisant les sucs des plantes, mais il était déjà trop tard : Thanatos (la mort) avait déjà emmené l'âme d'Eurydice aux Enfers.

Orphée venait de perdre l'amour de sa vie et il en fut dévasté. Tout était perdu sans Eurydice. Il décida qu'il ne pourrait vivre dans ce monde sans elle et qu'il fallait donc qu'il la ramène du monde des morts. Ainsi, il devait se rendre aux Enfers afin d'y retrouver sa bien aimée !

Il trouva donc l'entrée de ce lieu infernal en Laconie et descendit dans les profondeurs de l'Hadès. Grâce à sa lyre, il charma Charon, le passeur, mais aussi le chien Cerbère ainsi que les juges infernaux (Minos, Rhadamanthe et Eaque). Il arriva enfin devant les rois et reines de ce lieu et leur dit :

"J'ai voulu supporter cette perte; j'ai voulu, je l'avoue, vaincre ma douleur. L'Amour a triomphé. Je vous en conjure par ces lieux pleins d'effroi, par ce chaos immense, par le vaste silence de ces régions de la Nuit, rendez-moi mon Eurydice" - Orphée dans Les Métamorphoses, Ovide
Les souverains de ce lieu, Hadès et Perséphone, furent si charmés par sa musique qu'ils acceptèrent sa requête !
Cependant, Hadès n'allait pas laisser Eurydice partir aussi facilement. Il imposa une condition : qu'Orphée ne se retourne jamais pour la regarder derrière lui jusqu'à ce qu'ils atteignent le monde des vivants.

Orphée s'exécuta et remonta jusqu'à l'entrée des Enfers avec Eurydice. Alors qu'il était presque arrivé, il se méfiait de n'entendre aucun bruit derrière lui. Il se retourna pour vérifier et ainsi Eurydice disparue sous ses yeux : il avait regardé son épouse, la condamnant pour toujours.

La mort tragique du poète mythique

Comment meurent Eurydice et Orphée dans la mythologie grecque ?
Malgré tous ses efforts pour sauver sa promise, Orphée connaîtra un destin tragique (tableau de 1893 par Jean Delville).

Orphée était plus triste que jamais mais également en colère contre les dieux des Enfers. Il se retira sur le mont Rhodope et sur l'Hémus. Selon certaines versions Orphée mit fin à ses jours tandis que selon d'autres, Zeus le foudroya pour avoir révélé des secrets divins aux Hommes.

Toutefois, le récit le plus répandu est celui de sa mise à mort par des femmes de Thrace pour diverses raisons dont la principale serait que Dionysos se serait vengé du manque d'attention qu'Orphée lui aurait voué et que le musicien aurait provoqué chez les Hommes en développant l'orphisme.

Ainsi, Dionysos a envoyé les Ménades, ses prêtresses ivres et sanguinaires, assassiner Orphée en même temps que leurs maris qui le délaissaient. Les Ménades mirent Orphée en pièce : ce démembrement du héros prend le nom de diasparagmos.

Les Muses, accablées de chagrin, récupérèrent ses membres pour lui donner des funérailles convenables. Son tombeau fut érigé au pied du Mont Olympe, en Thessalie. La tête d'Orphée, quant à elle, fut jetée dans le fleuve Hébre et elle continuait de chanter le nom d'Eurydice. Elle dériva jusqu'à Lesbos où elle fut attaquée par le serpent de Lemnos mais Apollon le changea immédiatement en pierre.

Elle fut ensuite transportée dans une caverne à Antissa qui devint un sanctuaire consacré à Dionysos où elle rendait des oracles nuit et jour. Cependant, Apollon n'aimait pas la concurrence : il revint voir la tête d'Orphée et lui adjura de cesser de se mêler de ses affaires. Depuis ce jour, la tête d'Orphée demeura silencieuse.

Enfin, la lyre dériva aussi jusqu'à Lesbos mais il ne fallait en aucun cas la toucher : Néanthe, le fils d'un tyran, en fit les frais. Apollon et les Muses décidèrent de faire de sa lyre une constellation dans le ciel. Ainsi s'achève l'histoire d'Orphée !

Orphée est une figure de l'amour mais également une figure du refus de l'amour, figure de la vie et de la mort, de la lumière et de l'ombre. Les artistes, auteurs vont exploiter quelques unes des facettes du mythe d'Orphée en fonction des multiples implications que ce mythe revêt.

Pour terminer sur le sujet, voici un tableau récapitulatif de tous les personnages importants de l'histoire d'Orphée, de la quête de la Toison d'Or à son voyage aux Enfers :

PersonnageFonction
OrphéePoète et musicien légendaire
EurydiceNymphe et femme d'Orphée
OeagrePère d'Orphée, roi de Thrace
CalliopeMère d'Orphée, Muse de la Poésie Épique et de l'Éloquence
ApollonDieu des arts, de la lumière, de la guérison et de la beauté ; parfois père d'Orphée ; maître d'Orphée
HéraclèsFils de Zeus, grand héros ayant participé à la quête de la Toison d'or
JasonOrganisateur de la quête de la Toison d'or, époux de Médée
AtalanteChasseresse participant à la quête de la Toison d'Or
MuséeFils d'Orphée ou élève d'Orphée
AristéeDieu champêtre ayant pourchassé Eurydice
HadèsRoi des Enfers
PerséphoneReine des Enfers
CharonPasseur des Enfers
CerbèreChien à trois têtes gardant la porte des Enfers
ZeusRoi des dieux, dieu du tonnerre, de la justice et de la sagesse
DionysosDieu du vin et de l'ivresse
MénadesPrêtresses de Dionysos

Vous connaissez désormais tout du personnage mythique d'Orphée, de ses aventures pour sauver Eurydice et de sa fin tragique. Superprof vous propose d'autres articles concernant la mythologie gréco-romaine ainsi que plusieurs fiches complètes d'histoire. Vous pouvez également prendre des cours particuliers avec un professeur d'histoire !

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,89/5 - 9 vote(s)
Loading...

Mathieu

Animé par la découverte et l'acquisition des connaissances, je suis passionné par les mythes et la culture populaire. J'aime l'écriture, les jeux vidéo et la tartiflette. La dalle angevine me donne soif de savoirs !