HISTOIRE 1ère LA SECONDE GUERRE MONDIALE: Les grandes phases de la 2guerre

La Seconde Guerre mondiale commence le 1erseptembre 1939 lorsque les armées allemandes envahissent la Pologne et se termine le 2 septembre 1945 par la capitulation du Japon.

Conunent d'une guerre d'abord localisée en Europe est-on passé à lm conflit planétaire? Quels en sont les grands

tournants ?

I)La guerre éclair: les victoires de l'Axe en Europe et en Méditerranée (1939-1941)

1 )Les succès allemands en Europe

a)L 'état des forces et les choix stratégiques                                                                               •

A l'entrée en guerre, les alliés (France, Royaume-Uni, Pologne) ont la supériorité démographique, économique et apparemment militaire sur l'Allemagne, toutefois, la Luftwaffe est plus nombreuse et d'une manière générale, l'armement allemand est plus moderne. La différence essentielle vient de l'emploi de ces forces. Les franco-britanniques adoptent une stratégie défensive dont la pièce maîtresse est la ligne Maginot. Ils tablent sur leur maîtrise commune des mers pour asphyxier économiquement l'adversaire. Hitler, conscient des faiblesses de l'économie allemande veut mener une guerre courte et sa stratégie est résolument offensive: c'est la « blitzkrieg » (guerre éclair).t

b)La campagne de Pologne                                                                                                                .

Elle démontre l'efficacité de la blitzkrieg. En moins d'un mois la Pologne est conquise. Hitler voulant éviter d'avoir à se battre sur 2 fronts avait signé avec l'URSS en août 1939 le pacte de non-agression germano-soviétique. Conformément à un protocole secret de ce pacte, l'URSS envahit à son tour la Pologne déjà assommée par la blitzkrieg. Le pays est alors partagé entre l'Allemagne et l'URSS. A l'ouest, les franco­britanniques n'ont pas bougé, c'est le début de la « drôle de guerre».

c)La bataWe de France

L'offensive de la Wehrmacht sur le ITont ouest est déclenchée le 10 mai 1940. Les troupes allemandes envahissent les Pays-Bas et la Belgique mais c'est une attaque de diversion destinée à attirer les meilleures divisions alliées dans les plaines des Flandres. L'attaque principale est menée dans le massif des Ardennes par la masse des panzerdivisionen (divisons blindées) qui remonte vers la mer du Nord et encercle le gros des forces franco-britanniques. Les Britanniques et quelques troupes françaises réussissent à rembarquer à Dunkerque.

Devant la déroute des armées et l'exode massif des civils qui encombrent les routes, le nouveau gouvernement, présidé par le maréchal Pétain demande l'armistice. Celui-ci est signé le 22 juin 1940. En 5 semaines et environ 100 000 morts, la France a subi la plus grave défaite militaire de toute son histoire.

2)L'attaQuecontre le Rovaume-Uni

a)La bataille d'Angleterre

le Royaume-Uni, galvanisé par son 1er ministre Winston Churchill reste seul face à l'Allemagne. C'est le dernier rempart européen du monde libre face à l'Axe et le refuge des gouvernements européens en exil.

Pour préparer un débarquement, Hitler doit avoir la maîtrise absolue du ciel. D'août à octobre 1940, la RAF (Royal Air Force) repousse les attaques de la Luftwaffe sur les ports, les aérodromes et les villes anglaises (le blitz). Le débarquement allemand est ajourné; c'est le 1er échec stratégique de Hitler.

b)La bataille de l'Atlantique

Les Allemands tentent alors d'asphyxier le Royaume-Uni par la guerre sous-marine. La survie du Royaume-Uni dépend en effet de l'arrivée des convois en provenance de l'empire colonial britannique et des Etats-Unis depuis la signature de la loi prêt-bail de mars 1941.

L'Allemagne inflige des pertes considérables à la flotte de commerce britannique.

c)La guerre portée en AfriQue du nord et dans les Balkans

l'Italie engage la guerre contre le Royaume-Uni en Méditerranée. Elle envahit l'Egypte (à partir de sa colonie Libyenne) pour fermer aux Britanniques le canal de Suez, puis attaque la Grèce. Dans les deux cas les attaques des troupes de Mussolini échouent et obligent l'Allemagne à intervenir en 1941 pour soutenir son allié: envoi de l'AfTika Korps du général Rommel pour repousser les Britanniques de la Libye italienne et au printemps 1941, conquête de la Yougoslavie et de la Grèce.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (15 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Salomé
5
5 (6 avis)
Salomé
35€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (8 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (15 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Salomé
5
5 (6 avis)
Salomé
35€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (8 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert>

II)La mondialisation du conflit (1941-43)

1)L'invasion de l'URSS

L'attaque contre l'URSS a pour objectifs de conquérir « l'espace vital» à l'Est, de coloniser les « sous­hommes slaves », d'abattre le communisme et de s'emparer des richesses naturelles soviétiques.

L'opération «Barbarossa)} est lancée le 22 juin 1941. L'Armée rouge, désorganisée par les purges de 1938 est enfoncée. L'arrivée de l'hiver, les difficultés de ravitaillement stoppent les Allemands devant Moscou en décembre 1941. L'espace, le climat et la résistance russe transforment la guerre éclair en guerre d'usure.             ",

2)La guerre dans le Pacifique

a)L 'entrée en guerre des Etats-Unis

Les E-U n'ont pas réagi à l'expansion allemande en Europe, l'opinion américaine reste isolationniste, mais le président Franklin Roosevelt s'engage progressivement: avec la loi prêt-bail de mars 1941 et en août 194EI signe avec Churchill la Charte de l'Atlantique qui affirme les principes de la liberté et de la dé~pcratie et évoque la destruction du nazisme.

Les E-U s'inquiètent surtout de l'expansion japonaise en Extrême-Orient depuis 1931. pour tenter d'enrayer l'impérialisme nippon, les E-U prennent contre le Japon des sanctions commerciales et financières (embargo sur le pétrole par ex). Le gouvernement japonais, dominé par les militaires, décide d'éliminer la flotte américaine, seul obstacle à la conquête de l'Asie du Sud-Est par le Japon.

Le 7 décembre 1941 à Pearl Harbor (base américaine des îles Hawaï), une grande partie de la flotte américaine du pacifique est coulée par une attaque aéronavale japonaise. L'agression précipite les E-U dans la guerre. Par le jeu des alliances, l'Allemagne et l'Italie déclarent la guerre aux Etats-Unis.

b)Le « blitz »japonais

A partir de décembre 1941 le Japon lance une offensive généralisée dans le Pacifique contre les possessions européennes et américaines. Grâce à sa supériorité navale et aérieIllle, le Japon se rend maître d'une grande partie de l'Océan Pacifique et de tous les territoires de l'Asie du Sud-Est: Philippines, Malaise, Indonésie ... la guerre est alors mondiale et le monde est divisé en 2 camps qui se font face.

3)Les premiers COUPS d'arrêt

En 1942, l'emprise des forces de l'Axe atteint son extension territoriale maximale tandis que l'on constate un coup d'arrêt sur tous les fronts.

a)Dans le Pacifique

Les Japonais subissent une importante défaite aéronavale à :Midway en jUÜl 1942 et ils ne réussissent pas à g' emparer de l'île de Guadalcanal qui reste américaine au prix de durs combats (août 42 à février 43).

b)En Afrique du Nord

Les troupes britanniques du général Montgomery stoppent l'offensive de l'Afiika Korps de Rommel à El Alamein en novembre 1942 puis contre-attaquent. Un débarquement anglo-américain en Algérie et au Maroc fait basculer dans la lutte les troupes rrançaises d'Afrique du Nord. Encerclées en Tunisie, les forces de l'Axe capitulent en mai 1943. Dans le même temps, la bataille de l'Atlantique tourne en faveur des alliés,

c)En URSS

Après une nouvelle offensive éclair vers le Caucase pendant l'été 1942, les troupes allemandes s'acharnent sur la ville de Stalingrad, conquise rue par rue. La ville devient un enjeu politique et militaire démesuré. La VIe armée allemande du général Paulus y est encerclée par les soviétiques et capitule en février 1943. L'impact de cette défaite allemande n'est pas seulement militaire, il est aussi psychologique: le mythe de l'invincibilité allemande s'effondre définitivement à Stalingrad, l'espoir change de camp.

Une dernière offensive allemande en juillet 1943 (bataille de Koursk) est un nouvel échec; l'initiative appartient désormais à l'Armée rouge qui se lance à la reconquête des territoires perdus.

III)La victoire des alliés sur tous les' fronts .

1)Une guerre' totale qui tourne en faveur des alliés

L'effort de guerre est considérable: la fabrication d'armements atteint des proportions gigantesques, quelque soit le camp. Les Etats-Unis deviennent l'arsenal des alliés, grâce à l'impressionnante mobilisation du

potentiel industriel américain décidée par Roosevelt (le« Victory Program »).                      ,

Les savants et les techniciens des différents pays développent aussi des découvertes scientifiques et utilisent des armes nouvelles: le radar, la bombe atomique chez les alliés, les fusées (VI et V2) et les avions à réaction du côté allemand.

Les civils sont devenus un enjeu majeur. La main d'œuvre est toute entière mobilisée p,our l'effort de guerre. Les déportés contraints au travail forcé dans les camps nazis. Les populations urbaines sont la cible privilégiée des bombardements aériens qui, avec la guerre psychologique, ont pour but de saper le moral de l'ennemi.

Tous les belligérants mènent en effet une intense propagande et l'afITontement prend un caractère iàéoiogique entre les démocraties et les dictatures, entre le fascisme et le communisme. Les nazis veulent entraîner les peuples d'Europe dans une « croisade contre le bolchevisme », dénoncent un soi-disant <$. complot juif» visant à asservir l'Europe. Le conflit atteint le comble de l'horreur avec le génocide des Juifs" organisé méticuleusement par les nazis dans les camps d'extermination en particulier. En face, les alli~s veulent détruirent le fascisme, mènent un combat pour la démocratie (dans le camp occidental) et la libération de leur territoire dans le camp soviétique.

2)La libération de l'Europe

a)Sur le front occidental

Au Sud, les angIo-américains débarquent en Italie (été 43), ce qui provoque la chute de Mussolini et du régime fasciste. L'Italie capitule et change de camp, mais l'Allemagne envahit la péninsule et ralentit considérablement la progression des alliés vers le Nord.

Deux débarquements, l'un en Normandie (6 juin 1944), l'autre en Provence (15 août) permettent la libération progressive de la France, non sans de sanglantes batailles (bataille de Normandie: juin-juillet 44), Hitler use ses dernières réserves dans une contre-offensive qui échoue dans les Ardennes en décembre 1944.

b)Sur le front oriental

Après la victoire de Koursk Guillet 43), le rouleau compresseur russe ne s'arrête plus. En 1944,les soviétiques libèrent tous leurs territoires, pénètrent dans les pays baltes, en Pologne (été 44) et dans les Balkans. lis parviennent aux ffontières du Reich fin 1944.

c)L'assautfinal

La population allemande est toute entière mobilisée. La propagande nazie joue sur la peur de l'Armée rouge (nombreux viols, destructions, exode massif des Allemands vers l'Ouest durant l'hiver 44-45), surIes destructions aveugles des bombardements anglo-américains et sur l'exigence des alliés d'une capitulation sans conditions de l'Allemagne. Aussi, le régime nazi au bord de l'effondrement mobilise jeunes et vieux pour la défense du Reich, mais plus rien ne peut empêcher la défaite. Occidentaux et Russes font leur jonction sur

_ l'Elbe et Hitler se suicide dans Berlin aux mains des Soviétiques. Le 7 mai 1945 à Reims et le 8 mai 1945 à Berlin, l'Allemagne capitule sans conditions. La guerre est terminée en Europe.

3)La capitulation du Japon

Dans le Pacifique, les Japonais reculent depuis 1943 devant la stratégie américaine des «sauts de mouton» (reconquête des îles les plus importantes). Leurs flottes de guerre et marchande sont décimées par la puissance navale américaine. L'empire nippon, asphyxié économiquement, bombardé quotidiennement, résiste toujours désespérément (ex: Kamikazes). Le président Truman, qui remplace Roosevelt décédé, décide d'utiliser la bO.p1be atomique récemment expérimentée: les 6 et 9 août 1945, Hiroshima et Nagasaki sont presque entièrement rasées. L'empereur Hiro-Bito se résout le 2 septembre 1945 à la capitulation sans conditions du Japon.

Né de volontés expansionnistes tant européennes' qu'asiatiques, l'issue du conflit resta longtemps incertaine. A la guerre éc1air menée par les forces de l'Axe, succéda nne guerre d'usure menée par les alliés. La décision finale ne pouvait venir d'une victoire sur un front mais SUT tous et ce, au prix d'une mobilisation matérielle et humaine sans précédent, que seilles les grandes puissances étaient capables de réalisee C'est donc bien la mondialisation de la guerre qui explique la défaite de l'Allemagne et du Japon.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 2,75/5 - 4 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !